Marcher pieds nus

En bref

  • Marcher pieds-nus aide les enfants à muscler leurs pieds et leurs jambes tout en améliorant la proprioception et l’équilibre
  • Marcher pieds nus vous permet de vous connecter à la Terre ce qui, entre autres, soulage les douleurs chroniques, réduit l’inflammation et améliore le sommeil
  • Certaines chaussures, comme les tongs, les chaussures très serrées ou les talons hauts, peuvent endommager la structure de votre pied et modifier votre façon de marcher
Article Antérieur Article Suivant

Pourquoi enfants et adultes devraient marcher pieds nus plus souvent

16 Mai 2017 | 2,783 Visualisations |


Dr. Mercola

Depuis quand n’avez-vous pas enlevé vos chaussures pour marcher pieds nus dans l’herbe - ou laisser la boue passer entre vos orteils, ou encore sentir le sable réchauffer la plante de vos pieds ?

Marcher pieds nus devient presque tabou lorsque vous n’êtes plus en âge d'aller à l'école, et même les enfants se font souvent gronder s’ils enlèvent leurs chaussures pour aller nus pieds.

Il y a pourtant beaucoup à gagner, et généralement peu de risques, à marcher plus souvent pieds nus, tant pour les enfants que pour les adultes. Nombre de ceux qui ont adopté un style de vie sans chaussures disent qu’ils ont fait ce choix parce qu’il leur semble naturel, et que cela leur fait du bien.  

« Cela peut sembler un peu idiot, mais c’est agréable de sentir la terre sur laquelle vous marchez. Vous êtes simplement mieux connecté au monde », a déclaré Kyle Vaughn, adepte du nu-pieds, à ABC News.

Tandis que certains considèrent la marche nu-pieds comme un phénomène de mode, ceux qui ont adopté ce style de vie expliquent que le véritable phénomène de mode sont les chaussures, et qu’elles devraient être utilisées plutôt comme des outils - à enfiler lorsqu’il a neigé ou si vous devez marcher sur l'asphalte chaud par exemple - puis rangées jusqu'à la prochaine occasion.

Marcher pieds nus peut être bénéfique pour vos pieds

L’inconvénient principal au fait de marcher pieds nus est que vous risquez de vous blesser en marchant sur un objet tranchant. C’est vrai, mais vos pieds ont cependant des moyens de compenser ce risque : plus vous marchez pieds nus, et plus votre peau devient résistante, par exemple. De plus, comme l'a publié le Washington Post :

« Tant les enfants que les adultes qui marchent souvent pieds nus ont aussi une meilleure perception de leur environnement, et repèrent facilement un objet tranchant à éviter. »

Vos pieds possèdent plus de 200.000 terminaisons nerveuses, ce qui les rend incroyablement sensibles, précisément dans ce but. Les enfants, en particulier, ont tout intérêt à marcher pieds nus aussi souvent que possible.

Cela contribue à muscler leurs pieds et leurs jambes tout en améliorant leur proprioception, qui est la perception inconsciente des mouvements et de l'orientation dans l’espace, résultant de stimuli situés dans votre propre corps. Voici ce que le Dr. Kacie Flegal, pédiatre, a indiqué au Washington Post :

« L'une des façons les plus simples de motiver la proprioception et le développement du système vestibulaire est de laisser nos bébés pieds nus aussi souvent que possible … cela présente également l'avantage d’encourager la présence d’esprit et l’éveil de la conscience.

À mesure que les pieds des bébés sentent, bougent et trouvent leur équilibre sur les surfaces qu’ils explorent, par l’intermédiaire de leur voute plantaire, les informations envoyées au cerveau par les voies tactile, proprioceptive et vestibulaire, étouffent, ou inhibent les autres informations sensorielles parasites.

Cela crée une attention et une conscience du fait de marcher et de se déplacer dans l’espace ; les bébés sont mieux connectés à leur environnement. »

Les chaussures abiment souvent les pieds

25% des os sont situés dans les pieds et les chevilles ; vos pieds sont la fondation de votre corps, et en portent tout le poids. Chaque pied comportant 26 os et 33 articulations, cela représente de nombreuses opportunités de blessures, en particulier si vous choisissez des chaussures mal ajustées ou inappropriées.

