Les huiles essentielles peuvent aider à traiter le TDAH


Huiles Essentielles

En bref -

  • Des enfants atteints de TDAH ayant inhalé de l’huile essentielle de vétiver trois fois par jour pendant 30 jours ont vu leurs ondes cérébrales et leur comportement s’améliorer, de même que leurs résultats scolaires
  • Une autre recherche a mis en évidence que l’huile de vétiver était particulièrement prometteuse dans le traitement du TDAH car elle entraine des modifications de l’activité cérébrale, évocatrices d'une meilleure vigilance
  • D'autres huiles essentielles, comme l’huile de cèdre, de romarin, d'ylang ylang, d’encens, etc. peuvent soulager les symptômes du TDAH
Taille du texte:

Dr. Mercola

Environ 11% des enfants (soit 6,4 millions) sont atteints de Trouble du Déficit caractérisé par de l’inattention, une hyperactivité et/ou une impulsivité qui perturbent l’apprentissage, les activités quotidiennes et les relations avec les autres. Le nombre d’enfants atteints augmente d’environ 5% par an.

D’après l’Académie Américaine de Pédiatrie (AAP), la thérapie comportementale est le traitement de première ligne recommandé pour traiter le TDAH chez les très jeunes enfants (de 2 à 5 ans).
Pourtant, les données du CDC (Centre américain de contrôle et de prévention des maladies) ont révélé qu’environ la moitié des enfants d’âge préscolaire atteints de TDAH prennent un traitement médicamenteux, et que 1 sur 4 est traité uniquement avec des médicaments.

De plus, la moitié seulement des 4 à 5 ans atteints de TDAH reçoivent une thérapie comportementale, en dépit du fait que ce soit le traitement prioritaire recommandé. Pour les enfants à partir de 6 ans, les « lignes directrices relatives aux meilleures pratiques » pour traiter le TDAH prévoient un traitement à base de médicaments et d'une thérapie comportementale.

C’est une triste situation à plusieurs égards, notamment pour ce qui est de la fiabilité du diagnostic du TDAH. Les erreurs de diagnostic sont courantes, ce qui signifie que de nombreux enfants prennent sans doute des médicaments inutilement. Le second problème évident vient des dangers considérables que présentent les médicaments contre le TDAH.

Les enfants qui prennent ces puissants médicaments sont susceptibles de souffrir d’effets secondaires qui vont des troubles du sommeil et de la perte d'appétit aux convulsions et augmentation du rythme cardiaque, et c’est pourquoi il est urgent de trouver des traitements alternatifs. Par chance, les huiles essentielles qui sont une solution ancestrale, sont prometteuses pour contribuer à soulager les symptômes du TDAH.

Les huiles essentielles, qu’est-ce que c’est ?

Les huiles essentielles sont des extraits de plantes aromatiques concentrés, qui sont utilisés depuis des millénaires pour aider à gérer les émotions, ainsi qu’à des fins cosmétiques, médicinales, et même spirituelles. Le terme « huile essentielle » vient en fait de l’idée « d’huile quintessentielle ».

Aristote croyait qu’en plus des quatre éléments (le feu, l’air, la terre et l’eau), il existait un cinquième élément, la quintessence.

On considérait que c’était « l’esprit » ou la force de vie de la plante, et on utilisait la distillation ou l'évaporation pour prélever cet « esprit » pour un usage humain (c’est pour cette même raison que les boissons alcoolisées distillées sont appelées des « esprits »).

Aujourd'hui, les huiles essentielles, qui contiennent un mélange complexe de substances végétales bienfaisantes, sont extraites des plantes via deux méthodes principales : la distillation, qui est utilisée depuis la nuit des temps ; et l’expression ou la pression à froid, qui est utilisée pour extraire les huiles essentielles d'agrumes.

Les huiles essentielles pourraient atténuer les symptômes du TDAH

Une recherche menée par feu le Dr. Terry S. Friedmann, un médecin qui croyait à l’importance de traiter le corps et l’esprit comme une seule entité, a montré que l’huile de vétiver (le vétiver est un type d'herbe des indiens) était bénéfique pour les enfants atteints de TDAH.

