Boire de l’eau

En bref

  • Lorsque votre corps a perdu entre un et deux pour cent de sa teneur totale en eau, il vous signale ses besoins en vous faisant ressentir la soif
  • En plus d'écouter votre soif, surveiller la couleur de votre urine est une bonne habitude à adopter. Vous devez boire suffisamment d’eau pour qu’elle soit jaune pâle
Article Antérieur Article Suivant

Comment savoir si vous buvez suffisamment d’eau ?

21 Février 2017 | 3,354 Visualisations |

Dr. Mercola

Tout au long de la journée, votre corps perd de l’eau par l’intermédiaire de l'urine et des glandes sudoripares - même en dehors de vos séances d’entrainement, pendant lesquelles vous transpirez volontairement. Il vous faut donc constamment compenser cette perte de fluides, et les boissons sans alcool, quelles qu’elles soient, ne répondent pas à ce besoin...

Le café et les sodas sont généralement riches en caféine, un diurétique qui peut vous déshydrater. Pire encore, les sodas, jus de fruits et autres boissons sucrées sont des sources importantes de fructose, qui ne fait que détériorer votre santé.

Idem pour les boissons sucrées artificiellement. La clé est donc de boire de l’eau pure. Mais de quelle quantité d’eau avez-vous besoin au quotidien ? Bien qu’une recommandation maintes fois répétée préconise de boire huit verres d’eau par jour, cela peut être trop pour certains, et trop peu pour d'autres.

Vos besoins en eau peuvent également varier grandement d’un jour à l'autre en fonction de différents facteurs, tels que votre activité et les conditions météo.

Par chance, votre corps est équipé d'un mécanisme qui vous prévient quand il est temps de réapprovisionner votre réserve d’eau. Ce mécanisme, c’est la soif. Il existe également un moyen simple de savoir si vous devez boire plus d’eau, même si vous n'avez pas soif.

Les signes qui indiquent les besoins en eau de votre organisme

Lorsque votre corps a perdu entre un et deux pour cent de sa teneur totale en eau, il vous signale ses besoins en vous faisant ressentir la soif. Vous baser sur la soif pour savoir quelle quantité d'eau boire est un bon moyen de vous assurer que vos besoins quotidiens personnels sont satisfaits.

Toutefois, avant que le mécanisme de soif ne se déclenche, il se peut que vous soyez déjà un peu déshydraté. La plupart des études montrent qu’environ 2/3 des personnes sont déshydratées et devraient boire plus d’eau.

Ceci est particulièrement vrai pour les personnes âgées. C’est pourquoi il est utile de connaitre certains autres signes, plus discrets, que votre corps vous envoie pour vous indiquer que vous ne buvez pas suffisamment :

  • Fatigue et/ou changements d’humeur
  • Faim alors que vous avez mangé depuis peu
  • Douleurs dorsales ou articulaires
  • Peau terne, sèche et/ou rides prononcées
  • Urines peu fréquentes ; urines foncées, concentrées, et/ou constipation

La couleur de votre urine est un marqueur important

En plus d'écouter votre soif, surveiller la couleur de votre urine est une bonne habitude à adopter. Vous devez boire suffisamment d’eau pour que votre urine soit jaune pâle.

Une urine foncée indique que vos reins retiennent les fluides pour préserver vos fonctions corporelles, notamment la détoxification. La conséquence est une urine qui semble très concentrée, de couleur foncée. Il se peut également que vous uriniez moins fréquemment, pour la même raison.

Le mécanisme de la soif devenant moins efficace avec l’âge, les personnes âgées doivent être plus attentives à la couleur de leurs urines, pour s'assurer que leurs apports en eau sont suffisants.

Souvenez-vous que la riboflavine (vitamine B2, que l’on trouve aussi dans la plupart des mutli-vitamines) rend l’urine jaune vif, presque fluorescente. Si vous prenez un supplément contenant de la vitamine B2, il peut donc être plus difficile de vous fier à la couleur de votre urine.

Vous pouvez également évaluer vos apports en eau d'après la fréquence de vos mictions. Une personne en bonne santé urine en moyenne sept à huit fois par jour. Si vos urines sont peu abondantes ou que vous n'avez pas uriné depuis plusieurs heures, c’est également le signe que vous ne buvez pas suffisamment.

Les symptômes de la déshydratation chronique

  • Troubles digestifs tels que brûlures d’estomac et constipation
  • Confusion et/ou anxiété
  • Infections urinaires
  • Vieillissement prématuré
  • Taux de cholestérol élevé

Pourquoi je déconseille l’eau en bouteille

Bien que boire de l’eau aide à éliminer les toxines, plus vous buvez d’eau non filtrée, plus vous consommez de polluants … la plupart des eaux du robinet contiennent tout un éventail de dangereux contaminants, notamment du fluor, des sous-produits de désinfection, des substances chimiques, des radiations, des métaux lourds et des substances pharmaceutiques.

