Soulager le mal de tête

En bref

  • Quelques exercices rapides peuvent suffire à stopper la progression de votre mal de tête, sans doute parce que cela déclenche la libération de neurotransmetteurs, qui réduisent la douleur
  • Un massage doux des tempes, du cou et du cuir chevelu peut vous aider à soulager un mal de tête de tension (essayez aussi d'ajouter une goutte d'huile essentielle de menthe poivrée)
  • Les personnes qui souffrent de maux de tête souffrent également souvent d’allergies, et traiter ces allergies plus activement peut aider
Article Antérieur Article Suivant

Éviter et traiter les maux de tête

25 Janvier 2017 | 1,346 Visualisations |

Dr. Mercola

Près de la moitié de la population mondiale souffre de maux de tête chaque année, ce qui en fait le trouble le plus courant du système nerveux. Environ la moitié seulement des personnes affectées consultent un médecin, bien que les maux de tête puissent quotidiennement lourdement affecter votre capacité à travailler, à avoir une vie sociale et à être productif.

Au Royaume Uni, par exemple, on estime que 25 millions de jours de travail ou d'école sont perdus chaque année, à cause des seules migraines. Même aux États-Unis, la plupart des personnes souffrant de migraines les soulagent avec des médicaments délivrés sans ordonnance.

Il existe d'autres solutions, cependant, non seulement pour les soulager, mais aussi pour éviter les maux de tête.

Quels sont les maux de tête les plus courants ?

Les céphalées de tension (CT) sont les maux de tête les plus courants, affectant près de 70% de certaines populations. On estime que 3% d'adultes souffrent de céphalées de tension chroniques, qui commencent souvent à l'adolescence et affectent plus les femmes que les hommes.

Les céphalées de tension sont souvent le résultat du stress ou de problèmes musculo-squelettiques (comme une mauvaise posture), et provoquent une pression qui donne l’impression d'avoir un bandage très serré autour de la tête. La plupart des cas se résolvent d’eux-mêmes en quelques heures, mais pour les cas chroniques, la douleur peut être invalidante. Il existe d'autres types de maux de tête :

  • Les migraines, déclenchées dans le cerveau et entraînant la libération de substances inflammatoires, qui provoquent des douleurs autour des nerfs et des vaisseaux sanguins dans le crâne.
  • La céphalée de Horton, qui décrit des maux de tête brefs mais extrêmement sévères et fréquents (la douleur étant généralement localisée autour des yeux)
  • Les maux de tête liés à la surmédication, provoqués, ironiquement, par l’utilisation chronique de médicaments contre les maux de tête

Les approches sans médicaments pour soulager les maux de tête

Êtes-vous à la recherche d'une méthode sans médicaments pour soulager vos maux de tête ? Quelque chose d’efficace qui ne risque pas de provoquer d’effets secondaires, contrairement à pratiquement tous les antalgiques - des anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) aux opioïdes ? Essayez les solutions suivantes :

  1. La pratique d’une activité physique

    Quelques exercices rapides peuvent suffire à stopper la progression de votre mal de tête, sans doute parce que cela déclenche la libération de neurotransmetteurs, qui réduisent la douleur.

    Choisissez une activité à faible impact, comme le vélo stationnaire, pour éviter d'ajouter un stress supplémentaire à votre tête douloureuse. Il est également recommandé de pratiquer une activité physique régulière.
  2. Les massages

    Masser doucement vos tempes, votre cou et votre cuir chevelu peut vous aider à soulager une céphalée de tension.
    Il a même été découvert que le massage traditionnel thaïlandais dit « de la Cour », qui comprend cinq points de massage sur le visage et la tête, soulage les douleurs des céphalées de tension chroniques aussi bien, voire mieux que l’amitriptyline.
  3. Remèdes à base de plantes

    Les peuples du monde entier utilisent traditionnellement de nombreuses plantes pour traiter les maux de tête. Une combinaison de grande camomille et de gingembre, par exemple, aide à soulager les douleurs des migraines, d'après la recherche publiée dans le journal Headache (Mal de Tête).

