L'influence du manque de magnésium sur la résistance à l’insuline et le diabète


Type de magnésium

En bref -

  • D'après plusieurs études récentes, le magnésium joue un rôle essentiel dans la prévention du dysfonctionnement de l’insuline et du diabète de type 2 - pourtant 80% des américains présentent vraisemblablement une carence en magnésium
  • Une étude a montré que les personnes qui ont les apports les plus élevés en magnésium réduisent leurs risques de problèmes métaboliques de 71%
  • Une autre étude a conclu que le magnésium protège efficacement les personnes présentant un risque élevé de diabète de type 2
Taille du texte:

Dr. Mercola

Le magnésium est le quatrième minéral le plus abondant dans le corps. Si votre apport de magnésium est insuffisant, votre corps ne peut tout simplement pas fonctionner de façon optimale. Un taux insuffisant de magnésium cellulaire ouvre la voie à la détérioration de la fonction métabolique, ce qui entraine généralement un effet boule de neige et des problèmes de santé plus importants.

Ainsi que l'a rapporté GreenMedInfo, les chercheurs ont aujourd'hui identifié 3.751 sites de fixation du magnésium sur les protéines humaines, démontrant à quel point ce minéral est important pour de nombreux processus biologiques.

Le magnésium joue par exemple un rôle dans les processus de détoxification de votre corps et est donc important pour minimiser les dommages provoqués par les substances chimiques présentes dans l’environnement, les métaux lourds et autres toxines.

Le magnésium est même nécessaire à la fabrication du glutathion, souvent considéré comme le plus puissant des antioxydants du corps.

Le magnésium joue aussi un rôle dans la prévention des migraines, des maladies cardiovasculaires (notamment l'hypertension artérielle, les maladies cardiaques, et les AVC), la mort subite cardiaque, et réduit même le nombre de décès toutes causes confondues.

Ce minéral important est nécessaire à plus de 300 enzymes du corps, qui jouent des rôles importants dans les processus biochimiques suivants, dont de nombreux sont essentiels au bon fonctionnement métabolique :

La fabrication d’ATP (adénosine triphosphate), les molécules qui fournissent l’énergie à votre organisme La bonne formation des os et des dents La relaxation des vaisseaux sanguins
L'action du muscle cardiaque L'amélioration de la fonction intestinale La régulation de la glycémie

Pourquoi le magnésium est-il si important au bon fonctionnement du métabolisme?

Le mécanisme par lequel le magnésium contrôle l’homéostasie glycémique et celle de l’insuline fait appel à deux gènes responsables de l’homéostasie du magnésium. Le magnésium est également nécessaire pour activer la tyrosine kinase, une enzyme qui fonctionne comme un interrupteur dans de nombreuses fonctions cellulaires et est nécessaire au bon fonctionnement de vos récepteurs d'insuline.

Il est reconnu que les personnes atteintes de résistance à l’insuline ont également de fortes pertes urinaires de magnésium, ce qui contribue encore davantage à la baisse du taux de magnésium. Cette perte de magnésium semble être conséquente à une augmentation du taux de glucose dans les urines, qui augmente la production d'urine.

Des apports inadaptés en magnésium semblent donc entraîner un cercle vicieux : un faible taux de magnésium, une glycémie et un taux d'insuline élevés, et des pertes excessives de magnésium dans les urines. En d'autres termes, moins votre corps dispose de magnésium, moins il semble capable de le conserver.

Il est rare que de si nombreuses études, menées dans le monde entier, soient universellement d'accord sur un sujet ! Les données sont claires : si vous voulez optimiser votre métabolisme et limiter au maximum votre risque de diabète de type 2, l'une des mesures à prendre est de consommer suffisamment de magnésium. Ceci n’est malheureusement pas la norme, car on estime que 80% des américains ont une carence en magnésium.

Votre taux de magnésium est-il à la hauteur?

Des enquêtes sur l’alimentation suggèrent que la majorité des américains ont tout simplement des apports de magnésium insuffisants par leur seule alimentation. Voici d'autres facteurs qui vous exposent particulièrement à une carence en magnésium :

Une mauvaise santé digestive : qui empêche votre organisme d'absorber le magnésium (maladie de Crohn, intestin perméable, etc.) Le diabète : en particulier s'il est mal contrôlé, entrainant l’augmentation de la perte de magnésium dans les urines L’âge : les personnes âgées sont plus susceptibles de souffrir de carence en magnésium car son absorption diminue avec l’âge et ils sont de surcroît plus susceptibles de prendre des médicaments qui interfèrent avec l’absorption du magnésium
Des troubles rénaux : qui contribuent à la perte excessive de magnésium dans les urines L’alcoolisme :  jusqu’à 60% des alcooliques ont un faible taux sérique de magnésium Certains médicaments :  les diurétiques, antibiotiques et médicaments utilisés dans le traitement du cancer, peuvent entraîner une carence en magnésium

Une carence en magnésium peut entrainer des arythmies cardiaques, des spasmes coronariens et des convulsions

Il n’existe aucun test de laboratoire qui puisse donner un état précis du taux de magnésium dans vos tissus, car seulement un pour cent du magnésium présent dans le corps se trouve dans le sang. 50 à 60% se situent dans les os, et le reste dans les tissus mous. La majorité du magnésium étant stockée à l’intérieur des cellules et des os, et non dans le plasma sanguin, il n’existe aucun test sanguin satisfaisant qui puisse le mesurer.

