Le traitement courant contre la grippe intestinale ne fait que l'aggraver !

Grippe Intestinale

En bref -

  • Les parents qui donnent du coca cola dégazéifié, de la limonade ou des jus de fruits à un enfant qui souffre de vomissements et de diarrhée, le rendent encore plus malade.
  • Contrairement à la croyance, les boissons sucrées ne calment pas les épisodes de gastroentérite. Les cas sévères de gastroentérite virale chez les enfants de moins de 5 ans doivent au contraire être traités avec des solutions de réhydratation.
Taille du texte:

Les parents qui donnent du coca cola dégazéifié, de la limonade ou des jus de fruits à leur enfant lorsqu’il souffre de vomissements et de diarrhée, le rendent encore plus malade.

Contrairement à la croyance, les boissons sucrées ne calment pas les épisodes de gastroentérite. Les cas sévères de gastroentérite virale chez les enfants de moins de 5 ans doivent au contraire être traités avec des solutions de réhydratation.

La moitié des enfants de moins de 5 ans souffrent de vomissements et de diarrhées à un moment ou un autre de l'année. Mais certains des cas les plus sévères pourraient être évités si les parents suivaient les bons conseils.

Dr. Mercola

Aux États-Unis, plus de 3,5 millions de bébés contractent chaque année une gastroentérite virale aigue - ou « grippe intestinale » - ce qui entraîne 500.000 visites chez le médecin, 55.000 hospitalisations et 30 décès. La gastroentérite est la première cause de mortalité infantile dans le monde.

Bien sûr, aux États-Unis et dans la plupart des pays développés, de nombreux parents bien intentionnés donnent à leurs enfants du soda, de la limonade ou du jus de fruits pour « calmer leurs intestins » et les réhydrater. 

Vous en buvez probablement vous-même lorsque vous souffrez d'une grippe intestinale.

Mais, comme l'a justement fait remarquer l’Institut National de la Santé et de l’Excellence Clinique des États-Unis, traiter les vomissements et la diarrhée en buvant des boissons sucrées est une erreur, et une erreur dangereuse, car leur forte teneur en sucre risque en fait d’aggraver la maladie.

Heureusement, il existe des moyens simples pour aider votre système à se remettre d'une grippe intestinale, dont je vais vous parler plus loin. Mais voici d'abord quelques informations à propos de cette maladie courante.

Quelle est l’origine et quels sont les symptômes de la grippe intestinale ?

De nombreux virus peuvent provoquer une diarrhée et d'autres affections intestinales, mais les plus courants sont les suivants : 

  • Les rotavirus, dont on estime qu’ils sont responsables de 30 à 50% de tous les cas sévères de maladies diarrhéiques.
  • Les norovirus, un groupe de virus apparentés qui sont responsables chaque année de plus de 90% des épidémies de grippe intestinale aux États-Unis.

Tout le monde peut attraper la grippe intestinale, car elle est très contagieuse et est facilement transmissible par l’intermédiaire d'objets contaminés : si vous les touchez puis portez les mains à votre bouche, vos yeux ou votre nez, le virus pénètre dans votre corps. Les symptômes apparaissent souvent de façon très soudaine et comprennent généralement une diarrhée, des vomissements et des nausées. Les personnes touchées peuvent également souffrir de :

  • Maux de tête
  • Fièvre
  • Crampes abdominales (« maux de ventre »)
  • Toux
  • Écoulement nasal

Bien que cette maladie soit généralement auto-limitative et ne dure qu’entre un et dix jours si vous êtes bien portant, il est vital de ne pas vous déshydrater.

Comment prévenir et traiter la grippe intestinale

La prévention de la grippe intestinale passe par le maintien d’un système immunitaire sain, en suivant ces 10 principes essentiels pour la santé, et en prenant les quelques précautions de bon sens suivantes :

  • Lavez-vous les mains (et celles de vos enfants) avec de l’eau et du savon après avoir fréquenté un lieu public ou avant les repas. Attention toutefois de ne pas les laver de façon trop agressive pour ne pas risquer de vous faire des micro-coupures qui seraient des portes d’entrées pour les virus.
  • Essayez de ne pas vous toucher les yeux, la bouche ou le nez (qui sont des voies de pénétration pour les virus)
  • Évitez de partager vos ustensiles, verres, serviettes de toilette, etc...

Si malgré tout vous attrapez une grippe intestinale, l’approche conventionnelle essentielle, d'une importance vitale, est de vous assurer de ne pas vous déshydrater, ce qui pourrait entraîner de graves problèmes, la mort dans le pire des cas.

Donc si aucune des approches naturelles suivantes ne fonctionne, vous devez absolument vous rendre aux urgences pour être examiné. On vous administrera généralement un fluide de réhydratation par voie intraveineuse pour écarter rapidement le danger mortel d’une déshydratation.

Toutefois, le protocole simple ci-après suffit la plupart du temps pour se débarrasser d’une grippe intestinale, bien avant d’en arriver à ce point.

Si vous avez eu des vomissements, mettez votre estomac au repos complet pendant au moins trois heures. C’est à dire ne rien manger ni boire, pas même de l’eau, ni même le bon vieux remède de grand-mère « biscuits secs et limonade ».

Après trois heures, si vous n’avez pas eu de nouveaux vomissements, vous pouvez recommencer à boire de l’eau, par petites gorgées. J'insiste, ne recommencez à boire de l’eau, par petites gorgées, que si vos symptômes se sont stabilisés et que vous n’avez pas eu de nouveaux vomissements. Si vous la tolérez bien, vous pouvez progressivement augmenter les quantités d’eau. 

Continuez pendant une à deux heures puis, si vous avez bien toléré cette étape, vous êtes prêt pour la phase finale...

Quelle est la phase finale ?

Des probiotiques de qualité en très grande quantité. 

Choisissez surtout une marque de bonne qualité, puis prenez de grosses doses toutes les 30 à 60 minutes jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux. Lorsque je dis « grosses doses », cela signifie que vous pouvez finir le flacon entier en 24 heures si c’est nécessaire. Ce n’est généralement pas nécessaire, cependant, car en suivant les conseils ci-dessus, la plupart des gens se sentent mieux après quelques heures.

+ Source et Référence