Les femmes doivent connaître la vérité à propos du calcium

Taille du texte:
Ostéoporose

Dr. Mercola

L'ostéoporose est une maladie caractérisée par des os fragiles et poreux. Les personnes souffrant d'ostéoporose ont un risque accru de perte de taille, de fracture de la hanche, des poignets et des vertèbres, et de douleurs chroniques.

Je vais maintenant vous guider à travers toutes les informations déroutantes et contradictoires que l’on entend sur l’ostéoporose, pour vous conduire sur une voie plus sûre et plus efficace de prévention de la perte osseuse et de l’ostéoporose.

La vérité à propos de l’ostéoporose et des carences en calcium

Je suis certain que vous avez entendu dire que la cause de l’ostéoporose et la clé pour la prévenir tournent autour du calcium, n’est-ce pas ?

Malheureusement, rien n’est plus inexact.

Le Dr. Robert Thompson, docteur en médecine, a écrit un livre sur ce sujet, The Calcium Lie(le mensonge à propos du calcium), dans lequel il explique que l’os est constitué d'au moins une douzaine de minéraux, et qu'une supplémentation exclusive en calcium risque fort d'aggraver la densité osseuse et d’augmenter les risques de contracter l’ostéoporose !

Le Dr. Thompson recommande l’utilisation de sel non raffiné comme alternative bien plus saine à la supplémentation en calcium.

Je vous recommande d’utiliser du sel de l’Himalaya qui est une excellente source d’oligo-éléments dont le corps a besoin pour fonctionner de façon optimale.

Pourquoi Sally Field pourrait s’être exposée à l’ostéoporose à cause du Boniva

Si un médicament vous a été prescrit contre l’ostéoporose, comme le Fosamax, l’Actonel ou le Boniva, il est très important que vous compreniez comment ces médicaments fonctionnent avant de les prendre.

Prendre ce type de médicament est la pire façon de tenter de traiter ou de prévenir l’ostéoporose, et je vais vous expliquer pourquoi.

Ils agissent en tuant certaines des cellules osseuses appelées les ostéoclastes. Les ostéoclastes dégradent l'os au cours du processus naturel de régénération des os. Si ces cellules meurent, ne laissant plus que les ostéoblastes, la densité osseuse augmente, mais pas la résistance osseuse.

Le résultat est que les os perdent leur capacité naturelle à se régénérer et à s'ajuster aux forces exercées qui changent constamment. Les os sont donc plus épais mais moins résistants, ce qui augmente les risques de fractures. De plus, de graves effets secondaires ont été attribués à ces médicaments, notamment un risque accru d’ulcère et :

  • Des problèmes oculaires, vision trouble, douleurs et œdèmes
  • Des fractures du fémur et l'ostéonécrose de la mâchoire
  • Des dommages hépatiques et des troubles rénaux
  • Des fibrillations auriculaires
  • Des cancers de l’œsophage
  • De l’hypocalcémie (taux de calcium sanguin trop bas)

Le Fosomax fait partie de la même famille chimique (le phosphonate) que les nettoyants ménagers utilisés dans les salles de bain ! Malheureusement, je ne suis pas surpris que les industries pharmaceutiques n'aient jamais mentionné cet élément d'information sur les étiquettes de leurs médicaments.

Intolérance au gluten et perte osseuse

Gaz, nausées, ballonnements, diarrhée, constipation et fatigue intellectuelle peuvent tous être des signes d'une intolérance au gluten non diagnostiquée.

Le gluten est une protéine que l’on trouve dans les céréales telles que le blé, le seigle et l’orge. D'après les statistiques du centre pour la maladie cœliaque de l’Université de Chicago, aux États-Unis, en moyenne une personne sur 133 , par ailleurs en bonne santé, souffre de la maladie cœliaque, mais des études antérieures ont établi que cette proportion pouvait être de 1 personne sur 33 dans les populations à risque.