Ceci étant dit, certains laboratoires spécialisés proposent un test de magnésium GR, qui est raisonnablement fiable. Votre médecin peut également utiliser d'autres tests pour évaluer votre taux de magnésium, comme une analyse d'urine sur 24 heures ou un test épithélial sublingual. Ces tests ne vous donneront malgré tout qu'une estimation de votre taux, et les médecins doivent généralement l’évaluer en fonction des symptômes que vous présentez.

Parmi les premiers symptômes d'une carence en magnésium, on peut citer des maux de tête, une perte d'appétit, des nausées, des vomissements et de la fatigue, ou une faiblesse. Toutefois, une carence en magnésium persistante peut provoquer des symptômes bien plus graves, tels que :

  • Un rythme cardiaque anormal et des spasmes coronariens
  • Des crampes et des contractures musculaires
  • Des convulsions
  • Des engourdissements et fourmillements
  • Des modifications de la personnalité

Dans son livre, The Magnesium Miracle, le Dr. Carolyn Dean décrit 100 facteurs pour vous aider à déterminer si vous êtes carencé. Vous pouvez également suivre les instructions décrites dans l'article intitulé « Évaluer les symptômes d'une carence en magnésium », publié sur son blog, qui vous donne une liste de points à vérifier régulièrement, à quelques semaines d'intervalle. Cela vous aidera à évaluer la quantité de magnésium dont vous avez besoin pour faire disparaître vos symptômes de carences.

Votre meilleure source de magnésium: Les VRAIS aliments

La plupart des gens peuvent maintenir leur taux de magnésium dans une fourchette thérapeutique sans avoir recours à des suppléments, en adoptant simplement une alimentation variée, comprenant de nombreux légumes feuillus vert foncé. Toutefois, il est important de garder à l’esprit que la teneur en magnésium de vos aliments dépend de la richesse en magnésium du sol dans lequel ils ont été cultivés.

La plupart des sols sont aujourd'hui fortement appauvris en nutriments, et c’est pour cette raison que certains experts, tels que le Dr. Dean, sont convaincus que pratiquement tout le monde a besoin de suppléments de magnésium. Les aliments bio peuvent éventuellement contenir plus de magnésium s'il sont cultivés dans des sols riches en nutriments, mais c’est difficile à vérifier.

L’une des façons d'augmenter vos apports en magnésium, ainsi qu’en nombreux autres nutriments d'origine végétale, est de faire des jus de légumes verts. Je bois en général chaque jour entre un demi et un litre de jus de légumes verts frais, et c’est l’une de mes principales sources de magnésium. Un article paru dans GreenMedInfo fournit une liste de plus de 20 aliments exceptionnellement riches en magnésium, qui inclut les exemples suivants (pour obtenir la liste complète, consultez le rapport original). Toutes les quantités indiquées correspondent à une portion de 100 grammes, soit un peu plus de trois onces :

Algues, agar-agar, séché (770 mg) Épices, basilic, séché (422 mg)
Épices, feuilles de coriandre, séchées (694 mg) Graines de lin (392 mg)
Graines de courge séchées (535 mg) Beurre d'amandes (303 mg)
Cacao, en poudre, non sucré (499 mg) Lactosérum, sucré, séché (176 mg)

Les suppléments de magnésium, de A à Z

Les directives gouvernementales actuelles en matière d'apports de magnésium pour les adultes sont de 300 à 420 mg par jour (en fonction de votre sexe, de votre âge, d'une grossesse ou d’un allaitement éventuels), mais de nombreuses personnes consomment moins de 300 mg par jour. Les recherches actuelles suggèrent que nombre d'individus auraient avantage à avoir un apport supérieur, d’environ 700 mg par jour, voire plus. Le magnésium est éliminé avec la transpiration lorsque vous faites de l’exercice, et une personne stressée en use également en plus grande quantité.

Si vous décidez de prendre un supplément, sachez qu’il en existe une grande variété sur le marché, car le magnésium doit être associé à une autre substance. Il n’existe aucun supplément composé à 100% de magnésium. Les substances utilisées dans les différentes compositions peuvent affecter l'absorption et la biodisponibilité du magnésium, et peuvent donc procurer des bienfaits légèrement différents.

