Les nombreux bienfaits de la cryothérapie pour la santé

Cryothérapie

En bref -

  • Les variations extrêmes de température aident à optimiser de nombreuses fonctions biologiques. La vasoconstriction et la vasodilatation, par exemple, contribuent à optimiser la circulation sanguine en renforçant les muscles lisses
  • La production de tissu adipeux brun (TAB), qui génère de la chaleur, est l'un des mécanismes par lesquels la thermogénèse (cryothérapie) contribue à la perte de poids et à réduire vos risques de diabète et d'autres maladies chroniques
  • La cryothérapie apporte de nombreux bienfaits pour la santé : entre autres, elle réduit l’inflammation, la douleur et le gonflement, elle accélère la guérison des blessures, réduit les symptômes de la dépression et de l’anxiété, et le risque de démence
Taille du texte:

Dr. Mercola

Bien que le fait de pouvoir contrôler la température de notre environnement de vie ait des avantages en termes de confort, cela peut toutefois avoir des effets surprenants sur la santé.

Il existe un ensemble de preuves irréfutables démontrant que l’exposition à des conditions rudes peut être extrêmement bénéfique. Les variations extrêmes de température aident en effet à optimiser de nombreuses fonctions biologiques.

C’est en cette période de l’année, alors que nous entrons dans l’hiver, que vous pouvez tirer le meilleur parti des nombreux formidables bienfaits qu’une exposition régulière au froid peut vous apporter.

La production de tissu adipeux brun (TAB) est l'un des mécanismes par lesquels la thermogénèse (cryothérapie) contribue à la perte de poids et à réduire vos risques de diabète et d'autres maladies chroniques.

Le TAB, qui est incroyablement concentré en mitochondries, contribue à améliorer le fonctionnement des mitochondries. L’une des fonctions physiologiques de la graisse corporelle, lorsque le métabolisme du TAB est activé, est de servir de carburant pour réchauffer le corps.

Ce processus est dû au détournement des mitochondries de leur production d’ATP, qui produisent alors de la chaleur.

En vous exposant régulièrement au froid, vous développez un tissu adipeux brun riche en mitochondries, ce qui aide votre organisme à produire de la chaleur, réduit votre glycémie et diminue votre résistance à l’insuline.

La graisse beige est un dérivé de la graisse brune et est obtenue à partir de la graisse blanche ; elle est utilisée pour réchauffer le corps et maintenir un métabolisme plus actif. La conclusion à laquelle je suis en effet arrivé après avoir étudié la santé pendant plusieurs dizaines d'années, est que le fait d'utiliser les graisses comme principale source de carburant est essentiel pour préserver et conserver la santé.

L’exposition au froid accélère le rythme métabolique de tout l’organisme

Une étude récente publiée dans Bioscience Reports s’est penchée sur l’impact de la cryothérapie - l’exposition au froid - sur la structure des mitochondries dans le TAB et les muscles squelettiques, les deux étant des sites thermogéniques. Voici ce qu’explique cette étude :

« Les mitochondries sont des organites très dynamiques qui subissent un remodelage considérable en cas d’’augmentation de la demande d’énergie locale au sein d'une cellule.

L'architecture des mitochondries (notamment la densité des crêtes, la compacité, la longueur, la forme et la taille) est le reflet de leur niveau d'activité, et c’est donc aussi un indicateur du statut énergétique des cellules. On pense que les organes impliqués dans la thermogénèse dans le corps des mammifères accélèrent leur métabolisme, en réaction à leur adaptation au froid. »

Le TAB génère de la chaleur, tout comme les muscles, mais les deux mécanismes sont différents. Dans le TAB, la génération de chaleur est basée sur le métabolisme des mitochondries. Dans les muscles, le métabolisme des mitochondries ne joue qu’un rôle secondaire, en leur fournissant de l’énergie.

En d'autres termes, le métabolisme des mitochondries est directement responsable de la thermogénèse du TAB, mais seulement indirectement lié à la thermogénèse des muscles squelettiques.

Ces deux processus thermogéniques combinés permettent à votre corps de conserver une température constante. Lorsque votre corps s'adapte à des températures de plus en plus froides, cela entraine plusieurs effets, qui aboutissent à l'augmentation de votre rythme métabolique global :

La consommation d'oxygène augmente

L'activité des enzymes mitochondriales des muscles s’accélère

Déclenchement de la protéine FGF21, du peptide YY, du facteur de nécrose tumorale α et de l’interleukine 6, qui jouent un rôle important dans la coordination des diverses adaptations physiologiques au froid, et dans la communication croisée entre le TAB et les muscles.