Méfiez-vous également de l’eau sanitaire non filtrée, car vous pouvez facilement absorber plus de toxines en respirant les vapeurs d’une douche chaude qu’en buvant de l’eau du robinet toute la journée.

L'année passée, des scientifiques fédéraux ont rapporté avoir trouvé des traces de 18 contaminants non réglementés dans un tiers des échantillons d’eau collectés auprès de 25 installations municipales à travers les États-Unis, notamment des composés perfluorés tels que du PFOA. En plus de veiller à boire suffisamment, il est donc très important d’être attentif au type d’eau que vous buvez.

Nombreux sont ceux qui se tournent instinctivement vers l’eau en bouteille, mais il existe d’innombrables raisons d’éviter cette option. Boire de l’eau conditionnée dans des bouteilles en plastique peut présenter de graves dangers pour la santé, en raison des substances chimiques présentes dans le plastique, telles que le bisphénol-A et le bisphénol-S (BPA/BPS), et les phtalates, qui se dissolvent dans le contenu des bouteilles.

Le BPA et Le BPS sont des substances chimiques qui imitent les œstrogènes et qui sont associées à des troubles de la reproduction, à des problèmes d'apprentissage et de comportement, à des dysfonctionnements du système immunitaire ainsi qu’aux cancers de la prostate et du sein. Les phtalates sont également des perturbateurs endocriniens, et sont associés à de nombreux effets sur le comportement et la reproduction, ainsi qu’au cancer du foie.

L’eau en bouteille coûte également environ 1.900 fois plus cher que l’eau du robinet et peut éventuellement avoir été traitée. Les études ont montré que 40% de l’eau en bouteille n’est en fait que de l’eau du robinet n’ayant parfois même pas été filtrée. Alors que l’Environmental Protection Agency (EPA - Agence américaine de Protection de l’environnement) exige des grands réseaux publics de distribution d’eau qu'ils effectuent des tests plusieurs fois par jour pour détecter les contaminants, la FDA (Food and Drug Administration - Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) exige des compagnies d’embouteillage privées qu’elles effectuent des tests une fois par semaine, par an ou tous les quatre ans seulement, selon les contaminants.

Un test indépendant réalisé par l’EWG (Environmental Working Group - Groupe de travail pour l’environnement) en 2011 a révélé 83 contaminants dans l’eau en bouteille, en faibles concentrations.

Chacune des 10 marques testées contenait en moyenne huit substances chimiques. Ont été détectés des sous-produits de désinfection (du DBP), de la caféine, du tylenol, des nitrates, des produits chimiques industriels, de l'arsenic et des bactéries. On trouve également généralement du fluor dans l’eau du robinet comme dans l’eau filtrée.

De nombreuses eaux en bouteille mettent même un point d’honneur à être enrichies en fluor ; si vous buvez de l’eau en bouteille, assurez-vous donc qu’elle soit sans fluor. Enfin, les bouteilles en plastique génèrent également d’énormes problèmes environnementaux en raison du volume considérable de déchets qu’elles représentent, du manque de capacités de recyclage pour les plastiques, et de la quantité de pétrole nécessaire à leur fabrication.

Les bienfaits de ‘l’eau vivante’ pour la santé

La solution à tous ces problèmes de santé et d’environnement est de minimiser ou de stopper la consommation d’eau en bouteilles plastique. Le choix le plus économique, et le plus sain pour l’environnement, est d’installer chez vous un filtre à eau. De plus, plutôt que des bouteilles en plastique, utilisez des bouteilles en verre qui ont une empreinte écologique beaucoup plus faible.

La meilleure eau qui soit, toutefois, est l’eau de source. Je déconseille de boire de l’eau distillée régulièrement. Elle est trop acide et il n’est pas recommandé d’en boire sur une période prolongée, mais elle peut être bénéfique de façon ponctuelle, à des fins détoxifiantes. Le pH idéal de l’eau se situe entre 6,5 et 7,5, ce qui est un pH neutre. L’objectif est d'avoir une eau pure, propre, au pH équilibré, et « vivante ».

L’eau de source des montagnes est idéale. Non seulement elle a un pH sain, mais elle est également « structurée » d’une façon qui n’est pas encore bien comprise. J'ai déjà interviewé le Dr. Gerald Pollack sur ce sujet. Il est l’un des plus grands chercheurs scientifiques au monde dans le domaine des propriétés physiques de l’eau, et de leur influence sur notre santé. Son livre, The Fourth Phase of Water : Beyond Solid, Liquid, and Vapor, explique clairement la théroie de la quatrième phase de l’eau, qui est tout à fait révolutionnaire.

