Les aliments à éviter si vous avez de l’acné


sucre candi

En bref -

  • Les céréales (contenant du gluten ou non) et le sucre doivent être évités si vous souffrez d'acné
  • Le gluten peut rendre vos intestins plus perméables, permettant aux protéines de pénétrer dans le sang, alors qu’elles ne devraient pas s’y trouver ; cela sensibilise votre système immunitaire et favorise l’inflammation, ce qui peut provoquer de l'acné
  • Lorsque vous mangez des féculents, des céréales, et du sucre ou du fructose, cela provoque dans votre organisme un afflux d'insuline et d'un facteur de croissance apparenté à l’insuline, l’IGF-1
  • Cet afflux peut entraîner un excès d'hormones mâles, ce qui provoque la sécrétion par vos pores de sébum, une substance grasse qui attire les bactéries favorisant l’acné
  • Un taux élevé d’IFG-1 provoque aussi la multiplication de cellules de peau que l’on appelle les kératinocytes, un processus également associé à l’acné
Taille du texte:

Dr. Mercola

Près de 85% des gens souffrent d'acné à un moment de leur vie, ce qui fait de l’acné le trouble cutané le plus courant aux États-Unis. Bien que l'acné se déclare généralement pendant la puberté, elle ne se limite pas aux adolescents et peut impacter n’importe quelle tranche d’âge - jusqu’à 50 ans et plus.

Si elle n’est pas dangereuse physiquement, l'acné peut faire de graves dégâts psychologiques. Certaines personnes qui en sont atteintes sont tellement complexées et gênées que leur vie personnelle et professionnelle en souffre, ils se sentent de plus en plus exclus, déprimés et se placent en retrait social.

Nombreux sont ceux qui pensent à tort que l'acné est principalement un problème esthétique, mais c’est en fait un signe de déséquilibre profond dans votre système, souvent localisé dans les intestins. La plupart des médecins passent totalement à côté de ce lien, et prescrivent simplement des médicaments et autres traitements topiques contre l'acné.

Les américains dépensent chaque année plus de 2,2 milliards de dollars en traitements contre l’acné, tant en produits délivrés sur ordonnance qu’en vente libre, mais la plupart se révèlent inutiles si vous négligez la cause fondamentale de la plupart des acnés - une alimentation déséquilibrée.

Vous essayez désespérément de retrouver une peau nette ? Arrêtez le gluten et les céréales

La maladie cœliaque, qui est une forme extrême de sensibilité au gluten provoquant l'attaque de votre intestin grêle par le système immunitaire inné et par le système adaptatif, toucherait environ 1,8% des personnes du monde occidental. Mais de 30 à 40% de la population pourrait être touchée par une sensibilité au gluten non cœliaque, et, d'après le Dr. Alessio Fasano du Massachusetts General Hospital, pratiquement chacun d’entre nous est plus ou moins affecté.

Car nous fabriquons tous dans nos intestins une substance en réponse au gluten, la zonuline. Les protéines glutineuses, que l’on trouve dans le blé, l'orge et le seigle, et que l’on appelle les prolamines, peuvent rendre vos intestins plus perméables, ce qui permet à des protéines partiellement digérées de pénétrer dans le sang, alors qu’elles ne devraient normalement pas s'y trouver, et de sensibiliser votre système immunitaire, favorisant l’inflammation, ce qui peut contribuer à aggraver l'acné.

Une fois que le gluten a sensibilisé vos intestins, ils deviennent plus perméables à toutes sortes de composants bactériens intestinaux, et des protéines diététiques qui étaient auparavant exclues - telles quela caséine et d'autres protéines de lait- ont un accès direct à votre sang, ce qui stimule encore davantage votre système immunitaire.

Si vous souffrez d'acné, essayez d’éliminer le gluten et les aliments contenant de la lectine, bien que je conseille en fait à toute personne qui suit mon programme nutritionnel pour débutants d'éliminer tout gluten de son alimentation.

