Le magnésium – le chaînon manquant vers une meilleure santé

Le Magnésium

En bref -

  • Le magnésium contribue à une large gamme de fonctions biologiques, y compris à l’activation des muscles et des nerfs et à la création de l’énergie dans votre corps, par l’apport de l’adénosine triphosphate (ATP)
  • Le magnésium est très important pour la santé du cœur. Les quantités excessives de calcium en tant que contrepoids du magnésium peuvent mener à des crises cardiaques, à des attaques cérébrales et à la mort subite
  • Il est considéré que le rapport idéal entre le calcium et le magnésium est 1:1. La dose journalière recommandée est d’environ 700 mg pour chaque substance énumérée ci-dessus
  • Lorsque vous prenez l’une des substances énumérées ci-après : magnésium, calcium, vitamine D3 ou vitamine K2, vous devez tenir compte aussi du reste de la liste, parce que ces nutriments travaillent ensemble en synergie
Taille du texte:

Dr. Mercola

Carolyn Dean, médecin et spécialiste de la naturopathie, présente l’importance du magnésium.

La Dr. Dean a été l’auteur principal de l’article novateur intitulé « Death by Medicine » (La mort par la médecine), qui a été publié en 2003 et qui démontre que la médecine moderne est l’une des principales responsables des décès aux États-Unis. Elle est également l’auteur du livre (Death by Modern MedicineLa mort par la médecine moderne. L’année dernière, elle a reçu le prix Arrhythmia Alliance Outstanding

Medical Contribution to Cardiac Rhythm Management Services Award. Ce prix lui a été conféré par la Société du Rythme Cardiaque du Royaume-Uni, qui est une importante organisation allopathique.

Le Dr. Dean a étudié et a écrit sur le magnésium pendant environ 15 ans. Au mois de janvier 2003, elle a publié la première édition du livre The Magnesium Miracle(le miracle du magnesium) ; à présent, elle travaille à la troisième édition de ce livre.

Le magnésium – l’un des minéraux les plus importants de votre corps

Le magnésium est un minéral essentiel pour un état de santé optimal, contribuant à une vaste gamme de fonctions biologiques, y compris :

  • L’activation des muscles et des nerfs
  • La création de l’énergie dans votre corps, en activant l’adénosine triphosphate (ATP)
  • La digestion des protéines, des glucides et des graisses
  • Le magnésium est une composante de la synthèse RNA et DNA
  • En plus, il est un précurseur des neurotransmetteurs, tels que la sérotonine

Comme nous l’avons mentionné, de nos jours peu de personnes consomment suffisamment de magnésium. Dans le même temps, le calcium tend à être surexploité et, par conséquent, consommé en grandes quantités. Cela peut provoquer plus de mal que de bien, parce qu’il est très important de garder un équilibre entre ces deux minéraux.

Si vous consommez trop de calcium et une quantité insuffisante de magnésium, les muscles auront tendance à subir des spasmes, ce qui a des conséquences sur votre cœur, en particulier.

Le phénomène suivant se produit : les fonctions du muscle et du nerf, dont le magnésium est responsable, diminuent. Si vous consommez une quantité insuffisante de magnésium, vos muscles subiront des spasmes. Le calcium provoque la contraction des muscles. Si vous gardez un équilibre entre les deux, les muscles auront un comportement complétement différent. Ils se relâcheront, se contracteront et continueront leur activité, explique-t-elle.

Le magnésium est peut-être essentiel pour la santé du cœur, parce que les quantités excessives de calcium sans le contrepoids du magnésium peuvent mener à une crise cardiaque et à la mort subite. D’après le Dr. Dean, votre cœur contient la quantité la plus importante de magnésium de votre corps, particulièrement dans le ventricule gauche. Si la quantité de magnésium est insuffisante, votre cœur ne peut pas fonctionner correctement.

Soyez attentif au rapport calcium-magnésium de votre organisme

Pendant les 30 dernières années, on a recommandé aux femmes de consommer des suppléments de calcium afin d’éviter l’ostéoporose. De plus, beaucoup d’aliments ont été enrichis en calcium, afin de prévenir une carence en calcium au sein de la population. En dépit de ces mesures, l’ostéoporose continue de grimper.

