Comment booster son collagène pour avoir une belle peau


Collagène

En bref -

  • Le collagène est la protéine la plus abondante de votre corps ; on le trouve dans les tissus conjonctifs, dans les muscles, les os, les tendons, les vaisseaux sanguins et le système digestif, et il représente 70% des protéines de votre peau
  • Aux alentours de 25 ans, le collagène présent dans le corps commence à diminuer, et arrivé à 80 ans, vous en avez environ quatre fois moins, ce qui explique la peau affaissée et les rides
  • Des facteurs environnementaux comme la pollution, et des facteurs de style de vie, comme une mauvaise alimentation, peuvent diminuer la production de collagène, ce qui accélère la perte d'élasticité de votre peau et le vieillissement de vos os et articulations
  • Le bouillon d'os est considéré comme un véritable superaliment, car le collagène des os se diffuse dans l’eau au cours de la cuisson, apportant des bienfaits curatifs, apaisant les articulations et muscles douloureux, combattant infections et inflammations et améliorant l’aspect de la peau
Taille du texte:

Dr. Mercola

Qu'ils l'admettent ou non, tant les hommes que les femmes aperçoivent un jour leur reflet dans le miroir, réalisent avec consternation que leur peau est terne et fatiguée, remarquent soudain des rides ou réalisent que leur peau est flétrie. Ils achètent alors éventuellement des crèmes ou des lotions pour tenter de minimiser ces signes révélateurs d'un excès de soleil, d'un manque de sommeil, de nutriments, et d'autres facteurs.

L’un des plus importants facteurs contribuant à ces signes de vieillissement, parmi d'autres, est la perte de collagène, une protéine importante dont vous avez besoin pour garder une peau jeune et éclatante. Le collagène étant composé d'acides aminés essentiels, il n’y a qu'une seule façon de l’obtenir : votre corps ne peut pas le produire, vous devez donc l’obtenir par votre alimentation.

De plus, le collagène est la protéine la plus courante et la plus abondante dans le corps ; on ne le trouve que dans les tissus humains et animaux, plus particulièrement les tissus conjonctifs, muscles, os, tendons, vaisseaux sanguins et système digestif.

Bien que le collagène soit surtout connu pour l’élasticité qu’il confère à la peau, il est bénéfique pour de nombreuses autres parties du corps, notamment vos cheveux et vos ongles. Une étude a montré que cette protéine représente 30% du total des protéines présentes dans votre corps, et pas moins de 70% des protéines de la peau. Le site Wellness Mama souligne que :

« Bien que le collagène soit bénéfique pour tout le corps, il l’est plus particulièrement pour la peau. En effet, en vieillissant, l’épiderme (la couche externe de la peau) s'affine et perd de son élasticité, un processus que l’on appelle l’élastose. Lorsque cela se produit chez une personne, elle tend à montrer davantage de signes de vieillissement et à voir apparaître plus de rides. »

Better Nutrition souligne que votre corps contient plus de 20 types de collagènes différents, mais qu’à partir de 25 ans, ils commencent à diminuer. Lorsque vous atteignez 80 ans, vous en avez environ quatre fois moins, ce qui explique les effets sur la peau. Mais ce n’est pas incontournable. Il existe des moyens pour ralentir la perte de collagène et même pour en faire remonter le taux.

Comment le collagène - ou son manque - impacte votre peau

Le collagène est techniquement un polypeptide, ainsi qu'un acide aminé à longue chaine, composé d'acides aminés individuels tels que la glycine, la proline, l’hydroxyproline et l'arginine. La thréonine est un autre acide aminé essentiel qui participe à la production du collagène. D'après Vital Protéins :

« La composition du collagène est considérée comme exceptionnelle, en raison de sa teneur importante en hydroxyproline. Si vous manquez de certains acides aminés qui s'associent pour former le collagène, les cellules de votre corps ne peuvent pas en produire suffisamment. La thréonine est un acide aminé essentiel à la production du collagène. »

Une peau claire, ferme et éclatante commence à l’intérieur de votre corps, on peut donc en effet dire que vous êtes ce que vous mangez. Les premiers éléments sur lesquels il faut se concentrer sont les parties de votre corps qui sont améliorées par votre alimentation, ou qui au contraire en souffrent. Les toxines font des dégâts, mais voici les organes spécifiques qui affectent la production de collagène :

