Statines

En bref

  • Les statines épuisent les réserves de CoQ10 de votre corps, ce qui peut avoir des effets dévastateurs. Si vous prenez des statines sans prendre de CoQ10, votre santé est sérieusement menacée.
  • Les statines nuisent également à la fonction des stérols, notamment au cholestérol et à la vitamine D (qui est similaire au cholestérol et est synthétisée au niveau de la peau à partir du cholestérol), elles nuisent à vos hormones sexuelles, à la cortisone, aux dolichols, qui sont chargés de maintenir les membranes internes de vos cellules saines
  • Si vous prenez des statines, il y a plus de 99 chances sur 100 pour que vous n’en ayez pas réellement besoin. La SEULE catégorie de personnes pour laquelle elles peuvent s'avérer bénéfiques sont celles nées avec une anomalie génétique appelée hypercholestérolémie familiale, car cela les rend résistantes aux mesures traditionnelles de normalisation du cholestérol.
Article Antérieur Article Suivant

Prenez vous l'une de ces 11 dangereuses statines ou médicaments contre le cholestérol ?

28 Juillet 2016 | 297,711 Visualisations |
Édition: Français

Dr. Mercola

Des millions de personnes prennent des médicaments contre le cholestérol - pour la plupart des statines—et certains « experts » prétendent que des millions d'autres devraient en prendre également. Je ne suis absolument pas d'accord.

Les statines sont des inhibiteurs de la HMG-CoA réductase, ce qui signifie qu'elles bloquent les enzymes de votre foie qui sont responsables de la synthèse du cholestérol (HMG-CoA reductase).

Le fait que les statines provoquent des effets secondaires est reconnu - il existe aujourd'hui 900 études prouvant leurs effets secondaires, allant des douleurs musculaires à un risque accru de cancer. Voici certains des effets secondaires rapportés :

Troubles musculaires, polyneuropathie (lésions nerveuses des mains et des pieds), et rhabdomyolyse (grave maladie dégénérative des tissus musculaires) Anémie
Acidose Troubles sexuels
Immunodépression Cataracte
Troubles pancréatiques ou hépatiques, notamment augmentation potentielle des enzymes hépatiques Pertes de mémoire

Les troubles musculaires sont les plus connus des effets secondaires indésirables, mais on rapporte également de nombreux problèmes cognitifs et pertes de mémoire. Une série d'autres problèmes peuvent également survenir, allant de l'élévation de la glycémie à des troubles tendineux. Il est prouvé que la prise de statine peut même augmenter votre risque de contracter la maladie de Lou Gehrig (ou maladie de Charcot)le diabète, et même le cancer. Voici les statines actuellement disponibles sur le marché américain :

Advicor (lovastatine et niacine) – par Abbott Crestor (rosuvastatine) - par AstraZeneca Mevacor (lovastatine) – par Merck Simcor (niacine /simvastatine) – par Abbott
Altoprev (lovastatine) – par Shionogi Pharma Lescol (fluvastatine) – par Novartis

Pravachol (pravastatine) -- par Bristol-Myers Squibb

Zocor (simvastatine) – par Merck
Caduet [atorvastatine et amlodipine (Norvasc)] –par Pfizer Lipitor (atorvastatine) - par Pfizer Vytorin (ézétimibe / simvastatine) – par Merck / Schering-Plough

Les statines : une cause étonnante de diabète

Il a été démontré que les statines augmentent votre risque de développer un diabète à travers plusieurs mécanismes. Le plus important est qu’elles augmentent votre résistance à l’insuline, ce qui peut être extrêmement mauvais pour votre santé.

L'augmentation de la résistance à l’insuline contribue à l'inflammation chronique dans votre organisme, et l’inflammation est caractéristique de la plupart des maladies. En fait, l'augmentation de la résistance à l’insuline peut entraîner des maladies cardiaques qui, ironiquement, sont la principale raison qui conduit à prendre un médicament réduisant le cholestérol.

Elle peut également favoriser l'apparition de graisse abdominale, l’hypertension artérielle, les crises cardiaques, la fatigue chronique, les troubles de la thyroïde et des maladies telles que la maladie de Parkinson, d’Alzheimer et le cancer.