Le mythe qui a été créé autour du calcium est le suivant : nous avons besoin de deux fois plus de calcium que de magnésium. La plupart des compléments sont conçus selon cette idée. Nous avons la situation suivante : les gens consomment de 1.200 à 1.500 milligrammes de calcium et peut-être quelques centaines de milligrammes de magnésium.

Le ratio 2 : 1 a été une erreur ; c’était, en effet, une traduction erronée du français, effectuée par le chercheur Jean Durlach, qui a dit qu’il ne faut jamais aller au-delà du rapport deux parts de calcium pour une part de magnésium dans la combinaison du repas, de l’eau ou des compléments alimentaires.

Cela a été interprété de manière erronée comme un rapport 2 : 1, qui a été considéré comme le rapport idéal, ce qui n’est pas le cas. Un rapport plus adéquat entre le calcium et le magnésium est 1:1.

Ne négligez pas le rapport entre la vitamine K2 et la vitamine D

Je voudrais vous rappeler que le calcium et le magnésium doivent se trouver également en équilibre avec les vitamines D et K2. Ne nombreux articles du blog du Dr. Dean traitent de cette question et son idée est qu’une dose importante de vitamine D peut mener à une carence en magnésium. 

Ces nutriments exécutent ensemble une action complexe et se soutiennent réciproquement. La perte de l’équilibre entre ces nutriments a conduit à associer les compléments en calcium avec l’augmentation du risque de crise cardiaque et d’attaque cérébrale, et est également à l’origine de certaines intoxications à la vitamine D.

Ces effets secondaires négatifs s’expliquent en partie par le fait que la vitamine K2 conserve le calcium « à sa place ». Si vous avez une carence en vitamine K2, un apport de calcium peut provoquer davantage de problèmes qu’il n’en résout, car il s’accumule dans les endroits inappropriés.  

De manière similaire, si vous optez pour la vitamine D par voie orale, vous devez l’obtenir de votre alimentation ou consommer également des compléments de vitamine K2 et une quantité plus importante de magnésium. Des doses trop importantes de vitamine D sans consommer de quantités suffisantes de vitamine K2 et de magnésium peuvent mener à la toxicité à la vitamine D et aux symptômes de carence en magnésium, ce qui comprend une calcification inappropriée.

Le magnésium et la vitamine K2 se complètent ; de plus, le magnésium contribue à diminuer la pression artérielle, qui constitue un symptôme important des maladies cardiaques. Donc, en général, si vous consommez l’une des substances ci-après : magnésium, calcium, vitamine D3 ou vitamine K2, vous ne devez pas négliger les autres substances de la liste, parce qu’elles travaillent ensemble, en synergie.

Les sources alimentaires de calcium et de magnésium

En général, vous pouvez obtenir une quantité suffisante de calcium à partir de l’alimentation, en consommant des noix, des graines, des légumes aux feuilles vertes et des produits laitiers. Le bouillon d’os fait maison constitue également une excellente source de calcium. Mijotez tout simplement les restes d’os à une température basse pendant un jour entier, pour extraire le calcium des os. N’oubliez pas d’y ajouter quelques cuillères de vinaigre.

Vous pouvez utiliser ce bouillon pour les soupes et pour les ragoûts ou vous pouvez le boire tout simplement. La « pellicule » qui se forme à la surface est la meilleure partie, parce qu’elle contient aussi des nutriments précieux, tels que le soufre, tout comme des graisses saines.

L’agriculture industrielle a épuisé en général les minéraux bénéfiques du sol, tels que le magnésium. Si vous trouvez des aliments biologiques (qui sont cultivés dans des sols traités avec des engrais minéraux), vous pouvez tirer quand même une quantité importante de magnésium de votre repas. La chlorophylle a des atomes de magnésium en son centre, ce qui permet à la plante d’utiliser l’énergie solaire.

