La menthe peut-elle aider à améliorer les performances athlétiques ?

Menthe Poivrée

En bref -

  • En plus d’être utile en cuisine pour faire du thé, parfumer des salades ou d'autres plats, il a été découvert que la menthe poivrée est efficace pour soigner de nombreuses affections, de la nausée à la fatigue mentale, en passant par la sécheresse cutanée et les problèmes respiratoires
  • Plusieurs études ont été menées pour savoir si la menthe pouvait améliorer la performance des athlètes, qui ont indiqué en effet être moins fatigués, avoir plus d’entrain et des performances généralement meilleures
  • Une étude menée en Inde a démontré qu’il est possible de faire un surdosage d'huile essentielle de menthe poivrée, à cause de certains composants toxiques qu’elle contient
  • Comme huile essentielle ou utilisée en aromathérapie, l’huile de menthe poivrée est extrêmement bénéfique ; une seule goutte peut avoir un effet spectaculaire sur les performances, notamment en augmentant l’efficacité respiratoire
Taille du texte:

Dr. Mercola

La menthe poivrée possède une fragrance fraiche typique qui évoque la neige scintillante ou encore une verte prairie au printemps. Elle est utilisée depuis des siècles dans le monde entier, pour faire du thé, parfumer des plats de toutes sortes, des salades au chocolat en passant par le café et les viandes rôties.

Avec le temps, certains novateurs ont imaginé des façons d'utiliser la menthe pour masquer efficacement les odeurs, mais depuis peu, elle est utilisée pour dynamiser la clientèle des boites de nuit, les employés dans les bureaux, ainsi que dans d'autres lieux où il est possible de mesurer les performances physiques et mentales.

La menthe poivrée fait coup double

Une étude a été menée dans une boite de nuit, au cours de laquelle les clients ont noté leur taux d'énergie sur une échelle allant de calme et tranquille à actif. Les clients ont noté qu’ils se sentaient plus gais lorsqu’un parfum de menthe était diffusé dans l’atmosphère.

Les propriétaires ont établi que si les clients avaient plus d’énergie, ils danseraient plus, et s’ils dansaient plus, ils auraient davantage soif, ce qui est toujours bon pour les affaires du bar.

De plus, le tabac étant maintenant interdit dans la plupart des restaurants, des clubs et des bars, les clients ont rapidement commencé à détecter les odeurs désagréables qu'ils n'avaient jamais remarqué avant, comme les odeurs corporelles.

Des scientifiques européens, abordant à la fois les effets odorants et énergisants de la menthe, ont commencé à promouvoir ‘les parfums d’ambiance’. Aujourd'hui, des « aroma jockeys » - ou concepteurs professionnels d’odeurs - sont employés par ce type d’entreprises pour optimiser les taux de retour des visiteurs et les revenus ainsi générés.

En réfléchissant à ces effets, des chefs d’entreprises plus petites et des directeurs se sont demandés si les effluves stimulantes de la menthe pourraient motiver leurs secrétaires à taper plus vite. Ils ont testé cette méthode au cours d'une étude qu’ils ont appelé « amélioration des tâches administratives associée à l’application d'un parfum de menthe poivrée. » Les résultats ont été assez encourageants :

« La présente étude a observé l’utilisation d'une odeur de menthe au cours d’exercices de dactylographie, de mémorisation et d'alphabétisation. Les participants ont exécuté le protocole deux fois - une fois en présence de l’odeur de menthe, et une fois sans.

Les analyses ont montré des différences significatives au niveau de la vitesse brute, de la vitesse nette et dans la précision de l’exercice de dactylographie, l’odeur étant associée à une meilleure performance.

L'alphabétisation s’est également améliorée de façon significative avec le parfum, contrairement au temps de dactylographie et à la mémorisation qui n’ont pas changé. Ces résultats suggèrent que l’odeur de menthe poivrée pourrait stimuler l'attention de telle façon que les participants restent concentrés sur leur tâche et améliorent leur performance. »

Les incidences de l’odeur de menthe poivrée sur les performances athlétiques

L’industrie souhaite-t-elle motiver ses collaborateurs plus encore que le domaine sportif ? Puisque la menthe arrivait à motiver les individus dans d'autres domaines, certains ont pensé qu’il n'y avait pas de raison pour ne pas envisager son utilisation chez les athlètes.
Une étude clinique a été mise en place, intitulée Les effets des parfums sur les mesures objectives et subjectives des performances athlétiques, et publiée par le Journal of Sport and Exercice Psychology.

Cette étude a porté sur un groupe de coureurs sur tapis de course, tandis que différents parfums, jasmin, lavande et menthe poivrée, étaient diffusés dans les salles de sport . Les athlètes dans la salle ‘menthe’ ont tous fait part d’une diminution de la fatigue et de la frustration, d’un meilleur entrain et d'une amélioration générale de leur performance.