Certaines chaussures, comme les tongs, les chaussures très serrées ou les talons hauts, peuvent endommager la structure de votre pied et modifier votre façon de marcher.

Les talons hauts, par exemple (c’est-à-dire des talons de 5 cm ou plus) placent votre pied en avant dans une position qui n’est pas naturelle, et augmentent le poids supporté par vos orteils.

Votre corps bascule vers l’avant, vous vous penchez donc en arrière et cambrez le dos de façon excessive pour compenser. Cette posture modifie la démarche naturelle et inflige une pression considérable à vos hanches, vos lombaires et vos genoux.

Lorsqu’ils sont portés pendant de longues périodes (c’est-à-dire au moins 40 heures par semaine pendant au moins deux ans), les talons hauts entrainent une « augmentation substantielle de la tension sur les fascicules musculaires et de l'activation des muscles dans la phase d'appui, en comparaison à la marche pieds nus. »

De plus, selon Tony Bruno, spécialiste reconnu des techniques d'activation musculaires, porter des tongs peut provoquer des changements dysfonctionnels et des douleurs aux pieds, et ces changements peuvent avoir des répercussions jusqu’à la tête, au cou et à la mâchoire.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, certaines recherches suggèrent que même les chaussures de course modernes, aux talons largement rembourrés et surélevés, pourraient poser des problèmes en encourageant les coureurs à frapper le sol avec le talon en premier - un mouvement qui génère un choc plus important avec le sol, augmentant les risques de blessures potentielles.

La marche sur l'avant et sur la partie médiane du pied était probablement plus courante lorsque l'homme marchait pieds nus ou avec des chaussures minimalistes, et pourrait protéger vos pieds et vos membres inférieurs de certaines des blessures liées aux impacts dont souffrent aujourd'hui de plus en plus de coureurs.

Porter des chaussures peut entraîner davantage de blessures

On pense souvent qu’il est dangereux de marcher sans chaussures, mais si vous prenez des précautions de bon sens, vous aurez peu de chances de vous blesser. Dans les pays développés, par exemple, vous courrez peu de risques d'attraper des parasites ou des maladies infectieuses en marchant pieds nus.

Vous risquez sans doute plus d'attraper de telles maladies par les mains. Porter des chaussures, par contre, peut augmenter votre risque de développer des mycoses au niveau des orteils ou un pied d'athlète, et peut même augmenter votre risque de blessure. Une recherche revue par Michael Warburton, kinésithérapeute en Australie, a révélé ce qui suit :

  • Les blessures chroniques liées à la course, touchant les os et les tissus conjonctifs des jambes, sont rares dans les pays en voie de développement, dans lesquels la plupart des gens sont habitués à marcher pieds nus
  • Dans les pays dans lesquels les populations pieds-nus et chaussées cohabitent, comme à Haïti, le nombre de blessures aux jambes est sensiblement plus élevé parmi les personnes chaussées
  • Porter des chaussures augmente le risque d’entorse de la cheville, l’une des blessures sportives les plus courantes, car soit cela diminue votre conscience de la position de votre pied, soit cela augmente la torsion de votre cheville lorsque vous trébuchez
  • L'une des blessures chroniques les plus courantes chez les coureurs, la fasciite plantaire (une inflammation du ligament situé le long de la voute plantaire), est rare dans les populations qui marchent pieds nus.
  • Courir pieds nus réduit la consommation d'oxygène de quelques pourcents

Le peuple Tarahumara, du nord-ouest du Mexique, est l’un des rares de notre culture moderne à vivre encore pieds nus et est connu pour pratiquer la course pieds nus.

Les tribus comptent certains des meilleurs coureurs du monde, capables de parcourir jusqu’à 320 km en deux jours. En particulier, ils courent pieds nus, et il a été suggéré que c’était l’explication de leurs remarquables prouesses athlétiques.

Le grounding : les bienfaits souvent négligés de quitter ses chaussures

Lorsque vous marchez pieds nus, il se produit un contact électroconducteur entre votre corps et la surface de la Terre, un phénomène que l’on appelle le grounding, ou earthing.

