Pourquoi la médecine ne veut-elle pas guérir le cancer ?

Traitement Du Cancer

En bref -

  • Un documentaire passionnant présente la corruption de l’industrie du cancer et les mesures extrêmes utilisées pour discréditer, emprisonner et détruire professionnellement tout médecin traitant de manière naturelle les patients atteints de cancer
  • Une personne sur trois sera diagnostiquée d’un cancer pendant sa vie ; deux personnes sur trois vont mourir à cause de leur cancer dans les cinq ans
  • Le patient cancéreux moyen dépensera 50.000 $ dans sa lutte contre la maladie, ce qui rend l’industrie du cancer une industrie de 50 milliards par an ; le monopole médical n’est pas motivé pour trouver un remède, car le traitement génère de gros bénéfices.
  • De nombreux traitements naturels ont été utilisés avec succès contre le cancer, mais ces traitements sont étouffés, enterrés et gardés hors de la vue du public à l’aide de campagnes de diffamation financées par le syndicat de l’industrie médicale
  • Mon top 10 des stratégies de prévention du cancer est fourni ci-dessous et inclut des conseils spécifiques pour l’alimentation, le sommeil, les exercices et la gestion du stress
Taille du texte:

Dr. Mercola

Imaginez qu’un avion commercial s’écrase et qu’il y a des décès. Vous pouvez être sûr que l’accident fera la une de tous les grands journaux. Eh bien, CHAQUE JOUR l’équivalent de 8 à 10 avions complets « s’écrasent », les passagers mourant tous du cancer.
La médecine occidentale est bien loin de trouver un « remède contre le cancer », tandis que le cancer est devenu une épidémie mondiale aux proportions gigantesques. Les statistiques parlent d’elles-mêmes :

  • Au début des années 1900, une personne sur 20 développait un cancer
  • Dans les années 1940, une personne sur 16 développait un cancer
  • Dans les années 1970, c’était une personne sur 10
  • Aujourd’hui, c’est une personne sur trois !

L’épidémie de cancer est un rêve pour les grandes sociétés pharmaceutiques et leurs campagnes pour réduire au silence les remèdes contre le cancer ont été féroces, fait qui est très bien raconté dans le film documentaire, Le Cancer : les remèdes interdits.

La machine à cancer

Il faut comprendre que le cancer est une grosse affaire. L’industrie du cancer ne dépense presque rien de ses ressources de plusieurs milliards de dollars pour les stratégies de prévention efficaces, telles que les directives alimentaires, les exercices et l’éducation contre l’obésité. Au lieu de cela, l’industrie dirige son argent vers le traitement du cancer, et non vers la prévention ou la guérison.

Pourquoi tuer leur vache à lait ? S’ils peuvent garder en marche la machine à cancer bien huilée, ils vont continuer à faire des profits énormes grâce aux chimiothérapies, à la radiothérapie, aux procédures de diagnostic et interventions chirurgicales.

Le patient cancéreux moyen dépensera 50.000 $ dans sa lutte contre la maladie. Les chimiothérapies sont parmi les plus chers de tous les traitements, la plupart coutant de 3.000 $ à 7.000 $ par mois..

Si l’industrie du cancer permettait la guérison, alors ses patients de base disparaîtraient. Il est plus logique de maintenir un flux constant de patients cancéreux en vie, mais malades et rapportant plus. Comment est né ce monstre de la société ?

Le documentaire cité plus haut est extrêmement instructif. Il présente la façon dont l'industrie pharmaceutique s’est associée avec l'association médicale américaine AMA dans un plan ingénieux pour contrôler le système médical, en quatre étapes rapides, faciles, au début des années 1900. En bref, voici comment nous en sommes arrivés à ce point :

  • Les banquiers internationaux qui détiennent les sociétés pharmaceutiques et chimiques ont obtenu le contrôle du système d’éducation médicale, il y a plus de 100 ans.
  • Ils ont accordé des subventions à l’AMA et aux principales écoles de médecine en échange de sièges à leur conseil d’administration et du pouvoir de contrôler leur politique.
  • Enfin, ils ont habilement orchestré le contrôle de presque tous les organismes de réglementation fédérale visant la pratique de la médecine.