    Vous pouvez faire infuser du gingembre frais émincé dans de l’eau pour préparer un thé (ou même mastiquer simplement un morceau de gingembre épluché), un remède naturel contre le mal de tête.
    Le thé à la camomille est une autre solution, en particulier pour soulager les céphalées de tension. Achetez des sachets de thé à la camomille pure ou préparez-le vous-même en faisant infuser des fleurs de camomille séchées dans de l’eau bouillante (filtrez avant de boire).

    Si vous trouvez des feuilles de bétel fraiches, vous pouvez les broyer en une fine pâte et l'appliquer sur votre front et les côtés de votre tête (laissez poser environ 30 minutes avant de la rincer).
    Les feuilles de bétel ont des propriétés anti-inflammatoires, anti-douleurs et stimulantes, entre autres, et c’est pourquoi elles sont si appréciées depuis l’antiquité pour leurs nombreuses applications dans le domaine de la santé.

    La coriandre est également connue pour son action antalgique. Prevent Disease (« Prévenir les Maladies ») propose un remède simple à base de graines de coriandre qui peut rapidement soulager les maux de tête :

    « Faites bouillir de l’eau. Ajoutez une cuillère de graines de coriandre. Laissez bouillir un moment, jusqu’à sentir une forte odeur de coriandre. Éteignez le feu et ajoutez une demie cuillère de feuilles de thé au mélange.

    Couvrez le récipient et laissez reposer quelques minutes. Filtrez et buvez tel que, sans ajouter de sucre. Couchez-vous ou asseyez-vous et détendez-vous une dizaine de minutes. Avec un peu de chance, votre mal de tête aura disparu entre temps. »
  4. Huiles essentielles

    Les huiles essentielles contiennent des composés volatiles biologiquement actifs de fleurs et de plantes, sous une forme extrêmement concentrée. Ils représentent, à bien des égards, l’essence de la plante et de très petites quantités peuvent suffire à procurer des bienfaits thérapeutiques.

    Vous pouvez consulter un professionnel ou utiliser les huiles essentielles chez vous via les méthodes suivantes :

    • Inhalation indirecte des huiles essentielles en utilisant un diffuseur ou en plaçant des gouttes près de vous
    • Inhalation directe des huiles essentielles en utilisant un inhalateur individuel, les gouttes flottant à la surface d'une eau chaude (cette méthode est très appréciée pour traiter les céphalées liées aux sinus)
    • Massage d'aromathérapie, au cours duquel les huiles essentielles, diluées dans une huile porteuse, sont appliquées sur votre peau
    • Appliquer les huiles essentielles sur votre peau en les associant à un lait pour le corps, des sels de bain ou sur des bandages

    Quelles huiles essentielles fonctionnent le mieux pour les maux de tête ? Tout dépend du type. Essayez la menthe poivrée pour les maux de tête de tension (en particulier en massant la partie douloureuse avec l’huile), la menthe poivrée et le basilic pour les migraines, et le romarin pour les maux de tête en général.
  5. Une tasse de café noir

    En dernier recours, une tasse de café peut vous fournir une dose rapide de caféine qui peut aider à contracter les vaisseaux sanguins qui arrivent au crâne, contribuant à soulager la douleur. Un sac de glace sur le front ou les tempes peut avoir le même effet.

    Certains patients migraineux indiquent aussi qu'une tasse de café fort aide à stopper les attaques (mais chez certaines personnes la caféine peut aussi provoquer une attaque, écoutez donc votre corps).

    Plusieurs médicaments contre le mal de tête, tels que l’Excedrin, contiennent de la caféine comme ingrédient actif. Il est préférable de réserver l'utilisation de la caféine pour soulager les maux de tête occasionnels.