Mais les chercheurs se demandaient si la performance était réellement meilleure après avoir senti l’odeur de menthe, ou s’il ne s'agissait que d'une conséquence psychologique.

Une nouvelle étude, Les effets de la menthe sur la performance, a donc été menée avec 18 hommes et 22 femmes. Cette étude a réellement mesuré les performances. Voici ce qui a été publié dans Nutrition Facts :

« Les participants étaient réellement capables de faire une pompe supplémentaire avant de s'écrouler et de gagner pratiquement deux secondes sur une course de 400m grâce à une bande adhésive odorante fixée au-dessus de leur lèvre supérieure. »

D’après l’étude :

« La performance physique peut également être améliorée. Les participants ont fait plus de pompes, ont couru plus vite, et ont montré une tendance à avoir plus de force de préhension lorsqu’ils étaient soumis au parfum de menthe que dans les conditions non parfumées. 

Par contre, des études similaires menées sur l'adresse de joueurs de basket au lancer franc n'ont pas confirmé l’amélioration des performances démontrée auparavant. Les chercheurs ont conclu que les performances avaient plus à voir avec l'adresse (ou le manque d'adresse) qu’avec la motivation.

Études de suivi sur les athlètes et nouvelles découvertes

Les chercheurs ont sans doute été assez frustrés de voir que les études de suivi ne confirmaient pas les résultats observés précédemment. Des tests ultérieurs ont en fait montré que l’essence de menthe n’avait « aucun effet bénéfique » sur les performances athlétiques physiologiques.

Les scientifiques se sont alors demandés si le fait de manger de la menthe pourrait procurer des effets qui n’auraient pas été observés au cours des études infructueuses. L’étude intitulée « Les nouveaux effets de la menthe sur les performances physiques » a porté sur 12 étudiants en bonne santé qui ont bu de l’eau additionnée d'une goutte d'huile essentielle de menthe. Nutrition Facts a publié ce qui suit :

« Tous les paramètres de performance des candidats ont explosé, avec 50% de travail en plus, 20% de puissance en plus, et 25% de temps supplémentaire avant l’épuisement. Des améliorations ont été notées à tous les niveaux de ces paramètres physiologiques, indiquant une meilleure efficacité respiratoire.

Ils attribuent ces résultats remarquables au fait que la menthe ouvre les voies respiratoires, augmentant la ventilation et l'arrivée d'oxygène. »

En fait, chaque paramètre de performance mesurable a progressé, notamment plus de 52% de distance verticale et 40% de distance horizontale supplémentaires couverts. Le facteur essentiel s’est révélé être l’augmentation de l’efficacité respiratoire.

Efficacité de l’huile essentielle de menthe poivrée, et avertissement

Les scientifiques nous mettent en garde à propos de l’utilisation de l’huile essentielle de menthe poivrée : en effet, le mieux est parfois l’ennemi du bien. Les faits : Une étude menée en Inde a révélé qu'il était possible de faire un surdosage d'huile essentielle de menthe poivrée, car elle est extrêmement concentrée et contient des composés qui sont néfastes lorsqu’ils sont ingérés en quantités excessives.

Une femme de 40 ans dans ce cas est arrivée à l’hôpital pratiquement dans le coma. Les médecins ne savaient pas combien d’huile de menthe elle avait ingéré. Une étude subséquente a indiqué que l’huile de menthe pouvait lui avoir provoqué une hypoxie, ou diminution d’oxygène dans le sang.

Elle a été réanimée et a pu rentrer chez elle après 24 heures mais il s’en est fallu de peu. D'après cette étude, l'huile de menthe contient 30 composés, dont le menthol, la menthone et la pulégone, un agent neurotoxique connu, qui a provoqué chez cette patiente une perte presque totale de force musculaire avant l’hypoxie.

L’huile de menthe contient également d'autres ingrédients tels que la menthe verte, la menthe aquatique, le cinéol et d'autres huiles volatiles, dont une autre étude indique qu'ils sont efficaces pour soigner les céphalées de tension nerveuse, les troubles digestifs, les spasmes du côlon chez les patients subissant un lavement baryté, et le syndrome du côlon irritable.

Comme l'a conclu l'étude, « l’huile de menthe poivrée est très bien tolérée aux doses couramment recommandées, mais elle peut provoquer des effets secondaires importants à des doses élevées. »

Le pouvoir de l’huile de menthe

L’huile essentielle de menthe poivrée peut contenir un certain pourcentage de menthe fraîche. Elle a été utilisée pendant des milliers d'années en Egypte et à Rome, non seulement pour son parfum, mais également pour ses pouvoirs physiques. Elle existe aujourd'hui sous forme liquide et en capsules.

