La vitamine K améliore la santé vasculaire, et diminue les varices

Varices

En bref -

Taille du texte:

Dr. Mercola

Les varices, ces bosses disgracieuses et douloureuses qui apparaissent sur les jambes lorsque le sang s'accumule dans les veines, sont touchent en réalité 5 à 30% de la population adulte, les femmes étant 3 fois plus susceptibles de développer des varices que les hommes.

La varicosis, également connue sous le nom de varices, peut être attribuable à un manque de vitamine K, selon une nouvelle étude publiée dans le «Journal of Vascular Research».

Des niveaux insuffisants de vitamine K peuvent réduire l'activité de la protéine GLA de la matrice (MGP), qui a été identifiée comme un acteur clé dans le développement de la varicosis.

Étant donné que la vitamine K est nécessaire pour activer le MGP, on pense qu'une consommation alimentaire adéquate de vitamine K est une condition préalable à la prévention des varices.

Il existe deux formes principales de vitamine K :

  1. K1 (phylloquinone, ou phytonadione)
  2. K2 (menaquinones)

La vitamine K3 est une variante synthétique de la vitamine, qui n'est pas recommandée pour la consommation humaine.

La vitamine K1 se trouve dans les légumes à feuilles vertes, y compris la laitue, le brocoli et les épinards, et représente environ 90 % de la vitamine K dans l'alimentation occidentale.

Les vitamines K2 comprennent plusieurs menaquinones (MK-n, avec la n déterminée par le nombre de chaînes latérales prényles), telles que le MK-4 trouvé dans les viandes; MK-7, MK-8 et MK-9 dans des produits alimentaires fermentés comme le fromage et le natto.

Voici comment prévenir les varices ?

Les facteurs de risque pour le développement des varices incluent :

  • L'âge
  • L'obésité ou des grossesses multiples
  • Le manque d'activité physique
  • La position assise
  • Les prédispositions génétiques et les anomalies du tissu conjonctif 

La prévention est le facteur clé. Par exemple, vous ne vous rendez peut-être pas compte que croiser constamment vos jambes contribuera aux varices.

D'autres facteurs majeurs, mais facilement réversibles, sont le manque  d'exercices de type marche et la constipation.

Votre alimentation  est une source fondamentale de « médecine préventive ».

Les aliments fermentés, tels que natto, généralement, ont la plus forte concentration de vitamine K trouvée dans le régime humain et peuvent fournir plusieurs milligrammes de vitamine K2 par jour. Ce niveau dépasse de loin le montant trouvé dans les légumes vert foncé.

Par exemple, la concentration de vitamine K2 après la consommation de natto s'est révélée être d'environ 10 fois supérieure à celle de la vitamine K1 après avoir mangé des épinards. Malheureusement, la plupart des gens ne mangent pas beaucoup  d'aliments fermentés.

La vitamine K2 est synthétisée par des bactéries intestinales et est absorbée par le petit intestin distal. Gardez à l'esprit que la prise  d'antibiotiques  entrave l'absorption de la vitamine K2.

La vitamine K1 se trouve généralement dans les légumes à feuilles vertes foncées. Le tableau suivant répertorie certaines sources végétales de vitamine K que vous devriez envisager d'ajouter à votre alimentation :

Aliment La vitamine K

Les feuilles de chou vert

440

Les épinards

380

La salade verte

315

Le chou frisé

270

Le brocoli

180

Les choux de Bruxelles

177

Le chou

145

Huile d'olive

55

Les asperges

60

Le gombo

40

Les haricots verts

33

Les lentilles

22

La vitamine K ou la vitamine oubliée

La vitamine K est la vitamine liposoluble la plus connue pour le rôle important qu'elle joue dans la coagulation du sang.

Cependant, la vitamine K est également essentielle pour  construire des os solides, car elle sert de «colle» biologique qui aide à brancher le calcium dans la matrice osseuse. 

Certaines études ont effectivement montré que la vitamine K était équivalente aux médicaments contre l'ostéoporose du type Fosamax.

La vitamine K est également essentielle dans la  prévention des maladies cardiaques , car elle aide à prévenir le durcissement des artères, un facteur de risque commun dans la maladie coronarienne et l'insuffisance cardiaque.

D'autres avantages de la vitamine K :

  • Elle prévient contre la maladie d'Alzheimer.
  • La vitamine K en application topique peut aider à réduire les ecchymoses.
  • La carence en vitamine K peut interférer avec la libération  d'insuline  et la régulation du sucre dans le sang de manière similaire au diabète.
  • Elle a également des propriétés antioxydantes.
  • Aide dans le traitement du cancer, y compris le cancer du  poumon  et du foie.

La vitamine K est une vitamine liposoluble. Ceci est important à noter, car cela signifie que la graisse alimentaire est nécessaire pour l'absorption de cette vitamine.

Un moyen simple de le faire est d'ajouter les  gouttes liquides de vitamine K  que je recommande, directement dans votre huile de poisson ou l'huile de krill.

Cela permettera d'être sûr que la vitamine K est bien absorbée par votre corps. En outre, vous pouvez l'ajouter à tout autre aliment contenant de la graisse saine.

Avez-vous besoin d'un supplément de vitamine K ?

La vitamine K1 à base de plantes (phylloquinone) et la vitamine K2 (menaquinone) produite bactériologiquement sont si importantes que, bien que je ne recommande généralement pas d'ajouter des suppléments à votre alimentation, la vitamine K est l'un des quelques compléments dont vous pourriez avoir besoin, surtout si vous avez (ou votre famille) des antécédants d'ostéoporose ou de maladie cardiaque.

Les conditions suivantes peuvent vous présenter un risque accru de carence en vitamine K :

  • Avoir un régime alimentaire pauvre.
  • La maladie de Chron, la colite ulcéreuse, la maladie coeliaque et d'autres conditions qui entravent l'absorption des éléments nutritifs.
  • Maladie du foie qui interfère avec le stockage de la vitamine K.
  • Prendre des médicaments tels que les antibiotiques à large spectre, les médicaments contre le cholestérol et l'aspirine.

Je recommande 3 000 mcg de vitamine K par jour. Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, évitez les apports supplémentaires de vitamine K supérieurs à la RDA (65 mcg), à moins d'être spécifiquement recommandés et surveillés par votre médecin.

Si vous avez subi un accident vasculaire cérébral, un arrêt cardiaque ou si vous êtes vulnérable à la coagulation sanguine, ne prenez pas de vitamine K sans avoir préalablement consulté votre médecin.

+ Source et Référence