L'insuline et la leptine diminuent

Le TAB devient plus foncé

Le nombre de mitochondries augmente

Les bienfaits de la cryothérapie pour la santé

Le fait que la thermogénèse induite par le froid augmente le nombre de mitochondries et améliore leur fonctionnement global, explique nombre des bienfaits pour la santé associés à la cryothérapie. Il a par exemple été démontré que la thermogénèse :

Renforce les tissus articulaires

Favorise la perte de poids en augmentant le métabolisme

Améliore la circulation sanguine

Réduit les symptômes de la dépression et de l’anxiété d'au moins 50 %

Accélère la guérison des blessures articulaires ou musculaires

Soulage temporairement des douleurs de l'arthrite (pendant environ 90 minutes)

Réduit les douleurs et les gonflements provoqués par les blessures

Réduit votre risque de déclin cognitif et de démence en réduisant l’inflammation et le stress oxydatif

Réduit l’inflammation

Améliore les symptômes de l’eczéma

Améliore les bienfaits de la physiothérapie

Réduit la douleur des migraines lorsqu’elle est appliquée derrière la nuque pendant environ 30 minutes

Améliore la fonction et la force musculaire

Stimule la concentration mentale et l'attention en augmentant la production de norépinéphrine dans le cerveau.

Le taux de norépinéphrine peut être multiplié par deux en plongeant seulement 20 secondes dans une eau à 4°C (40°F) ou quelques minutes dans une eau à environ 14°C (57°C).

En plus d'augmenter le taux de norépinéphrine, la thermogénèse induite par le froid oblige également votre corps à produire des protéines de choc froid, que l’on appelle les RBM3, dans le cerveau. Fait intéressant, lorsque vous êtes exposé au froid, les synapses (les connections entre les neurones) se dégradent, mais les RBM3 se régénèrent totalement.

On observe ce phénomène chez les animaux qui hibernent, tels que les ours et les écureuils, et la recherche montre qu’en augmentant les RBM3, l'apparition de la maladie d’Alzheimer peut être retardée de façon significative - du moins chez les rongeurs.

Des études ont également été conduites sur des cellules humaines, montrant que les RBM3 sont activées lorsque les cellules de votre cerveau sont exposées au froid, et que la différence de température nécessaire pour cela n’est que de 0,75° C environ.

Des recherches supplémentaires sont nécessaires, mais ces premiers travaux suggèrent que la thermogénèse induite par le froid pourrait avoir un effet neuroprotecteur.

Les méthodes courantes de cryothérapie

Il existe de nombreuses méthodes de thermogénèse par le froid. Certains spas et certaines salles de sport haut de gamme, de même que certains saunas, disposent de cabines de cryothérapie. Mais vous pouvez également profiter des bienfaits de la thermogénèse induite par le froid chez vous :

Par l’application d’une poche de glace ou d'une poche de gel froid

Par l’application d'une serviette glacée (mouillez simplement une serviette de toilette et placez-la au congélateur), ou en massant la zone à traiter avec des glaçons

En prenant une douche froide ou en alternant eau chaude et eau froide sous la douche

En prenant un bain glacé

En faisant du sport par temps froid, en vous couvrant peu

En sautant dans une piscine non chauffée après une séance de sauna ou de sport

En vous baignant dans la mer lorsque les températures sont basses

En réglant le thermostat du chauffage de votre maison à 15,5° C environ (soit 60°F)

Gardez en tête que les traitements par thermogénèse ne doivent pas durer plus de quelques minutes, jusqu’à 10 à 20 minutes après que vous vous soyez acclimaté, et sont contre-indiqués pour les femmes enceintes, les jeunes enfants, les personnes ayant une tension artérielle élevée et/ou un trouble cardiaque.

Le froid provoque une forte vasoconstriction, qui peut être dangereuse si vous avez une pression artérielle élevée ou une défaillance cardiaque. Une rapide douche froide ne poserait sans doute pas de problème, mais évitez les bains glacés et autres immersions dans l’eau très froide.

En règle générale, écoutez votre corps. Les tolérances individuelles en termes de températures, froides ou chaudes, sont très variables, et en allant trop loin, vous risquez de vous faire du mal. Ceci étant dit, avec le temps, vous vous habituerez au froid, et vous pourrez supporter des températures plus basses pendant des périodes plus longues.

Wim Hof, alias « l’homme de glace », en est un parfait exemple. Il s’expose au froid quotidiennement depuis des dizaines d'années. Il est de ce fait capable aujourd’hui de supporter le froid pendant beaucoup plus longtemps que ce qui pourrait nous sembler normal, car son organisme arrive à générer davantage de chaleur.

Je le répète, la capacité à générer plus de chaleur est le résultat direct de l’augmentation du TAB, ainsi que de l’amélioration de la thermogénèse dans vos muscles squelettiques. Plus vos tissus adipeux comprennent de mitochondries, plus vous pouvez brûler de graisse et plus votre corps peut générer de chaleur, ce qui se traduit par une meilleure capacité à supporter le froid, pendant des périodes plus longues.

