Les bienfaits de l'asperge

En bref

  • Les chercheurs ont découvert un inhibiteur naturel de l’ECA dans les asperges, qui s'avère efficace pour faire baisser la tension artérielle
  • Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ECA) agissent en bloquant une enzyme nécessaire à la production d'une substance qui rétrécit les vaisseaux sanguins
  • Des rats ayant reçu une alimentation comportant 5% d'asperges ont présenté une baisse significative de la tension artérielle
Article Antérieur Article Suivant

L'asperge peut contribuer à lutter contre l’hypertension artérielle

2 Août 2017 | 451 Visualisations |

Dr. Mercola

Il y a de nombreuses bonnes raisons d'abuser des asperges, par exemple leur impressionnante teneur en vitamine K et vitamines B, notamment des folates. Les folates aident votre corps à fabriquer de la dopamine, de la sérotonine, et de la norépinéphrine, et c’est pourquoi l’asperge est un légume du « bien-être » qui peut contribuer à soutenir votre humeur.

L'asperge est également riche en glutathion, un anticancer important, et contient de la rutine, qui protège les petits vaisseaux sanguins et prévient leur rupture, et peut protéger des effets néfastes des radiations. L'asperge est également une bonne source de vitamines A, C et E, de potassium et de zinc.

De plus, c’est un véritable superaliment pour la santé digestive, apportant des fibres insolubles et solubles, ainsi que de l’inuline, un prébiotique qui nourrit les bonnes bactéries de vos intestins.

Mais au-delà du fait qu’elle ajoute des éléments nutritifs précieux à votre alimentation, une autre raison de manger des asperges régulièrement est liée à leur effet sur la santé cardiaque, plus particulièrement à leur action bénéfique contre l'hypertension artérielle.

L'asperge peut contribuer à faire baisser la tension artérielle

Des inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA) sont couramment prescrits pour traiter l’hypertension artérielle. Ils agissent en bloquant une enzyme nécessaire à la production d'une substance qui rétrécit les vaisseaux sanguins De leur côté, les médicaments inhibiteurs d’ECA aident vos vaisseaux sanguins à se détendre et à s'élargir, ce qui permet au sang de circuler plus facilement, et diminue la pression sanguine.

Le problème des inhibiteurs d’ECA est qu'ils présentent de graves effets secondaires potentiels, notamment l’insuffisance rénale aiguë, qui est fatale pour 30% des personnes atteintes. Ils peuvent également provoquer l’augmentation du taux de potassium, qui peut entrainer de graves problèmes cardiaques, ainsi qu'une baisse de la fonction sexuelle, des vertiges, des maux de têtes, de la fatigue, des dommages hépatiques et une dépression.

Les chercheurs ont toutefois récemment découvert un inhibiteur naturel de l’ECA dans les asperges, qui s'avère efficace pour faire baisser la tension artérielle. L’étude a révélé la présence dans les pointes d'asperge d’un nouveau métabolite contenant du souffre, l’asparagine. D'après l’étude, le composé agit comme un « nouvel inhibiteur d’ECA ».

De plus, une recherche antérieure publiée dans le journal of Agricultural and Food Chemistry a montré que lorsque l’on donne à des rats une alimentation contenant 5% d'asperges pendant 10 semaines, leur pression artérielle systolique (le chiffre le plus élevé) diminue de façon significative par rapport aux rats dont l'alimentation ne comporte pas d'asperges.

Les chercheurs ont également noté une diminution de l’activité de l’enzyme ECA, et pensent qu'un autre composant de l’asperge, la 2´´-hydroxynicotianamine, pourrait agir également comme inhibiteur de l’ECA. Le groupe avec asperge montrait également une augmentation de la clairance de la créatinine, une mesure qui indique le bon fonctionnement des reins.

Une étude sur l’homme a également révélé que la consommation de poudre d'asperge (six grammes par jour pendant 10 semaines) par 28 volontaires en bonne santé, entrainait une réduction significative de la tension artérielle. Voici ce qu’a rapporté l’Epoch Times :

« La recherche suggère que l’effet global de l'asperge est bénéfique pour les reins et pour les cas d’hypertension artérielle, puisqu’elle fait baisser la tension artérielle. »

Les myrtilles peuvent également être bénéfiques pour votre tension artérielle

Si vous souffrez d’hypertension artérielle, les stratégies en matière d'alimentation sont essentielles pour contrôler votre tension. Par ailleurs, en cas de pré-hypertension, il est généralement possible de stopper sa progression et de retrouver une tension saine en modifiant simplement son alimentation.