Les algues et les légumes aux feuilles vertes, tels que l’épinard et la bette, peuvent être d’excellentes sources de magnésium, tout comme certaines noix, fèves et graines, comme la courge, le tournesol ou le sésame. L’avocat contient aussi du magnésium.

Les symptômes de la carence en magnésium

Malheureusement, il n’y a pas de test de laboratoire disponible sur le marché pouvant vous indiquer clairement le niveau de magnésium dans les tissus de votre corps. Seulement un pour cent du magnésium de votre corps est distribué dans votre sang ; par conséquent, un échantillon simple de magnésium pris lors d’une analyse sanguine qui a pour but de détecter le taux de magnésium sérique n’est pas très fiable. Certains laboratoires spécialisés offrent des tests RBC de magnésium, qui sont raisonnablement fiables. Le plus simple est donc de détecter les signes et les symptômes de la carence en magnésium.

Les signes précurseurs de la carence en magnésium comprennent la perte d’appétit, les maux de tête, la nausée, la fatigue et la faiblesse, mais également :

L’engourdissement et le picotement Des contractions musculaires et des crampes Des convulsions
Des changements de personnalité Un rythme cardiaque anormal Des spasmes coronaires

Quelle est la meilleure forme de magnésium ?

Si vous choisissez un supplément de magnésium, comme le recommande le Dr. Dean, vous devez savoir qu’il y a plusieurs formes de magnésium. Les sources les moins chères de magnésium sont les compléments d’oxyde de magnésium, qui sont faiblement absorbés par votre corps. Seulement 4% sont absorbés lorsque vous prenez ce type de complément. Les 96% restant passent dans vos intestins ; pour cette raison, l’oxyde de magnésium tend à avoir un effet laxatif, ce qui peut s’avérer utile si vous souffrez de constipation.

À part la prise d’un complément, une autre manière d’améliorer l’apport de magnésium est de prendre des bains réguliers avec du sel d’Epsom ou des bains des pieds. Le sel d’Epsom est un sulfate de magnésium qui peut être absorbé dans votre corps par la peau. L’huile de magnésium (qui est obtenue du chlorure de magnésium) peut être utilisée pour l’application topique et pour l’absorption.

La raison pour laquelle on a tellement de compléments de magnésium sur le marché s’explique par le fait que le magnésium doit être associé à une autre substance. Il n’existe pas de complément contenant du magnésium dans une proportion de 100% (à l’exception du magnésium pico-ionique). Voici les différents bénéfices pour la santé :

Glycinate de magnésium – magnésium chélaté qui tend à fournir les niveaux les plus élevés d’absorption et de biodisponibilité. Il est idéal, en général, pour ceux qui essaient de corriger une carence. Oxyde de magnésium - Type de magnésium non-chélaté, associé à un acide organique ou à un acide gras. Il contient du magnésium dans une proportion de 60% et a des propriétés d’adoucissement des selles.
Chlorure de magnésium / Lactate de magnésium qui contient du magnésium dans une proportion de 12%, mais a une meilleure absorption par rapport aux autres compléments, comme l’oxyde de magnésium, qui contient 5 fois plus de magnésium Sulfate de magnésium / Hydroxyde de magnésium - (lait de magnésium) qui, en général, est utilisé comme un laxatif. Attention, il est facile d’exagérer avec ces substances ; consommez-les SEULEMENT selon les prescriptions qui vous sont fournies
Carbonate de magnésium - il a des propriétés antiacides ; contient du magnésium dans une proportion de 44% Taurate de magnésium - Contient une combinaison de magnésium et de taurine, un aminoacide. Ensemble, ils créent un effet calmant pour votre corps et votre esprit
Citrate de magnésium - Du magnésium à l’acide citrique ; il a des propriétés laxatives Thréonate de magnésium - Un type nouveau et émergeant de complément de magnésium, qui semble être prometteur, premièrement grâce à sa capacité supérieure de pénétrer la membrane mitochondriale

Attention : De nombreux médicaments prescrits épuisent vos stocks de magnésium

D’après le Dr. Dean, le stress et les médicaments prescrits sont deux facteurs majeurs qui épuisent les réserves de magnésium de votre corps. Malheureusement, l’approche médicale conventionnelle du stress mène souvent à l’administration de ces médicaments, ce qui aggrave encore la situation. Le Dr. Dean explique :

Le scenario que j’aime évoquer est très basique. Vous allez (vous ou un membre de votre famille) vous reconnaitre immédiatement. Vous allez chez votre médecin. Vous êtes très stressé. Un stress important signifie que vous perdez du magnésium. Vous consommez le magnésium de votre corps, parce qu’il aide à soutenir vos glandes surrénales. Cela vous aide à vous protéger de l’anxiété et de la dépression. Cela aide vos muscles à se détendre.