« Ne vous avisez pas de guérir qui que ce soit ! »

Actuellement, en dépit des énormes sommes d'argent consacrées à la recherche contre le cancer, deux patients cancéreux sur trois seront morts dans cinq ans après avoir reçu toute ou partie de la trinité du traitement standard du cancer - chirurgie, radiothérapie et chimiothérapie. Cela n’est pas si surprenant puisqu’on sait que deux des trois sont cancérigènes eux-mêmes ! Une étude indique que la chimiothérapie n’est efficace que pour une personne sur 20.

Au cours des cent dernières années, un certain nombre de traitements naturels du cancer ont été développés et utilisés avec succès pour traiter des patients aux États-Unis et dans d'autres pays. Tous ont été vivement écartés, réduits au silence et camouflés par le monopole médical, des médecins et des chercheurs ont été attaqués, calomniés, envoyés en prison et ruinés du point de vue professionnel pour avoir osé défier l’établissement médical.

À ce jour, pour ce qui est de la crédibilité en médecine, « charlatan » est synonyme de « concurrence ».

Afin de protéger le monopole médical, tout traitement naturel viable rencontre une opposition massive de la part des industries pharmaceutique et médicale. Les sociétés pharmaceutiques n’ont aucun intérêt à promouvoir les agents naturels qu'ils ne peuvent pas breveter, parce qu'ils interfèrent avec leurs sources de bénéfices. Ils vont recourir – et ils ont recouru – à des mesures extrêmes pour empêcher la vérité sur les traitements naturels efficaces (des menaces concurrentielles) de parvenir au grand public.

La FDA est maintenant, grâce à la PDUFA, principalement financée par les sociétés pharmaceutiques et elle est complice de ce processus. Elles restreignent la concurrence sous prétexte de protéger le public, alors que la réalité est qu'ils protègent les bénéfices des sociétés pharmaceutiques.

Mon top 10 des stratégies de prévention du cancer

Vous pouvez faire beaucoup pour réduire le risque de cancer. Mais, s’il vous plaît n’attendez pas de recevoir le diagnostic – vous devez prendre des mesures préventives MAINTENANT. Il est beaucoup plus facile de prévenir que de traiter le cancer, une fois qu’il s’est installé dans votre corps. Je crois que vous pouvez presque éliminer le risque de cancer et de maladies chroniques et que vous pouvez améliorer radicalement vos chances de guérir du cancer si vous en êtes actuellement atteint, à l’aide de ces stratégies relativement simples.

  • Préparation des aliments : mangez au moins un tiers des aliments à l’état cru. Évitez les aliments frits ou grillés ;Faites plutôt bouillir, pocher ou cuire les aliments à la vapeur. Pensez à inclure dans votre régime alimentaire des aliments entiers aux propriétés anticancérigènes, des herbes, épices et suppléments, tels que le brocoli, le curcuma et le resvératrol.
  • Les hydrates de carbone et les sucres : réduisez ou éliminez de votre alimentation les aliments transformés, le sucre/le fructose et les aliments à base de céréales. Cela vaut aussi pour les grains entiers bio, non-transformés, car ils ont tendance à se dégrader et à élever rapidement votre niveau d’insuline. La preuve est assez claire : si vous voulez éviter le cancer ou si vous en êtes actuellement atteint, vous devez éviter absolument toutes les formes de sucre, notamment le fructose, qui nourrissent les cellules cancéreuses et favorisent leur croissance.
  • Assurez-vous que votre consommation de fructose totale est d’environ 25 grammes par jour, fruits compris.
  • Les Protéines et les graisses : faites attention à réduire votre taux de protéines à un gramme par kilogramme de poids corporel maigre. La plupart des adultes n’ont pas besoin de plus de 100 grammes de protéines et même près de la moitié de ce montant. Remplacez l’excès de protéines par des graisses de haute qualité, tels que les œufs bio de poules élevées en plein air, les viandes de haute qualité, les avocats et l'huile de coco.
  • Les OGM : évitez les aliments génétiquement transformés car ils sont généralement traités avec des herbicides comme le Roundup (glyphosate) et ils sont susceptibles d'être cancérogènes. Une équipe de recherche française qui a beaucoup étudié le Roundup a conclu que le pesticide est toxique pour les cellules humaines et, par conséquent, il est probablement cancérogène pour l'homme. Choisir des aliments frais, bio, préférablement cultivés au niveau local.
  • Les Graisses Oméga-3 d’origine animale : normalisez votre ratio de graisses oméga-3 et oméga-6 en consommant de l’huile de krill de haute qualité et en réduisant la consommation d’huiles végétales transformées.
  • Les probiotiques Naturels : l’optimisation de votre flore intestinale va réduire l’inflammation et va renforcer votre système immunitaire. Les chercheurs ont trouvé un mécanisme se fondant sur les microbes à l’aide duquel certains cancers développent une réponse immunitaire qui alimente leur développement et leur croissance. Ils suggèrent que l'inhibition des cytokines inflammatoires pourrait ralentir la progression du cancer et améliorer la réponse à la chimiothérapie.

