Qu’arrive-t-il à votre corps lorsque vous êtes déshydraté ?

La déshydratation

En bref -

  • La déshydratation survient lorsque votre corps a perdu trop d’eau et qu’elle n'a pas été remplacée, ce qui l’empêche de fonctionner normalement
  • Les bébés et les enfants sont particulièrement enclins à la déshydratation car leurs corps sont composés respectivement de 70% et 65% d'eau
  • L'industrie des boissons soutient que les boissons énergétiques contribuent à recharger votre corps en électrolytes pendant le sport ou les activités de plein air, mais en réalité les ingrédients de vos boissons énergétiques préférées ne vous hydrateront pas et ne vous seront pas bénéfiques non plus ; ils risquent même d’être néfastes pour votre santé
  • Lorsque vous fournissez à votre corps de l’eau structurée, vous restaurez son équilibre et son intégrité
Taille du texte:

Dr. Mercola

La déshydratation n'est pas un problème de santé anodin. Chacun peut avoir un déficit de liquides pour différentes raisons, il est donc important de toujours vous hydrater avec de l'eau. Lisez la suite pour en savoir plus sur les symptômes de la déshydratation et apprendre à la prévenir.

Qu'est-ce que la déshydratation ?

Le corps humain est composé au moins de deux tiers d'eau. Elle joue un rôle important dans vos fonctions normales, comme la lubrification de vos articulations et de vos yeux, elle contribue à la santé de la peau en éliminant les toxines et facilite la digestion. Lorsque votre corps manque d'eau, elle doit être remplacée car un déséquilibre entre les sels et le sucre dans l'organisme peut affecter son fonctionnement.

Si votre corps perd 1% ou 2% de son eau, vous avez soif : c'est le signe que vous devez remplacer le liquide perdu.

La déshydratation survient lorsque votre corps a perdu trop d'eau et qu'elle n'a pas été remplacée, ce qui l'empêche de fonctionner normalement. Une déshydratation légère peut être traitée facilement mais si elle atteint un niveau extrême, elle peut mettre votre vie en danger et nécessite une intervention médicale immédiate.

Signes et symptômes de la déshydratation

Déshydratation légère à modérée Déshydratation sévère
Bouche sèche, collante

Soif extrême

Somnolence ou fatigue

Irritabilité et confusion

Peau sèche

Yeux enfoncés

Maux de tête

Peau sèche qui ne revient pas en place lorsque vous la pincez

Constipation

Faible pression artérielle

Vertiges ou étourdissements

Rythme cardiaque rapide

Peu ou pas de larmes

Respiration rapide

Urines peu abondantes

Impossibilité de verser des larmes

Peau sèche, froide

Fièvre

Crampes musculaires

Peu ou pas d'urines, et toute couleur d'urine plus foncée que d'habitude

Dans les cas sévères, délire ou perte de connaissance

Les enfants sont plus vulnérables à la déshydratation, c'est pourquoi il faut les prendre en charge immédiatement si vous constatez les symptômes suivants :

Fontanelle (petite partie molle au sommet du crâne) enfoncée

Peu ou pas de larmes lorsqu'ils pleurent

Bouche sèche

Ils mouillent peu leurs couches

Somnolence

Respiration rapide

La déshydratation chronique peut affecter vos organes et entrainer la formation de calculs rénaux, des problèmes de cholestérol, de constipation, et des dommages hépatiques, articulaires et musculaires.

Qu'il s'agisse d'une déshydratation légère, modérée ou sévère, les liquides perdus par votre organisme doivent être remplacés immédiatement. Si vous commencez à souffrir de diarrhée sévère, avec ou sans vomissements, de fièvre, d'une diarrhée modérée qui dure depuis 24 heures, si vous avez du sang dans les selles ou que vous ne pouvez boire aucun liquide, vous devez consulter un médecin dans les meilleurs délais.

Qu'est-ce qui provoque la déshydratation ?

  • La diarrhée. Elle empêche vos intestins d'absorber l'eau des aliments que vous mangez, ce qui en fait la cause de déshydratation la plus courante.
  • Les vomissements. Parmi les causes fréquentes de vomissements, on trouve les intoxications alimentaires, les nausées et l'intoxication à l'alcool.
  • La transpiration. La fièvre ou une activité physique intense peuvent par exemple provoquer une transpiration abondante. Travailler dans un environnement très chaud peut également faire transpirer abondamment.
  • Le diabète. En dehors de la glycémie élevée, certains médicaments pour traiter le diabète, comme les diurétiques, peuvent contraindre les personnes diabétiques à uriner souvent.
  • Des mictions fréquentes. Elles peuvent être provoquées par l'alcool et certains médicaments comme les antihistaminiques, les médicaments pour traiter l'hypertension artérielle, et les antipsychotiques.

