6 faits que vous ignoriez à propos de la pastèque

Les Bienfaits De La Pastèque

En bref -

  • La pastèque contient davantage de lycopène, un antioxydant, que les tomates fraiches : une tasse de pastèque en contient 1,5 fois plus qu'une tomate crue
  • La L-citrulline, un acide aminé présent dans la pastèque, semble protéger des douleurs musculaires
  • La peau de la pastèque est comestible et contient d'ailleurs plus de citrulline (un acide aminé) que sa chair rose ; la citrulline est convertie par vos reins en arginine, qui est importante pour la santé du cœur et du système immunitaire
  • Une nouvelle recherche a montré que des suppléments de citrulline et d’argiline provenant d’extrait de pastèque avaient amélioré la pression artérielle et le stress cardiaque de façon significative chez les participants, obèses, à l’étude
  • La pastèque contient de la cucurbitacine E, ou triterpénoïde, qui bloque l'activité de l’enzyme cyclo-oxygénase responsable de la douleur et de l'inflammation, enzyme qui est également bloquée par les médicaments inhibiteurs de COX-2
Taille du texte:

Dr. Mercola

Aux États-Unis, juillet est le mois national de la pastèque, non seulement parce qu'une tranche de ce fruit rafraichissant est le symbole même de l’été, mais aussi parce que c’est le mois au cours duquel les récoltes de pastèques battent leur plein.

La pastèque est aujourd'hui le melon le plus consommé aux États-Unis (suivi du cantaloup et du melon miel). On pense que ce cousin du concombre, des citrouilles, et des courges est né en Égypte il y a 5000 ans, où on le trouve représenté par des hiéroglyphes.

Aujourd'hui, plus de 300 variétés de pastèques sont cultivées aux États-Unis et au Mexique (bien qu'une cinquantaine seulement soient vraiment connues). Vous pensez peut-être tout savoir sur ce fruit d’été, mais laissez-moi vous surprendre... la pastèque n’est pas seulement délicieuse... c’est un complément super-sain à incorporer à votre alimentation (à consommer avec modération, bien entendu).

Il faut simplement être prudent avec le melon, quel qu’il soit : mangez-le seul ou n’en mangez pas, sous peine qu’il fasse gémir votre estomac. Idéalement donc, ne consommez rien d'autre 30 minutes avant ou après avoir mangé du melon.

6 faits à propos de la pastèque qui risquent de vous surprendre

1. La pastèque contient plus de lycopène que les tomates crues

Le lycopène est un puissant caroténoïde antioxydant qui donne aux fruits et aux légumes leur couleur rose ou rouge. Il est la plupart du temps associé aux tomates, mais la pastèque en est, en fait, une source plus concentrée.

Une tasse de pastèque contient 1,5 fois plus de lycopène qu’une grosse tomate fraîche (6 milligrammes (mg) dans la pastèque contre 4 mg dans une tomate). Je vais revenir un peu plus loin sur ce qui rend le lycopène si important...

2. Le jus de pastèque pourrait soulager les douleurs musculaires

Si vous avez un extracteur de jus, essayez de préparer un jus avec environ un tiers de pastèque fraiche et de le boire avant votre prochaine séance de sport. Cette boisson contient un peu plus d'un gramme de l-citrulline, un acide aminé qui semble protéger des douleurs musculaires.

Une étude a montré que des hommes qui buvaient du jus de pastèque naturel non pasteurisé avant leurs entraînements ressentaient moins de douleurs musculaires 24 heures après, que ceux qui buvaient un placébo.

Vous devez cependant être prudent avec le jus de pastèque, car il contient une quantité significative de fructose. Il peut être préférable de manger le fruit entier, ou d’opter pour l’une de ces autres astuces pour prévenir les douleurs musculaires.

3. La pastèque est un fruit et un légume

Vous vous souvenez que la pastèque est un cousin des concombres, de la citrouille et des courges ? Ceci est dû au fait qu’elle est en partie un légume, et en partie un fruit (c’est, au fond, une plante sucrée qui produit des graines). L'autre indice qui indique que la pastèque est à la fois un fruit et un légume ? La peau est entièrement comestible...

