Utilisations de l’huile de ricin

En bref

  • L’huile de ricin est obtenue par la pression des graines de ricin (Ricinus communis). Il s'agit d'un triglycéride composé d’acides gras, dont 90% d'acide ricinoléique, son principal élément curatif
  • En plus de l’utiliser en friction ou en massage directement sur la peau, vous pouvez également préparer un cataplasme d'huile de ricin qui est, d'après moi, le summum de cette thérapie holistique
  • L’utilisation de cette huile polyvalente offre des bienfaits remarquables, dont 14 vous sont présentés dans cet article
Article Antérieur Article Suivant

14 bonnes raisons d'avoir une bouteille d'huile de ricin chez vous

12 Juin 2017 | 1,135 Visualisations |

Dr. Mercola

Vous connaissez peut-être l’huile de ricin comme la concoction à tout faire recommandée autrefois par les guérisseurs pour soigner un grand nombre de maux - de la constipation au rhume, en passant par la fièvre, et même comme traitement contre les vers intestinaux. On prétend que l’huile de ricin serait l’un des meilleurs remèdes qui existe.

J'ai déjà écrit des articles à propos des mystères - et des utilisations potentielles pour la santé - de l’huile de ricin, et bien que les recherches soutenant ses effets thérapeutiques potentiels soient peu nombreuses, je suis convaincu que cette huile polyvalente présente des bienfaits remarquables.

Il s'agit de l’un des remèdes naturels les plus connus, dont l’historique d'utilisation est suffisamment long pour justifier de plus amples recherches scientifiques - néanmoins, il n’est pas inutile de faire quelques essais prudents chez vous avant de l’utiliser. 

L’utilisation de l’huile de ricin remonte à plusieurs siècles

L’huile de ricin est obtenue par la pression des graines du ricin (Ricinus communis), une plante originaire de l’Inde, qui est aujourd'hui cultivée dans des pays méditerranéens tels que l’Algérie, l’Égypte et la Grèce. En France, le ricin est cultivé comme plante ornementale pour ses belles et grandes feuilles.

De nombreuses civilisations anciennes, notamment les premiers Égyptiens, Chinois et Perses, appréciaient la plante de ricin pour ses nombreuses utilisations, comme carburant pour les lampes par exemple, ou comme ingrédient dans les baumes et onguents.

Au moyen-âge, la plante de ricin est devenue réputée en Europe pour son efficacité contre les problèmes de peau. Le médecin grec Dioscorides avait même décrit comment extraire l’huile de la plante, mais avait averti que les graines, « extrêmement purgatives », devaient être réservées à un usage externe.

L’huile de ricin est un triglycéride composé d'acides gras, dont 90% d'acide ricinoléique. D’autres graines et huiles, telles que l’huile de soja et l'huile de coton, contiennent également cet acide gras unique, mais en bien plus faibles concentrations.

L’acide ricinoléique serait l’ingrédient thérapeutique principal de l’huile de ricin et, d'après David Williams, chercheur en médecine, chiropracteur et biochimiste, il est :

« Utile pour prévenir le développement de nombreuses espèces de virus, bactéries, levures et moisissures. Il est efficace en application topique contre la teigne, les kératoses, les inflammations cutanées, les écorchures, les infections fongiques des ongles des doigts et des orteils, l'acné et le prurit chronique (démangeaisons). »

Dans son article, David Williams indique également qu’en Inde, le ricin est traditionnellement utilisé pour traiter de nombreux problèmes de santé tels que la dysenterie, l'asthme, la constipation, les maladies inflammatoires de l’intestin et les infections urinaires et vaginales.

14 façons d’utiliser l'huile de ricin chez vous

Si vous avez une bouteille d’huile de ricin chez vous, tant mieux ; sinon, vous devriez envisager d’en acheter une, d’une bonne marque, dès que possible. Vous serez certainement impressionné par les nombreuses utilisations de cette huile polyvalente. Le site internet Natural Living Ideas décrit 14 façons d'utiliser l’huile de ricin, que j’ai résumées ci-après :

1. Un laxatif naturel et sans danger. Une étude de 2010 a mis en évidence que les cataplasmes d’huile de ricin contribuent efficacement à réduire la constipation chez le personnes âgées. La FDA (Food and Drug Administration - Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) considère d'ailleurs l’utilisation de cette huile comme laxatif stimulant « généralement sans danger et efficace ».