Des enfants qui avaient inhalé de l’huile essentielle de vétiver trois fois par jour pendant 30 jours avaient vu leurs ondes cérébrales et leur comportement s’améliorer, de même que leurs résultats scolaires L’état de 80% des enfants s'était également amélioré en utilisant de l’huile de cèdre de la même façon.

L’huile essentielle de cèdre avait été choisie pour l’étude pour sa haute concentration en sesquiterpènes (qui représentent 50% de ses composants), qui améliorent l’oxygénation des cellules cérébrales.

D'après le Dr. Friedmann, le vétiver est connu pour calmer et équilibrer le système nerveux tout en stimulant le système circulatoire.

Les améliorations de l’activité du cerveau ont été révélées par l’électroencéphalogramme (EEG), qui mesure les impulsions électriques circulant dans le cerveau. Cela a permis aux chercheurs de déterminer si les cerveaux des enfants fonctionnaient principalement dans un état beta (c’est-à-dire un état d'alerte) ou dans un état thêta (c’est-à-dire avec un manque de concentration).
Des améliorations du ratio beta-thêta ont été notées suite à l’utilisation d’huile essentielle de vétiver, et les parents ont également noté des atténuations des symptômes. Le Dr. Friedmann avait rapporté :

« J’ai reçu plusieurs lettres de parents des enfants atteints de TDAH, m'indiquant que leur comportement à la maison s'était amélioré.
Plusieurs d’entre eux ont aussi indiqué que les instituteurs avaient mentionné que leurs performances en classe s’étaient améliorées. Les bulletins scolaires de certains des sujets reflétaient d'ailleurs cette amélioration. »

L’huile essentielle de vétiver pourrait améliorer la vigilance

Une récente étude publiée dans le Journal of Intercultural Ethnopharmacology a également montré que l’huile essentielle de vétiver était particulièrement prometteuse pour le traitement du TDAH.

L’étude sur les animaux a révélé des changements dans l’activité du cerveau, suggérant une amélioration de la vigilance, tandis que la recherche sur l’homme a révélé des temps de réaction plus rapides et une stimulation de l’activité du nerf sympathique, suite à son inhalation.

Romarin, lavande et autres huiles essentielles

En dehors du vétiver et du cèdre, l'huile essentielle de romarin s’est également révélée prometteuse pour augmenter les performances cognitives. Les participants à l'étude ayant effectué des tests dans une cabine dans laquelle était diffusée de l’huile essentielle de romarin, ont vu leur performance améliorée tant en termes de vitesse que de précision.

« Les relations spécifiques entre les arômes d'huiles essentielles et tout impact comportemental sont potentiellement dues à leur composition moléculaire complexe contenant un ensemble d’alcools, d’aldéhydes, d'acides, de phénols, d’esters, de cétones et de terpènes », ont expliqué les chercheurs, ajoutant

« Cette étude soutient l’hypothèse selon laquelle les composés actifs présents dans les arômes pourraient être absorbés par l’intermédiaire des muqueuses nasales ou pulmonaires, et activer ainsi leur potentiel pharmacologique...

La petite taille de ces composés liposolubles facilite leur passage à travers la barrière hémato-encéphalique et ils peuvent en conséquence avoir des effets sur l’activité neuronale, soit en agissant directement sur les sites des récepteurs, soit indirectement en agissant sur l'activité enzymatique. »

L’huile essentielle de lavande, par contre, est plus connue pour ses propriétés sédatives. Certaines personnes atteintes de TDAH ont du mal à dormir, et on sait que l’huile essentielle de lavande améliore le sommeil. D'autres huiles essentielles sont susceptibles de soulager divers symptômes du TDAH, notamment l’huile de menthe poivrée qui améliore la vigilance, mais également :

  • L’ylang ylang, connue pour ses propriétés relaxantes
  • L’huile d’encens, qui procure un sentiment d'apaisement et de calme
  • La bergamote, qui peut aider à réduire le stress et l’anxiété
  • L’eucalyptus, qui peut soulager l’épuisement nerveux et stimuler l'afflux sanguin vers le cerveau
  • Le citron, précieux pour améliorer l’humeur et prévenir les réactions émotionnelles excessives

Les parents observent de nettes améliorations

Tina Sweet, une maman de Wellington, en Floride, a partagé son expérience sur WPTV sur l’utilisation d’huiles essentielles pour traiter le TDAH de son fils de 11 ans.

