Une bénédiction pour les personnes atteintes de polyarthrite - qui peut réduire la douleur de 62%

Grenade

En bref -

  • D’après une étude récente, la grenade ou l’extrait de grenade peuvent aider à réduire les douleurs articulaires et à diminuer l’inflammation chez les personnes souffrant de polyarthrite.
  • De précédentes recherches ont montré que le jus de grenade bat toutes les autres boissons riches en polyphénols aux tests d’efficacité - principalement parce qu’il est plus riche en antioxydants, tous types confondus - et peut également apporter des bienfaits pour le cœur et les articulations.
  • La plupart des légumes sont également de riches sources d’antioxydants, qui ne favorisent pas la résistance à l’insuline comme les fruits ou les jus de fruits. La meilleure alternative serait donc de faire des jus de légumes.
  • Si vous ne voulez pas vous passer totalement de jus de fruit, diminuez tout de même votre consommation en y ajoutant de l’eau pétillante, et/ou si vous buvez du jus de fruit pur, ne prenez que du jus de couleur foncée, 100% bio (idéalement en bouteille de verre) qui contient de la pulpe ou des sédiments.
Taille du texte:

Dr. Mercola

La consommation d’extrait de grenade est reconnue pour réduire l’incidence et la gravité de l'arthrite due au collagène chez la souris. 

Plus récemment, des chercheurs ont étudié l’action potentielle de la grenade sur l'activité de la maladie chez des patients humains souffrant de polyarthrite rhumatoïde (PR), et les résultats ont été plutôt positifs.

L’extrait de grenade pourrait réduire les symptômes de l’arthrite

Publiée dans le Israeli Medical Association Journal (Journal de l’association médicale israélienne), l’étude pilote a porté sur huit patients qui ont pris chacun 10 ml d’extrait de grenade par jour pendant 12 semaines.

L’état des articulations et le statut d’oxydation des participants ont été évalués au début et à la fin de l’étude.

Les résultats ont montré que l’extrait :

  • Avait réduit l’indice composite d'activité (DAS28) de l'arthrite de 17 %
  • Avait réduit le nombre d'articulations douloureuses de 62 %
  • Avait réduit de façon significative le statut d’oxydation, indiquant une réduction de la réponse inflammatoire

Voici la conclusion des auteurs :

 « Une supplémentation alimentaire en grenade peut être une méthode complémentaire efficace pour atténuer les symptômes cliniques des patients souffrant de PR. »

La grenade - une source de puissants antioxydants

Le jus et la pulpe de grenade ont été étudiés dans le passé pour leur bienfaits potentiels sur la santé cardiaque et articulaire.

La principale source de bienfaits du fruit est sa teneur en antioxydants, en particulier en composés ellagitanins tels que les punicalagines et les punicalines, qui sont responsables d’à peu près la moitié de la capacité antioxydante de la grenade.

En fait, selon une étude de 2008, qui a comparé l’efficacité de 10 boissons riches en polyphénols, le jus de grenade est arrivé en toute première position, comme étant le plus sain de tous. Il a été démontré qu'il était plus efficace d'au moins 20% que chacune des boissons testées, battant le jus de raisin concord, l’ açaï, et le jus de myrtille - trois sources bien connues d'antioxydants puissants. Le jus de grenade est plus efficace principalement parce qu’il contient plus de chaque type d’antioxydant.

Les antioxydants sont extraordinaires, mais attention à ne pas abuser des jus de fruits...

Il n’y a aucun doute, ces puissants phytonutriments peuvent vous faire beaucoup de bien. Les antioxydants sont essentiels à la santé car ils influent sur la progression du vieillissement en combattant les radicaux libres, qui sont au cœur des dégradations liées à l’âge.

Ils agissent principalement en éliminant les radicaux libres néfastes qui sont générés en réponse aux toxines environnementales telles que la fumée de cigarette, les substances chimiques, la lumière du soleil, les radiations cosmiques et d'origine humaine, et les médicaments.

Les radicaux libres sont également une composante essentielle de l’inflammation chronique et de maladies qui y sont associées, notamment la polyarthrite rhumatoïde.

Toutefois, avant de vous emballer et de penser faire le plein de bons antioxydants en avalant du jus de grenade (ou n’importe quel autre jus d'ailleurs), souvenez-vous que les jus de fruits contiennent en général aussi énormément de fructose. Selon les jus, un verre de 20 cl de jus de fruit fraichement pressé peut contenir l’équivalent d’environ 8 cuillères à café pleines de sucre, ce qui ne va pas améliorer votre polyarthrite...

Malgré le fait que le fructose des fruits est parfaitement naturel, il peut vous faire plus de mal que de bien si vous en consommez trop, notamment en augmentant votre taux d’insuline.

Un taux chroniquement élevé d'insuline entraîne à son tour une résistance à l’insuline, qui est à la base de presque toutes les maladies connues, y compris la PR. De plus, nous savons aujourd’hui que le fructose est transformé en gras bien plus facilement et rapidement que tout autre sucre, ce qui explique en partie pourquoi tellement d'américains se battent contre leur poids.

