Tension Artérielle

En bref

  • Une alimentation riche en sucre et en produits céréaliers est une ordonnance pour l'hypertension, les maladies cardiaques et le diabète
  • Si vous souffrez d'hypertension, il est très probable que vous ayez également un problème de résistance à l’insuline et une glycémie instable ; lorsque votre taux d'insuline augmente, votre tension artérielle augmente également, car les deux problèmes vont généralement de pair
  • Le principal moyen de prévention (et de traitement) de l’hypertension est de modifier votre alimentation et vos choix de style de vie, notamment par l’optimisation de votre ratio oméga-3/oméga-6 et de votre taux de vitamine D
  • Une activité physique appropriée est une autre condition fondamentale pour diminuer votre tension artérielle et prévenir la résistance à l’insuline
Article Antérieur Article Suivant

Éliminez le fructose et voyez à quel point votre tension artérielle diminue

2 Novembre 2016 | 2,691 Visualisations |


Dr. Mercola

Une hypertension incontrôlée est un problème de santé très grave qui peut entrainer des maladies cardiaques et augmenter le risque d’AVC. La bonne nouvelle est qu’en optimisant vos apports alimentaires, en faisant du sport et en gérant votre stress efficacement, vous mettez toutes les chances de votre côté pour faire baisser votre tension artérielle.

Si vous même ou l’un de vos proches souffrez d'hypertension, consultez et partagez les conseils qui suivent. Vous trouverez également une liste d'articles supplémentaires si vous souhaitez avoir plus d'informations. L’hypertension est une maladie facile à traiter mais elle peut faire de sérieux dégâts si elle est ignorée.

Votre tension artérielle peut augmenter ou diminuer en fonction de votre alimentation

Une recherche révélatrice publiée en 1998 dans le magazine Diabetes a rapporté que près de deux tiers des participants aux tests, qui étaient résistants à l’insuline, présentaient également une tension artérielle élevée, et la résistance à l’insuline est directement liée à une alimentation riche en sucre et en céréales, en particulier si elle n’est pas accompagnée d’une activité physique appropriée.

Il y a donc des chances pour que, si vous souffrez d'hypertension, vous ayez également une glycémie mal contrôlée car ces deux problèmes vont souvent de pair.

Lorsque votre taux d'insuline augmente, votre tension artérielle augmente également.

Ainsi que l’explique le Dr. Rosedale, l’insuline stocke le magnésium. Si vos récepteurs d'insuline sont affaiblis et que vos cellules deviennent résistantes à l’insuline, vous ne pouvez pas stocker le magnésium qui est éliminé de votre organisme avec les urines.

Le magnésium stocké dans vos cellules détend les muscles. Si vous manquez de magnésium, vos vaisseaux sanguins vont se contracter au lieu de se détendre, ce qui va faire monter votre tension artérielle et baisser votre niveau d’énergie.

L’insuline affecte également votre tension artérielle en incitant votre organisme à retenir le sodium. La rétention de sodium provoque la rétention de fluides. La rétention de fluides entraîne à son tour une tension artérielle élevée et peut, à terme, entraîner une insuffisance cardiaque congestive. Si votre hypertension est le résultat direct d’une glycémie incontrôlée, alors la normalisation de votre glycémie ramènera également votre tension artérielle à un niveau sain.

Le fructose peut faire s’envoler votre tension artérielle

La première chose à faire est d’éliminer les céréales et les sucres de votre alimentation, en particulier le fructose, jusqu’à la normalisation de votre poids et de votre tension artérielle. Consommer du sucre et des céréales - y compris tout type de pain, pâtes, maïs, pommes de terre, ou riz - empêchera votre taux d'insuline et votre tension de redescendre.

Une étude publiée en début d'année a révélé que les personnes consommant 74 grammes de fructose par jour, ou plus (l’équivalent d’environ 2,5 boissons sucrées) présentent un risque plus élevé de 77% d'avoir une tension artérielle de 160/100mmHg. (À titre de comparaison, une tension artérielle normale est en dessous de 120/80 mmHg.)

