6 alternatives à la cigarette

Les alternatives au tabagisme

En bref -

  • Le nombre de fumeurs de cigarettes a diminué chez les adolescents, mais les jeunes se tournent maintenant vers les « petits » cigares parfumés et les e-cigarettes
  • Si vous arrêtez de fumer, même après 65 ans, votre risque de mourir des suites d'un problème cardiaque peut revenir, après huit ans, au niveau de celui d'un non-fumeur
  • Je vous recommande de retrouver d'abord un mode de vie sain - via l’alimentation, une activité physique et le soulagement du stress - avant d’essayer d'arrêter de fumer
  • Le sport, la musique, les distractions, et avoir des en-cas sains à portée de main, peuvent vous faciliter l'arrêt du tabac lorsque vous vous décidez
Taille du texte:

Dr. Mercola

Si vous êtes fumeur, la recherche suggère que, quel que soit votre âge, arrêter le tabac peut vous être extrêmement bénéfique. Si par exemple vous arrêtez de fumer avant 40 ans, plus de 90 pourcent de la surmortalité provoquée par la poursuite du tabac pourrait être évitée.

Si vous arrêtez avant 30 ans, le bénéficie est même bien plus important, puisque c’est 97% de la surmortalité qui disparaît. Toutefois, si vous arrêtez plus tard, les avantages sont tout de même très impressionnants.

Une récente recherche montre que les fumeurs de plus de 65 ans qui arrêtent le tabac peuvent abaisser leur risque de mourir d'un problème cardiaque au niveau de celui d'un non-fumeur, en seulement huit ans.

6 Alternatives au tabagisme

Si vous songez à arrêter de fumer, voyez plus loin les trois mesures à prendre avant d'arrêter. Mais si vous êtes prêt, les méthodes suivantes, récemment postées par le TIME peuvent vous aider, en particulier dans les premiers temps :

  1. Croquez des carottes : un en-cas sain peut vous aider à lutter contre le besoin de nicotine (et l’envie de porter quelque chose à la bouche). Les carottes, le céleri, les radis, des quartiers de poivron, et d'autres légumes frais peuvent également être efficaces.
  2. Distrayez-vous : entourez-vous de personnes qui vous soutiennent dans votre décision d'arrêter le tabac et qui peuvent détourner votre attention en cas de manque.
  3. Faites « claquer » vos envies de tabac : portez un élastique autour du poignet et faites-le claquer lorsque vous êtes sur le point de céder à l’envie de tabac. La douleur va vous distraire et vous donner le temps de repenser à toutes les raisons pour lesquelles vous arrêtez.
  4. Faites du sport : le sport aide à lutter contre les addictions en libérant des endorphines naturelles, hormones du bien-être, et en atténuant le stress et l'anxiété.
  5. Prenez une douche : voici une autre distraction pour vous détendre ; de plus, lorsque vous vous sentez propre et frais, vous êtes moins susceptible d'avoir envie d'allumer une cigarette.
  6. Écoutez de la musique : détournez votre esprit de l’envie de tabac en écoutant vos morceaux relaxant préférés, ou passez un morceau entraînant et dansez pour fêter votre nouvelle vie « sans tabac ».

Le tabac est responsable d'un décès sur cinq

Près de 44 millions d’américains adultes (soit 19% d’entre eux) fument la cigarette, qui est responsable d'un décès sur cinq aux États-Unis chaque année, soit 440.000 décès au total. La bonne nouvelle, c’est que c’est presque moitié moins qu’il y a cinquante ans.

Bien que le tabac soit traditionnellement décrit comme une des principales causes de décès évitable, il n’est rien à côté de la consommation excessive de sucre et du traitement des maladies par le système de santé conventionnelle. Ces deux facteurs sont bien plus mortels que le tabac.

Les risques du tabagisme sont cependant bien établis et il est bien entendu préférable d'éviter de fumer. Si vous décidez d’arrêter, je pense qu’il est sage de retrouver d'abord une vie saine, pour éviter de vous tourner vers un autre vice, comme le sucre, comme substitut à la cigarette. Lorsque vous arrêterez, toutefois, vous ressentirez certains bienfaits immédiatement, et d'autres dans les années qui suivront :

  • 20 minutes après avoir arrêté, votre rythme cardiaque et votre pression artérielle diminuent
  • 12 heures après, le taux de monoxyde de carbone dans votre sang revient à la normale
  • Dans les trois mois après avoir arrêté, votre fonction pulmonaire augmente
  • Neuf mois après avoir arrêté, la toux et l’essoufflement diminuent
  • Un an après, le risque de maladie cardiaque diminue et cinq ans après, le risque de cancer lié au tabac diminue de moitié

Les fabricants de tabac attirent les adolescents avec des cigares aux arômes de bonbons

La plupart des cigarettes parfumées sont interdites depuis 2009, en grande partie parce qu’elles attiraient les enfants avec leurs goûts de bonbons ou de fruits. Les cigares parfumés, par contre, sont encore autorisés et l’industrie du tabac a intelligemment conçu des cigares fins, qui ressemblent parfaitement à des cigarettes.