La quatrième phase de l’eau est, en bref, l’eau vivante. On l'appelle l’eau EZ- EZ pour « exclusion zone » (zone d’exclusion) - une eau possédant une charge négative. Elle peut stocker de l’énergie, un peu comme une batterie, et peut également la restituer. C’est le type d’eau que contiennent vos cellules ; même vos tissus extracellulaires sont remplis d’eau EZ, et c’est pourquoi il pense qu'il est si important, pour préserver une santé optimale, de boire une eau structurée.

Je bois presque uniquement de l’eau vortexée, car je suis un grand admirateur de Viktor Schauberger, qui a effectué un réel travail de pionnier sur la dynamisation de l’eau il y a environ un siècle. Le Dr. Pollack confirme qu’en créant un vortex dans un verre d’eau, vous lui ajoutez de l’énergie et augmentez ainsi la zone d’exclusion (EZ). L’eau provenant de sources profondes est un excellent choix car l’eau EZ est également produite sous pression.

FindaSpring.com est une excellente source d’informations qui peut vous aider à trouver une source naturelle près de chez vous. Avantage supplémentaire, l’eau de source est généralement gratuite et libre d'accès, il vous suffit d'apporter vos jarres pour les remplir. Je vous conseille d'utiliser des jarres en verre plutôt qu’en plastique, pour toutes les raisons évoquées ci-dessus.

Des additifs sains pour apporter une touche de saveur

De plus en plus de personnes prenant conscience des dangers que représentent les sodas pour la santé, l’industrie des boissons a créé un tout nouveau type de boissons « saines » - des eaux soi-disant « fonctionnelles » et améliorées, enrichies en vitamines, minéraux, électrolytes, oxygène, fibres et même en protéines.

Mais si vous regardez les étiquettes de plus près, vous verrez qu’elles sont infestées d'ingrédients abominables, dont de nombreux peuvent faire des ravages au niveau de votre métabolisme, de vos hormones, et autres processus physiologiques. Nombre de ces eaux contiennent beaucoup de sucre, ce qui les rend aussi néfastes que des sodas...

Lorsque vous avez envie d'un peu de saveur, ajoutez simplement un peu de jus de citron jaune ou vert frais dans votre eau. Comme souligné dans un article du Huffington Post, l’eau citronnée présente une douzaine de bienfaits pour la santé : elle soulage de la constipation et des infections urinaires, stimule le système immunitaire, nettoie le foie et embellit la peau.

Des tranches de concombre peuvent également ajouter une note rafraichissante. Si vous avez envie d’une touche sucrée, ajoutez de la stevia naturelle ou du Luo Han Guo, qui sont parmi les substituts du sucre les plus sains. Encore une autre variante, ajoutez simplement une goutte ou deux d’extrait de menthe poivrée naturelle ou quelques feuilles de menthe écrasées, cueillies dans votre jardin d'herbes aromatiques.

Si vous cherchez une boisson énergétique riche en électrolytes, essayez l’eau de coco, qui est une riche source naturelle de potassium et d’électrolytes. Choisissez-en une sans additifs. Ou achetez une jeune noix de coco fraiche et recueillez-en l’eau.

Pour une santé optimale, buvez de l’eau pure en quantité suffisante

Il ne fait aucun doute que vous avez besoin d’eau pure pour être en bonne santé. Troquer tout simplement toutes les boissons sucrées que vous consommez contre de l’eau peut grandement contribuer à améliorer votre santé - et votre poids. C’est par contre à vous de déterminer la quantité dont vous avez besoin, en fonction de votre situation personnelle.

Pensez à écouter votre corps. La soif est le signal évident qu’il est grand temps de faire le plein de liquide. La fatigue et les sautes d'humeur peuvent également indiquer que vous avez besoin de boire davantage. La meilleure façon d'évaluer vos besoins en eau, toutefois, est sans doute d'observer la couleur de votre urine et la fréquence de vos mictions. Sept à huit visites par jour aux W.C. est une bonne moyenne, et votre urine doit être jaune pâle.

Article Antérieur Article Suivant

Clause de non-responsabilité: Tout le contenu publié sur le présent site web se fonde sur les opinions du Dr. Mercola, sauf indication contraire. Les articles individuels ont comme base les opinions de l'auteur respectif qui garde les droits d'auteur comme établis. Les informations fournies sur ce site web ne sont pas destinées à remplacer une relation directe avec un professionnel de santé qualifié et ne sont pas destinées à être considérées comme conseil médical. Toutefois, elles sont fournies avec le but de partager les connaissances et les données obtenues à partir des recherches et de l'expérience du Dr. Mercola et de son public. Le Dr. Mercola vous recommande de prendre vos propres décisions en matière de soins et de santé sur la base de vos recherches et en collaboration avec un professionnel de santé qualifié. Si vous êtes enceinte, si vous allaitez, si vous prenez un médicament ou si vous avez un problème médical, consultez votre professionnel de santé avant d'utiliser des produits sur la base du contenu de ce site web.