La vérité à propos de l'addiction au sucre


Le sucre

En bref -

  • L’addiction au sucre est due à d’intenses envies de mets sucrés. Elle est provoquée par le cerveau qui envoie des signaux aux récepteurs de votre langue - récepteurs qui n'avaient pas pu se développer chez nos ancêtres, dont l’alimentation était pauvre en sucre
  • Voici 76 menaces significatives que le sucre pourrait faire peser sur votre santé, divisées en quatre catégories : augmentation du risque de maladies, déséquilibre nutritionnel ou carences, handicaps corporels et modifications du comportement
  • Vos émotions sont sans doute plus importantes que ce que vous pensez, car de récentes études ont montré que le fait de vous auto-conditionner et d'analyser les impacts de vos habitudes alimentaires peut vous aider à vous débarrasser de mauvaises habitudes - y compris de l'addiction au sucre
Taille du texte:

Dr. Mercola

Le sucre, en quantités modérées, est essentiel pour notre corps. En tant qu’hydrate de carbone, il vous fournit une partie de l’énergie dont vous avez besoin dans vos activités quotidiennes. Toutes vos cellules l’utilisent. Mais le sucre, c’est aussi des calories, et consommé en excès, il a des répercussions négatives sur la santé.

Une importante addiction au sucre peut entraîner l’obésité, le diabèteune défaillance ou des dommages cardiaques, la production de cellules cancéreuses, la perte de puissance cérébrale et le raccourcissement de l’espérance de vie.

Il est donc important de se modérer. Mais compte tenu des nombreuses tentations présentes de nos jours dans les rayons, éviter les aliments riches en sucre est chose bien plus facile à dire qu’à faire. Parmi les suspects les plus courants, on trouve les boissons énergisantes, les sodas, les barres chocolatées, les édulcorants artificiels, et bien d'autres encore. Tout le monde y a accès.

Ce qui se cache derrière l'addiction au sucre

L'addiction au sucre commence de toute évidence lorsque vous avez une envie de quoi que ce soit qui contienne cet ingrédient. Manger du sucre entraîne la production d'opioïdes naturels dans votre cerveau. Ces hormones aident à soulager la douleur et agissent de la même façon qu’une drogue illicite.

D’après les chercheurs, la langue possède deux récepteurs de sucre qui se sont développés à l’époque où nos ancêtres avaient une alimentation généralement pauvre en sucre. Malgré les années qui ont passé, la langue des hommes n’a pas su s'adapter aux sucreries.

C’est pourquoi lorsque les récepteurs de votre langue sont fortement stimulés, votre cerveau envoie des signaux de récompense excessifs chaque fois que vous mangez quelque chose de sucré, ce qui finit par neutraliser vos mécanismes de self-control. C’est ce qui conduit à l'addiction.

Le Dr. Robert Lustig, professeur de pédiatrie à l’Université de Californie, à San Francisco, à écrit dans The Atlantic que :

« Le centre de plaisir du cerveau, ou noyau accumbens, est essentiel à la survie de notre espèce... Lorsque vous consommez une substance psychoactive, y compris du sucre, le noyau accumbens reçoit un signal de dopamine, qui vous fait ressentir du plaisir. Et donc vous en consommez davantage. Le problème est qu’à force d’exposition prolongée, le signal s'atténue, il devient plus faible.

Il vous faut donc consommer plus pour obtenir le même effet - c’est l’accoutumance. Et si vous freinez votre consommation, vous êtes en manque. Accoutumance et manque constituent l'addiction. »

La leptine est une hormone qui joue également un rôle important dans l'addiction au sucre. C’est elle qui indique au cerveau comment l’énergie stockée sous forme de graisse doit être utilisée. De plus, elle vise les récepteurs de goût sur votre langue, ce qui peut augmenter ou diminuer vos envies de nourriture.

Lorsque vous manquez de leptine ou que vous avez un problème de récepteur de leptine, cela augmente le risque d’envies de nourriture, et le sucre est alors souvent le premier élément à combattre.