Parmi les plus importantes à éviter, on peut citer les céréales contenant des prolamines, ces protéines collantes et difficiles à digérer, telles que le blé, l’orge, le seigle et même l'avoine, le riz et le maïs. Mais ce n’est pas tout...

Si vous souffrez d'acné, évitez toutes les céréales (et le sucre)

S'il est certain qu'il faille éliminer les céréales glutineuses si vous souffrez d'acné, je vous conseille également d'éviter tous types de glucides raffinés. L'acné est un problème beaucoup moins répandu dans les sociétés non-occidentalisées, dans lesquelles on consomme beaucoup moins de glucides raffinés et de sucre.

Les alimentations riches en sucre et en glucides raffinés font partie des principales causes d'acné.
Lorsque vous mangez des glucides provenant des céréales, et du sucre ou du fructose, cela provoque dans votre organisme un afflux d'insuline et d'un facteur de croissance apparenté à l’insuline, l’IGF-1. Cet afflux peut entraîner un excès d'hormones mâles, telles que les testostérones, ce qui provoque la sécrétion par vos pores de sébum, une substance grasse qui attire les bactéries favorisant l’acné.

De plus, un taux élevé d’IFG-1 provoque la multiplication de cellules de peau que l’on appelle les kératinocytes, un processus également associé à l’acné.

Ces mêmes aliments - glucides raffinés, tels que fructose et sucre, et les céréales - vont également augmenter l’inflammation dans votre organisme, ce qui peut provoquer de l’acné, et vont simultanément provoquer des ravages dans la composition de vos bactéries intestinales, comme expliqué plus haut.

En 2007, une étude publiée dans l’American Journal of Clinical Nutrition a révélé que des hommes jeunes (entre 15 et 25 ans) présentant des problèmes d'acné, qui avaient suivi un régime pauvre en glucides pendant 12 semaines, avaient montré une amélioration significative de leur acné et de leur sensibilité à l’insuline. Une recherche publiée l'année dernière a également démontré qu'un régime riche en glucides et une consommation importante de produits laitiers sont liées à l'acné.

Pour lutter contre les poussées d'acné, abusez des légumes et limitez les aliments transformés

Tout repas ou en-cas riche en glucides raffinés (c’est-à-dire les céréales et les sucres) génère une augmentation rapide de la glycémie. Pour s'ajuster à cette augmentation rapide, votre pancréas libère une hormone, l’insuline, dans votre sang.

Une glycémie élevée provoque des afflux répétés d'insuline ; en résultat, vos cellules deviennent « résistantes à l’insuline », ce qui entraîne une production supplémentaire d'insuline, et à terme la résistance à l’insuline, un autre facteur clé lié à l'acné. Une sécrétion excessive et prolongée d’insuline peut aussi finir par brûler vos cellules bêta du pancréas qui la produisent, entraînant un « double diabète », un mélange de type 2 et de type 1.

C’est pourquoi, si vous souffrez d'acné, vous devez éviter tous les aliments qui contribuent à la résistance à l’insuline (c’est-à-dire le sucre et les céréales), et pas uniquement les céréales contenant du gluten. La meilleure façon de savoir si vous êtes résistant à l’insuline ou à la leptine est de mesurer votre taux d'insuline à jeun. Si elle est en dessous de 3, vous n’êtes probablement pas résistant.

Toutefois, si vous êtes en surpoids, souffrez d'hypertension, de diabète, de cancer, ou avez un taux de cholestérol anormal, il est probable que vous ayez des prédispositions à la résistance à l’insuline ou à la leptine et que vous ayez tout intérêt à restreindre votre apport de sucres et de céréales jusqu'à ce que le problème soit résolu.

Vous serez heureux d'apprendre qu’éliminer simplement les céréales, les sucres (en particulier le fructose), les céréales, les pommes de terre, le maïs, le riz, les pâtes, les aliments transformés, etc., améliore très nettement l'acné chez la plupart des personnes. Les fruits contiennent une bonne dose de fructose, il faut donc en limiter la consommation si vous avez tendance à avoir de l'acné. Ou, à tout le moins, choisissez de préférence des fruits pauvres en sucre et riches en nutriments, comme les baies.

