Oubliez le médecin - Utilisez des ‘remèdes de grand-mère’ pour soulager ces 7 affections

Olives

En bref -

  • L'avoine possède des propriétés anti-inflammatoires, et une pâte à base d'avoine finement broyé peut aider à soulager l’eczéma. Les pouvoirs neutralisants du yaourt et d'autres probiotiques peuvent aussi aider à se débarrasser de la mauvaise haleine.
  • Gargarisez-vous avec de l’eau salée en cas de mal de gorge, avalez une cuillérée de sucre pour stopper le hoquet, et mâchouillez un crayon à papier si vous avez mal à la tête - toutes ces méthodes fonctionnent et ont une explication scientifique.
  • Bien qu’aucune étude n’ait confirmé l’efficacité du VapoRub contre les mycoses des ongles, tant de personnes ont témoigné du succès de ce remède, que cela vaut la peine de l’essayer.
Taille du texte:

Dr. Mercola:

Les pratiques de guérison d'autrefois et les remèdes naturels qui se transmettaient de génération en génération, se sont perdus peu à peu avec l’arrivée de la médecine moderne, qui propose des médicaments contre toutes les maladies possibles.

Mais cela signifie-t-il que grand-mère, et toutes les femmes avant elle, se trompaient ? Bien sûr que non.

En fait, nombre des affections que vous connaissez peuvent être soignées par des moyens naturels très simples. Yahoo Health propose sept remèdes populaires pour traiter des problèmes courants.

Je vous propose ici mes propres recommandations pour traiter ces affections.

Le mal des transports

Les olives peuvent être utiles pour ce problème, mais le gingembre est bien plus efficace. Il est traditionnellement utilisé contre les nausées, mais semble fonctionner aussi très bien contre le mal des transports. Pour préparer un thé, coupez simplement un petit morceau de gingembre frais et faites-le infuser dans de l’eau bouillante, de 30 secondes à plusieurs minutes.

Le gingembre a un goût puissant, goutez donc le thé à intervalles réguliers d’environ 30 secondes - il peut rapidement devenir très fort !

Une autre solution, plus rapide mais moins élégante, consiste à émincer finement une demie cuillère à café de gingembre frais, et de l’avaler tel quel.

Cela a fonctionné pour moi chaque fois que j’en ai eu besoin. C’est sans doute la plante la plus efficace que je connaisse, et qui fonctionne presque systématiquement.

En dehors du gingembre, le centre médical de l’Université du Maryland suggère d'utiliser de la menthe poivrée ou du marrube blanc, qui est également un remède traditionnel contre le mal des transports.

Ces plantes peuvent être prises sous différentes formes:

  • Extraits secs, en capsules, en poudre ou en thé
  • Extraits liquides ou teintures

Pour préparer un thé à partir de plantes séchées, placez-en environ une cuillère à café dans une boule à thé, et faites infuser dans une tasse d’eau bouillante. Évitez d'ajouter du sucre. Si vous avez absolument besoin d’un goût sucré, essayez plutôt quelques gouttes de stévia liquide.

Une autre excellente méthode que vous pouvez pratiquer quel que soit le moment et l’endroit où le mal des transports se manifeste, est la Technique de Libération Émotionnelle (EFT). Elle permet d’équilibrer votre système énergétique délicat et calme vos capteurs de mouvements, ce qui apaise vos symptômes et vous permet d'apprécier le voyage.

La mauvaise haleine

Le diable est dans les détails: alors que l’on recommande le yaourt pour lutter contre la mauvaise haleine, la plupart des yaourts que l’on trouve aujourd'hui sont surchargés en sucre et préparés à partir de lait pasteurisé. ÉVITEZ les yaourts du commerce, qui risquent de vous faire plus de mal que de bien.

Consommez uniquement des yaourts fermentés de façon traditionnelle, tels que du kéfir, par exemple, préparé à base de lait cru, sans sucre ajouté. Une autre solution consiste à consommer des aliments fermentés de façon traditionnelle (tels que du nato ou du tempeh), ou de prendre des probiotiques d’excellente qualité, comme ‘Complete Probiotics’.

Comment ce type d'aliments et de bactéries aident-ils à lutter contre la mauvaise haleine?

Parce que l’halitose, ou mauvaise haleine, est généralement provoquée par des maladies systémiques, des troubles gastrointestinaux et/ou des troubles des voies respiratoires supérieures, et le métabolisme microbien de votre langue, de votre salive ou de la plaque dentaire - tous des indicateurs de déséquilibre systémique, qui peuvent être traités par des probiotiques sous forme de complément alimentaire ou d’aliments fermentés.

