Comment se débarrasser des poux

Poux

En bref -

  • 99,6 % des poux testés ont développé des mutations génétiques qui les rendent résistants aux shampoings courants du commerce
  • Il existe différentes méthodes pour se débarrasser des poux naturellement. Parmi les plus efficaces, on peut citer la terre de diatomée (TD), l’huile de tea tree, l'air chaud et un mélange de sel et de vinaigre à vaporiser
Taille du texte:

Dr. Mercola

Il n’y a qu'une chose qui soit pire que les poux pour les parents d’enfants en âge d'aller à l'école... ce sont les poux mutants. Une recherche de 2014 ayant porté sur des échantillons de poux provenant des États-Unis et du Canada, a montré que presque tous les insectes (99,6%) avaient développé des mutations génétiques les rendant résistants aux shampoings courants du commerce.

La plupart de ces shampoings contiennent de la perméthrine, un pesticide toxique... qui ne devrait en aucun cas être appliqué sur le cuir chevelu d'un enfant, ne serait-ce qu’en raison du danger qu’il présente pour la santé. Mais il apparaît aujourd'hui de toute façon, que les substances chimiques ne seront bientôt plus très efficaces.

Les poux résistants aux pesticides sont largement répandus

Les chercheurs de l’étude mentionnée plus haut ont mené une autre étude, qui a été présentée lors de la réunion de l’American Chemical Society en août 2015. Ils ont prélevé des échantillons de poux provenant de 30 états différents, et 25 d’entre eux portaient les gènes de résistance.

S'agissant de la Californie, de la Floride, du Maine et du Minnesota, tous les insectes prélevés étaient résistants. Le problème de résistance a été détecté pour la première fois dans les années 90 et n'a cessé de se développer depuis. Ainsi qu'il a été rapporté sur CNN :

« Les insecticides contenus dans ces produits sont censés agir en pénétrant dans les cellules nerveuses des poux et en modifiant leur composition chimique, de façon à entraîner la paralysie des muscles et à terme, la mort.

Toutefois, certains poux présentent de façon aléatoire des mutations génétiques, qui les rendent moins sensibles à ces insecticides, a expliqué Richard Pollack, entomologiste spécialiste de santé publique, de l’université de Harvard.

On ne sait pas très bien comment, mais il se pourrait qu’en raison de ces changements génétiques, les cellules nerveuses des insectes absorbent moins d'insecticide ou qu’elles parviennent à en rejeter davantage. Lorsque ces insecticides sont utilisés souvent, les poux naturellement résistants, probablement rares, ont un avantage de survie.

Tout comme des populations de bactéries peuvent devenir résistantes aux antibiotiques, ces poux prennent le dessus de la population, expliquait Richard Pollack. »

L’étude a été financée par la société pharmaceutique Sanofi, propriétaire de la marque Sklice lotion, un produit anti-poux dernière génération qui contient de l’ivermectine, un médicament antiparasitaire (qui peut coûter jusqu’à 200$, soit environ 185 Euros, plus le coût de la consultation du médecin pour obtenir l’ordonnance).

Cependant, même si ces produits sont vantés comme étant les solutions contre les poux mutants, ce n’est probablement qu’une question de temps avant que les poux ne développent aussi une résistance à ces nouveaux produits chimiques. Ainsi qu’il a été publié sur CNN :

« Il est possible que des poux développent un certain niveau de résistance à ces nouveaux produits, et qu’ils puissent finir par prendre le dessus dans la population si les autres produits étaient largement utilisés. ‘Je pense que les poux finiront par développer une résistance à n’importe quel traitement, à l’exception peut-être du peigne et de la chaleur qui parviennent à les étouffer’, a déclaré Richard Pollack. »

Pourquoi il faut éviter les insecticides à base de pyréthrinoïdes...

Les insecticides à base de pyréthrinoïdes, comme la perméthrine, sont les ingrédients actifs de la plupart des shampoings anti-poux du commerce. Les pyréthrinoïdes - des substances chimiques synthétiques dérivées de produits chimiques naturellement présents dans les chrysanthèmes - sont devenus de plus en plus populaires depuis une dizaine d'années. Plus de 3.500 produits contenant cet insecticide sont aujourd'hui commercialisés.

On trouve notamment des bombes anti-cafards, anti-puces, des colliers anti-puces ou anti-tiques pour chiens, et des shampoings médicinaux. Les shampoings anti-poux peuvent aussi contenir des pyréthrines, qui sont des insecticides botaniques dérivés des chrysanthèmes.