« Chaque jour, j'avais des messages des enseignants me disant qu'il n'arrivait pas à rester concentré. Il n’est pas attentif. Il ne tient pas en place. Il bavarde. Il se lève sans arrêt et court dans la classe. Il n’arrivait tout simplement pas à se concentrer », explique-t-elle.

Après avoir commencé l'aromathérapie avec les huiles essentielles, elle explique que ses notes ont progressé, passant de ‘C’ et de ‘D’ à des ‘A et B’. Aujourd'hui en classe de CM2 (5th grade), l’élève suit des cours avancés et est décrit comme un « enfant calme ». Elle applique chaque matin les huiles essentielles sur plusieurs parties de son corps, et il porte également un bracelet qui en diffuse.

Tina Sweet explique que les huiles essentielles « changent la vie », et elle leur attribue également la vertu d'avoir permis à son fils de diminuer les médicaments contre le TDAH.

Comment utiliser les huiles essentielles pour traiter le TDAH

L’inhalation ou l'application topique sont deux façons efficaces d'utiliser les huiles essentielles pour traiter le TDAH. L'une des méthodes les plus simples est de placer trois ou quatre gouttes d'huile sur un diffuseur ; dans certaines études portant sur le traitement du TDAH par les huiles essentielles, les participants les ont inhalées directement de la bouteille (deux à trois inspirations profondes) trois fois par jour.

Vous pouvez également essayer l’inhalation par la vapeur en plaçant trois à sept gouttes d’huile essentielle dans de l’eau bouillante, puis en couvrant votre tête d'une serviette de toilette et en respirant par le nez (fermez les yeux et faites attention de ne pas vous brûler).

Pour une utilisation topique, faites d'abord un test pour vous assurer qu’elles n'irritent pas votre peau (appliquez une goutte sur la peau et observez-la pendant une heure ou deux). Les huiles doivent être appliquées avec parcimonie sur le cou, les poignets, la plante des pieds et/ou derrière les oreilles. Vous pouvez également les mélanger à une huile porteuse, comme de l’huile de noix de coco.

Certains font un mélange d'huiles essentielles et d'huile de coco fractionnée et le mettent dans un applicateur « roll-on ». Cela vous permet d'appliquer les huiles chaque fois que vous en ressentez le besoin.

Autres solutions naturelles pour le traitement du TDAH

Les huiles essentielles peuvent soulager les symptômes du TDAH, mais les résultats seront meilleurs si elles sont associées à d'autres méthodes naturelles. Si votre enfant présente des troubles du comportement ou d'autres symptômes apparentés au TDAH, qu’il ait ou non été diagnostiqué comme souffrant de la maladie, je vous conseille vivement de vous préoccuper des facteurs suivants :

  • L’excès de sucre. Les aliments riches en sucre et les hydrates de carbone amidonnés entraînent une libération excessive d'insuline, qui peut elle-même entraîner une chute de la glycémie, ou hypoglycémie. L’hypoglycémie, à son tour, entraîne une sécrétion excessive de glutamate par le cerveau, ce qui peut provoquer agitation, dépression, colère, anxiété, et crises de panique.

    En dehors de cela, le sucre favorise l'inflammation chronique dans votre corps, et de nombreuses études ont démontré le lien entre une alimentation riche en sucre et la détérioration de la santé mentale.
  • La sensibilité au gluten. Les données suggérant que la sensibilité au gluten pourrait être à la base de nombreuses maladies neurologiques et psychiatriques, y compris le TDAH, sont assez convaincantes.