Ensuite, les statines augmentent votre risque de développer un diabète en augmentant votre glycémie. Lorsque vous prenez un repas contenant des amidons et du sucre, une partie de l’excès de sucre est dirigée vers le foie, qui le stocke sous forme de cholestérol et de triglycérides.

Les statines empêchent votre foie de synthétiser le cholestérol. La conséquence est que votre foie renvoie le sucre dans le circuit sanguin, ce qui augmente votre glycémie.

À ce stade, il est important de comprendre qu’un diabète provoqué par un médicament et un véritable diabète de type 2 ne sont pas forcément identiques.

Si vous suivez un traitement à base de statine et que votre glycémie est élevée, il est possible qu’il ne s'agisse que d'hyperglycémie - un effet secondaire, et le résultat de votre traitement. Malheureusement, de nombreux médecins vont alors vous diagnostiquer à tort un « diabète de type 2 » et éventuellement vous prescrire un autre médicament, alors qu’il vous suffirait d'arrêter les statines pour que votre glycémie revienne à la normale.

Une importante étude sur les statines se révèle erronée

Une étude connue sous le nom d’essai JUPITER avait initialement suggéré que les statines destinées à diminuer le cholestérol pouvaient prévenir les décès liés au cœur, sans se limiter aux personnes présentant un cholestérol élevé.

Mais deux ans après leur publication en 2008, les chercheurs ont déclaré que les résultats de JUPITER étaient erronés - et qu’ils ne soutenaient pas les bienfaits rapportés initialement. Non seulement il n’existe aucune « diminution notable des complications des maladies coronariennes », mais un rapport plus récent à également remis en question l'implication des sociétés pharmaceutiques dans ces essais.

Si vous prenez des statines, vous DEVEZ prendre de la CoQ10

Les statines épuisent les réserves de CoQ10 de votre corps, ce qui peut avoir des effets dévastateurs. Si vous prenez des statines sans prendre de CoQ10, votre santé est sérieusement menacée. C’est malheureusement le cas de la majorité des personnes qui en prennent aux États-Unis.

La CoQ10 est un cofacteur (co-enzyme) essentiel à la création de molécules d’ATP, nécessaires à la production d’énergie cellulaire. Des organes comme votre cœur ont des besoins énergétiques plus élevés, et nécessitent donc plus de CoQ10 pour fonctionner correctement. Produite principalement par votre foie, elle joue également un rôle dans le maintien de la glycémie.

Les médecins informent rarement leurs patients de ce risque et ils ne leur conseillent que rarement de prendre une supplémentation de CoQ10. À mesure que votre corps s’appauvrit en CoQ10, vous risquez de souffrir de fatigue, de faiblesse musculaire et de douleurs, et à terme de défaillance cardiaque.

La coenzyme Q10 est également très importante dans le processus de neutralisation des radicaux libres. Donc lorsque vos réserves de CoQ10 sont épuisées, vous entrez dans un cercle vicieux d'augmentation de radicaux libres, de perte d’énergie cellulaire et d'ADN mitochondrial endommagé.

Si vous décidez de prendre un supplément de CoQ10 et avez plus de 40 ans, il est important de choisir sa forme réduite, l’ubiquinol. L’ubiquinol est une forme BIEN plus efficace - j’en prends personnellement quotidiennement pour ses innombrables bienfaits. Quant au dosage, le Dr. Graveline, médecin et ancien astronaute, a fait les recommandations suivantes au cours d’une interview sur les statines et les CoQ10 :

  • Si vous présentez des symptômes de dommages liés aux statines, tels que des douleurs musculaires, prenez entre 200 et 500mg
  • Si vous souhaitez simplement en prendre à titre préventif, 200 mg voire moins devraient suffire

Les statines affectent de nombreuses fonctions biologiques

Voici certains des produits de ces fonctions biologiques sur lesquels les statines ont une incidence négative :

  • Toutes vos hormones sexuelles
  • La cortisone
  • Les dolichols, qui sont chargés de maintenir les membranes internes de vos cellules saines
  • Tous les stérols, notamment le cholestérol et la vitamine D (qui est similaire au cholestérol et est synthétisée au niveau de la peau à partir du cholestérol)

Il n'a pas encore été établi de façon certaine que les statines épuisent votre corps de ses réserves de vitamine D, mais on sait qu’elles réduisent la capacité naturelle de votre corps à synthétiser de la vitamine D active (1,25-dihydroxycholécalciférol).

