Curcumine

En bref

  • La curcumine (un dérivé de curcuma, et le pigment qui donne au curcuma, l’une des épices du curry, sa couleur jaune-orange) a été largement étudiée
  • La curcumine semble être universellement utile pour à peu près tous les types de cancer, et, plus qu’aucun autre élément nutritif, elle compte avec une littérature fondée sur des preuves soutenant son utilisation contre le cancer
  • Elle a la capacité de moduler l'activité et l'expression génétique, en détruisant les cellules cancéreuses et en promouvant à la fois la fonction des cellules saines
  • Des recherches ont également montré qu'elle agit en synergie avec certains agents chimiothérapeutiques, en améliorant l'élimination des cellules cancéreuses
Article Antérieur Article Suivant

Les bénéfices de la curcumine dans le traitement du cancer

1 Mars 2016 | 4,435 Visualisations |

Dr. Mercola

Le cancer est l'une des principales causes de décès. Que faire s’il y a une herbe naturelle sécuritaire qui pourrait travailler contre presque chaque type de cancer ?

Selon le Dr. William LaValley, dont la plupart du travail clinique se concentre sur le traitement du cancer, la curcumine -un dérivé du curcuma, l’une des épices du curry, et le pigment qui lui donne sa couleur jaune-orange), il s’agit d’un composant naturel qui a été largement étudié et dont on a découvert qu’il a de nombreuses applications pour la santé.

Comme moi, le Dr. LaValley a été formé en médecine générale, mais il a consacré une quantité considérable de son temps à comprendre les voies biochimiques qui peuvent soutenir la santé sur le plan nutritionnel.

En 1982, il a participé à un programme d'échange de la République Populaire de Chine, où il a eu une expérience de première main avec les anciennes pratiques de la médecine traditionnelle chinoise et l'acupuncture.

« L’un des messages importants que j’appris est qu'il y a des produits naturels, des molécules naturelles, des plantes et des animaux qui sont déjà disponibles dans la nature, et qui ont été utilisés par les Chinois pendant au moins des centaines, probablement des milliers d'années. Cela a changé profondément mon point de vue sur la médecine dans le monde », dit-il.

« Je suis revenu à l'école de médecine, et par la suite, j’ai regardé comment je pourrais intégrer le point de vue de l'administration pharmaceutique classique avec l'extrait naturel, l'administration de produits naturels ».

La curcumine a une puissante activité anti-cancéreuse

Une importante leçon qu'il a apprise avec cette aventure est que la compréhension de la biologie moléculaire peut être appliquée à un éventail de maladies et symptômes décrits dans la littérature scientifique. Cette connaissance peut être appliquée en cherchant sur PubMed et d'autres bases de données connexes pour observer les voies moléculaires impliquées.

En étudiant la biologie moléculaire des voies du cancer, en apprenant que la preuve démontre l'effet des extraits de produits naturels sur différentes cibles moléculaires pertinents dans divers cancers, nous voyons que, effectivement, il y a une assez grande quantité de preuves qui appuient l'aide de divers molécules, des produits naturels et des produits pharmaceutiques qui sont déjà approuvés et qui ont été autour pendant un long moment et qui ont un rôle dans l'activité anti-cancer dans cette voie et avec cet objectif.

On appelle cela le traitement moléculaire ciblé anti-cancer, et il est largement pratiqué en oncologie aujourd'hui.

Ce qui n’est pas largement pratiquée est l'utilisation des produits naturels pour l'activité moléculaire ciblée anti-cancer. Je les fournis à mes patients parce que la base de preuves suggère et soutient l'utilisation de ces recommandations de traitement ».

La curcumine — Un traitement « universel » du cancer ?

Il est intéressant de remarquer que la curcumine semble être universellement utile pour presque tous les types de cancer, ce qui est vraiment bizarre puisque le cancer est constitué par une grande variété de pathologies moléculaires différentes. Vous ne soupçonnez pas nécessairement qu'il y aurait une herbe qui pourrait fonctionner pour la plupart d'entre eux. Le Dr. LaValley explique comment il est arrive à cette conclusion:

Je suis retourné à la littérature et regardé comment je pouvais appuyer sur la littérature scientifique, y compris la littérature traitant le traitement des êtres humains avec des produits oraux comme les produits pharmaceutiques ou des produits naturels, le processus de prise de décisions et les recommandations que je fais pour le traitement.

C’est là où j’ai appris sur cette molécule appelée curcumine, y compris son emploi chez les animaux et son utilisation dans les tubes à essai ou les boîtes de Pétri... L’une des choses étonnantes au sujet de la curcumine est que cette molécule a une profonde activité anti-inflammatoire et dans de nombreuses cibles moléculaires.