Les personnes atteintes d’intolérance au gluten souffrent souvent de malabsorption des nutriments en raison de dommages intestinaux chroniques. Cela signifie que l'intestin est incapable d'absorber parfaitement les nutriments présents dans la nourriture et de les redistribuer uniformément dans le corps.

Cette malabsorption des nutriments peut mener à l’ostéoporose.

Si vous souffrez souvent des symptômes mentionnés plus haut, un régime sans gluten pourrait être la clé pour vous sentir enfin en bonne santé, peut-être pour la première fois de votre vie.

D'autres aliments qui provoquent la perte osseuse

Les aliments industriels et la restauration rapide sont les pires nourritures que vous puissiez consommer. Pour fonctionner de façon optimale, votre corps a besoin du type de régime alimentaire équilibré que je vous propose plus loin.

Les aliments industriels tels que les chips, les frites, les repas microondables, les boissons gazeuses et les bonbons contiennent très peu de nutriments et sont saturées de graisses indigestes et de dangereux additifs, tels que le sirop de glucose-fructosel’aspartame et divers conservateurs.

Je vous conseille d’éviter de cuisiner avec des huiles riches en oméga 6, telles que l’huile de maïs, de carthame ou de soja. Ces huiles sont chargées en acides gras trans oméga 6 hautement insaturés, qui sont responsables d’inflammations dans tout le corps. Je vous recommande d'utiliser plutôt de l’huile bienfaisante d’olive ou de noix de coco.

Des aliments qui aident à prévenir la perte osseuse

Je vous recommande de consommer une grande variété de légumes biologiques, cultivés de préférence localement, pour fournir à votre corps un bon équilibre de vitamines et minéraux essentiels. Une façon simple d’augmenter votre consommation de légumes est de préparer des jus de légumes.

Prévenir la perte osseuse en vous exposant judicieusement au Soleil

On ne peut qu’insister sur les bienfaits de la vitamine D. Aux États-Unis, un nombre alarmant de personnes souffrent de carence en vitamine D, carence qui peut être à l’origine d’une multitude de problèmes de santé, dont l’ostéoporose fait partie.

En dépit de ce que vous avez pu entendre, une exposition raisonnable au soleil n’est pas mauvaise pour la santé. Elle est même saine et nécessaire. 15 à 20 minutes seulement d’exposition quotidienne au soleil peuvent améliorer considérablement votre état de santé, et une exposition appropriée est le moyen idéal pour maintenir un taux de vitamine D optimal. Alternativement, vous pouvez utiliser une cabine de bronzage sûre.

Toutefois, si vous n'avez accès ni au soleil direct, ni à une cabine de bronzage, vous pouvez prendre un supplément de vitamine D3 par voie orale. Les doses de vitamine D quotidiennes recommandées pour les adultes varient de 5 à 10.000 UI (Unités Internationales).

Le taux sanguin optimal de vitamine D pour un adulte en bonne santé se situe entre 50 et 70 ng/ml.

Le rôle important des oméga-3 dans le maintien d’une ossature solide et saine

Les oméga 3 sont un autre nutriment essentiel dont votre corps a besoin pour prévenir à la fois les maladies physiques et mentales, les inflammations et l’ostéoporose. Les acides gras oméga 3 d’origine végétale tels que ceux que l’on trouve dans les graines de lin, sont très bénéfiques de par leur haute teneur en acide alpha-linolénique (AAL). Toutefois, les oméga 3 d’origine animale contiennent deux ingrédients essentiels qu’on ne trouve pas dans les plantes : l’acide docosahexaénoïque (DHA) et l’acide eicosapentaénoïque (EPA).

Théoriquement, vous pourriez obtenir tous les oméga 3 d'origine animale dont vous avez besoin en consommant des fruits de mer. Malheureusement, la pollution industrielle a tout bouleversé, en rendant la plupart des eaux de la planète plus ou moins toxiques. Les poissons sont aujourd'hui contaminés au mercure, aux toxines industrielles, au BPC et au PDE. C’est également le cas de la plupart des huiles qui sont faites à partir de ces poissons.

