Que se passe-t-il dans votre estomac lorsque vous mangez des nouilles instantanées ?

Nouilles instantanées

En bref -

  • Des chercheurs ont utilisé une caméra miniature pour observer ce qui se passe dans l’estomac et le tube digestif après l’ingestion de nouilles instantanées
  • Même au bout de deux heures, les nouilles instantanées restent remarquablement intactes, bien plus que les nouilles maisons utilisées à titre de comparaison
  • Au cours de cette longue digestion, votre estomac est exposé au butylhydroquinone tertiaire (BHQT), un conservateur toxique, et à d'autres additifs, comme le MSG, que l’on trouve dans les nouilles instantanées
  • Les femmes qui consomment très régulièrement des nouilles instantanées ont un risque de syndrome métabolique nettement accru par rapport aux autres, indépendamment de leur alimentation en général ou de leur activité physique
  • Les femmes qui mangent des nouilles instantanées plus de deux fois par semaine ont 68% de risques en plus de souffrir de syndrome métabolique
Taille du texte:

Dr. Mercola

Les nouilles instantanées représentent un repas simple et rapide très apprécié de ceux qui manquent de temps (ou d'argent), comme les étudiants par exemple. Même si vous ne les considérez sans doute pas comme un aliment sain, vous pensez peut-être qu’elles ne sont pas si mauvaises, ou en tous cas moins mauvaises que les hamburgers, frites et autres plats à emporter mexicains.

Pourtant, le Dr. Braden Kuo, de l’hôpital général du Massachusetts, par l’expérience qu’il a menée - une première du genre - pourrait remettre en question votre amour des nouilles instantanées (si tant est que vous les aimiez).

Il a utilisé une caméra miniature pour observer ce qui se passe dans l’estomac et le tube digestif après l’ingestion de nouilles ramen, un genre de nouilles instantanées courantes. Les résultats ont été étonnants...

Les nouilles ramen ne se décomposent pas, même après plusieurs heures de digestion

Dans l’image ci-dessus, vous pouvez voir des nouilles ramen à l’intérieur d'un estomac. Même au bout de deux heures, les nouilles instantanées restent remarquablement intactes, bien plus que les nouilles ramen maison utilisées à titre de comparaison. Cela est inquiétant pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, cela pourrait peser sur votre système digestif, obligé de travailler pendant des heures pour décomposer cet aliment hautement transformé (ironiquement, la plupart des aliments transformés sont tellement dépourvus de fibres qu’ils se décomposent très rapidement, perturbant votre glycémie et votre libération d'insuline).

Lorsque la nourriture reste dans le système digestif aussi longtemps, cela impacte également l'absorption des nutriments mais, dans le cas des nouilles ramen, il n’est pas vraiment question de nutrition. Il est plutôt question d'une longue liste d'additifs alimentaires, dont le butylhydroquinone tertiaire (BHQT), un conservateur toxique.

Il est probable que cet additif reste dans votre estomac avec les nouilles qui semblent indestructibles, et personne ne sait ce que cette exposition prolongée peut avoir comme conséquences sur votre santé. Le bon sens suggère que cela ne peut pas faire de bien...

Cinq grammes de BHQT, un conservateur présent dans les nouilles, est une dose létale

Le BHQT, un produit dérivé de l’industrie pétrolière, est souvent classé comme « antioxydant » mais il est important de comprendre qu’il s’agit d'un produit chimique synthétique aux propriétés antioxydantes - et non d’un antioxydant naturel. Ce produit chimique prévient l’oxydation des graisses et des huiles, rallongeant de ce fait la durée de conservation des aliments transformés.

C’est un ingrédient couramment utilisé dans les aliments transformés de toutes sortes (notamment dans les nuggets au poulet de McDonald, les crackers CHEEZ IT de Kellogg’s, les confiseries au beurre de cacahuète de Reese, les crackers Wheat Thins, les biscuits Teddy Grahams, les pizza congelées Red Baron, les haricots Taco Bell et bien d'autres).