En plus de manger des asperges, une portion quotidienne de myrtilles peut également faire baisser votre tension artérielle. L’étude a porté sur des femmes ménopausées, qui sont particulièrement touchées par l’hypertension, et développent souvent une rigidité artérielle, ce qui augmente considérablement leur risque de maladie cardiaque.

Les femmes, qui souffraient de pré-hypertension ou d'hypertension, ont pris chaque jour une poudre de myrtilles lyophilisée - une quantité équivalent à environ une tasse de myrtilles fraiches - ou une poudre placébo, pendant huit semaines.

À la fin de l’étude, la pression artérielle systolique avait diminué de 5% et la pression artérielle diastolique (le chiffre le plus bas) avait diminué de plus de 6% dans le groupe des myrtilles, alors qu’aucun changement significatif n’était apparu dans le groupe placébo.

Les mesures d’oxyde nitrique avaient également augmenté de façon significative dans le groupe des myrtilles, sans qu’aucun changement n’ait eu lieu dans le groupe de contrôle. L’oxyde nitrique aide à maintenir l’élasticité des vaisseaux sanguins et à les dilater, réduisant ainsi votre tension artérielle. D’après les auteurs de l’étude :

« Une consommation quotidienne de myrtilles peut réduire la tension artérielle et la rigidité artérielle, ce qui pourrait être dû en partie, à l'augmentation de la production d’oxyde nitrique. »

Premier responsable alimentaire de l’hypertension artérielle ? Le Sucre

L’une des principales causes sous-jacentes de l'hypertension artérielle est liée à la production excessive d'insuline et de leptine par votre corps, en réponse à une alimentation riche en glucides (c’est-à-dire riche en sucre) et en aliments transformés. Lorsque vos taux d'insuline et de leptine augmentent, cela fait monter votre tension artérielle, et vous risquez de finir par devenir résistant à l’insuline et/ou à la leptine.

Comme l’explique le Dr. Rosedale, l'insuline stocke le magnésium, mais si vos récepteurs d'insuline sont affaiblis et que vos cellules deviennent résistantes à l’insuline, vous ne pouvez pas stocker le magnésium qui est éliminé de votre organisme avec les urines. Le magnésium stocké dans vos cellules détend les muscles.

Si votre taux de magnésium est trop faible, vos vaisseaux sanguins sont incapables de se détendre parfaitement, et leur constriction fait monter la tension artérielle. Le fructose augmente également l'acide urique, qui fait monter votre tension artérielle en inhibant l'oxyde nitrique dans les vaisseaux sanguins. (L'acide urique est un produit dérivé du métabolisme du fructose. En fait, le fructose fait généralement monter le taux d'acide urique dans les quelques minutes qui suivent son ingestion.)

L’oxyde nitrique aide vos vaisseaux à maintenir leur élasticité, sa suppression entraîne donc l’augmentation de la tension artérielle. Tout programme sensé traiter l’hypertension artérielle doit donc contribuer à normaliser tant votre sensibilité à l’insuline et à la leptine que votre taux d'acide urique.

Il s'avère qu’en éliminant l’excès de sucre et de fructose de votre alimentation, vous pouvez régler ces trois questions à la fois (insuline, leptine et acide urique). Je recommande de façon générale de ne pas consommer plus de 25 grammes de fructose par jour au total, ou 15 grammes au maximum si vous souffrez d’hypertension artérielle (ou de diabète, de maladie cardiaque ou d'autre maladie chronique).

À quoi doit ressembler votre alimentation si vous souffrez d'hypertension artérielle ?

Éviter les aliments transformés (en raison de leur teneur élevée en sucre/fructose, céréales, gras trans et autres matières grasses endommagées, et sel raffiné) est ma toute première recommandation si vous souffrez d’hypertension artérielle. Placez au contraire les aliments entiers, idéalement bio, au centre de votre alimentation.

À mesure que vous éliminez les aliments transformés et autres sources non végétales de glucides, de votre alimentation, vous devez les remplacer par des graisses saines. Voici des sources de bonnes graisses à ajouter à votre alimentation :

Les avocats

Le beurre élaboré à partir de lait cru bio de vaches nourries au pâturage

Les produits laitiers crus

Les jaunes d’œufs biologiques

Les noix de coco et l’huile de noix de coco

Les huiles de noix bio non chauffées

Les noix crues, de pécan ou de macadamia par exemple, qui sont pauvres en protéines et riches en bonnes graisses.