    L’inclusion d'aliments naturellement fermentés à votre régime alimentaire quotidien est un moyen facile pour éviter le cancer ou pour accélérer la guérison. Vous pouvez toujours ajouter un supplément de probiotiques de haute qualité, mais les aliments fermentés de façon naturelle sont les meilleurs.
  • L’exercice : l'exercice diminue les niveaux d'insuline, ce qui crée un environnement à faible teneur en sucre, empêchant la croissance et la propagation des cellules cancéreuses. Dans une étude de trois mois, on a démontré que l'exercice modifie les cellules immunitaires en les rendant plus puissantes dans le combat contre les maladies chez les survivants du cancer qui ont terminé la chimiothérapie.

    Les chercheurs et les organisations luttant contre le cancer recommandent de plus en plus de donner la priorité aux exercices physiques, car ils réduisent le risque de cancer et contribuent à améliorer les pronosticsdu cancer. La recherche a également trouvé des preuves suggérant que l'exercice peut aider à déclencher l'apoptose (la mort cellulaire programmée) dans les cellules cancéreuses. Idéalement, votre programme devrait inclure des exercices d’équilibre, de force, de souplesse, et un entraînement par intervalles à haute intensité (HIIT).

    Pour vous aider à démarrer, veuillez consulter mon programme de conditionnement physique.
  • La vitamine D : Il est scientifiquement prouvé que vous pouvez réduire de moitié le risque de cancer, simplement en optimisant votre taux de vitamine D par une exposition appropriée au soleil. Votre niveau de sérum doit être maintenu à 50-70 ng/ml, mais si vous êtes traité pour un cancer, il devrait être plus proche de 80-90 ng/ml pour un résultat optimal.

    Si vous prenez de la vitamine D par voie orale et que vous êtes atteint d’un cancer, il serait prudent de surveiller régulièrement vos niveaux sanguins de vitamine D, ainsi que de compléter la carence en vitamine K2, puisque la carence en K2 provoque les symptômes de toxicité de la vitamine D.
  • Sommeil : assurez-vous de dormir suffisamment d’un sommeil réparateur. Un sommeil de mauvaise qualité peut nuire à votre production de mélatonine, ce qui est associé à un risque accru de résistance à l'insuline et au gain de poids, les deux étant des facteurs favorisant le cancer.
  • L'exposition aux toxines : réduire votre exposition aux toxines environnementales comme les pesticides, les herbicides, les nettoyants chimiques ménagers, les désodorisants synthétiques et les produits cosmétiques toxiques.
  • L'exposition aux radiations : limitez votre exposition et protégez-vous contre les radiations produites par les téléphones cellulaires, les tours, les stations de base et les stations Wi-Fi, minimisez aussi votre exposition aux balayages médicaux à base de radiations, y compris les radiographies dentaires, les balayages CT et les mammographies.
  • La Gestion du stress : le stress causé par n’importe quel facteur est un contributeur majeur à la maladie. Même la CDC indique que 85 pour cent de la maladie est provoquée par des facteurs émotionnels. Il est possible que le stress et les problèmes émotionnels non résolus soient plus importants que les problèmes physiques, alors assurez-vous que cet aspect est géré. Mon outil préféré pour résoudre les défis émotionnels est la Technique de libération émotionnelle (EFT) .
+ Source et Référence