Un rapport du Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC) a montré récemment que plus de 40% des collégiens et lycées qui fument, consomment des petits cigares parfumés ou des cigarettes parfumées (au menthol) - et près de 60% d’entre eux ne pensent pas arrêter.

Les adolescents se tournent également vers les e-cigarettes

Alors que le nombre de fumeurs de cigarettes chez les adolescents a diminué depuis 2011, l’utilisation d'autres produits à base de tabac a nettement augmenté. Parmi eux, de plus en plus d'adolescents utilisent des narguilés (ou pipes à eau) et des cigarettes électroniques (e-cigarettes), pensant sans doute que ce sont des alternatives inoffensives aux cigarettes.

D'après un sondage de 2012 du CDC (le National Youth Tobacco Survey), 2,8% des lycéens ont essayé la e-cigarette en 2012, contre 1,5% en 2011. Les e-cigarettes ne sont pas réglementées par la FDA (Food and Drug Administration - Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) et il est actuellement légal, à un niveau fédéral, de les vendre à des mineurs (certains états et certaines villes l’ont cependant déjà interdit).

En dehors du fait que fumer la cigarette électronique peut tenter les jeunes d’essayer ensuite la vraie cigarette, elle présente déjà des risques en elle-même (dont l’exposition à la nicotine). Lorsque vous prenez une bouffée de e-cigarette, une batterie chauffe un liquide qui contient un arôme (tabac, menthe, cerise, vanille ou café par exemple), un humidifiant (généralement du propylène glycol ou de la glycérine végétale) et parfois de la nicotine.

Lorsque vous inhalez, vous recevez une « dose » de nicotine aromatisée, sans les substances chimiques généralement produites par le tabac qui se consume. Toutefois, la FDA a détecté dans une cartouche de cigarette électronique un composé chimique antigel potentiellement mortel, le diéthylène glycol, ainsi que des nitrosamines spécifiques au tabac, associées au cancer.

La recherche a également montré que l’aérosol d'un des principaux fabricants de cigarette électronique contient des métaux comme l'étain, le cuivre, le nickel, et l’argent, des particules et nanoparticules de silicate, aux effets inconnus, mais sans doute délétères, sur la santé.

Faites les démarches suivantes avant d'arrêter

La recherche montre que deux tiers à trois quarts des ex-fumeurs ont arrêté sans se faire aider, donc si vous songez à arrêter, vous pouvez essayer le sevrage brutal. Je pense toutefois que le « secret » est de retrouver d'abord une vie saine,ce qui rend le sevrage bien plus facile.

L’activité physique fait partie intégrante du plan, car la recherche a démontré que les personnes qui commencent un entraînement de musculation régulier doublent leurs chances de réussite, par rapport à celles qui ne pratiquent pas d'activité physique. Une alimentation saine est un autre aspect crucial qu'il ne faut pas négliger. En bref, si vous souhaitez arrêter de fumer, voici les trois conseils de base pour vous lancer :

  1. Élaborez un programme d’exercices complet. Il sera votre allié contre les maladies et pour l’arrêt du tabac. La musculation est une partie importante, mais pensez aussi à incorporer des exercices de haute intensité par intervalles, comme le Peak Fitness, des exercices de gainage, d'aérobie et des étirements.
  2. Trouvez un exutoire positif. De nombreuses personnes utilisent une activité physique, la méditation ou des techniques de relaxation, qui sont tous d’excellents exutoires. Je vous recommande d’adopter également l’ EFT (Emotional Freedom Technique) (technique de libération émotionnelle), qui peut vous aider à évacuer des blocages émotionnels (dont vous n'avez peut-être même pas conscience), ce qui rétablit l’équilibre entre le corps et l’esprit et aide à briser les addictions et à éviter les pulsions.

Si vous êtes fumeur, je vous conseille vraiment d'arrêter. Vous devriez également vous renseigner à propos de l’astaxanthine, dont il a été prouvé qu’elle prévient les dommages oxydatifs chez les fumeurs. Cela peut être une façon de tenter de diminuer au moins certains des dommages liés au tabac, pour ceux qui ne souhaitent pas ou ne parviennent pas à arrêter.