Consommer 74 grammes de fructose par jour ou plus augmente également de 26% le risque d'avoir une tension de 135/85 et de 30% celui d'avoir une tension de 140/90.

Le fructose se décompose en de nombreux déchets nocifs pour l’organisme, dont notamment l'acide urique. L'acide urique fait monter votre tension artérielle en inhibant l'oxyde nitrique dans les vaisseaux sanguins. L’oxyde nitrique aide vos vaisseaux à maintenir leur élasticité, donc supprimer l’oxyde nitrique entraîne l’augmentation de la tension artérielle. En fait, 17 études ont toutes démontré qu'un taux élevé d'acide urique mène à l’hypertension.

Ma recommandation de consommation de fructose

Je vous recommande vivement, à titre de référence, de ne pas dépasser une consommation de fructose TOTALE de 25 grammes par jour. Sachant qu’une canette de soda de 33cl contient en moyenne 40 grammes de sucre, dont la moitié au moins de fructose, UNE SEULE canette de soda suffit donc à dépasser votre consommation journalière maximum recommandée.

De plus, la plupart des personnes auraient intérêt à limiter également leur consommation de fructose provenant des fruits à 15 grammes maximum, car vous pouvez être presque certain de consommer des sources « cachées » de fructose (généralement sous forme de sirop de glucose-fructose) dans la plupart des boissons et pratiquement tous les aliments transformés que vous consommez.

15 grammes de fructose, c’est peu - cela représente deux bananes, une poignée de raisins secs, ou juste deux dattes Medjool.

Autres considérations diététiques

  1. Normalisez votre ratio oméga-6/oméga-3 -- Tant les oméga-3 que les oméga-6 sont essentiels pour votre santé. La plupart des gens consomment toutefois trop d’oméga-6 et bien trop peu d’oméga-3. Consommer des acides gras oméga-3 est l’une des meilleures façons de re-sensibiliser vos récepteurs d'insuline si vous souffrez de résistance à l’insuline. Les acides gras oméga-6 sont présents dans les huiles de maïs, de soja, de canola, de carthame et de tournesol. Si vous consommez habituellement ces huiles en grande quantité, essayez de les éviter ou de les limiter.

    On trouve des acides gras oméga-3 généralement dans l’huile de lin, l’huile de noix et le poisson, ce dernier en étant de loin la meilleure source. Malheureusement, la plupart du poisson frais aujourd'hui contient de dangereuses quantités de mercure. La meilleure solution est de trouver une source sure de poisson ou, si cela s'avère trop difficile, prenez un supplément d'huile de krill de haute qualité, dont il a été prouvé qu’elle était 48 fois plus puissante que l’huile de poisson.
  2. Arrêtez la caféine -- On ne comprend pas bien le lien entre la consommation de caféine et une tension artérielle élevée, mais il existe de nombreuses preuves indiquant que si vous souffrez d’hypertension, le café et autres boissons et aliments caféinés peuvent ex­acerber votre état. La caféine est une drogue, et bien qu’elle soit légale et couramment consommée, elle peut avoir un puissant effet sur votre physiologie. Si vous voulez éliminer la caféine de votre alimentation, essayez de le faire progressivement sur plusieurs jours ou même plusieurs semaines, afin d’éviter les symptômes de sevrage comme les maux de tête.
  3. Consommez des aliments fermentés - Les différences de flore intestinale d’une personne à une autre semblent avoir des conséquences importantes sur le développement éventuel de maladies cardiaques. Sans une flore intestinale saine, votre risque de développer une maladie cardiaque ainsi que de nombreux autres problèmes de santé chroniques, est bien plus important.

    La meilleure façon d'optimiser votre flore intestinale est d'incorporer dans votre alimentation des aliments naturellement fermentés, tels que de la choucroute et d'autres légumes fermentés, des yaourts, du kéfir et du natto. Un avantage supplémentaire des aliments fermentés est que certains d’entre eux sont d’excellentes sources de vitamine K2 , qui est importante pour prévenir la formation de plaque d'athérome et les maladies cardiaques.