Les pyréthrinoïdes et les pyréthrines ont des structures chimiques semblables et agissent de façon similaire. D'après l’EPA (Agence américaine de Protection de l’environnement) :

« La plupart des produits à base de pyréthrine, et certains produits à base de pyréthrinoïdes, sont formulés avec des synergistes, comme du piperonyl butoxide et du MGK-264, pour renforcer leurs propriétés pesticides. Ces synergistes n’ont aucun effet pesticide mais améliorent l’efficacité des autres substances chimiques. »

C’est le cas du shampoing anti-poux RID, qui contient 4% de piperonyl butoxide ainsi qu'un extrait de pyrèthre équivalent à 0,33% de pyréthrine. Des études menées sur les animaux suggèrent que les pyréthrinoïdes provoquent des dégâts neurologiques, immunitaires, et des troubles de la reproduction. Une recherche canadienne suggère également que les pyréthrinoïdes pourraient être associés à des problèmes de comportement chez les enfants.

L'étude a testé des échantillons d'urine de 779 enfants canadiens, âgés de 6 à 11 ans, dont les parents ont répondu à des questions à propos du comportement de leurs enfants. Presque tous les enfants (97%) présentaient dans leurs urines des produits de décomposition de pyréthrinoïdes.

Une multiplication par 10 du taux urinaire d'un produit spécifique de décomposition de pyréthrinoïdes doublait le risque que l’enfant soit signalé par ses parents comme ayant d'importants troubles du comportement, tels qu’inattention et hyperactivité.

Une précédente étude avait également découvert que des bébés qui avaient été exposés in-utéro à des pyréthrinoïdes se développaient moins bien que des enfants qui n’avaient pas été exposés. D'après une revue de l’EPA datant de 2006, une autre recherche sur les animaux a montré que même de faibles taux de certains de ces composés ont un effet négatif sur :

La fonction immunitaire Le développement du système nerveux Le développement comportemental
La thyroïde Le foie Les hormones reproductrices

Certains pyréthrinoïdes agissent comme des perturbateurs endocriniens en imitant les œstrogènes. Ces perturbateurs endocriniens peuvent faire monter votre taux d'œstrogènes, favorisant ainsi le développement de cancers sensibles aux œstrogènes, comme le cancer du sein.

Et souvenez-vous que lorsque vous appliquez ces produits pour traiter les poux, ils passent directement dans le sang de votre enfant, à travers son cuir chevelu. Encore pire, il est souvent recommandé de répéter le traitement plusieurs fois pour qu’il soit efficace (ce qui est également très discutable).

Inutile de recourir aux médicaments pour vous débarrasser des poux

Alors que les shampoings médicinaux sont préconisés comme la meilleure méthode pour se débarrasser des poux, c’est à vous de voir si vous avez vraiment envie d’étaler des pesticides sur les cheveux de votre enfant … sachant surtout qu'ils risquent de ne pas tuer les poux et qu’il existe d'autres alternatives efficaces.

Pour commencer, enduisez les cheveux de votre enfant d'huile d'olive ou d’huile de noix de coco. Bien que cela soit controversé, on entend souvent que l’huile asphyxie les poux. Une recherche suggère même que priver les poux d'oxygène en les mettant sous l’eau pendant huit heures ne suffit pas à les tuer, et une autre étude a conclu que l'application d'huile d'olive n’entraîne pas une mortalité significative des poux.

Par contre, l’huile de noix de coco semble être une option de traitement efficace contre les poux, puisqu’il a été observé un taux de mortalité de 80% après quatre heures. Il a également été démontré qu'un spray à base d’huile de noix de coco et d'anis fonctionnait mieux qu'une lotion à base de perméthrine pour tuer les poux.

L'huile de noix de coco (de même que l’huile d’olive) est efficace aussi parce qu’elle lubrifie les cheveux, ce qui facilite l'élimination des poux et des lentes. Et c’est là la clé. Un peigne à dents très fines pour éliminer manuellement les poux et les lentes est l’un des outils les plus efficaces qui soit.  Vous pouvez aussi attraper les insectes avec les doigts.

Un nombre croissant d’entreprises de « chercheurs de ptites bêtes » a d'ailleurs vu le jour ces dernières années, qui proposent d’enlever manuellement les poux de la tête de votre enfant, pour environ 90 à 250 dollars de l’heure (environ 80 à 230 Euros). La plupart associent le peigne/brossage avec une application d'huile pour faciliter l’élimination des poux, et vous pouvez tout à fait le faire vous-même. Il peut être nécessaire de répéter le traitement deux à trois fois pour être sûr d'avoir éliminé tous les nouveaux poux, récemment éclos.