Il s'agit de la conséquence naturelle de la capacité du médicament à réduire le cholestérol, puisque le cholestérol vous est nécessaire pour synthétiser la vitamine D !

C’est la matière première que votre organisme utilise pour synthétiser la vitamine D après que votre peau ait été exposée au soleil.

Il est également largement reconnu que la vitamine D améliore la résistance à l’insuline ; inutile donc de vous dire que lorsque vous prenez des statines, vous perdez ce mécanisme interne bénéfique pour la santé, ce qui est une piste supplémentaire pour expliquer que les statines peuvent provoquer le diabète.

99 personnes sur 100 n’ont pas besoin de statines

Si votre médecin vous pousse à contrôler votre cholestérol total, sachez que ce test ne vous dira pratiquement rien à propos de votre risque de maladie cardiaque, à moins que votre taux soit de 330 ou plus. Le taux de HDL est un indicateur bien plus révélateur des risques de maladie cardiaque. Voici les deux ratios auxquels il faut être attentif :

  1. Ratio HDL/Cholestérol total : il devrait idéalement être de plus de 24%. S’il est au-dessous de 10% vous présentez un risque significativement élevé de maladie cardiaque.
  2. Ratio Triglycéride/HDL : il devrait être inférieur à 2.

J'ai vu de nombreuses personnes ayant un taux de cholestérol total de plus de 250 mais un faible risque de maladie cardiaque en raison de leur taux élevé de HDL. Inversement, j’ai vu de nombreuses personnes présentant un taux de cholestérol au-dessous de 200 mais un risque de maladie cardiaque élevé, en raison de leur faible taux de HDL.

Votre corps a BESOIN de cholestérol - il est important pour la production des membranes cellulaires, des hormones, de la vitamine D, et des acides biliaires qui vous aident à digérer les graisses. Le cholestérol aide également votre cerveau à fabriquer les souvenirs et est essentiel à votre fonction neurologique.

Il existe également des preuves solides qu’un taux de cholestérol trop faible AUGMENTE votre risque de cancer, de perte de mémoire, de maladie de Parkinson, de déséquilibre hormonal, d’AVC, de dépression, de suicide et de comportement violent.

Les femmes enceintes ne doivent JAMAIS prendre de statines

Le problème est, entre autres, que de nombreux médecins ne sont même pas conscients de tous les risques. Une étude publiée au printemps dernier a souligné ce dilemme.

Le plus troublant est que les chercheurs ont révélé que les médecins n’étaient pas suffisamment au courant des risques tératogènes  (susceptible de provoquer des malformations fœtales) des statines et d'autres médicaments cardiovasculaires qu'ils prescrivent à leurs patientes enceintes.

L’étude faisait suite à un rapport antérieur qui avait conclu que les statines devaient être évitées en début de grossesse en raison de leur potentiel tératogène. Une étude encore antérieure, menée en 2003, avait déjà établi que le cholestérol joue un rôle essentiel dans le développement embryonnaire, et que les statines pouvaient jouer un rôle dans certaines mutations embryonnaires, voir dans leur décès...

Il est difficile de faire ces constats sans arriver à la conclusion que l’industrie pharmaceutique n’hésite pas à sacrifier des vies humaines au nom du profit. Les statines sont en effet classifiées comme « médicaments de catégorie X ». Cela signifie qu'ils provoquent de sérieuses malformations congénitales et ne devraient JAMAIS être utilisés par une femme enceinte ou prévoyant de l’être.

Parents, méfiez-vous de la campagne scandaleuse poussant à mettre les enfants sous statine !