  • Votre intestin grêle et votre gros intestin, car ils libèrent des nutriments dans votre corps et contribuent à faire avancer et ressortir les aliments. Il est essentiel de se débarrasser régulièrement des déchets (c’est l’une des raisons pour lesquelles les fibres peuvent s'avérer utiles). Lorsque les aliments ‘trainent’ trop longtemps, votre peau peut devenir terne, grasse et présenter des impuretés.
  • Des glandes surrénales qui fonctionnent correctement fabriquent des hormones essentielles, notamment de la DHEA, des œstrogènes, de la testostérone, de la progestérone et de la pregnénolone. Les déséquilibres hormonaux peuvent favoriser les problèmes de peau.
  • Le foie et les reins sont deux organes qui filtrent en permanence les impuretés de votre corps. Une alimentation qui les prive de nutriments peut éprouver ces deux organes importants et les empêcher de faire leur travail correctement. Cela peut ensuite se refléter sur la peau, qui ne semble pas saine.
  • Des problèmes de thyroïde peuvent affecter votre peau et provoquer des éruptions cutanées, mais aussi être responsables d'une peau sèche, terne, ridée, et de démangeaisons. Votre thyroïde fonctionnant en collaboration étroite avec vos glandes surrénales, lorsque l’une ou les autres ne fonctionnent pas correctement, c’est un double handicap.

Facteurs qui affectent la production de collagène

Malheureusement, certains facteurs environnementaux et de style de vie peuvent diminuer la production de collagène, la tonicité et l’élasticité de votre peau, et avec le temps, le renouvellement d’une peau jeune et saine est de plus en plus difficile. Medical News Today nous explique que :

« Lorsque les taux de collagène sont élevés, la peau est douce, souple et ferme. Le collagène aide les cellules de la peau à se renouveler et à se réparer. Il contribue également à maintenir la peau hydratée. C’est pourquoi le collagène est considéré depuis de nombreuses années comme un ingrédient très important des produits de soins pour la peau.

Nous en avons déjà mentionné quelques-uns, mais il existe plusieurs facteurs qui peuvent ralentir la capacité de votre organisme à produire cette protéine essentielle :

Les changements hormonaux

Les médicaments

Le surmenage

Les huiles hydrogénées

Les aliments transformés

Le vieillissement

Les carences nutritionnelles

L’eau fluorée

Les radiations

Un excès de soleil

Le sucre

Le stress

La déshydratation

L’alcool

Les traumatismes

Le stress

Il est important d’exposer régulièrement au soleil une grande partie de votre peau nue pour augmenter votre taux de vitamine D. Toutefois, vous exposer jusqu’au coup de soleil aura des conséquences néfastes. Les cellules de votre peau sont renouvelées en permanence, mais également détruites. L’environnement aggrave les choses : La pollution et même les particules de poussière peuvent influencer la vitesse à laquelle votre peau vieillit.

Les gens utilisent souvent des crèmes au collagène pour favoriser la réparation, mais Medical News Today affirme que les molécules de collagène ne peuvent pas atteindre les couches profondes de la peau, et il est donc possible qu'acheter ces crèmes soit un gaspillage d'argent. Il existe toutefois de meilleures méthodes.

Le bouillon d'os et le collagène bovin favorisent la réparation de la peau et des muscles

Si vous êtes végétarien, vous aurez sans doute plus de mal à maintenir un bon apport de collagène, car il est stocké dans les os des animaux, et c’est l’une des raisons pour lesquelles le bouillon d'os est considéré comme un superaliment.

Pendant qu’il cuit doucement, le collagène présent dans les os se diffuse dans le bouillon, et apporte ses bienfaits curatifs lorsqu’on le consomme : il soulage les articulations et les muscles douloureux, lutte contre les infections et l’inflammation, et augmente naturellement votre énergie. Lorsque vous préparez votre bouillon d'os, veillez à n’utiliser que du poulet ou du bœuf bio, élevé en pâturage ou nourri à l’herbe.