Et évitez les jus de fruits car ils sont très riches en sucre et ne présentent pas les effets compensateurs des fibres, de la pectine, et des autres cofacteurs alimentaires présents dans les fruits bio, entiers et crus. Par contre, les jus de légumes frais sont excellents, comme la plupart des légumes, qui mettent du temps à se décomposer en sucres simples, et ont un impact minime sur l'insuline.

Pourquoi optimiser la santé de vos intestins peut contribuer à lutter contre l’acné

Si vous assainissez votre alimentation, comme expliqué ci-dessus, la santé de vos intestins s'améliorera naturellement. Vous pouvez l'améliorer encore davantage en consommant des aliments fermentés régulièrement, pour encourager le développement de micro-organismes bénéfiques, ce qui favorisera la santé de votre peau de multiples façons.

Pour commencer, les micro-organismes présents dans vos intestins envoient des signaux à travers votre corps et interagissent avec les micro-organismes présents sur votre peau et votre muqueuse intestinale. Les chercheurs étudient la façon dont ces interactions peuvent aider à soulager les problèmes de peau comme la sécheresse, améliorer le collagène ou stabiliser la microflore présente sur votre peau pour atténuer les irritations. Comme l’ont souligné les chercheurs dans Gut Pathogens :

« Les lignes de communication médiées par les microbes intestinaux peuvent être directes ou indirectes - influençant à terme le degré d'acné par un effet systémique sur l’inflammation, le stress oxydatif, le contrôle glycémique, le taux de lipides tissulaires, les bactéries pathogènes, ainsi que les taux de neuropeptides et de neurotransmetteurs régulateurs d'humeur. ...

Il semble y avoir suffisamment de preuves indiquant que les microbes intestinaux et l’intégralité du tractus gastro-intestinal lui-même, sont des facteurs contributifs dans le processus de l'acné. »

La connexion via votre santé émotionnelle est également intéressante car le stress peut aussi provoquer de l’acné par le biais du lien intestins-cerveau. Une recherche menée par les dermatologues John Stokes et Donald Pillsbury il y a plus de 70 ans partait du principe que les émotions pouvaient altérer la flore intestinale, contribuant à l'inflammation systémique qui pourrait exacerber l'acné et d'autres problèmes de peau.

En 2011, des chercheurs ont validé ce lien, en soulignant :

« Des études expérimentales montrent que le stress psychologique ralentit le temps de transit normal de l’intestin grêle, favorise la prolifération des bactéries et compromet la barrière intestinale. Le SIBO (Small Intestine Bacterial Overgrowth - prolifération bactérienne dans l’intestin grêle) est fortement associé à la dépression et à l'anxiété, tandis que l’éradication du SIBO améliore les symptômes émotionnels.

Bien que la fréquence de SIBO dans les cas d'acné courante n'ait pas été étudiée, un rapport récent indique que le nombre de SIBO est 10 fois plus important chez les personnes atteintes d'acné rosacée que chez les sujets sains. Le traitement du SIBO entraine des améliorations cliniques importantes chez les patients atteints d'acné rosacée. »

Le traitement de l'acné nécessite une approche globale

Votre peau est le plus grand organe de votre corps, et également un organe d’élimination (notamment par la transpiration), ce qui explique pourquoi les problèmes apparaissant à sa surface sont souvent les signes de problèmes sous-jacents. Le teint est le reflet de la santé globale, c’est pourquoi les traitements topiques contre l’acné (ou pire, les traitements systémiques) ne peuvent pas solutionner le problème (et risquent de provoquer de graves effets secondaires).