L’une des façons les plus simples d'améliorer le métabolisme de votre TAB et de prendre des douches froides, ce que vous pouvez faire quotidiennement, ou presque. La tension initiale que vous ressentez traduit la tentative de votre corps de se réchauffer.

Essayez de supprimer cet instinct initial et de vous détendre. On ne sait pas encore au juste combien de temps il faut pour accumuler du TAB, mais on sait par contre qu’il s'agit en général d'un tissu saisonnier.

En hiver, votre corps en génère davantage afin d’améliorer sa capacité à maintenir sa température. En été, votre corps en possède moins. Savoir à quelle fréquence vous l’activez est une question essentielle.

Sans stimuli environnementaux, c’est-à-dire sans exposition à des températures extrêmes, votre corps ne fabrique pas ce tissu métaboliquement ou énergiquement riche, puisqu’il n'a aucune raison de le faire. Se rincer à l'eau glacée quotidiennement, tout au long de l’année, est une façon simple d'activer le métabolisme de votre TAB en permanence.

Dans quels cas faut-il éviter la cryothérapie

Il est important d’évoquer maintenant une réserve. Lorsque vous faites de la musculation, le stress oxydatif génère des espèces réactives de l’oxygène (ERO) qui contribuent à augmenter la masse musculaire.

Si vous vous exposez au froid dans l’heure qui suit votre entrainement, vous supprimez ce processus bénéfique, il faut donc éviter toute immersion dans le froid immédiatement après une séance de musculation (telle qu’une douche vraiment froide ou un bain glacé).

Par contre, faire une séance de sauna après avoir fait du sport peut contribuer à augmenter la masse musculaire. Cela contribue également à la détoxification, en vous permettant d’éliminer avec la transpiration les toxines qui peuvent faire des dégâts au niveau du fonctionnement des mitochondries en général. Ainsi que l’a expliqué Rhonda Patrick, Ph.D., au cours d'une interview :

« Voici ce qu’il est important de comprendre : l’exercice est un stress pour le corps. Vous fabriquez des ERO. Vous générez de l’inflammation. Mais c’est une bonne chose car c’est un effet très bref, et c’est ce que vous recherchez … Il y a un laps de temps d'une heure après la fin de votre séance d’exercice, au cours duquel l’inflammation atteint son maximum.

C’est la période de stress. Mais après une heure, la réponse au stress se déclenche et vous commencez à avoir une puissante réponse anti-inflammatoire. Tous ces bons gènes qui ont été activés et qui le restent un long moment, déclenchent une réponse antioxydante.

Le froid provoquant également une réponse anti-inflammatoire, il est donc important qu’elle ne soit pas déclenchée trop tôt, car l’inflammation provoquée par l’exercice est nécessaire. Il faut que cette inflammation ait lieu pour bénéficier de la réponse antiinflammatoire. C’est important en musculation.

L'inflammation que vous générez au cours de l’entrainement de musculation fait partie du mécanisme qui produit davantage de protéines dans le muscle squelettique. Si vous l’atténuez, vous atténuez les effets de l’entrainement de musculation.

La question est de savoir s'il est possible de le faire une heure ou deux plus tard ? Les études ont montré que oui, vous pouvez vous exposer au froid, vous immerger dans l’eau froide et cela améliore même vos performances. »

La thermogénèse induite par le froid est une façon simple d’optimiser votre santé

En matière de santé, de nombreuses stratégies très simples peuvent avoir un impact significatif. Vous exposer régulièrement à des températures basses peut catalyser de nombreux changements bénéfiques dans votre système biologique, qui peuvent grandement contribuer à optimiser votre santé.

L’une des choses que je fais souvent, presque tous les jours lorsque je suis chez moi, c’est une séance de sauna infrarouge de 30 minutes, à 80° C, suivie de cinq allers-retours dans une piscine non chauffée. En été, l’eau est à environ 25° C, mais elle peut descendre à 4° C environ en hiver.

C’est absolument fantastique de voir à quel point on se sent bien en sortant de la piscine, en hiver. C’est incroyablement revigorant.

Vous exposer régulièrement à ce type de variations extrêmes de températures vous aidera à améliorer le fonctionnement de vos mitochondries, dont nous avons compris aujourd'hui qu’il est un aspect fondamental d'une bonne santé, de la prévention des maladies et de la longévité.

Souvenez-vous que les mitochondries sont les générateurs d’énergie de vos cellules, et si elles ne fonctionnent pas correctement, ou si celles qui sont endommagées ne sont pas remplacées par de nouvelles mitochondries saines, vous pouvez être certain que de nombreux problèmes de santé s’ensuivront. La cryothérapie est une forme efficace de thérapie mitochondriale.