Le tableau ci-dessous résume certaines des différences entre les différentes formes de suppléments. Le thréonate de magnésium est sans doute l’une des meilleures sources car il pénètre les membranes cellulaires, notamment les mitochondries, ce qui se traduit par une plus grande énergie. De plus, il traverse également la barrière hémato-encéphalique et semble faire des merveilles dans le traitement et la prévention de la démence, et dans l’amélioration de la mémoire.

En dehors de la prise de compléments alimentaires, vous pouvez également améliorer votre taux de magnésium en prenant régulièrement des bains ou des bains de pieds au sel d’Epsom. Le sel d’Epsom est du sulfate de magnésium qui peut être absorbé par le corps au travers de la peau. On peut également utiliser de l’huile de magnésium en application topique et par absorption. Quel que soit votre choix, assurez-vous d'éviter tout complément contenant du stéarate de magnésium, un additif courant mais potentiellement dangereux.


Le glycinate de magnésium est une forme chélatée de magnésium qui offre généralement les meilleurs niveaux d'absorption et de biodisponibilité et est considérée comme la forme idéale pour les personnes cherchant à compenser une carence
L’oxyde de magnésium est un type de magnésium non chélaté, lié à un acide organique ou à un acide gras. Il contient 60% de magnésium et a des propriétés laxatives.
le chlorure de magnésium/lactate de magnésium ne contient que 12% de magnésium mais possède un meilleur taux d'absorption que d'autres, tels que l’oxyde de magnésium, qui contient pourtant cinq fois plus de magnésium Le sulfate de magnésium/hydroxyde de magnésium (lait de magnésie) sont généralement utilisés comme laxatifs. Sachez qu'un surdosage de ces produits est vite arrivé, respectez donc PRÉCISÉMENT les doses prescrites
Le carbonate de magnésium, aux propriétés antiacides, contient 45% de magnésium Le taurate de magnésium contient une combinaison de magnésium et de taurine, qui est un acide aminé. L'association de ces deux éléments tend à avoir un effet calmant sur le corps et l’esprit
Le citrate de magnésium est une combinaison de magnésium et d'acide citrique, et possède des propriétés laxatives Le thréonate de magnésium est un nouveau type de supplément de magnésium qui est assez prometteur, principalement en raison de sa grande capacité de pénétration de la membrane mitochondriale ; c’est probablement le meilleur supplément de magnésium actuellement sur le marché

Équilibrez votre magnésium avec du calcium et des vitamines K2 et D

Un des gros avantages qu'il y a à obtenir vos nutriments à partir d’une alimentation variée et riche en aliments complets est que vous courrez nettement moins de risques de consommer trop d'un nutriment par rapport aux autres. Les aliments contiennent en général tous les co-facteurs et co-nutriments nécessaires à une santé optimale, dans les bonnes proportions...

La nature fait bien les choses et nous évite de faire d'éventuels mauvais choix. Lorsque vous prenez des suppléments, vous devez être un peu plus calé à propos de la façon dont les nutriments s’influencent et s’affectent mutuellement.

Il est par exemple important de maintenir un bon équilibre entre le magnésium, le calcium, la vitamine K2 et la vitamine D. D'après le Dr. Dean, qui étudie cette question depuis 15 ans, le ratio magnésium/calcium adéquat serait de 1:1.

Ces quatre nutriments agissent ensemble de façon synergique, et le manque d’équilibre entre eux explique pourquoi les suppléments de calcium sont aujourd'hui associés à un risque accru de crise cardiaque et d’AVC, et pourquoi certaines personnes subissent une intoxication à la vitamine D.

La prévention du diabète de type 2 requiert une approche sur plusieurs fronts

Le diabète de type 2, qui implique une perte de sensibilité à la leptine et à l’insuline, est facile à prévenir, et pratiquement réversible à 100% sans médicaments. Toutefois, prévenir cette terrible maladie nécessite une approche sur plusieurs fronts. Un apport approprié en magnésium n’est qu'une partie de l’équation.

Le principal élément moteur derrière l’obésité et le diabète de type 2 est un excès de fructose, qui a des effets négatifs sur toutes les hormones métaboliques, il est donc important de vous préoccuper du sucre dans votre alimentation, et en particulier du fructose. Parmi les autres facteurs de style de vie essentiels, on peut citer l’activité physique et l’optimisation de votre flore intestinale.

Si vous souffrez de diabète de type 2, il vaut mieux éviter l’approche pharmaceutique. Les médicaments contre le diabète ne règlent pas le problème sous-jacent, et nombre d’entre eux, tels que l’Avandia, peuvent présenter de dangereux effets secondaires. L’Avandia est associé à une augmentation du risque de crise cardiaque de 43% et à une augmentation du risque de décès d'origine cardiovasculaire de 64%, par rapport aux autres traitements.