Le traitement de l'acné nécessite une approche globale qui nourrisse et soigne votre peau de l’intérieur, pensez donc à prendre en compte les facteurs essentiels suivants dans votre plan d'attaque :

  • Évitez les féculents, les sucres, le fructose et les céréales : c’est sans doute la mesure la plus importante à prendre pour améliorer la santé de votre peau. Si vous éliminez tous les sucres, le fructose et les céréales pendant quelques semaines, il est très probable que vous notiez rapidement une amélioration de votre teint. Remplacez ces aliments par des graisses saines, que l’on trouve dans les avocats, les olives, l’huile d’olive, l’huile de coco et le beurre. Veillez à consulter mon programme nutritionnel qui vous indiquera de façon claire comment manger correctement pour avoir une peau saine et pour une bonne santé globale.
  • L'eau : buvez chaque jour de l’eau pure et fraiche en quantité. Hydrater votre corps facilite le développement et la régénération cellulaire, l’élimination des déchets et des peaux mortes. L'hydratation améliore également le teint. Chaque jour, buvez suffisamment de façon à ce que votre urine soit jaune pâle. Si votre urine est d'un jaune vif, vous ne buvez sans doute pas assez (à moins que vous ne preniez des vitamines B, qui colorent les urines en jaune vif).
  • L'activité physique : la pratique d'exercices de haute intensité aide votre corps à éliminer les toxines, y compris celles des pores de la peau. De plus, l’exercice physique est vital pour votre santé en général. Si vous avez accès à un sauna infrarouge, cela peut être efficace également car plus vous transpirez, plus vous éliminez de déchets et de contaminants indésirables par les pores de la peau.
  • Le sommeil : saviez-vous qu'une bonne nuit de sommeil peut diminuer votre stress et améliorer l’aspect de la peau ? C’est principalement la nuit, lorsque vous dormez, que votre corps se régénère et se reconstruit, et cela s'applique également à la peau. 
  • Un bon équilibre des bactéries : vous pouvez rétablir votre équilibre bactérien en incorporant à votre alimentation des aliments naturellement fermentés et des aliments crus (qui contiennent des bactéries vivantes bénéfiques) et/ou en prenant un supplément de probiotiques de bonne qualité. C’est particulièrement important si vous avez suivi un traitement antibiotique, car ces médicaments tuent sans distinction les bonnes bactéries présentes dans vos intestins, sans lesquelles votre système immunitaire ne peut pas être efficace.
  • La vitamine D : cet important nutriment est essentiel pour maintenir une réponse immunitaire saine, et la plupart des personnes en manquent. Si vous manquez de vitamine D, votre corps ne peut pas combattre les infections, que ce soit au niveau de votre peau ou ailleurs. La meilleure façon d'optimiser votre taux de vitamine D est d’exposer votre peau au soleil, de façon raisonnable, ou d'utiliser une cabine de bronzage sûre.
  • Les acides gras oméga-3 d’origine animale : les acides gras oméga-3 aident à normaliser les lipides présents dans la peau et à prévenir la déshydratation des cellules. Cela permet aux cellules de la peau de rester fortes et bien hydratées, ce qui peut contribuer à atténuer l’aspect des ridules. Une carence en acides gras essentiels peut se manifester de différentes façons, mais les problèmes de peau tels qu’eczéma, plaques de peau épaissie et talons fendillés sont des exemples courants. De plus, les acides gras oméga-3 peuvent avoir un effet anti-inflammatoire qui peut contribuer à soulager les peaux irritées, et vous donner un teint clair et unifié.
  • Gérez votre stress : mon outil préféré est l’EFT (Emotional Freedom Technique) (Technique de libération émotionnelle). L’EFT consiste à tapoter les méridiens énergétiques du corps du bout des doigts pour effacer les blocages émotionnels, restaurant ainsi l’équilibre entre le corps et l’esprit. L’EFT est une technique déstressante efficace, facile à apprendre pour les adultes comme pour les enfants. Vous pouvez également adopter d'autres méthodes éprouvées de soulagement du stress, comme le yoga ou la méditation.
  • Une arme naturelle contre l’acné : frotter les boutons d'acné avec une goutte d'huile d'origan peut accélérer la guérison et éviter des cicatrices disgracieuses sans avoir recours aux traitements forts du commerce (pensez ensuite à vous laver soigneusement les mains).