    Si vous utilisez ce « truc » trop souvent, cela pourrait engendrer une dépendance et même empirer vos maux de tête. Si vous devenez dépendant à la caféine après une consommation quotidienne ou quasi-quotidienne, et que vous restez un jour sans en boire, vous risquez de ressentir des symptômes de sevrage, notamment des maux de tête.

10 aliments qui peuvent déclencher une migraine

L'alcool, en particulier le vin rouge. Les boissons caféinées (comme indiqué plus haut, celles-ci sont à double tranchant, car elles peuvent parfois soulager, mais parfois aggraver les maux de tête).
Les fromages vieillis, notamment le gorgonzola, le camembert, le cheddar, etc. Les viandes salées ou transformées comme les hot dogs, les saucisses et la charcuterie
Le glutamate de sodium (MSG), que l’on trouve couramment dans les aliments transformés L'aspartame, qui est un édulcorant artificiel
Les agrumes, bien que ce soit rare Les légumineuses telles que les haricots, les pois et les lentilles (un déclencheur moins courant)
Les noix (indiquées par certaines personnes de façon anecdotique, mais le lien n'a pas été bien étudié) Le chocolat, un autre déclencheur potentiel qui n'a pas été encore confirmé.

Si vous souffrez de migraines, vous devez traiter la cause sous-jacente et pour cela il vous faut « régénérer vos batteries cellulaires », c’est à dire les mitochondries de vos cellules. Et l’une des façons de le faire est de prendre des coenzymes Q10 (CoQ10). Sa forme réduite, l’ubiquinol, tend à mieux fonctionner pour la plupart des gens.

Vos maux de tête sont-ils provoqué par l’asthme et les allergies ?

Les migraines et l'asthme sont provoqués par l’inflammation (des vaisseaux sanguins, dans le cas des migraines, et des voies aériennes, pour l’asthme). Ceux qui souffrent de migraines et d'asthme ont deux fois plus de risques de développer des migraines chroniques, d'après une nouvelle recherche.

La connexion sous-jacente entre l'asthme et les migraines pourrait être l’allergie. Les personnes qui souffrent de maux de tête et d'asthme souffrent également souvent d’allergies, et les chercheurs suggèrent que traiter ces allergies plus activement peut les aider. Si vous souffrez d'asthme et/ou d'allergies, il est absolument crucial d’optimiser votre taux de vitamine D.

La recherche suggère d'ailleurs qu'une carence en vitamine D peut être une cause sous-jacente principale de l’asthme. Les carences en vitamine D peuvent aussi jouer un rôle dans les migraines. D'après une recherche présentée à la 50ème réunion annuelle de l’American Headache Society, près de 42% des patients souffrant de migraine chronique sont carencés en vitamine D. L’étude a également montré que plus vous souffrez de migraines chroniques depuis longtemps, plus vous êtes susceptible d’être carencé en vitamine D.

Les carences en vitamines B2 (riboflavine), B6, B12 et acide folique sont également associées au mal de tête. En dehors d'aborder les principes fondamentaux de la santé, tels que l’alimentation et la vitamine D, la méthode de test des allergies ‘provocation-neutralisation’ et les traitements permettent de soulager de nombreux allergiques de façon permanente, sans effets secondaires. Le taux de succès de cette approche est d’environ 80% à 90% et il est possible de suivre le traitement chez vous.