76 façons dont le sucre peut ruiner votre santé

Un excès de sucre peut avoir des effets néfastes sur votre santé. J’ai compté au moins 76 façons (oui, vous lisez bien !) dont le sucre peut menacer gravement votre santé. Ces dangers sont divisiés en quatre catégories : augmentation du risque de maladies, déséquilibre nutritionnel ou carences, handicaps corporels et modifications du comportement.

Déséquilibre nutritionnel ou carences

  1. Perturbe les relations entre les minéraux dans votre organisme
  2. Carence en chrome
  3. Perturbe l'absorption de calcium, de magnésium et de protéines
  4. Augmente le cholestérol total, les triglycérides et le taux de mauvais cholestérol
  5. Diminue le taux de bon cholestérol
  6. Diminue le taux de vitamine E
  7. Le corps change le sucre en deux à cinq fois plus de graisses dans le flux sanguin en comparaison à l’amidon

Modifications du comportement

  1. Addictif et intoxicant, comparable à l’alcool
  2. Augmentation rapide de l'adrénaline, de l’hyperactivité et de l’anxiété
  3. Entraîne des difficultés de concentration, de la somnolence et de l’irritabilité chez les enfants
  4. Provoque une diminution de l’activité chez les enfants
  5. Réduit la capacité d'apprentissage et peut provoquer des troubles de l'apprentissage pouvant affecter les résultats scolaires
  6. Augmente le risque de comportement asocial
  7. Diminution de la stabilité émotionnelle
  8. Dépression
  9. Alcoolisme

Augmentation du risque de maladies

  1. Nourrit les cellules cancéreuses
  2. Peut provoquer la mort cellulaire
  3. Augmente le taux de glycémie à jeun
  4. Augmente la pression artérielle systolique
  5. Augmentation significative de l’adhésion plaquettaire
  6. Entraîne la formation de calculs rénaux et biliaires
  7. L'absorption rapide du sucre encourage des prises alimentaires excessives
  8. Obésité
  9. Diminue la sensibilité à l’insuline, entrainant des taux d'insuline élevés et à terme, le diabète
  10. Hypoglycémie réactive
  11. Maux de tête et migraines
  12. Vertiges
  13. Troubles du tractus gastro-intestinal
  14. Allergies alimentaires
  15. Favorise les maladies chroniques dégénératives
  16. Provoque l’athérosclérose et des maladies cardiovasculaires
  17. Cause la cataracte et la myopie
  18. Peut entraîner des maladies auto-immunes comme l’arthrite, l'asthme et la sclérose en plaques
  19. Provoque l’emphysème
  20. Contribue à l’ostéoporose
  21. A l’origine de l'appendicite, d'hémorrhoïdes et de varices
  22. Maladie de Parkinson (les personnes atteintes de cette maladie ont une consommation de sucre élevée)
  23. Augmente le risque de cancer et de maladie d’Alzheimer
  24. Acidité de la salive, caries dentaires et maladies parodontales
  25. Maladies des gencives
  26. Favorise grandement la prolifération incontrôlée de Candida Albicans (mycoses)
  27. Toxémie gravidique
  28. Contribue à l’eczéma chez l’enfant
  29. Agrave les symptômes des enfants atteints d'un trouble de déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH)
  30. Augmente le risque de polio
  31. Peut provoquer des crises d’épilepsie
  32. Pourrait provoquer une hypertension artérielle chez les personnes obèses
  33. Une consommation accrue en unité de soins intensifs peut entraîner la mort