L’ingestion d’huile de ricin peut « purger » le système digestif en deux à cinq heures. Veillez cependant à respecter les doses recommandées. Un adulte peut prendre 1 à 2 cuillères à soupe, tandis que les enfants de 2 à 12 ans ne doivent pas dépasser 1 à 2 cuillères à café.

Il est déconseillé de donner plus d'une cuillère à café à la fois aux bébés de moins de deux ans. Lorsque vous en donnez à un enfant, essayez de la mélanger à un jus de fruits frais pour la rendre plus appétissante.

2. Pour soulager les douleurs musculaires. Massez vos muscles après un entraînement intensif pour favoriser la circulation sanguine et soulager les douleurs. Associez-la à de l’huile de menthe poivrée ou de camomille romaine pour augmenter l’effet curatif et apaisant.

3. Pour atténuer les douleurs articulaires. L'acide ricinoléique contenu dans l'huile de ricin a un effet décongestionnant sur le système lymphatique, système chargé de collecter les déchets de vos tissus et de les acheminer vers le circuit sanguin pour les éliminer.

Si le système lymphatique ne fonctionne pas correctement, comme chez les personnes souffrant d'arthrite, des douleurs musculaires apparaissent. Masser les articulations avec de l’huile de ricin peut aider à décongestionner et à donner un coup de fouet à votre système lymphatique.

Une étude de 2009 publiée dans Phytotherapy Research appuie ceci et révèle que l’huile de ricin aide à soulager la douleur des patients souffrant d'arthrose du genou.

4. Pour aider à traiter les maladies fongiques. L'huile de ricin serait tout aussi efficace que les médicaments antifongiques pour traiter les infections courantes comme la teigne, la démangeaison de Jock (tinea cruris) et le pied d'athlète.

Faites simplement chauffer l’huile, appliquez la sur la partie affectée avant de vous coucher et laissez agir toute la nuit. À répéter pendant une semaine ou jusqu'à ce que l’infection ait totalement disparu.

5. Pour stimuler la pousse des cheveux. Appliquer de l’huile de ricin chaude sur votre cuir chevelu (et même sur les sourcils) peut stimuler les follicules et donc la pousse des cheveux. Après seulement deux semaines de ce traitement, appliqué chaque soir, vous devriez commencer à constater une amélioration. L'huile de ricin peut fonctionner aussi sur des zones affectées par une alopécie.

6. Pour enrichir la couleur de vos cheveux. L'huile de ricin capture l’humidité de vos cheveux, ils paraissent plus épais et leur couleur est plus riche. Pour obtenir cet effet, chauffez une cuillère à soupe d’huile et appliquez-là en passant les doigts dans vos cheveux pour la répartir le mieux possible sur toute la chevelure.

7. Comme mascara naturel. Faites fondre une cuillère à soupe de cire d'abeille au bain marie, puis ajoutez deux cuillères à soupe de charbon ou de poudre de cacao (en fonction de la couleur de vos cheveux) et d'huile de ricin et mélangez jusqu'à obtenir la consistance souhaitée.

Ce mascara maison ne contient aucun ingrédient chimique toxique, contrairement aux autres produits de beauté conventionnels. Vous pouvez également appliquer de l’huile de ricin sur vos cils chaque soir pour les allonger et les épaissir.

8. Comme hydratant pour la peau. Les acides gras présents dans l’huile de ricin peuvent nourrir et hydrater les peaux sèches. Grâce à sa consistance visqueuse, elle ne coule pas et pénètre facilement les tissus cutanés.

Une petite quantité suffit - frottez simplement une cuillère à café d’huile entre vos mains et appliquez sur l’ensemble du corps.

9. Pour éliminer les imperfections et autres problèmes de peau. Dites adieu aux problèmes de peau disgracieux et embarrassants avec l’huile de ricin.