4. La peau et les graines de la pastèque sont comestibles

La plupart des gens jettent la peau de la pastèque, mais essayez de la mettre dans un blender avec du citron vert et vous obtiendrez une gourmandise saine et rafraichissante. Non seulement la peau contient une grande quantité de chlorophylle, bonne pour la santé et qui favorise la production d’hémoglobine, mais elle contient aussi davantage de citrulline que sa chair rose.

La citrulline est convertie par vos reins en arginine, et non seulement cet acide aminé est important pour la santé du cœur et pour préserver votre système immunitaire, mais des recherches ont également montré qu'il avait une valeur thérapeutique potentielle pour traiter plus de 100 problèmes de santé.

Bien que nombreux sont ceux qui préfèrent les variétés sans graines, les graines noires des pastèques sont comestibles et même assez saines. Elles contiennent du fer, du zinc, des protéines et des fibres. (Au cas où vous vous poseriez la question, les pastèques sans pépins ne sont pas génétiquement modifiées, mais le résultat d’une hybridation).

5. Elle est principalement composée d’eau

Ce n’est peut-être pas surprenant, mais c’est tout de même un fait amusant : la pastèque est composée de plus de 91% d’eau. Cela signifie que manger de la pastèque par une chaude journée d’été est une façon gourmande de rester hydraté et d’éviter la déshydratation (elle ne remplace toutefois pas l’eau fraiche, à boire en quantité).

6. Certaines pastèques sont jaunes

La pastèque jaune Crimson possède une chair jaune à la saveur de miel, plus sucrée que la variété, plus connue, Crimson Sweet à chair rose. Il est probable que les melons jaunes offrent leur lot de bienfaits nutritionnels particuliers, mais la plupart des recherches à ce jour se sont concentrées sur les variétés à chair rose.

Le lycopène : le grand intérêt nutritionnel de la pastèque

La pastèque est une excellente source de lycopène, avec plus de 6.500 microgrammes (6,5 mg) pour moins d'une demie tasse (les variétés à chair rose contiennent nettement plus de lycopène que la pastèque à chair jaune).

Il faut également souligner que le lycopène présent dans la pastèque est assez stable, et ne se détériore que très peu, même après que la pastèque ait été coupée et conservée au réfrigérateur pendant plus de deux jours. Au cours d'une étude, il a fallu environ sept jours pour que le lycopène se détériore, et il ne l'a été que de 6 à 11%.

Qu’est-ce qui rend donc le lycopène si important ? On pense depuis longtemps que l'effet antioxydant du lycopène est plus puissant que celui d'autres caroténoïdes, comme le bêta-carotène. Au cours d'une étude, après avoir contrôlé les autres facteurs de risque d’AVC, tels que l’âge et le diabète, il a été découvert que les hommes qui avaient les taux sanguins de lycopène les plus élevés présentaient 55% de risques en moins de subir un AVC que ceux ayant les taux les plus bas.

Une méta-analyse de 2014 a également révélé que le lycopène diminue le risque d’AVC (que ce soit l’occurrence d’AVC ou la mortalité) de plus de 19%. En plus de diminuer votre risque d’AVC, il a été démontré que le lycopène possède une action anti-cancer potentielle, sans doute due à ses puissantes propriétés antioxydantes.

Une méta-analyse de 10 études menée en 2014 a également montré que le lycopène de source alimentaire pourrait protéger les femmes ménopausées du cancer de l’ovaire. Des études animales ont également démontré que le lycopène pouvait être efficace aussi dans le traitement du cancer.

Une étude a montré qu’un traitement à base de lycopène réduit le développement des tumeurs cérébrales, tandis qu'une autre à montré que les apports fréquents de lycopène stoppent le développement des tumeurs du sein chez les souris.