L’acide rosmarinique est un autre ingrédient qui permet de soulager l’inflammation, inflammation qui peut engendrer la libération de substances chimiques nocive. Il a une capacité presque surnaturelle à soulager la douleur et est particulièrement efficace dans l’eau du bain pour soulager des muscles douloureux ou un mal de tête.

En fait, les études montrent que l'arôme de la menthe poivrée est non seulement antioxydant mais également antiviral, antimicrobien, antifongique, analgésique, et radioprotecteur, et qu’il possède des propriétés anti-œdème (soulage la rétention d’eau). Voici d'autres domaines dans lesquels l’huile essentielle de menthe peut s'avérer utile :

Les problèmes respiratoires, car elle agit à la fois comme expectorant et comme décongestionnant, soit en application directe sur la poitrine, soit par inhalation au moyen d'un inhalateur. Des tests sur des patients souffrant de tuberculose ont révélé que lorsqu’ils inhalaient de la menthe, leur inflammation diminuait, l’empêchant de s'aggraver ou de récidiver.
La stimulation de l’énergie est l’un des effets les plus recherchés de cette huile essentielle, comme le révèlent les études qui ont porté sur les athlètes, mais elle est efficace pour gérer le stress et la fatigue mentale et même contre les troubles nerveux.
Il a été prouvé que l’anxiété, la mémoire et la vigilance sont toutes améliorées par des applications d’essence de menthe ou par l’aromathérapie. Une étude anglaise de 2008 a montré que le parfum de la menthe poivrée entraînait une amélioration de la vigilance et de la mémoire, alors que le parfum de l’ylang ylang produit l’effet inverse.
Une étude a recommandé l’utilisation de l’huile de menthe pour stimuler la croissance des cheveux car elle s’est montrée efficace dans une étude sur les animaux au cours de laquelle a été mise en évidence une augmentation significative de l’épaisseur du derme, du nombre de follicules et de leur profondeur.
Les douleurs gastriques provoquées par des gaz sont soulagées, de même que les nausées provoquées par exemple par les traitements de chimiothérapie, et même le syndrome du côlon irritable et les spasmes du côlon.
Les études montrent que les bouffées de chaleur de la ménopause ou celles provoquées par la chimiothérapie dans le traitement du cancer du sein, sont réduites.
Utilisée en bain de bouche, l'huile essentielle de menthe poivrée est efficace car elle contient de la chlorhexidine, une substance chimique qui aide à prévenir la formation du biofilm qui favorise les caries dentaires. Pour prévenir la mauvaise haleine, ajoutez une à deux gouttes à votre dentifrice.
Appliquée de façon topique, l’huile de menthe peut même contribuer à soulager les infections virales d’herpès simplex résistantes aux médicaments.
Les cheveux et la peau peuvent bénéficier des bienfaits de l’huile de menthe. Elle peut être ajoutée dans un shampoing, une crème hydratante, un gel douche ou une huile de massage, ce qui a l'avantage de rafraichir votre peau et de vous débarrasser des pellicules et même des poux. En soin après-shampoing, elle peut aider à dompter les frisottis.

N’utilisez pas d'huile de menthe dans les cas suivants :

Une étude a indiqué que la maladie du reflux gastroœsophagiens (GERD) peut être aggravée par l’utilisation d'huile de menthe. Voici ce qu’a rapporté le centre médical de l’université du Maryland :

« La menthe peut détendre le sphincter entre l’estomac et l’œsophage, ce qui permet aux acides de l’estomac de remonter vers l’œsophage (le sphincter est le muscle qui sépare l’œsophage de l’estomac). En détendant le sphincter, la menthe risque d'aggraver les symptômes de brulures d’estomac et d'indigestion. »

La menthe étant un stimulant, elle n’est pas recommandée pour un usage quotidien car, en quantités excessives, elle peut perturber le sommeil et provoquer de nombreux autres effets secondaires, tels que :

Dépression Problèmes urinaires Maux d’estomac

Éruptions cutanées

Respiration lente ou rapide Nausées et vomissements

Diarrhée

Perte de conscience

Il faut également noter que, d'après un autre article publié dans Nutrition Facts, une consommation importante de menthe peut faire diminuer la libido, comme révélé par des hommes ayant bu quatre tasses de thé à la menthe poivrée (M. spicata) ou à la menthe fraîche (M. peperita) par jour - deux tasses le matin et deux tasses le soir.

Utilisez toujours les huiles essentielles, comme l’huile de menthe poivrée, avec précaution car une petite quantité peut faire beaucoup d’effet. L'huile essentielle de menthe poivrée, utilisée de façon topique ou inhalée en aromathérapie, est un agent curatif concentré, puissant et efficace, et cerise sur le gâteau, elle sent bon.