Le fructose n’est pas présent uniquement dans les fruits. Si vous consommez des aliments transformés et des boissons sucrées, vous consommez d’énormes quantités de fructose, principalement sous forme de sirop de glucose-fructose. Tout cela s'additionne, et un verre de jus de fruit peut être l’équivalent d’une grande quantité de fruits, donc soyez prudent ! Si vous souffrez de l’un quelconque des troubles suivants (qui sont liés à la résistance à l'insuline), il serait raisonnable d'éviter complètement les jus de fruits, et de limiter votre consommation de fruits frais jusqu'à ce que votre taux d’insuline soit normalisé :

  • Surpoids
  • Taux de cholestérol élevé
  • Pression artérielle élevée
  • Diabète
  • Mycoses

Alternatives au jus de fruit, riches en antioxydants

Heureusement, il existe des alternatives. En fait, la plupart des légumes sont riches en substances phytochimiques puissantes qui agissent comme des antioxydants, et une grande consommation de légumes ne provoque pas de résistance à l’insuline.

Plus les légumes sont fraîchement récoltés, plus leurs antioxydant sont efficaces - c’est pourquoi il est important de consommer des fruits et légumes cultivés localement, et en majorité CRUS. Si vous consommez des légumes qui ont été récoltés plusieurs semaines auparavant, ce qui est couramment le cas des légumes trouvés dans les magasins d'alimentation, vous n’en tirerez pas tous les bienfaits qu’ils auraient à offrir.

Votre régime alimentaire - un facteur clé contre la PR et d'autres maladies auto-immunes

Bien que la grenade semble prometteuse pour lutter contre les douleurs et inflammations articulaires de la PR, je voudrais vous rappeler les facteurs de base qui peuvent avoir un impact majeur sur cette maladie. Le protocole de traitement que j’utilise pour traiter la polyarthrite rhumatoïde a aidé des milliers de patients souffrant de PR à entrer en rémission, et l’un des facteurs clé qui a incroyablement amélioré le taux de réponse à mon protocole est le changement de régime alimentaire

Je n’insisterai jamais assez sur l’importance de cet aspect du programme. C’est une composante absolument essentielle du protocole contre la PR.
Voici quelques-uns de ces principes diététiques :

  • L’élimination du sucre et de la plupart des céréales
  • La consommation d'aliments non transformés, de bonne qualité, biologiques et si possible produits localement
  • La consommation d'aliments crus autant que possible
  • Un apport suffisant d'acides gras oméga-3 de bonne qualité d'origine animale, par exemple de l’huile de krill

Suivre ces simples principes de base peut déjà nettement réduire le risque de développer quelque problème d’inflammation chronique que ce soit.

Des suppléments pour soulager la douleur et l’inflammation

S'agissant de suppléments, en voici quelques-uns qui se sont avérés utiles dans le traitement de la douleur de la PR :

  • Le curcuma s’est révélé particulièrement efficace tant dans le traitement de la douleur aigue que de la douleur chronique. Au cours d’expériences sur des rats, il est apparu que le curcuma bloquait les voies inflammatoires associées à la polyarthrite rhumatoïde.
  • Le boswellia, ou boswellia serrata, est une autre plante que je trouve particulièrement efficace pour lutter contre l’inflammation de l’arthrite et les douleurs associées.
  • Le gingembre possède également des propriétés anti-inflammatoires et peut soulager la douleur. Le gingembre frais fonctionne bien, infusé dans de l’eau bouillante comme du thé, ou râpé dans un jus de légumes.
  • Il a été démontré que L’astaxanthine réduit efficacement la douleur. Au cours d’une étude, des personnes souffrant de PR ont constaté une amélioration de 35 pour cent de leur niveau de douleur ainsi qu’une amélioration de 40 pour cent de leur capacité à accomplir des tâches quotidiennes, après avoir pris de l’astaxanthine pendant seulement huit semaines.

La naltrexone à faible dose contre la PR

La naltrexone à faible dose est un ajout récent à mon protocole contre la PR et je conseille à toute personne souffrant de PR de l’essayer. C’est un remède peu couteux et non toxique et j'ai de nombreux rapports de médecins soutenant son incroyable efficacité, qui a permis à des patients de cesser de prendre un traitement nocif contre la PR.

Les médicaments généralement utilisés contre la polyarthrite rhumatoïde sont parmi les plus dangereux utilisés en médecine. Les fortes doses de prednisone sont courantes, de même que les immunodépresseurs et les agents anti-cancer pour traiter les douleurs et gonflements sévères.

Toutefois, la naltrexone à faible dose n’entre pas dans cette catégorie dangereuse.

La naltrexone (nom générique) est un antagoniste opioïde pharmacologiquement actif, généralement utilisé dans le traitement des addictions aux drogues et à l’alcool - en principe à des doses de 50 mg à 300 mg. Ce médicament est autorisé par la FDA pour cette utilisation depuis plus de 20 ans. Des chercheurs ont toutefois découvert qu’à très faible dose (3 à 4,5 mg), le naltrexone a des propriétés immunomodulatrices qui peuvent traiter efficacement de nombreuses maladies auto-immunes, notamment la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques (SEP), la maladie de Parkinsonla fibromyalgie, et la maladie de Crohn, entre autres.