Quelles sont les personnes à risque de déshydratation ?

Bien que tout le monde puisse être sujet à la déshydratation, certaines personnes présentent un risque accru, par exemple celles qui pratiquent l'alpinisme. Il est particulièrement difficile pour les randonneurs de rester hydraté, car la pression atmosphérique en altitude les fait transpirer davantage et respirer plus intensément. L'augmentation des échanges gazeux fait perdre davantage de vapeur d'eau à votre organisme.

Les athlètes, en particulier ceux qui pratiquent des marathons, triathlons et des courses cyclistes, sont également prédisposés à la déshydratation. Plus ils s'entrainent longtemps, plus leur corps perd d'eau.

Une étude a même révélé que la déshydratation peut affecter la performance des joueurs de basket. L'étude a porté sur 17 hommes âgés de 17 à 28 ans, et a déterminé leurs performances en fonction de différents stades de déshydratation allant jusqu'à 4%. Les résultats ont montré que lorsque la déshydratation augmente, les performances diminuent.

Les bébés et les enfants sont particulièrement enclins à la déshydratation car leurs corps sont composés respectivement de 70% et 65% d'eau. Leurs corps étant plus vulnérables à l'épuisement des réserves d'eau, leurs besoins en eau sont plus importants que ceux des adultes.

Les personnes âgées sont également à risque de déshydratation car le mécanisme de la soif s'affaiblit avec l'âge. D'après BBC News, la recherche a révélé qu'un senior sur cinq ne boit pas suffisamment, car le vieillissement fait perdre aux gens la sensation de soif, principalement en raison de la diminution des contacts sociaux, ou par simple oubli. Les personnes souffrant de démence ont un risque de déshydratation multiplié par six.

Les personnes atteintes de maladies comme une maladie rénale, le diabète, une fibrose kystique, et des troubles des glandes surrénales, sont également plus sujettes à la déshydratation. Les personnes alcooliques peuvent également être plus exposées à ce problème.

Comment prévenir la déshydratation

La déshydratation étant un trouble potentiellement mortel, il est important de remplacer immédiatement l'eau perdue par votre organisme. L'eau joue un rôle très important dans vos fonctions corporelles, c'est pourquoi elle doit faire partie intégrante de votre vie quotidienne.

Emportez toujours une bouteille d'eau avec vous lorsque vous faites du sport ou toute activité physique, en particulier lorsqu'il fait très chaud. Une bonne règle de base pour prévenir la déshydratation est de boire suffisamment d'eau pour que votre urine soit jaune pâle. Une urine foncée signifie que vos reins retiennent les liquides pour que votre corps puisse fonctionner normalement.

Il est particulièrement important de surveiller les personnes fiévreuses, qui souffrent de vomissements ou de diarrhées, et de ne pas les laisser se déshydrater. Il est important de leur faire boire de l'eau en quantité pour remplacer les liquides qu'elles ont perdus.

Les boissons énergétiques ne vous hydratent pas

Les boissons énergétiques font aujourd'hui l'objet de nombreuses publicités - campagnes télévisées ou athlètes populaires qui les parrainent - et les médias véhiculent l'idée qu'elles sont bonnes pour votre santé et vous maintiendront bien hydraté. L'industrie des boissons soutient que les boissons énergétiques contribuent à recharger votre corps en électrolytes pendant le sport ou les activités de plein air, mais en réalité leurs ingrédients ne vous hydrateront pas et ne vous seront pas bénéfiques non plus ; ils risquent même d'être néfastes pour votre santé.

Une boisson énergétique contient généralement du sirop de glucose-fructose (HFCS) et des édulcorants artificiels. Sa teneur en sucre équivaut à deux tiers de celle d'un soda, et elle est 30 fois plus corrosive que l'eau pour vos dents. Le sirop de glucose fructose peut impacter votre santé en empêchant par exemple la production naturelle d'hormones de croissance (hGH) par votre corps. Il contribue également à presque toutes les maladies chroniques comme le diabète, le cancer et les maladies cardiaques.

En dehors des boissons énergisantes, il existe d'autres boissons sucrées, comme les sodas, qui ne vous font pas beaucoup de bien. Elles sont également mauvaises pour votre santé, car une bouteille de cola de 60 cl vous apporte à elle seule l'équivalent de 16 cuillères à café de sucre, sous forme de sirop de glucose fructose. Les sodas lights ne sont pas meilleurs, car une étude a révélé que les buveurs de sodas lights présentent une augmentation du tour de taille équivalent à 70% de celle des buveurs de sodas classiques (non light) sur une période de dix ans.

Les jus de fruits sucrés du commerce sont également à éviter car ils n'ont aucune propriété hydratante et sont chargés en sucre. Une bouteille de 45 cl de Minute Maid contient par exemple 49 grammes de sucre.