Heureusement, il existe une source durable d'acide gras oméga 3 d'origine animale , l’huile de krill. Le krill est une créature minuscule qui ressemble à une crevette, dont la population mondiale excède celle de tous les autres animaux, y compris les humains ! L’huile de krill est mieux assimilée que l’huile de poisson grâce aux phosphate attachés à l'acide gras. Cela signifie qu’une petite quantité d’huile de krill suffit à couvrir vos besoins, par rapport à l’huile de poisson.

La vitamine K2 est ESSENTIELLE à la prévention de l’ostéoporose

La vitamine K existe sous deux formes : K1 ou K2

  1. Vitamine K1 : On trouve la vitamine K1 dans les légumes verts ; elle est directement absorbée par le foie et contribue à maintenir une bonne coagulation sanguine. (C’est le type de vitamine K dont les nouveau-nés ont besoin pour prévenir un grave trouble hémorragique.) C’est également la vitamine K1 qui prévient la calcification des vaisseaux sanguins, et qui aide les os à fixer le calcium et à développer une structure cristalline correcte.
  2. Vitamine K2 : Ce type de vitamine K est produite par des bactéries qui sont présentes en grandes quantités dans nos intestins, mais malheureusement elle n’est pas absorbée à partir des intestins et est éliminée dans les selles. La vitamine K2 va directement vers les parois vasculaires, les os et les tissus autres que le foie. On la trouve dans les aliments fermentés, en particulier dans le fromage et dans le natto, qui est un aliment traditionnel japonais et de loin la source la plus riche de vitamine K2 connue.

La vitamine K2 peut se transformer en vitamine K1 dans le corps, mais cela pose certains problèmes que je vais expliquer rapidement. Sous forme de supplément, la vitamine K1 est la moins chère, ce qui explique pourquoi c’est la forme que l’on administre aux nouveau-nés.

Il existe différentes formes de vitamine K2, ce qui complique encore les choses.

Les vitamines MK8 et MK9 proviennent essentiellement des produits laitiers. Les vitamines MK4 et MK7 sont deux des formes les plus connues de la vitamine K2 et elles agissent de façon très différente sur le corps :

  • La Mk4 est un produit synthétique, très proche de la vitamine K1, et le corps est capable de convertir la K1 en MK4. Toutefois, la Mk4 a une demi-vie très courte d’environ une heure, ce qui en fait un mauvais sujet de supplémentation alimentaire. Après avoir atteint les intestins, elle se fixe surtout dans le foie, où elle sert à synthétiser les facteurs de coagulation sanguine.
  • La MK7 est un agent plus récent ayant de plus nombreuses applications pratiques parce qu’elle séjourne plus longtemps dans le corps ; sa demi-vie est de trois jours, ce qui signifie qu'il y a plus de chances d'en obtenir un taux sanguin constant, comparativement à la MK4 ou à la K1. 

    La Mk7 provient du natto, l’aliment japonais fermenté à base de soja. Vous pourriez obtenir un apport monumental de Mk7 en consommant du natto, car c’est un aliment relativement bon marché et disponible dans la plupart des magasins alimentaires asiatiques. Toutefois, la plupart des gens le tolèrent mal et n’apprécient pas son odeur ni sa texture visqueuse.

Les données indiquent que la vitamine K2 est essentielle à la santé osseuse, mais qu’une grande majorité des personnes ont un apport insuffisant de ce nutriment de par leur alimentation.

En quoi la vitamine K est-elle bonne pour la santé osseuse ?

L’ostéocalcine est une protéine que l’on trouve dans l’os et qui est produite par les ostéoblastes (les cellules responsables de la formation des os) ; elle fait partie intégrante du processus de formation de l’os. Toutefois, l’ostéocalcine doit être « carboxylée » pour être efficace. La vitamine K fonctionne comme cofacteur de l’enzyme qui catalyse la carboxylation de l’ostéocalcine.

Il a été constaté que la vitamine K2 était un « activateur » d’ostéocalcine plus efficace que la K1.