Faites du sport une drogue

L'activité physique est de loin la « drogue » la plus puissante qui existe, et ses effets secondaires sont exactement ceux que vous recherchez. Quelle que soit la raison pour laquelle vous commencez à faire du sport, vos efforts seront récompensés de bien des façons.

Il est important de suivre un programme d’exercices complet, tel que mon programme de Peak Fitness, pour obtenir des bienfaits à long terme chez les personnes souffrant d'hypertension. Presque tout programme devrait comprendre des exercices de type anaérobie ou explosifs une à trois fois par semaine, car il a été démontré qu’ils sont plus efficaces encore que les exercices d’aérobie pour réduire votre risque de décès des suites d'une crise cardiaque.

Si vous êtes résistant à l'insuline, vous devez absolument inclure des exercices de musculation dans votre programme. Lorsque vous travaillez des groupes de muscles individuels, vous augmentez l’afflux sanguin vers ces muscles. Un bon afflux sanguin augmente votre sensibilité à l’insuline. En fonction de votre forme physique lorsque vous commencez un programme d’entraînement, il peut être utile de consulter un médecin qui vous conseillera sur l’intensité d’exercice à atteindre pour diminuer votre taux d’insuline.

Il a été démontré que le sport associé à un supplément de L-arginine peut corriger le fonctionnement anormal des vaisseaux sanguins constaté chez les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque chronique. Toutefois, je considère cette approche plutôt comme une approche thérapeutique que comme un supplément que vous prendriez pour optimiser votre santé en général.

La L-arginine agit probablement par son interaction avec l’oxyde nitrique. Je la considèrerais comme un complément, et non un substitut du coenzymeQ10, qui a fait ses preuves dans le traitement de l’insuffisance cardiaque.

Optimisez votre taux de vitamine D

Le soleil affecte la tension artérielle de plusieurs façons :

  • L’exposition au soleil permet à votre corps de produire de la vitamine D. Un manque de soleil réduit vos réserves de vitamine D et augmente la production d'hormones parathyroïdiennes, ce qui augmente la tension artérielle.
  • Une carence en vitamine D est associée à la résistance à l’insuline et au syndrome X (également appelé syndrome métabolique), un ensemble de problèmes de santé qui peuvent inclure des taux élevés de cholestérol et de triglycérides, l’obésité et l'hypertension.
  • La vitamine D est également un inhibiteur négatif du système rénine angiotensine (SRA) de votre corps, qui régule la tension artérielle. Si vous avez une carence en vitamine D, cela peut provoquer une activation inappropriée de votre SRA, ce qui peut entraîner une hypertension.
  • De plus, on pense qu’une exposition aux rayons UV provoque la libération d’endorphines, des substances chimiques présentes dans le cerveau qui génèrent un sentiment d’euphorie et soulagent la douleur. Les endorphines soulagent naturellement du stress, et la gestion du stress est un facteur important pour résoudre l’hypertension.

L’exposition suffisante au soleil est une condition essentielle de bonne santé qui s’étend bien au delà de la normalisation de la tension artérielle. La vitamine D aide tous les systèmes et les organes de votre corps à fonctionner correctement. L’idéal est d'obtenir votre vitamine D par une exposition raisonnable au soleil ou une cabine de bronzage sure, mais vous pouvez également prendre un supplément de vitamine D3 .

Ne laissez PAS votre médecin vous prescrire un supplément de vitamine D. Il s'agit de vitamine D2, qui est synthétique, et de loin pas aussi bénéfique que la véritable vitamine D, qui est de la vitamine D3 (cholecalciférol).

Gardez à l’esprit que si vous décidez de prendre un supplément de vitamine D3 par voie orale, vous devez contrôler votre taux sanguin de vitamine D régulièrement pour éviter le surdosage (c’est pourquoi il est nettement préférable d'obtenir votre vitamine D en vous exposant au soleil car il n'y a ainsi presque aucun risque de surdosage).