Grâce à ses propriétés antimicrobiennes et anti-inflammatoires, elle peut avoir des effets bénéfiques sur les imperfections de la peau, l'acné et les verrues. Une étude publiée dans le Journal International de Toxicologie a également découvert que l’huile de ricin peut avoir des effets positifs sur les dermatoses professionnelles.

10. Pour favoriser le sommeil. Il paraîtrait que tamponner les paupières d’un peu d'huile de ricin pourrait aider à s’endormir plus facilement. L'huile de ricin pourrait favoriser un sommeil plus profond et plus long.

11. Très efficace contre les coliques du nouveau-né. Au cours des premiers mois de leur vie, les bébés souffrent parfois de coliques qui peuvent les faire pleurer pendant de longues heures. Les causes exactes n’en sont toujours pas connues, mais on soupçonne les gaz d’être les principaux coupables. Pour soulager votre enfant, massez-lui doucement le ventre avec l’huile de ricin. 

12. Elle soigne les blessures de vos animaux de compagnie en toute sécurité. Si votre chien ou votre chat présente de petites coupures ou blessures, appliquer un peu d’huile de ricin sur sa peau facilitera la cicatrisation grâce à ses effets antimicrobiens et anti-inflammatoires. Si votre animal lèche la plaie (comme font la plupart des animaux), l'huile n’est pas dangereuse mais pourrait provoquer des selles liquides.

13. Elle peut être utilisée comme conservateur alimentaire. Les produits céréaliers secs peuvent être recouverts d'huile de ricin pour les empêcher de s'abîmer, mais aussi pour les protéger des microbes et des parasites. En règle générale, cependant, pour une santé optimale, il convient de limiter votre consommation de céréales.

14. Un lubrifiant universel. Si vous avez besoin de lubrifier des gonds qui grincent, des ciseaux ou un hachoir à viande, l’huile de ricin fonctionne très bien. Grâce à sa viscosité constante, l’huile de ricin ne gèle pas, elle est donc idéale pour une utilisation sous des températures très chaudes ou très froides.

Si elle est utilisée en application topique, il n’est pas nécessaire de mélanger l’huile de ricin à une huile porteuse, veillez simplement à la tester sur une petite surface de peau pour détecter une éventuelle allergie ou réaction cutanée.

En plus de l’utiliser en friction ou en massage directement sur la peau, vous pouvez préparer un cataplasme d'huile de ricin qui est, d'après moi, le summum de cette thérapie holistique. Feu Edgar Cayce, qui était guérisseur et médium, fut le premier à promouvoir l’utilisation de cataplasmes à l’huile de ricin à des fins thérapeutiques. Des recherches ont plus tard été menées sur le sujet par le Dr. William McGarey, de Phoneix, Arizona.

Le Dr. McGarey, médecin généraliste et adepte des enseignements d’Edgar Cayce, a déclaré que les cataplasmes à l’huile de ricin, utilisés correctement, peuvent être très bénéfiques au système immunitaire.

Pour savoir comment préparer et utiliser un cataplasme à l’huile de ricin, regardez cette vidéo de l’Association pour la Recherche et l’Enseignement Spirituel, une association créée par Edgar Cayce dont le but est de transformer la vie des individus au travers des enseignements d’Edgar Cayce. (Disponible en anglais uniquement)

L’huile de ricin peut stimuler le travail d’accouchement - Mais une extrême prudence est recommandée

L'huile de ricin est également traditionnellement utilisée comme stimulant du travail de l’accouchement. Les chercheurs ont découvert au cours d'études sur des souris que l'acide ricinoléique provoque des contractions des intestins et de l’utérus, ce qui peut stimuler le travail.

Une étude a montré que parmi 100 femmes testées, plus de la moitié du groupe auquel on avait donné de l’huile de ricin a commencé le travail dans les 24 heures. Je déconseille cependant de l’utiliser à cette fin, en raison de ses effets secondaires potentiellement dangereux. 