Sept conseils pour éviter les maux de tête pendant la période des fêtes

  • Conservez vos habitudes de sommeil. Faire l’impasse sur le sommeil pendant les fêtes de fin d'année peut aggraver les maux de tête et migraines chroniques. Essayez de vous coucher et de vous lever à la même heure chaque jour.
  • Conservez les mêmes heures de repas. Bien que sauter un repas (c’est à dire pratiquer le jeûne intermittent) soit bénéfique pour la plupart des personnes, cela peut déclencher un mal de tête chez certains individus. Conservez vos heures de repas habituelles si vous essayez de vous débarrasser de vos maux de tête.
  • Évitez les maux de tête de « lendemain de fête ». Si vous buvez de l’alcool pendant les fêtes, faites-le avec modération. Et si vous souffrez de migraines, sachez que le vin rouge est un déclencheur chez de nombreuses personnes.
  • Surveillez votre assiette. On trouve de nombreux déclencheurs alimentaires de maux de tête dans les repas de fête. Notamment le chocolat, les viandes transformées, les fromages vieillis, le MSG, l'aspartame, etc.
  • Évitez les parfums déclencheurs. Le parfum, les bougies parfumées, et d'autres odeurs peuvent déclencher des maux de tête chez les personnes sensibles. Méfiez-vous de ces odeurs lorsque vous faites vos courses, ou que vous êtes en visite chez des proches, etc.
  • Méfiez-vous des lumières vives. Chez certaines personnes, les illuminations de Noël, en particulier celles qui clignotent, peuvent déclencher une migraine. Si vous risquez d'avoir de telles décorations autour de vous, prévoyez de porter des lunettes de soleil pour atténuer leurs effets.
  • Ménagez-vous du temps « pour vous ». Il est essentiel de prendre du temps pour vous pendant les fêtes, le stress étant généralement à son comble en cette période.

L’EFT réduit la fréquence des céphalées de tension de 62%

Une autre « astuce » à garder en tête pour soulager la douleur et la fréquence des maux de tête est la Technique de Libération Émotionnelle (EFT). Des études cliniques ont montré que l’EFT peut réduire rapidement l’impact émotionnel des souvenirs et incidents qui provoquent une détresse émotionnelle. Une fois la détresse atténuée ou évacuée, votre corps parvient souvent à se rééquilibrer et à accélérer la guérison des problèmes émotionnels et physiques.

D’excellents résultats ont été obtenus par des chercheurs grecs, dont l’étude a porté sur 35 personnes recevant un traitement pour des céphalées de tension fréquentes, dans une clinique spécialisée. Après 8 semaines, celles à qui l’on avait appris à utiliser l’EFT et qui la pratiquaient deux fois par jour, avaient réduit la fréquence de leurs maux de tête de 62% et leur intensité de 60%.

Elles avaient obtenu ces résultats en pratiquant l’EFT seules, et il est probable qu’elles auraient obtenu des résultats encore plus impressionnants en travaillant avec un praticien d’EFT qualifié. Si vous souffrez de maux de tête, comprenez que la pratique de l’EFT et d'autres techniques corps-esprit pour soulager la douleur peuvent vous éviter des antalgiques toxiques, délivrés avec ou sans ordonnance.

Il existe également de nombreuses autres solutions à essayer. L'acupuncture, les poches chaudes et froides, la chiropractie, et même vous appliquer à adopter une posture correcte, peuvent faire une différence dans la fréquence et la sévérité des maux de tête. Si les maux de tête chroniques persistent même après avoir essayé certaines des solutions naturelles mentionnées ici, prenez l'avis d'un praticien en santé naturelle qui pourra vous aider à en déterminer et à en résoudre les causes sous-jacentes.

Article Antérieur Article Suivant

Clause de non-responsabilité: Tout le contenu publié sur le présent site web se fonde sur les opinions du Dr. Mercola, sauf indication contraire. Les articles individuels ont comme base les opinions de l'auteur respectif qui garde les droits d'auteur comme établis. Les informations fournies sur ce site web ne sont pas destinées à remplacer une relation directe avec un professionnel de santé qualifié et ne sont pas destinées à être considérées comme conseil médical. Toutefois, elles sont fournies avec le but de partager les connaissances et les données obtenues à partir des recherches et de l'expérience du Dr. Mercola et de son public. Le Dr. Mercola vous recommande de prendre vos propres décisions en matière de soins et de santé sur la base de vos recherches et en collaboration avec un professionnel de santé qualifié. Si vous êtes enceinte, si vous allaitez, si vous prenez un médicament ou si vous avez un problème médical, consultez votre professionnel de santé avant d'utiliser des produits sur la base du contenu de ce site web.