Mais on les trouve aussi dans des vernis, des laques et des pesticides ainsi que dans des produits cosmétiques et des parfums, pour réduire l’évaporation et améliorer leur stabilité. 

Au cours de ses 19ème et 21ème réunions, le Comité Mixte FAO/OMS d'experts des additifs alimentaires a déterminé qu’une consommation de 0 à 0,5 mg/kg de poids corporel de BHQT était sans danger pour l'homme.

Toutefois, la commission Codex a fixé la limite maximum autorisée à 100, et jusqu'à 400 mg/kg, selon l’aliment auquel il est ajouté (le chewing-gum est autorisé à contenir les taux les plus élevés de BHQT). Aux États-Unis, la FDA exige que le BHQT n’excède pas 0,02% de sa teneur en huile et en graisse.

Il y a donc de grandes différences entre les limites supposément « sans danger », mais il est probablement plus prudent d’être le moins exposé possible, voire pas exposé du tout à cette substance toxique, car une exposition à cinq grammes peut être létale et, d'après A Consumer’s Dictionary of Food Additives (Guide des additifs alimentaires), l’exposition à un gramme de BHQT peut suffire à provoquer :

  • Des nausées et vomissements
  • Des bourdonnements d'oreille (acouphènes)
  • Un délire
  • Une impression de suffocation
  • Un malaise

Bien que le BHQT ne soit pas suspecté d’être une substance toxique persistante, ce qui signifie que le corps est probablement capable de l’éliminer et qu'il ne le bioaccumule pas, lorsque vous mangez des nouilles instantanées, votre corps peut y être exposé de façon prolongé. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est inquiétant. Selon l’EWG (Environmental Working Group - Groupe de travail pour l’environnement), sur la base d’études sur les animaux, les dangers pour la santé associés au BHQT incluent :

  • À très faibles doses, des effets sur le foie
  • Des résultats positifs de mutation, obtenus de tests in vitro sur des cellules mammifères
  • À très faibles doses, des changements biochimiques
  • À doses élevées, des effets en matière de reproduction

La consommation de nouilles instantanées est associée au syndrome métabolique

Si vous avez malgré tout l’intention de manger des nouilles instantanées pour le déjeuner, sachez qu’une nouvelle étude publiée dans le Journal of Nutrition a révélé que les femmes qui consomment très rgulièrement des nouilles instantanées ont un risque nettement accru de syndrome métabolique par rapport aux autres, indépendamment de leur alimentation en général et de leur activité physique.

Les femmes qui consomment des nouilles instantanées plus de deux fois par semaine ont 68% de risques en plus de souffrir de syndrome métabolique - un ensemble de symptômes tels qu'obésité abdominale, tension élevée, glycémie à jeun élevée, triglycérides à jeun élevés, et faible taux de cholestérol HDL.

Si vous avez au moins trois de ces symptômes, cela augmente votre risque de développer un diabète et une maladie cardiovasculaire. Une recherche a également analysé par le passé la différence d’apports nutritionnels globaux entre les consommateurs de nouilles instantanées et les autres et a découvert, comme vous vous en doutez sans doute, que les nouilles instantanées n'apportent pas grand chose dans une alimentation équilibrée.

Comparés aux non-consommateurs, les consommateurs de nouilles instantanées ont des apports nettement plus faibles de nutriments importants comme les protéines, le calcium, le phosphore, le fer, le potassium, la vitamine A, la niacine et la vitamine C. Les personnes qui mangent des nouilles instantanées ont également des apports excessifs de calories, de mauvaises graisses et de sodium (un seul paquet peut contenir jusqu’à 2.700 miligrammes de sodium).

Que contient encore un paquet de nouilles instantanées ?