En dehors de boire du bouillon d'os, une autre façon de pallier un faible taux de collagène, d’embellir votre peau et d'améliorer l’état de vos articulations, est de prendre du collagène bovin. L’une des difficultés pour obtenir suffisamment de collagène par votre alimentation, est d'accéder à la partie de l’os qui en contient le plus.

Le collagène bovin est une protéine naturellement présente dans le cartilage, les os et la peau des vaches, et similaire à celui que l’on trouve dans le corps humain. Il fournit également ce que l’on appelle les collagènes de type I et III, qui sont les composants principaux de votre peau, vos ongles, cheveux, tendons, ligaments, muscles et os, ainsi que de vos dents, gencives, yeux et vaisseaux sanguins.

Le collagène bovin fournit de la glycine, un acide aminé immunonutriment nécessaire à la fabrication de brins d’ADN et d’ARN, et l’un des trois acides aminés qui forment la créatine, qui favorise le développement de muscles sains et aide à produire de l’énergie pendant les entrainements, ainsi que de la proline, un autre acide aminé essentiel à la production de collagène par votre propre corps. Voici six autres bienfaits qu’apportent un supplément de collagène bovin :

Un sommeil plus profond et la libération de sérotonine grâce à sa teneur en glycine

Une peau plus tonique, une amélioration de sa texture et de son aspect, et une possible diminution de la cellulite

En application topique, il soulage le prurit anal (démangeaisons) et les hémorroïdes, améliore l'acné et diminue les douleurs après l’extraction des dents

Il traite l’ostéoarthrite, qui résulte de l’usure du cartilage, soulage les douleurs et renforce les os

Il contribue à la fabrication des muscles et à la réparation des tissus pour une récupération optimale après l’entrainement, et soutient ligaments et tendons

Il améliore la santé des intestins et la digestion grâce à la glycine, un acide aminé essentiel au liquide digestif produit dans votre estomac.

D'autres façons de booster votre taux de collagène

En dehors du bouillon d'os et de la supplémentation de collagène bovin, il existe plusieurs autres moyens d'apporter un peu plus de collagène dans votre vie.

Des études indiquent que la thérapie par lumière rouge, c’est-à-dire une thérapie laser à basse intensité, augmente la production de collagène, diminuant les rides et améliorant l’élasticité de la peau

Le rétinol est un antioxydant utilisé pour augmenter la durée de vie du collagène et bloquer les enzymes qui le détruisent

Il a été découvert que le ginseng, aux propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, augmente la présence de collagène dans le sang et pourrait avoir des bienfaits anti-âge

L'aloe vera, pris par voie orale, a presque doublé la production d'acide hyaluronique et de collagène chez les participants à une étude

On trouve de l’acide hyaluronique, un important composant du collagène dans la peau, dans les haricots et les légumes racines, et il peut être pris également sous forme de supplément

Une étude a montré que la vitamine C, essentielle, protège la peau et permet au corps de fabriquer davantage de collagène

Les antioxydants, qui protègent contre les dommages des radicaux libres, améliorent l’efficacité du collagène déjà présent

Consommer des légumes riches en vitamine C, comme les tomates, les concombres, les poivrons et les brocolis

Des aliments sains pour une peau saine

New Beauty a établi une liste de plusieurs aliments sains que vous pouvez manger pour vous aider à obtenir une peau douce, souple et jeune. Non seulement la plupart d’entre eux boostent la production de collagène, mais ils contiennent également des composés supplémentaires qui préservent la résilience et le volume de votre épiderme.

  • Le saumon sauvage d’Alaska étant chargé en acides gras oméga-3, il apporte un soutien supplémentaire à votre corps et à votre peau
  • Les baies, telles que les myrtilles, les mûres et les framboises, aident à protéger votre peau des dommages des radicaux libres et augmentent également la production de collagène
  • Les oranges, les pamplemousses et les citrons verts, avec leur teneur élevée en vitamine C, aident la lysine et la proline, des acides aminés, à convertir le collagène
  • L'ail contient du soufre, un composant nécessaire à la production de collagène, mais il contient aussi de l'acide lipoïque et de la taurine pour aider à régénérer les fibres de collagène endommagées
  • Les légumes vert foncé comme le chou frisé et les épinards, et les betteraves, sont réputés « accélérer » la production de collagène et protéger des radicaux libres