Suppléments et autres alternatives

  • Calcium et magnésium. Une supplémentation quotidienne en calcium et en magnésium peut être utile pour faire baisser la tension artérielle, en particulier si elle est particulièrement élevée.
  • Vitamines C et E. Des études indiquent que ces vitamines peuvent être utiles pour faire baisser votre tension artérielle. L'idéal est d’obtenir ces deux nutriments en quantités suffisantes par le biais de votre alimentation. Si vous pensez avoir besoin d'un supplément, assurez-vous de choisir une forme naturelle (et non synthétique) de vitamine E. Il suffit pour cela de consulter les étiquettes avec attention. La vitamine E naturelle est toujours indiquée sous sa forme « d- » (d-alpha-tocophérol, d-béta-tocophérol, etc.).
  • Extrait de feuilles d’olivier. Au cours d'une étude menée en 2008, une supplémentation quotidienne de 1.000 mg d’extrait de feuilles d’olivier pendant huit semaines a entrainé une nette diminution de la tension artérielle et du LDL (« mauvais cholestérol ») chez des personnes qui présentaient une hypertension limite.

    Si vous souhaitez incorporer de l’extrait de feuilles d’olivier comme complément naturel à une alimentation équilibrée par ailleurs, procurez-vous un extrait liquide de feuilles fraiches pour une puissance synergique optimale. Vous pouvez également préparer votre propre thé de feuilles d’olivier en plaçant une bonne cuillère à café de feuilles d'olivier sèches dans une boule à thé ou un sachet à épices. Laissez infuser de 3 à 10 minutes dans un peu moins de deux litres d’eau bouillante. Lorsqu’il est prêt, le thé doit avoir une couleur ambrée ni trop claire, ni trop foncée.
  • Électroacupuncture. Il a été prouvé que l'acupuncture associée à la stimulation électrique diminue temporairement jusqu’à 50% la tension artérielle élevée chez les animaux. La méthode est actuellement testée sur l’homme et pourrait être une alternative prometteuse de traitement pour le contrôle de la tension artérielle.
  • Allaitement. Des études ont montré que les bébés qui sont allaités pendant plus de 12 mois ont un risque nettement plus faible de développer une hypertension. Les chercheurs pensent que les acides gras polyinsaturés à longue chaine (les mêmes que ceux présents dans les poissons gras) dans le lait maternel ont un effet protecteur pour les nouveaux-nés.
  • Méthodes express. Augmenter l’oxyde nitrique dans le sang peut ouvrir les vaisseaux sanguins comprimés et faire diminuer la tension artérielle. Parmi les méthodes pour augmenter ce composé, vous pouvez choisir de prendre un bain chaud, de respirer par une seule narine (bouchez l’autre narine et fermez la bouche), ou de manger du melon amer, riche en acides aminés et en vitamine C.
Article Antérieur Article Suivant

Clause de non-responsabilité: Tout le contenu publié sur le présent site web se fonde sur les opinions du Dr. Mercola, sauf indication contraire. Les articles individuels ont comme base les opinions de l'auteur respectif qui garde les droits d'auteur comme établis. Les informations fournies sur ce site web ne sont pas destinées à remplacer une relation directe avec un professionnel de santé qualifié et ne sont pas destinées à être considérées comme conseil médical. Toutefois, elles sont fournies avec le but de partager les connaissances et les données obtenues à partir des recherches et de l'expérience du Dr. Mercola et de son public. Le Dr. Mercola vous recommande de prendre vos propres décisions en matière de soins et de santé sur la base de vos recherches et en collaboration avec un professionnel de santé qualifié. Si vous êtes enceinte, si vous allaitez, si vous prenez un médicament ou si vous avez un problème médical, consultez votre professionnel de santé avant d'utiliser des produits sur la base du contenu de ce site web.