Handicaps corporels

  1. Est susceptible de provoquer un processus métabolique anormal chez un individu en bonne santé par ailleurs
  2. Suppression du système immunitaire, augmentation du risque de contracter des maladies infectieuses
  3. Perte de l’élasticité et de la fonction des tissus
  4. Baisse de la vue
  5. Vieillissement prématuré
  6. Augmente les produits terminaux avancés de glycation dans lesquels les molécules de sucre se fixent aux protéines et finissent par les endommager
  7. Altération de la structure de l’ADN
  8. Peut couper la voie intraveineuse d'arrivée d’oxygène au cerveau
  9. Modifie la structure des protéines et provoque une altération permanente de l'action des protéines dans le corps
  10. Changement de la structure du collagène
  11. Vieillissement de la peau
  12. Altère l’homéostasie physiologique des systèmes corporels
  13. Diminue la capacité de fonctionner des enzymes
  14. Augmente la taille du foie en provoquant la division des cellules du foie, ce qui augmente la quantité de graisse dans le foie
  15. Augmente la taille des reins et engendre des modifications pathologiques
  16. Dommages au pancréas
  17. Augmentation de la rétention des fluides corporels
  18. Affecte la composition des électrolytes urinaires
  19. Ralentit le fonctionnement des glandes surrénales
  20. Endommage les parois des capillaires
  21. Fragilise les tendons
  22. Peut provoquer une augmentation des ondes cérébrales delta, alpha et thêta, ce qui peut diminuer votre capacité à penser clairement
  23. Provoque un déséquilibre hormonal
  24. Augmente les radicaux libres et le stress oxydatif
  25. Diminue le temps de gestation de façon significative, multipliant par deux les risques de donner naissance à un enfant né petit pour l’âge gestationnel
  26. Déshydratation chez les nouveaux-nés
  27. Affecte la production de dioxyde de carbone lorsqu’on en donne aux enfants prématurés

Comment en finir avec l'addiction au sucre

Pas de panique - il n’est pas trop tard pour vous débarrasser de vos mauvaises habitudes. Voici quelques conseils pour vous permettre de consommer du sucre sans sacrifier votre santé.
Le premier serait de faire appel à vos émotions. Les envies de nourriture sont parfois provoquées par un besoin émotionnel comme celui d'évacuer un stress ou de vous remonter un peu le moral après une journée fatigante. Nous avons très souvent tendance à ignorer nos émotions au moment de choisir entre une nourriture saine ou une autre.

Je recommande vivement la Technique de Libération Émotionnelle (EFT), une technique simple et efficace d’acupressure psychologique qui peut vous aider à gérer les composants émotionnels de vos envies.

Il a été prouvé qu’elle soulage de nombreux traumatismes émotionnels, elle supprime les phobies et les stress post-traumatiques, les envies de nourriture, et elle diminue la douleur et l’inconfort physique.

L’intérêt de l’EFT pour ceux qui la pratiquent est d’être dans un bon état d’esprit lorsqu’ils entament un régime ou prennent simplement des mesures pour améliorer leur santé. Si vous êtes curieux d’en savoir plus, vous pouvez consulter les bases de l’EFT ici (version anglaise).

Une autre façon de réduire votre consommation de sucre est de diminuer la quantité de sucre que vous consommez chaque jour - moins de 25 grammes pour être précis - en ce compris le sucre contenu dans les fruits frais.
Je vous conseille aussi d’éviter à tout prix le sirop de glucose fructose (HFCS). C’est un édulcorant fabriqué à base de maïs que l’on trouve aujourd'hui dans de nombreux aliments et boissons. Il est considéré comme dangereux non seulement à cause de la quantité de sucre qu’il contient, mais aussi en raison des dangers potentiels qu’il représente pour la santé, dont la plupart ont déjà été mentionnés plus haut.

Choisir une alimentation équilibrée et adaptée à votre corpulence vous aidera, en mettant l’accent sur des aliments riches en fibres, ce qui permet de ralentir l'absorption du sucre, et sur des aliments riches en acides gras oméga-3 de haute qualité, qui sont également essentiels pour réduire l’impact d'une consommation excessive de sucre. Il est également recommandé d'éviter les aliments riches en sucre et de boire régulièrement de l’eau pure pour vous hydrater.

Enfin, une activité physique quotidienne, ainsi que l’optimisation de votre taux de vitamine Ddormir suffisamment, et gérer votre stress peut aussi aider à minimiser les effets d'une consommation excessive de sucre. Le sport en particulier est connu pour améliorer la sensibilité à l’insuline, réduire le stress, supprimer la ghréline (l’hormone de l’appétit), accélérer le métabolisme, renforcer les os et stimuler l’humeur.

Il peut être assez difficile de renoncer aux sucreries, en particulier si vous en consommez quotidiennement mais faites moi confiance, lorsque vous aurez ressenti les effets d’une diminution de la consommation de sucre sur votre organisme, vous saurez que cela en vaut la peine.