L’extrait de pastèque pourrait réduire la pression artérielle de façon significative

Une nouvelle recherche montre également le rôle des nutriments de la pastèque sur la prévention des crises cardiaques, par le biais d'une réduction significative de la pression artérielle. Les participants obèses à l’étude, ayant reçu des suppléments de citrulline et d'arginine extraits de pastèques, ont montré une amélioration significative de la pression artérielle et du stress cardiaque, tant au repos qu’en étant soumis à un test stressant à l’eau froide. Selon les chercheurs :

« La supplémentation à base de pastèque a réduit la pression artérielle aortique et la demande du myocarde en oxygène au cours de l’épreuve au froid ainsi que l’amplitude de l’augmentation de la réflexion d'onde induite par le froid, chez les adultes obèses souffrant d'hypertension. La pastèque pourrait apporter une protection cardiaque en atténuant les réponses hémodynamiques aortiques induites par le froid. »

Souvenez-vous que dans votre corps, la citrulline de la pastèque est convertie en L-argiline, qui est un précurseur de l’oxyde nitrique. Les vaisseaux sanguins ont besoin de suffisamment d’oxyde nitrique pour rester souples et ouverts à la circulation sanguine, et cela pourrait être l'une des raisons pour lesquelles l’oxyde nitrique contribue à faire baisser la pression artérielle.

La pastèque lutte contre l’inflammation, favorise la santé sexuelle, et plus encore

La l-arginine peut également être utile en cas de troubles érectiles en aidant à assouplir les vaisseaux sanguins, y compris ceux qui acheminent le sang vers le pénis - et c’est la raison pour laquelle la pastèque est parfois qualifiée de « viagra naturel ». Il a d'ailleurs été découvert que les suppléments de citrulline améliorent la rigidité de l’érection chez les hommes souffrant de troubles érectiles légers.

Quels sont les autres bienfaits de la pastèque ? Elle est riche en substances anti-inflammatoires. La pastèque contient par exemple du lycopène, un antioxydant anti-inflammatoire, ainsi que de la cucurbitacine E, ou triterpénoïde, qui réduit l'activité de l’enzyme cyclo-oxygénase responsable de la douleur et de l'inflammation, enzyme qui est également bloquée par les inhibiteurs de COX-2, qui comprennent la plupart des AINS comme l’aspirine et l’ibuprofène.

Tout en étant très faible en calories (environ 46 calories pour une tasse), la pastèque contient également une impressionnante variété d'autres nutriments importants, dont manquent de nombreuses personnes, notamment :

  • De la vitamine C
  • De la vitamine B6
  • Du potassium
  • De la vitamine A
  • Du magnésium

Comment choisir une bonne pastèque

Il est décevant d’ouvrir une pastèque et de découvrir qu’elle manque de goût. Il existe une astuce pour choisir une pastèque mure, que ce soit au marché fermier ou dans votre propre récolte. Repérez une tache jaune pâle, couleur beurre, sous la pastèque (ni blanche, ni verte).

C’est l’endroit qui est en contact avec le sol lorsque la pastèque murit, et l’un des meilleurs indicateurs de maturité (même les personnes qui choisissent les pastèques que l’on trouve dans le commerce utilisent ce critère). Voici d'autres astuces pour choisir une pastèque mure :

  • Elle doit être lourde par rapport à sa taille
  • La peau doit être lisse et non brillante sur le dessus (c’est-à-dire à l’opposé de la tâche de contact avec le sol)
  • Toquez sur la pastèque : ce test est controversé, mais une pastèque mure doit paraît-il sonner grave et creux

Conservez votre pastèque dans un endroit frais (50 à 60° F soit 10 à 15°C) jusqu'au moment de la couper. Une fois coupée, une pastèque doit être conservée au réfrigérateur (pensez à l’essuyer avec un chiffon humide avant de la couper). Pensez aussi à essayer la peau mixée avec du jus de citron vert plutôt que de la jeter (choisissez une pastèque bio, en particulier si vous voulez manger la peau).

Enfin, la pastèque doit être consommée avec modération en raison de sa teneur en fructose. Un seizième d'une pastèque moyenne contient 11,3 grammes de fructose (je recommande de maintenir votre apport total de fructose en dessous de 25 grammes par jour si vous êtes en bonne santé, et en dessous de 15 grammes si vous êtes en surpoids ou souffrez d'hypertension ou de diabète).