Comment se débarrasser des poux naturellement

Il n’y a vraiment aucune raison d'appliquer des pesticides neurotoxiques sur la tête de votre enfant. Pour la plupart des gens, l'association d’huile d'olive et d'élimination manuelle est assez efficace, mais vous pouvez également essayer les méthodes suivantes :

  1. La terre de diatomée (TD)

    La terre de diatomée est composée de minuscules algues fossilisées, les diatomées. Les diatomées sont broyées et transformées en une fine poudre riche en minéraux, et toxique pour les insectes. La TD fonctionne en absorbant la graisse de l’enveloppe protectrice des insectes, ce qui les assèche et les tue.

    La TD n’est pas toxique pour l’homme, bien qu'il faille éviter d’en respirer la poussière, en particulier pendant une période prolongée. Voici comment utiliser la TD en toute sécurité pour éliminer les poux :

    1. Placez un vieux t-shirt à l’envers sur la tête de votre enfant, de façon à ce que le col forme un 'joint’ autour de son cuir chevelu.
    2. Appliquez la TD sur les cheveux de votre enfant, en veillant à ce que la poussière reste à l’intérieur du « sac » formé par le t-shirt.
    3. Attachez ensemble les extrémités du t-shirt et massez le cuir chevelu de votre enfant pour faire pénétrer la terre dans ses cheveux.
    4. Laissez poser toute la nuit, et faites un shampoing le lendemain.
    5. Faites suivre le shampoing d’un peignage soigneux avec un peigne extra-fin. Il peut être nécessaire de répéter le traitement une fois par semaine pendant trois semaines.
  2. L’huile de tea-tree

    L’huile de tea-tree est appréciée depuis longtemps pour ses propriétés antibactériennes, antifongiques et antivirales, mais elle est aussi très efficace contre les poux. Au cours d'une étude, une application d’huile de tea-tree à 1% a tué 100 % des poux en 30 minutes. Voici les étapes à suivre pour fabriquer une solution à base de tea-tree :

    1. Mélangez une cuillère à café d'huile de tea-tree, 3 cl de shampoing naturel et 3 cuillère à café d'huile de noix de coco.
    2. Appliquez soigneusement le mélange sur vos cheveux puis couvrez-les d'un bonnet de douche ou d'une serviette. Laissez poser 30 minutes puis rincez à l’eau chaude.
    3. Utilisez un peigne fin sur vos cheveux encore humides pour éliminer les poux morts.
  3. L’air chaud

    Il existe plusieurs types d'appareils qui soufflent de l’air chaud pour aider à tuer les poux. L'un de ces appareils, le LouseBuster, tue presque 100% des lentes et 80% des poux. Et même utilisé à une température confortable, il est légèrement moins chaud qu’un sèche-cheveux standard.

    Le LouseBuster est vendu aux infirmières, aux écoles et aux hôpitaux ainsi qu’aux « salons à poux » spécialisés dans l’élimination non toxique des poux. D’après le magazine Pediatrics :

    « Nos observations prouvent qu’une application de 30 minutes d'air chaud peut éradiquer une infestation de poux. En résumé, l’air chaud est un traitement efficace, sans danger, auquel les poux ne risquent sans doute pas de développer de résistance. »

    Toutefois, si vous n'avez pas accès à un LouseBuster, la solution la plus approchante est d’utiliser un sèche-cheveux traditionnel.

    D'après une étude publiée dans le journal American Family Physician, les sèche-cheveux ont un taux de réussite de 47,2% pour éradiquer les poux, et de 47,5% pour la diminution de l’éclosion des œufs. Vous devrez cependant répéter l’opération plusieurs fois pour éliminer totalement les poux.
  4. Mélange de sel, vinaigre et huile de coco

    Un mélange de sel et de vinaigre peut permettre de déshydrater et, à terme, de tuer les poux. Voici comment préparer un vaporisateur de ce mélange :

    1. Dissoudre un quart de tasse de sel d’Himalaya dans un quart de tasse de vinaigre de cidre chaud.
    2. Vaporiser le mélange sur votre cuir chevelu jusqu’à le mouiller.
    3. Laissez sécher puis appliquez une couche d'huile de coco sur vos cheveux.
    4. Laissez poser l’huile pendant huit heures, puis peignez pour éliminer les poux morts.
    5. Lavez vos cheveux pour vous débarrasser de l’odeur laissée par le mélange.

    Les poux sont malheureusement assez courants, et affectent chaque année 6 à 12 millions d’enfants. Mais si votre enfant revient de l’école avec des poux, pas de panique - et ne vous précipitez pas à la pharmacie pour acheter des shampoings anti-poux toxiques.

    En utilisant une ou plusieurs méthodes naturelles décrites plus haut, vous devriez pouvoir rapidement débarrasser votre enfant de ses poux sans avoir recours à des substances chimiques toxiques. Et si vous ne vous sentez pas capable de le faire vous-même, il existe de nombreux salons professionnels qui le feront pour vous (assurez-vous simplement d’en choisir un qui n’utilise que des méthodes naturelles).