Dans une tentative audacieuse d’augmenter ses profits avant que le brevet n’expire, Pfizer a commercialisé une version sous forme de gomme à mâcher du Lipitor, à l’intention des enfants.

Son brevet américain pour le Lipitor a expiré en novembre 2011 et, cherchant à stimuler les ventes du médicament, les enfants sont devenus le nouveau marché cible, et l’establishment médical traditionnel se fait une joie d'abonder dans ce sens.

Des chercheurs et de nombreux médecins demandent aujourd'hui un dépistage scolaire systématique pour détecter les enfants ayant un taux de cholestérol élevé et déterminer lesquels ont « besoin d'un traitement ».

De plus, leurs frères et sœurs, parents et autres membres de la famille pourraient être encouragés à être contrôlés également, d'après les chercheurs, ce qui révèlerait d'autres adultes, non encore diagnostiqués, et nécessitant un traitement.

Ce n’est certainement PAS un bon moyen d'améliorer la santé publique. Cela pourrait au contraire donner lieu à une nouvelle vague de terribles répercussions sanitaires en quelques années à peine.

Donc plutôt que d'améliorer les repas de cantine, ce qui couterait environ un dollar par jour et par enfant, ils préfèrent « investir » dix fois plus en tests et médicaments qui ne traitent en aucune façon la véritable cause du problème, à savoir une alimentation inappropriée et malsaine !

Cela permet uniquement à toutes les industries de maintenir ou d'augmenter leurs bénéfices : Les grands de l’industrie pharmaceutique, du sucre, du maïs et l’industrie de la transformation alimentaire.

Qui paye ?

Vous et vos enfants ! Et à plus d’un titre !

Optimiser votre taux de cholestérol de façon naturelle

  • Optimisez votre taux de vitamine D.
  • Réduisez, dans l’optique de les éliminer totalement de votre alimentation, les céréales et les sucres. Idéalement, vous devriez également consommer une bonne proportion de vos aliments crus.
  • Assurez-vous d'avoir un apport suffisant d'acides gras omega-3 d'origine animale de très bonne qualité, comme de l’huile de krill.
  • Parmi les autres aliments sains pour le cœur, on trouve l’huile d’olive, la noix de coco et l’huile de noix de coco, les produits laitiers crus biologiques et les œufs, les avocats, les noix et les graines, et les viandes bio élevées au pâturage.
  • Pratiquez une activité physique quotidienne. Incorporez surtout des exercices de Peak Fitness qui optimisent également votre production d’hormones de croissance (hGH).
  • Réglez vos problèmes émotionnels. Ma technique préférée de gestion du stress est la Technique de Libération Émotionnelle (EFT).
  • Évitez le tabac et la consommation excessive d'alcool.
  • Assurez-vous de dormir suffisamment, d’un sommeil réparateur.

L'affaire de la sécurité et du retrait du Baycol :

En août 2001, Bayer AG, le fabricant du Baycol (cérivastatine), un médicament anti-cholestérol répandu et utilisé par environ 700.000 américains, a retiré le médicament du marché après que 31 personnes soient décédées des suites d’une grave destruction musculaire, un effet secondaire reconnu des médicaments anti-cholestérol.
Article Antérieur Article Suivant

Clause de non-responsabilité: Tout le contenu publié sur le présent site web se fonde sur les opinions du Dr. Mercola, sauf indication contraire. Les articles individuels ont comme base les opinions de l'auteur respectif qui garde les droits d'auteur comme établis. Les informations fournies sur ce site web ne sont pas destinées à remplacer une relation directe avec un professionnel de santé qualifié et ne sont pas destinées à être considérées comme conseil médical. Toutefois, elles sont fournies avec le but de partager les connaissances et les données obtenues à partir des recherches et de l'expérience du Dr. Mercola et de son public. Le Dr. Mercola vous recommande de prendre vos propres décisions en matière de soins et de santé sur la base de vos recherches et en collaboration avec un professionnel de santé qualifié. Si vous êtes enceinte, si vous allaitez, si vous prenez un médicament ou si vous avez un problème médical, consultez votre professionnel de santé avant d'utiliser des produits sur la base du contenu de ce site web.