De plus, la plupart des jus de fruits industriels ont peu de choses en commun avec un véritable jus de fruit frais. Les jus de fruits du commerce sont pasteurisés et leur oxygène est éliminé pour rallonger leur temps de conservation, ce qui les rend bien moins nutritifs. Des jus de fruits du commerce présentant une date d'expiration à 60 jours, voire plus, sont nécessairement lourdement transformés, je vous encourage donc à boycotter ce genre de boissons.

Optez pour l'eau vivante

Je vous conseille d'éviter l'eau du robinet à tout prix, car elle contient du fluor, des métaux lourds et des sous-produits de la désinfection qui peuvent avoir des effets néfastes sur votre santé. Installez un filtre à eau dans votre maison qui retiendra ces dangereux contaminants.

Si vous voulez la meilleure eau pour vous et votre famille, je vous conseille de boire une eau structurée, ou « vivante », comme une eau de source profonde. D'après le Dr. Gérald Pollack, l'un des plus grands chercheurs scientifiques au monde dans le domaine des propriétés physiques de l'eau, l'eau structurée ou l'eau EZ pour « exclusion zone » (zone d'exclusion) est le même type d'eau que celle présente dans vos cellules. Elle a une charge négative, et fonctionne exactement comme une batterie, en retenant et en libérant de l'énergie.

L'eau distillée étant trop acide et l'eau alcaline étant trop alcaline, seule l'eau structurée présente la fourchette idéale de PH, qui se situe entre 6,5 et 7,5. C'est pourquoi je souhaite sincèrement que vous nourrissiez votre corps d'eau structurée, car elle peut restaurer l'équilibre et l'intégrité de votre corps.

Je bois personnellement de l'eau vortexée depuis que je suis fan de Viktor Shauberger, qui a beaucoup travaillé sur le vortex il y a une centaine d'année. En créant un vortex dans votre verre d'eau, vous lui apportez beaucoup d'énergie et augmentez également son EZ.

L'eau EZ idéale est issue de la fonte de la glace mais puisqu'elle est pratiquement inaccessible à la plupart d'entre nous, l'eau naturelle de source profonde est une bonne alternative. Apportez simplement des contenants en verre et évitez les bouteilles en plastique car elles contiennent du bisphénol A, du bisphénol B et des phtalates, néfastes pour votre santé.

Autres étancheurs de soif naturels pour prévenir la déshydratation

Si vous voulez quelque chose de plus gouteûx que l'eau, vous pouvez opter pour des jus verts préparés à base de légumes frais crus et bio. Toutefois, je vous conseille d'éviter les jus préparés avec de trop nombreux fruits, car ils seront riches en sucre et en calories. Préférez une recette de jus vert qui associe un ou deux fruits et de grandes quantités de légumes verts comme des épinards, du céleri, ou du chou frisé. De cette façon, vous minimisez votre apport de sucre et recevez néanmoins tous les nutriments des fruits et des légumes dans leur forme la plus pure.

Je vous conseille de ne pas consommer plus de 25 grammes de fructose par jour. Si vous souffrez de diabète de type 2, de résistance à l'insuline, ou d'une maladie cardiaque, il est sage de restreindre votre consommation totale de fructose à 15 grammes par jour.

L'eau de coco est également un excellent substitut aux boissons énergétiques du commerce. Elle apporte des bienfaits maximums pour la santé grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, à ses acides aminés et à ses antioxydants. Prudence toutefois : l'eau de coco contient aussi du sucre, elle est donc à boire avec modération. Consommez-la de préférence après un entrainement de cardio, lorsque vous avez besoin de recharger votre corps en minéraux et en fluides.

La clé pour éviter la déshydratation : écoutez votre corps

Personne mieux que vous ne peut déterminer si vous êtes déshydraté. Si vous sentez que vous avez soif ou si vous transpirez abondamment, vous devez recharger votre organisme en eau immédiatement. N'attendez pas de voir apparaître des symptômes graves pour agir, car ils peuvent mettre votre vie en danger.

Chacun d'entre nous peut potentiellement être victime de déshydratation, même sans pratiquer d'activité physique, il est donc important de toujours avoir à portée de main une bouteille d'eau filtrée pour rester hydraté. Souvenez-vous qu'une personne en bonne santé urine sept à huit fois par jour, donc si vous urinez moins fréquemment, cela signifie que vous ne buvez pas suffisamment d'eau.

Pensez à toujours écouter votre corps. Lorsque vous ressentez le besoin de boire, optez pour une eau structurée ou filtrée plutôt que pour une boisson artificiellement sucrée, qui peut avoir des effets désastreux sur votre santé. Rien n'est plus rafraichissant que l'eau froide pour remplacer les liquides perdus.