Une étude de 2001 a rapporté que toutes les femmes enceintes qui utilisent de l’huile de ricin souffrent ensuite de nausées. Une autre étude a également averti que les contractions provoquées par l’huile de ricin pouvaient entraîner la libération du méconium (les premières selles d'un bébé) dans l'utérus - faisant courir le risque d'inhalation du méconium au bébé, ce qui peut entraîner une détresse respiratoire. D’après les auteurs de l’étude :

« Les principaux effets secondaires provoqués par l'huile de ricin sont la fatigue, les nausées, les vomissements et la diarrhée. De plus, l’huile de ricin affecte le score d’APGAR des nouveau-nés à la première minute... Il est très important que les femmes obtiennent le bon dosage de la part de la sage-femme ou de l’obstétricien avant d’essayer de déclencher le travail avec de l’huile de ricin. »

Saviez-vous que les graines de ricin contiennent un ingrédient mortel ?

Malgré ses propriétés thérapeutiques potentielles, vous devez savoir que le plant de ricin contient également un poison puissant, la ricine. On trouve la ricine dans les graines crues du ricin et dans la « purée » obtenue après l’extraction de l’huile de ricin ; lorsqu’elle est ingérée, inhalée ou administrée par voie intraveineuse, elle empêche la synthèse des protéines et tue vos cellules.

La ricine est si puissante que l’ingestion ou l’inhalation d'un seul milligramme peut être fatale, tout comme l’ingestion de quatre à huit graines de ricin peut entrainer la mort. Il n’existe aucune antidote contre la ricine ; c’est pour cette raison qu’elle est même utilisée comme agent de guerre chimique.

Toutefois, ne craignez pas un empoisonnement à la ricine avec l’huile de ricin, car elle est extraite des graines au cours du processus de fabrication. Le rapport final du Journal International de Toxicologie à propos de l’huile de ricin le confirme, indiquant que la ricine ne se « dissout » pas dans l’huile de ricin, ce qui explique que l'huile de ricin entre dans la composition de produits cosmétiques sans provoquer aucun effet secondaire.

Utilisez l’huile de ricin, mais surveillez l'apparition éventuelle d’effets secondaires

Tout comme pour de nombreuses huiles végétales, je vous conseille d'utiliser l’huile de ricin avec précaution car elle peut provoquer des effets secondaires néfastes. Les personnes ayant la peau sensible peuvent développer une réaction allergique s’ils en font une utilisation topique, et c’est pourquoi je conseille de pratiquer un test cutané préalable avant de l’utiliser sur des zones de peau plus importantes.

Si elle est ingérée, l'acide ricinoléique qu’elle contient irrite la paroi intestinale, ce qui soulage la constipation. Néanmoins, elle peut aussi entraîner des troubles et un inconfort gastro-intestinal, de même que des étourdissement et des nausées.

Donc si vous souffrez de quelque problème digestif que ce soit, comme un syndrome du côlon irritable, un ulcère, des crampes, une diverticulite, des colites ou des hémorroïdes, Je vous déconseille d'utiliser cette huile. Les personnes ayant subi une intervention chirurgicale depuis peu devraient également éviter d’utiliser de l’huile de ricin.

Enfin, veillez à acheter de l’huile de ricin bio, provenant d’une source sûre. Une grande partie de l’huile de ricin que l’on trouve aujourd’hui dans le commerce provient de graines de ricin qui ont été fortement aspergées de pesticides ou traitées avec des solvants et autres substances chimiques polluantes, ce qui détériore ses composants bénéfiques et peut même contaminer l’huile.

Article Antérieur Article Suivant

Clause de non-responsabilité: Tout le contenu publié sur le présent site web se fonde sur les opinions du Dr. Mercola, sauf indication contraire. Les articles individuels ont comme base les opinions de l'auteur respectif qui garde les droits d'auteur comme établis. Les informations fournies sur ce site web ne sont pas destinées à remplacer une relation directe avec un professionnel de santé qualifié et ne sont pas destinées à être considérées comme conseil médical. Toutefois, elles sont fournies avec le but de partager les connaissances et les données obtenues à partir des recherches et de l'expérience du Dr. Mercola et de son public. Le Dr. Mercola vous recommande de prendre vos propres décisions en matière de soins et de santé sur la base de vos recherches et en collaboration avec un professionnel de santé qualifié. Si vous êtes enceinte, si vous allaitez, si vous prenez un médicament ou si vous avez un problème médical, consultez votre professionnel de santé avant d'utiliser des produits sur la base du contenu de ce site web.