En plus de réensemencer les bonnes bactéries dans vos intestins, je vous recommande fortement de limiter la consommation des principaux fertilisants des bactéries qui provoquent la mauvaise haleine, j'ai nommé le SUCRE et les céréales, qui se décomposent rapidement en sucre.

Cela signifie nécessairement de diminuer la consommation d'aliments transformés (riches en céréales et en sucre ou sirop de glucose fructose), car ils provoquent la prolifération incontrôlable des bactéries responsables des mauvaises odeurs.

Sachez que les bains de bouche ne sont efficaces que contre la mauvaise haleine provoquée par des facteurs d’origine buccale. Vous gargariser ne vous aidera pas beaucoup si votre problème provient d’un déséquilibre de vos bactéries intestinales, par exemple.

Le hoquet

N’utilisez surtout PAS de sucre contre le hoquet. Il existe de nombreuses solutions bien meilleures, qui ne provoquent pas de pic d’insuline.

L’une des méthodes intéressantes qui semble fonctionner consiste à boire un verre d’eau ENTIER, tandis que quelqu'un maintient les tragus de vos oreilles afin de boucher vos conduits auditifs. C’est le seul remède efficace que je connaisse contre le hoquet. Il est rare qu’il ne fonctionne pas.

L’eczéma

Une façon très simple et peu couteuse de soulager les démangeaisons typiques de l’eczéma est de placer une compresse d’eau salée sur la partie affectée. Utilisez un sel naturel de très bonne qualité, comme du sel de l’Himalaya.

Préparez simplement une solution à base d’eau chaude, trempez-y une compresse et appliquez-la sur la zone affectée. Vous serez impressionné de constater que les démangeaisons disparaissent pratiquement !

Veillez également à ce que votre peau soit hydratée de façon optimale. Les crèmes pour la peau sont rarement efficaces, il vaut mieux hydrater votre peau de l’intérieur en consommant des acides gras oméga-3 d'origine animale d’excellente qualité, comme de l’huile de krill.

Je trouve utile d'y ajouter un peu d'acide gamma-linoléique, sous forme d'huile d’onagre, qui fonctionne remarquablement bien contre l’eczéma. Des produits comme « krill for women » sont efficaces pour lutter contre cette affection, aussi bien chez les hommes que chez les femmes, car ils contiennent les deux acides gras.

(Bien que les acides gras oméga-3 d’origine végétale, présents dans les graines de lin et de chanvre par exemple, soient de bonnes sources d’oméga-3 en général, ils ne vous apporteront pas les avantages cliniques dont vous avez besoin pour réduire l’inflammation et le gonflement de la peau).

De plus, les allergies alimentaires jouent un rôle très important dans l’eczéma. D'après mon expérience, l’agent coupable le plus courant est le blé, ou plus précisément, le gluten. Éviter le blé et toute autre céréale contenant du gluten est donc une première étape judicieuse.

Éviter les céréales réduit également la quantité de sucre dans votre système, ce qui normalise le taux d'insuline et apaise toutes les maladies inflammatoires dont vous pouvez souffrir, y compris les inflammations de la peau. Le lait et les œufs sont d'autres allergènes courants.

Je vous conseille de faire également un test en éliminant ces aliments. Vous devriez constater une amélioration au bout d’environ une semaine, parfois moins, après les avoir éliminés de votre alimentation, si l’un ou l’autre vous pose problème.

Enfin, la vitamine D sous forme d’exposition au soleil peut être votre meilleure alliée si vous souffrez d’eczéma ou d'une autre maladie de peau, comme le psoriasis.

L’idéal est d’obtenir votre vitamine D par une exposition appropriée au soleil, car non seulement les UVB permettent de métaboliser la vitamine D, mais ils contribuent aussi à restaurer une fonction cutanée optimale.

Une bonne exposition de la peau affectée aux UVB - sans aller jusqu'à provoquer un coup de soleil ! - améliorera grandement la qualité de votre peau.

Si vous ne pouvez pas vous exposer suffisamment au soleil durant les mois d’hiver, une cabine de bronzage de très bonne qualité peut faire l'affaire. Une cabine de bronzage de bonne qualité vous apportera les formes optimisées des longueurs d'ondes des UVA et UVB, sans vous exposer aux dangereux EMF.

Les mycoses de l’ongle

Il y a environ cinq ans, j'ai évoqué la recommandation d'utiliser le Vicks VapoRub pour traiter les mycoses de l’ongle. Les réponses de mes lecteurs ont été incroyables - des centaines de personnes m’ont écrit pour me confirmer que cela fonctionne vraiment !