    D'après une étude de 2011, la maladie cœliaque est « nettement surreprésentée chez les patients présentant un TDAH », et il a été démontré qu’une alimentation sans gluten améliore nettement le comportement des enfants. L’étude est allée jusqu'à suggérer que la maladie cœliaque devrait être ajoutée à la liste des symptômes du TDAH.
  • Des intestins en mauvaise santé. Comme l’explique le Dr. Natasha Campbell-McBride, docteur en médecine et titulaire d'un doctorat en neurologie, une toxicité intestinale peut se répandre dans tout le corps et dans le cerveau, et être la cause de symptômes d'autisme, de TDAH, de dyslexie, de dyspraxie, de dépression, de schizophrénie et d'autres troubles mentaux. Il est impératif de réduire l’inflammation intestinale pour traiter les problèmes de santé mentale, optimiser la flore intestinale de votre enfant est donc une étape essentielle.

    Cela signifie qu'il faut non seulement éviter les aliments raffinés et transformés, mais qu’il faut aussi manger des aliments fermentés de façon traditionnelle. Les légumes fermentés font sans doute partie des aliments fermentés les plus appétissants, bien que de nombreux enfants apprécient les produits laitiers fermentés comme le kéfir, en particulier si vous les associez à de bons smoothies.

    Si vous n’arrivez pas à faire manger régulièrement des aliments fermentés à votre enfant, un supplément de probiotiques de haute qualité peut être très efficace pour restaurer une flore intestinale déséquilibrée, qui peut contribuer à un dysfonctionnement cérébral.
  • Carence en acides gras oméga-3 d’origine animale. La recherche a montré que les enfants qui manquent d'acides gras oméga-3 sont nettement plus susceptibles d’être hyperactifs, de souffrir de troubles de l'apprentissage de de présenter des problèmes de comportement. Une étude clinique publiée en 2007 a également examiné les effets de l’huile de krill sur les adultes souffrant de TDAH.

    Au cours de cette étude, les patients ont amélioré leur capacité à se concentrer de plus de 60% en moyenne après avoir pris une dose quotidienne de 500 milligrammes (mg) d'huile de krill pendant six mois. Ils ont également fait part d'une amélioration de 50% de leurs capacités d’organisation et de près de 49% de sociabilité.
  • Additifs alimentaires et Ingrédients OGM. De nombreux additifs alimentaires sont soupçonnés d’aggraver le TDAH et de nombreux additifs ont été de ce fait interdits en Europe. Les coupables potentiels à éviter sont les colorants alimentaires bleu n° 1 et n° 2, vert n° 3, orange B, rouge n° 3 et n° 40, jaune n° 5 et n° 6 et le benzoate de sodium, un conservateur.

    La recherche montre également que le glyphosate, l'ingrédient actif utilisé dans l’herbicide de Monsanto, le Roundup, utilisé en grandes quantités sur les cultures génétiquement modifiées résistantes au Roundup, limite la capacité de votre corps à se détoxifier des composés chimiques étrangers.

    Résultat, les effets néfastes de ces substances chimiques et des toxines environnementales sont amplifiés, et peuvent entrainer de nombreuses maladies, notamment des troubles du cerveau pouvant affecter le comportement.

De nombreuses autres solutions naturelles se sont révélées efficaces pour soulager les symptômes du TDAH, notamment celles qui suivent. Pour plus d'informations, consultez un médecin holistique expérimenté dans le traitement du TDAH par des méthodes naturelles.

  • Combler les carences nutritionnelles, notamment celles en vitamine B6, en zinc et en magnésium
  • Faire de l’exercice physique et/ou participer à des jeux actifs
  • Passer du temps dans la nature
  • Limiter l’exposition aux rayonnements des micro-ondes hautes fréquences, aux téléphones portables, et à la pollution électromagnétique.
  • Réduire les expositions toxiques aux pesticides, aux édulcorants artificiels, au glutamate de sodium (MSG), aux nettoyants ménagers, aux détergents, parfums, etc.