Les viandes nourries à l’herbe ou les volailles de pâturages

Les stratégies que je vous recommande en priorité pour prévenir l'hypertension

Votre alimentation n’est pas le seul facteur important pour une tension artérielle saine … un programme complet de fitness est une autre stratégie qui peut améliorer votre tension et votre santé cardiaque de multiples façons (en améliorant par exemple votre sensibilité à l’insuline).

Pour en tirer un maximum de bienfaits, je vous conseille vivement d’inclure à votre routine des exercices par intervalle à haute intensité. Pensez également à y inclure des exercices de musculation. Lorsque vous faites travailler des groupes de muscles particuliers, vous augmentez le flux sanguin vers ces muscles, et un bon flux sanguin augmente la sensibilité à l’insuline. Si vous voulez faire d'une pierre deux coups, faites vos exercices en plein air, pieds nus, au soleil.

Non seulement vous obtiendrez le soleil dont vous avez besoin pour favoriser la production de vitamine D, bonne pour le cœur, mais l’exposition à la lumière du jour vous aidera également à maintenir un bon rythme circadien, qui favorisera votre sommeil. Un mauvais sommeil est un autre facteur souvent ignoré, qui peut provoquer une hypertension résistante. Par ailleurs, marcher pieds nus vous aidera à vous connecter à la Terre.

Des expériences ont montré que marcher pieds nus en plein air - ce que l’on appelle également earthing ou grounding - améliore la viscosité du sang et le flux sanguin, ce qui aide à réguler la tension artérielle.

Gardez à l’esprit que, dans la plupart des cas, une tension artérielle élevée est un problème qui peut être géré et souvent inversé grâce à des changements naturels de style de vie. Je vous encourage à consulter ma liste complète de stratégies pour la prévention et le traitement de l’hypertension, mais vous trouverez toutefois ci-après quelques points clés.

1. Sautez le petit-déjeuner : la recherche montre que le jeûne intermittent aide à lutter contre l’obésité et le diabète de type 2, deux des facteurs de risque d’hypertenion. Votre corps est plus sensible à l’insuline et à la leptine après une période de jeûne. Bien qu’il existe de nombreux types de protocoles de jeûnes, l’un des plus faciles à respecter est un programme qui limite chaque jour la prise alimentaire à une fenêtre de temps étroite et spécifique.

Je conseille généralement de commencer par sauter le petit-déjeuner, et de faire du déjeuner votre premier repas de la journée jusqu’à ce que vous ayez remédié à votre résistance à l’insuline, et vous pourrez ensuite prendre un petit déjeuner si votre taux d'insuline à jeun reste normal.

2. Optimisez votre taux de vitamine D : la rigidité artérielle (athérosclérose) est un facteur déterminant d’hypertension artérielle. Lorsque le sang revient du cœur, des cellules situées dans les parois de l’aorte, les barorécepteurs, détectent la pression artérielle et indiquent à votre système nerveux de l'augmenter ou de la diminuer.

Toutefois, plus vos artères sont rigides, plus vos barorécepteurs deviennent insensibles, et moins ils sont efficaces pour envoyer les signaux appropriés. La carence en vitamine D est, pour sa part, associée à la rigidité artérielle, et c’est pourquoi il est si important d'en optimiser votre taux.

3. Gérez votre stress : le lien entre le stress et l’hypertension est bien connu. Des émotions négatives réprimées telles que la peur, la colère et la tristesse, peuvent sérieusement limiter votre capacité à supporter les inévitables stress de la vie quotidienne. Ce ne sont pas les évènements stressants eux-mêmes qui sont néfastes, mais votre manque de capacité à les supporter. Je vous recommande l’Emotional Freedom Technique (EFT) pour transformer vos émotions négatives réprimées et soulager votre stress.

4. Normalisez votre ratio oméga-3/oméga -6 : la plupart des gens consomment trop d’oméga-6 et bien trop peu d’oméga-3. Consommer des acides gras oméga-3 contribue à re-sensibiliser vos récepteurs d'insuline si vous souffrez de résistance à l’insuline. Les acides gras oméga-6 sont présents dans les huiles de maïs, de soja, de canola, de carthame et de tournesol.

Si vous consommez habituellement ces huiles en grande quantité, essayez de les éviter ou de les limiter. Pour les oméga-3, la meilleure solution est de trouver une source sure de poisson ou, si cela s'avère trop difficile ou trop couteux, prenez un supplément d'huile de krill de bonne qualité, dont il a été prouvé qu’elle était 48 fois plus puissante que l’huile de poisson.