D'après mon expérience, lorsqu’autant de personnes confirment un fait de façon anecdotique, il est probablement fondé. Bien que je ne puisse pas expliquer pourquoi elle fonctionne, cette méthode me paraît donc suffisamment inoffensive pour valoir la peine d’être testée.

Si vous avez déjà souffert de mycose des ongles, vous savez que cela peut être un problème frustrant qui peut durer des années, et qui ne connait pas de véritable solution. Ce remède simple pourrait donc être une bénédiction pour de nombreuses personnes.

L'une des façons de réduire votre risque de développer une mycose est de réduire votre consommation de sucre, qui nourrit les champignons. Passer régulièrement du temps dans la mer peut aussi aider.

J'ai connu ce problème moi-même et n’ai jamais trouvé de médicament ni d'approche naturelle efficace, jusqu'à ce que je commence à passer mes hivers dans des climats subtropicaux.  Il y a environ un an et demi, j'ai fait une rechute après avoir porté des chaussures en néoprène de type « cinq doigts » pendant six mois, sans chaussettes.

Mais après avoir passé l’hiver sous les tropiques, pieds nus, et mes ongles recevant plusieurs heures de soleil direct chaque jour, le problème a disparu. Les UV ont largement suffi à résoudre le problème. Je n’ai pas eu besoin de VapoRub.

Mais pour que cela fonctionne, il faut environ 4 à 6 mois d’exposition quasi-quotidienne au soleil, et porter des sandales la plupart du temps afin d’éviter tout environnement humide dans lequel se développent les champignons.

Le mal de tête

Si vous êtes sujet aux maux de tête, je vous conseille fortement d’évaluer votre style de vie pour en déterminer les causes profondes. Il existe de nombreux types de maux de tête, chacun ayant ses propres déclencheurs.

Pour les maux de tête qui ne semblent pas dus à la tension ou à une mauvaise posture, j’ai découvert qu’éviter le blé, les céréales, le sucre, les édulcorants artificiels et les conservateurs, et tous liquides en dehors de l’eau, est particulièrement efficace.

Les personnes souffrant de migraines récurrentes ont également intérêt à suivre ce conseil. Soyez simplement persévérants, car il faut du temps pour que les changements alimentaires donnent des résultats.

Les migraines sont un autre type courant de mal de tête, et d'après mon expérience, elles sont déclenchées par les édulcorants artificiels, en particulier l'aspartame, chez de nombreuses personnes. Évitez donc tous les produits ‘light’.

Les injections de magnésium en intraveineuse et la Technique de Libération Émotionnelle sont deux méthodes qui apportent un soulagement plus rapide. L’EFT, en particulier, est généralement très efficace pour soulager toutes sortes de douleurs, souvent en seulement quelques minutes.

Infections des voies respiratoires supérieures et mal de gorge

Il existe de nombreuses preuves démontrant que la vitamine D joue un rôle clé dans le système immunitaire ; votre première défense contre les infections de tous types, y compris des voies respiratoires supérieures, consiste donc à maintenir un taux optimal de vitamine D.

Les carences en vitamine D qui surviennent en hiver (la vitamine D étant produite par votre corps en réaction au soleil) sont impliquées dans l'augmentation saisonnière des rhumes et des cas de grippe, et de nombreuses études suggèrent une corrélation entre un faible taux sérique de vitamine D et un risque accru d'infection respiratoire.

Le peroxyde d’hydrogène est un autre traitement simple et peu couteux qui est étonnement efficace contre les infections des voies respiratoires supérieures.

Nombre de mes anciens patients ont obtenu des résultats remarquables et ont soigné des rhumes et des grippes en 12 à 14 heures en se versant quelques gouttes de peroxyde d’hydrogène à 3% (H2O2) dans chaque oreille (vous trouverez du peroxyde d’hydrogène à 3% dans toutes les pharmacies, pour quelques euros au maximum).

Vous entendrez un petit bouillonnement, ce qui est parfaitement normal, et ressentirez éventuellement de légers picotements. Attendez que le bouillonnement et les picotements aient disparu (généralement 5 à 10 minutes), puis videz le liquide sur un mouchoir et recommencez avec l’autre oreille.

Pour traiter le mal de gorge, peu de remèdes ont mieux fait leurs preuves que le miel. Veillez simplement à utiliser du miel cru, car la grande majorité des miels du commerce aux États-Unis sont hautement transformés ou raffinés, ce qui peut, comme pour la plupart des autres aliments raffinés, favoriser les maladies et nuire à votre santé au lieu de vous être bénéfique.

+ Source et Référence