Il existe des molécules qui se trouvent dans les cellules, et ces molécules interagissent les unes avec les autres le long de certaines voies ou pistes. Le trafic de cette interaction, les signaux qui sont transférés dans ce trafic de renseignements dans les molécules, présente de nombreux objectifs différents ou des complexes moléculaires spécifiques.

Comme l’a expliqué le Dr. LaValley, si la molécule de curcumine provoque une augmentation de la circulation ou de l'activité d'une cible moléculaire spécifique ou une diminution / inhibition de l'activité, de nombreux études montrent que résultat final est une puissante activité anticancéreuse. En outre, la curcumine ne porte pas atteinte aux cellules saines, ce qui suggère qu’elle cible de manière sélective les cellules cancéreuses. Des recherches ont également montré qu'elle agit en synergie avec certains agents chimiothérapeutiques, dans l'amélioration de l'élimination des cellules cancéreuses.

La curcumine détruit les tumeurs de multiples façons

La curcumine, plus qu’aucun autre élément nutritif (y compris la vitamine D, qui a aussi une base solide) compte avec une littérature fondée sur des preuves soutenant son utilisation contre le cancer. Il est intéressant de remarquer que cela inclut également le métabolite de la curcumine et ses dérivés, qui sont également anti-cancéreux.

La curcumine est capable de moduler l'activité et l'expression génétique, en détruisant les cellules cancéreuses et en promouvant à la fois la fonction des cellules saines. Elle favorise également l'anti-angiogenèse, ce qui signifie qu'elle aide à prévenir le développement de l'approvisionnement en sang supplémentaire nécessaire à la croissance des cellules cancéreuses.

Quant à son effet sur ​​les voies moléculaires, la curcumine peut affecter plus de 100 d'entre elles, une fois qu'elle est dans la cellule. Plus précisément, il a été trouvée que la curcumine :

Inhibe la prolifération de cellules tumorales

Diminue l'inflammation

Inhibe la transformation de cellules de normales en tumeurs

Inhibe la synthèse d'une protéine considéré comme ayant un rôle déterminant dans la formation de tumeurs

Aide votre corps détruire les cellules cancéreuses mutées de sorte qu'elles ne peuvent pas se propager dans tout votre corps

Aide à prévenir le développement de l'approvisionnement en sang supplémentaire nécessaire à la croissance des cellules cancéreuses (angiogenèse)

Pourquoi tout le curcuma est inefficace

Malheureusement, alors qu'il y a une certaine quantité de curcumine dans tout le curcuma, il n'y a pas assez dans l'épice régulière pour obtenir des résultats cliniquement pertinents. La racine de curcuma elle-même ne contient une concentration de curcumine que d’environ trois pour cent. Une autre limitation majeure de la curcumine en tant qu'agent thérapeutique est qu'elle est mal absorbée. Lorsqu'elle est pris dans sa forme brute, vous n’allez absorber qu’environ un pour cent de la curcumine disponible.

« L'industrie des produits naturels a élaboré un standard avec une concentration de 95 pour cent de curcumine », explique le Dr. LaValley. « Au départ, il y a des années, c’était ce que nous avions disponible pour les patients. Même dans ce cas, en prenant une concentration de 95 pour cent par voie orale dans une capsule, seulement l’un pour cent pourrait être absorbé.

Afin d'obtenir des quantités de curcumine dans la circulation sanguine raisonnables pour avoir un effet thérapeutique, les gens devaient prendre de grandes quantités de curcumine...

En cherchant dans la littérature, j’ai trouvé un moyen pour changer cela et augmenter considérablement la biodisponibilité. Il s’agit d’un processus très simple, il suffit de porter de l'eau à ébullition, mettre ces capsules ou une poudre sèche (je le fais avec une cuillère à café), et laisser bouillir pendant 10 à 12 minutes. Cela augmente la quantité de curcumine dissoute dans l'eau d’un montant de un pour cent jusqu'à 12 pour cent ou plus. Ainsi un grand nombre de molécules de curcumine sont maintenant sous une forme biodisponible ou absorbable ».

Cependant, bien que ce soit certainement faisable, il est vraiment gênant, et il faut faire très attention pour éviter de tacher vos vêtements et les surfaces de la cuisine. C’est un problème assez important qui a été surnommé « syndrome de la cuisine jaune », car il est pratiquement impossible d’éliminer ces taches. Le curcuma est en fait une excellente teinture pour les tissus, les rendant d’une couleur jaune-orange.