Si vous êtes très anxieux et stressé, votre magnésium s’épuise, ce qui rend plus rigides les muscles des vaisseaux sanguins. Cette rigidité mènera à une pression artérielle élevée. Votre médecin… vous dira : « Oh, votre pression artérielle est élevée. Je vais vous prescrire un diurétique ».

Un diurétique mènera à la chute du niveau de liquides de votre corps, afin de diminuer la pression de vos vaisseaux sanguins ; par conséquent, votre pression artérielle diminuera. Pourtant, le diurétique draine également votre magnésium… Un mois plus tard, vous allez à nouveau chez le médecin, et ce dernier découvre que votre pression artérielle est encore plus élevée. Oui - parce que vous avez perdu une quantité importante de magnésium ! À ce moment, votre médecin vous prescrit un inhibiteur des canaux calciques.

Sur ce point, il a tout à fait raison. Il sait que, sans magnésium, le niveau de calcium s’élèvera, ce qui rendra les vaisseaux sanguins plus rigides ; par conséquent, ces derniers essayeront de bloquer le calcium. Mais il ne sait pas que le magnésium est un inhibiteur naturel des canaux calciques.

En plus, il est possible que votre médecin vous prescrive un inhibiteur de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ACE), un autre médicament pour la pression artérielle… Donc, maintenant vous devez prendre trois médicaments. Après 2 ou 3 mois, vous allez à nouveau chez le médecin pour un test sanguin, afin de vérifier que les médicaments ne nuisent pas à votre foie…

Brusquement, vous découvrez que votre cholestérol et votre niveau de sucre dans le sang sont élevés. Que dit le médecin ? « Oh, nous avons découvert que vous avez un niveau de cholestérol élevé. En plus, nous avons observé que le niveau de sucre dans votre sang est élevé. Nous pouvons vous prescrire des médicaments en ce sens. » Mais il n’a pas découvert tout cela ; il a provoqué tout cela.

Le Dr. Dean nous met en garde : plus vous épuisez votre magnésium, plus votre cholestérol sera hors de contrôle, parce que le magnésium aide à équilibrer l’enzyme qui crée le cholestérol dans votre corps, ce qui, par conséquent, contribue à la normalisation de vos niveaux de cholestérol. Il est important et intéressant de savoir que les médicaments avec des statines détruisent cette même enzyme qui est équilibrée par le magnésium.

La carence en magnésium est, de plus, un symptôme fréquent du diabète ; par conséquent, les médicaments peuvent contribuer involontairement à l’évolution du diabète, simplement par le fait qu’ils épuisent le magnésium de votre corps.

Les fluorures drainent rapidement le magnésium de votre corps

Les fluorures présentent un intérêt particulier, parce qu’ils sont utilisés dans une large gamme de médicaments différents. Les antibiotiques contenant du fluoroquinolone, comme Cipro, sont les plus connus par leur contenu en fluorures et les problèmes associés. Mais les fluorures se retrouvent également dans d’autres médicaments, y compris dans certains médicaments qui luttent contre le cholestérol ou l’anxiété et des analgésiques recommandés dans les cas d’arthrite, par exemple. Le magnésium est associé aux fluorures pour former le fluorure de magnésium ; cette substance draine rapidement le magnésium de votre corps.

En plus, de nombreux médicaments tendent à créer une inflammation chronique. D’après le Dr. Dean, le calcium est un précurseur des effets inflammatoires, tandis que le magnésium est un efficace nutriment anti-inflammatoire.