En dehors d’une grande quantité de sodium et du conservateur BHQT, que contient une portion classique de nouilles instantanées ? Le magazine Prevent Disease a rapporté :

« Le bloc de nouilles déshydratées était à l’origine fabriqué par un processus de friture instantanée, et c’est toujours la méthode la plus utilisée dans les pays asiatiques, mais les pays occidentaux préfèrent la méthode de déshydratation à l’air. Les principaux ingrédients des nouilles instantanées sont la farine de blé, l'huile de palme et le sel. Les poudres aromatiques sont généralement composées de sel, de glutamate de sodium, d’épices et de sucre.

... En juin 2012, la Korea Food and Drug Administration (KFDA) a découvert du benzopyrène (une substance cancérigène) dans six marques de nouilles fabriquées par Nong Shim Company Ltd. Bien que la KFDA ait indiqué que les quantités étaient négligeables et sans danger, Nong Shim a identifié des lots particuliers de nouilles présentant un problème, les amenant à en faire le rappel en octobre 2012. »

Le glutamate de sodium (MSG) présent dans les nouilles instantanées est une raison suffisante pour les éviter. Le MSG est une excitotoxine, ce qui signifie qu’elle surexcite les cellules nerveuses jusqu’au point de les endommager ou de les tuer, ce qui provoque des dommages et dysfonctionnements cérébraux à des degrés divers - provoquant ou aggravant potentiellement les capacités d'apprentissage, les maladies d’Alzheimer et de Parkinson, la maladie de Lou Gehrig, etc.

Une partie du problème vient du fait que l'acide glutamique (le MSG est composé à environ 78% d'acide glutamique) est un neurotransmetteur identique à ceux qu’utilisent votre cerveau, votre système nerveux, vos yeux, votre pancréas et d’autres organes pour initier certains processus dans votre corps.

En dehors de cela, le MSG est également utilisé pour engraisser les souris au cours d’études scientifiques. En effet, le MSG est le parfait agent favorisant l'obésité. Si vous voulez atteindre un poids idéal et une santé optimale, évitez le MSG à tout prix.

Pour une santé optimale, revenez à des aliments complets et vivants

Manger un paquet de nouilles instantanées de temps en temps ne va évidemment pas vous tuer, mais si substituer des aliments pratiques à de vrais aliments devient une habitude, ce n’est probablement qu'une question de temps avant que les problèmes de santé n’apparaissent.

Les nouilles instantanées sont un exemple parfait du type d'aliments transformés qu'il faut éviter autant que possible, car vous pouvez être pratiquement sûrs qu’ils vous rendront malade et vous feront grossir si vous vous laissez aller trop souvent (et « trop souvent » peut signifier quelques fois par semaine).

Les aliments transformés favorisent la prise de poids et les maladies chroniques car ils sont riches en sucre, en fructose, en glucides raffinés et ingrédients artificiels, et pauvres en nutriments et en fibres. Les aliments transformés sont addictifs et conçus pour vous faire manger en trop grande quantité ; ils favorisent également les pulsions alimentaires, ce qui entraîne une prise de poids.

Les aliments transformés encouragent aussi la résistance à l’insuline et l'inflammation chronique, qui sont caractéristiques de la plupart des maladies chroniques et/ou graves. Pendant des siècles, d'un autre côté, l'homme a vécu de légumes, viandes, œufs, fruits et autres aliments complets, alors que les aliments transformés n’ont été inventés que récemment.

Abandonner les aliments transformés nécessite de prévoir ses repas à l'avance. Il est très possible d’éliminer sans trop d’efforts les aliments transformés de votre alimentation. Vous pouvez essayer de repérer, dans les marchés de producteurs locaux, les produits de saison à prix attractifs et de programmer vos repas en fonction, mais vous pouvez utiliser ce principe également dans les supermarchés.

On peut généralement prévoir à l'avance les repas de toute la semaine, il suffit de s'assurer d'avoir tous les ingrédients nécessaires sous la main, et de faire un maximum de préparation à l'avance, de façon à ce que le dîner soit facile à préparer si on manque de temps le soir (et vous pouvez utiliser les restes le lendemain, pour ne pas avoir à recourir aux nouilles instantanées).