Les années suivants, la commodité et l’efficacité ont entraîné de nombreux changements dans les formes de la curcumine, puisqu’il s’agit d’une molécule qui aime la graisse ou lipophile, de nombreuses préparations nouvelles incluent maintenant une sorte d'huile ou de graisse, ce qui améliore leur capacité d'absorption et leur biodisponibilité. Ces préparations ont généralement une absorption de sept à huit fois plus élevée que en état brut, avec 95 pour cent de concentration de poudre sèche.

Le lien entre le cancer et la résistance à l'insuline

Si vous êtes en surpoids, ou avez une pression artérielle élevée, un taux de cholestérol élevé, et / ou du diabète, selon toute probabilité, la résistance à l’insuline et à la leptine est aussi un facteur très fréquent chez les patients atteints de cancer. De mon point de vue, un régime cétogène (avec ou sans jeûne intermittent) serait une stratégie de traitement prudente pour résoudre ce problème sous-jacent.

Une fois que vous avez normalisée votre insuline et votre leptine, vous ne devez pas nécessairement maintenir un régime cétogène, si vous le trouvez trop restrictif.

« Je suis d'accord avec vous que le régime cétogène est vraiment approprié dans de nombreux cas, probablement la majorité des cas », dit le Dr. LaValley. « On sait depuis probablement 80 ans ou plus que les tumeurs solides, et certains des cancers du sang, aiment le sucre. Un autre terme est qu'ils sont accros au sucre.

Je l'utilise un scan PET pour montrer aux patients la preuve objective que les tumeurs que vous avez dans votre corps sont avides de sucre. Ils font monter le taux de sucre à un niveau beaucoup plus élevé que les autres cellules saines normales. Je veux faire passer ce message, de sorte qu'ils soient motivés pour modifier leur régime alimentaire afin d’avoir un faible apport de glucides, ce qui provoque que leur corps génère des molécules d'approvisionnement en éléments nutritifs supplémentaires appelées cétones ...

Cela signifie que nous essayons de fournir une pression antagoniste anti-cancer sur les cellules cancéreuses en réduisant la quantité de sucre disponible pour son absorption en réduisant le sucre facilement disponibles dans le régime alimentaire et nous compensons cette réduction des nutriments et du sucre en augmentant les graisses saines ».

Réduire la consommation de protéines peut être particulièrement utile pour les patients atteints de cancer

Il serait également prudent d'évaluer votre apport en protéines. Beaucoup de gens mangent beaucoup plus de protéines que nécessaire pour une santé optimale. La raison est que votre corps peut effectivement utiliser un excès de protéines (vous avez besoin d’un peu) pour stimuler la production de hydrates de carbone. L'excès de protéines stimule également la cible de la rapamycine chez les mammifères (mTOR), qui est utile pour la construction des muscles, mais peut être préjudiciable lors du traitement du cancer, parce que la mTOR augmente la prolifération cellulaire.

(Il est intéressant de signaler que la metformine (produit pharmaceutique) qui a une activité anti-cancer, inhibe aussi la mTOR, et il se trouve que la curcumine a un effet très similaire).

La formule que je recommande pour évaluer la quantité de protéines dont vous pourriez avoir besoin dans votre alimentation est celle du Dr. Rosedale, qui indique qu’il faut un gramme de protéines de haute qualité par kilogramme de masse corporelle maigre, soit environ un demi-gramme par livre de masse corporelle maigre.

Par exemple, si votre masse grasse corporelle est de 20 pour cent, votre masse maigre est 80 pour cent de votre poids corporel total. Donc, si votre poids total est de 200 livres ; vous devriez alors diviser 160 par 2,2 pour convertir les livres en kilogrammes et prendre avec 72,7 grammes de protéines. Si vous faites des exercices vigoureux ou vous êtes enceinte, vous pouvez ajouter jusqu'à 25 pour cent, ou 18 grammes dans cet exemple, et augmenter votre total à 90 grammes par jour.

Source et Référence
Article Antérieur Article Suivant

Clause de non-responsabilité: Tout le contenu publié sur le présent site web se fonde sur les opinions du Dr. Mercola, sauf indication contraire. Les articles individuels ont comme base les opinions de l'auteur respectif qui garde les droits d'auteur comme établis. Les informations fournies sur ce site web ne sont pas destinées à remplacer une relation directe avec un professionnel de santé qualifié et ne sont pas destinées à être considérées comme conseil médical. Toutefois, elles sont fournies avec le but de partager les connaissances et les données obtenues à partir des recherches et de l'expérience du Dr. Mercola et de son public. Le Dr. Mercola vous recommande de prendre vos propres décisions en matière de soins et de santé sur la base de vos recherches et en collaboration avec un professionnel de santé qualifié. Si vous êtes enceinte, si vous allaitez, si vous prenez un médicament ou si vous avez un problème médical, consultez votre professionnel de santé avant d'utiliser des produits sur la base du contenu de ce site web.