Des recherches remarquables ont été menées à propos des effets protecteurs de la vitamine K2 contre l’ostéoporose :

  • Un certain nombre d’études japonaises ont montré que la vitamine K2 inverse totalement la perte osseuse et dans certains cas, qu’elle peut même augmenter la masse osseuse des personnes atteintes d’ostéoporose .
  • Les preuves regroupées de sept études japonaises ont montré qu’une supplémentation en vitamine K2 réduit de 60 pourcent le nombre de fractures vertébrales et de 80 pourcent le nombre de fractures de la hanche et des fractures autres que vertébrales .
  • Des chercheurs des Pays Bas ont démontré que la vitamine K2 est trois fois plus efficace que la vitamine K1 pour augmenter le taux d’ostéocalcine, qui contrôle la formation osseuse.

Bien que le corps soit capable de convertir la K1 en K2, des études ont montré que la quantité de K2 produite par ce seul processus est insuffisante. Même si vous consommez suffisamment de K1, votre corps en utilise la majeure partie pour fabriquer des facteurs de coagulation, ce qui en laisse très peu pour les os.

Autrement dit, votre foie utilise de préférence la vitamine K1 pour activer les facteurs de coagulation, alors que la plupart des autres tissus utilisent prioritairement la K2. Il a été prouvé que la vitamine K2 a également d'autres bienfaits - en dehors de ceux pour vos os !

La vitamine K2 est la colle biologique qui fixe le calcium dans la matrice osseuse. Les sources alimentaires de vitamine K2 sont notamment les aliments fermentés, dont le tempeh, le miso, le natto et la sauce soja.

Vos apports naturels en vitamine K sont-ils suffisants ?

Vous augmenterez naturellement votre taux de vitamine K1 en consommant beaucoup de légumes verts, en particulier :

  • Des choux
  • Des épinards
  • Du chou vert
  • Des brocolis
  • Des choux de Bruxelles

En consommant 15 grammes de natto par jour, vous recevriez l'apport journalier recommandé de K2 (environ 200 microgrammes). Toutefois, les palais occidentaux appréciant difficilement le natto, l'autre option est un supplément en vitamine K2.

Mais souvenez-vous de toujours prendre votre supplément de vitamine K avec une matière grasse car elle est liposoluble et ne serait sinon pas absorbée.

Des exercices qui aident à prévenir la perte osseuse

Souvenez-vous que l’os est un tissu vivant qui a besoin d’une activité physique régulière pour se renouveler et se régénérer.

La masse osseuse est à son pic à l’âge adulte, puis commence à décliner lentement. Il est très important de faire de l’exercice pour maintenir une masse osseuse saine. Les exercices de renforcement contre résistance sont parmi les plus efficaces pour lutter contre l’ostéoporose. La pire des solutions à envisager pour améliorer votre densité osseuse serait de prendre un médicament, qui provoquerait sans aucun doute plus de dommages à long-terme que de bienfaits.

L’ostéoporose chez l’homme

Voici une information à propos de l’ostéoporose chez l’homme, que vous ne connaissiez peut-être pas : Les hommes de plus de 50 ans ont plus de risques de contracter l’ostéoporose que le cancer de la prostate. L’une des causes du développement de cette maladie chez l’homme est une affection appelée hypogonadisme, qui peut provoquer une diminution de la taille de plusieurs centimètres. Voici certains facteurs de risque chez l’homme :

  • L’alcoolisme
  • L’obésité
  • Le tabagisme
  • Les troubles intestinaux
  • Un style de vie sédentaire
  • Un manque d’exposition à la lumière du soleil

Il est beaucoup plus facile de prévenir la perte osseuse que de la traiter

Benjamin Franklin avait raison lorsqu’il disait « Mieux vaut prévenir que guérir. » Vous avez maintenant les connaissances nécessaires pour prendre les bonnes décisions à propos de la prévention et du traitement de l’ostéoporose, et vous êtes prêt à prendre votre santé en main !