La Terre porte une charge négative considérable. Elle est chargée en électrons en permanence et est une importante et abondante source d’antioxydants et d’électrons casseurs de radicaux libres. Votre corps est parfaitement réglé pour « fonctionner » avec la terre dans le sens où il existe un flux constant d’énergie entre notre corps et la Terre.

Lorsque vous posez vos pieds sur le sol, vous absorbez de grandes quantités d’électrons négatifs par l’intermédiaire de la plante de vos pieds. L’effet est suffisant pour maintenir votre corps au même niveau de potentiel électrique chargé négativement, que la Terre.

Ce simple processus de grounding est l’un des antioxydants les plus puissants que nous connaissions. Il a été démontré que le grounding soulage la douleur, réduit l’inflammation, améliore le sommeil, favorise le bien-être et bien d'autres choses encore. La vidéo ci-dessus est celle de mon entretien avec James Oschman, qui est un expert dans le domaine de la médecine énergétique.

James Oschman, accompagné d'une douzaine d'autres chercheurs, a effectué une recherche sur les effets physiologiques du grounding.

Plus d'une douzaine d'études ont été publiées dans des articles revus par des pairs, montrant ses bienfaits dans la lutte contre l’inflammation, l'amélioration de la réponse immunitaire, la cicatrisation des blessures, et la prévention et le traitement des maladies chroniques inflammatoires et auto-immunes.

De nombreuses chaussures interfèrent avec le grounding

Nombreuses sont les personnes qui portent des chaussures avec des semelles en caoutchouc ou en plastique, une grande partie de la journée. Ces matériaux sont des isolants très efficaces qui vous déconnectent du flux naturel d’électrons provenant de la Terre. Marcher pieds nus est l’une des meilleures façons, et également des plus simples, de rester connecté à la Terre, mais il ne faut pas le faire sur n’importe quelle surface. Les chaussures avec semelles en cuir vous permettent également de rester connecté. Voici de bonnes surfaces pour pratiquer le grounding :

  • Le sable (la plage)
  • L’herbe (de préférence humide)
  • Le sol nu
  • Le béton et la brique (tant qu'ils ne sont pas peints ni étanchéifiés)
  • Le carrelage

Les surfaces suivantes ne vous permettent PAS de vous connecter :

  • L'asphalte
  • Le bois
  • Le caoutchouc et le plastique
  • Le vinyle
  • Le goudron ou le tarmac

Dans notre monde actuel, ceci est plus important que jamais, et pourtant les gens se connectent de moins en moins à la Terre de cette façon. Le stress des radicaux libres provenant de l’exposition à la pollution, aux cigarettes, aux insecticides, aux pesticides, et aux radiations, pour n’en citer que quelques sources, épuise constamment votre corps de ses électrons.

Le simple fait de sortir à l'air libre, pieds nus, et de toucher la terre pour permettre à la charge excessive de votre corps de se décharger dans la Terre, vous permet d'éliminer une partie du stress qui est infligé en permanence à votre système. La prochaine fois que l’envie vous vient d’enlever vos chaussures, faites-le et tentez l’expérience. Vous pourriez aimer cela.

Article Antérieur Article Suivant

Clause de non-responsabilité: Tout le contenu publié sur le présent site web se fonde sur les opinions du Dr. Mercola, sauf indication contraire. Les articles individuels ont comme base les opinions de l'auteur respectif qui garde les droits d'auteur comme établis. Les informations fournies sur ce site web ne sont pas destinées à remplacer une relation directe avec un professionnel de santé qualifié et ne sont pas destinées à être considérées comme conseil médical. Toutefois, elles sont fournies avec le but de partager les connaissances et les données obtenues à partir des recherches et de l'expérience du Dr. Mercola et de son public. Le Dr. Mercola vous recommande de prendre vos propres décisions en matière de soins et de santé sur la base de vos recherches et en collaboration avec un professionnel de santé qualifié. Si vous êtes enceinte, si vous allaitez, si vous prenez un médicament ou si vous avez un problème médical, consultez votre professionnel de santé avant d'utiliser des produits sur la base du contenu de ce site web.