5. Optimisez votre flore intestinale : en comparaison avec un placébo, des personnes présentant une tension artérielle élevée ayant consommé des probiotiques, ont vu leur pression artérielle systolique (le chiffre le plus élevé) diminuer de 3,56 mm Hg et leur pression artérielle diastolique (le chiffre le plus bas) de 2,38 mm Hg.

La meilleure façon d'optimiser votre flore intestinale est d'éviter le sucre et les aliments transformés et d’incorporer à votre alimentation des aliments naturellement fermentés, qui peuvent contenir environ 100 fois plus de bactéries qu'un flacon de probiotiques puissants. En consommant des aliments fermentés avec un ferment de départ comme Kinetic Culture, vous bénéficierez en plus d’une quantité thérapeutique de nutriments importants, comme la vitamine K2.

6. Maintenez un ratio sodium-potassium optimal : comme je l’ai indiqué, un ratio déséquilibré peut provoquer une hypertension. Pour vous assurer que le vôtre soit optimal, abandonnez tous les aliments transformés, qui sont très riches en sel raffiné et pauvres en potassium et autres nutriments essentiels. Préférez plutôt une alimentation à base d'aliments entiers, non transformés, idéalement bio et produits localement, pour garantir une teneur optimale en nutriments. Ce type d'alimentation vous apportera naturellement de plus grandes quantités de potassium que de sodium.

7. Éliminez la caféine : on ne comprend pas bien le lien entre la consommation de café et une tension artérielle élevée, mais il existe de nombreuses preuves indiquant que si vous souffrez d’hypertension, le café et les autres boissons et aliments caféinés peuvent ex­acerber votre problème.

8. Vitamines C et E : des études indiquent que les vitamines C et E peuvent contribuer à faire baisser la tension artérielle. Si vous avez une alimentation à base d'aliments complets, vous devriez avoir un apport suffisant de ces nutriments. Si vous pensez avoir besoin d'un supplément, assurez-vous de choisir une forme naturelle (et non synthétique) de vitamine E. Il suffit pour cela de consulter les étiquettes avec at­tention. La vitamine E naturelle est toujours indiquée sous sa forme « d- » (d-alpha-tocophérol, d-béta-tocophérol, etc.).

9. Extrait de feuilles d’olivier : au cours d'une étude menée en 2008, une supplémentation quotidienne de 1.000 mg d’extrait de feuilles d’olivier pendant huit semaines, a entrainé une nette diminution de la tension artérielle et du LDL (« mauvais cholestérol ») chez des personnes qui présentaient une hypertension limite.

Si vous souhaitez incorporer de l’extrait de feuilles d’olivier comme complément naturel à une alimentation équi­librée par ailleurs, procurez-vous un extrait liquide de feuilles fraiches pour une puissance synergique optimale. Vous pouvez également préparer votre propre thé de feuilles d’olivier en plaçant une bonne cuillère à café de feuilles d'olivier sèches dans une boule à thé ou un sachet à épices. Laissez infuser de 3 à 10 minutes dans un peu moins de deux litres d’eau bouillante. Lorsqu’il est prêt, le thé doit avoir une couleur ambrée ni trop claire, ni trop foncée.

10. Méthodes express : augmenter l’oxyde nitrique dans le sang peut ouvrir les vaisseaux sanguins co­mprimés et faire diminuer la tension artérielle. Parmi les méthodes pour aug­menter ce composé, vous pouvez choisir de prendre un bain chaud, de respirer par une seule narine (bouchez l’autre narine et fermez la bouche), ou de manger du melon amer, riche en acides aminés et en vitamine C.

Article Antérieur Article Suivant

Clause de non-responsabilité: Tout le contenu publié sur le présent site web se fonde sur les opinions du Dr. Mercola, sauf indication contraire. Les articles individuels ont comme base les opinions de l'auteur respectif qui garde les droits d'auteur comme établis. Les informations fournies sur ce site web ne sont pas destinées à remplacer une relation directe avec un professionnel de santé qualifié et ne sont pas destinées à être considérées comme conseil médical. Toutefois, elles sont fournies avec le but de partager les connaissances et les données obtenues à partir des recherches et de l'expérience du Dr. Mercola et de son public. Le Dr. Mercola vous recommande de prendre vos propres décisions en matière de soins et de santé sur la base de vos recherches et en collaboration avec un professionnel de santé qualifié. Si vous êtes enceinte, si vous allaitez, si vous prenez un médicament ou si vous avez un problème médical, consultez votre professionnel de santé avant d'utiliser des produits sur la base du contenu de ce site web.