Les causes les plus fréquentes de vomissement chez le chat...

Taille du texte:
Chat Qui Vomit

Dr. Becker

Vous vous dites peut-être que le vomissement du chat est un sujet étrange mais le fait est que de nombreux chats vomissent. Et nombreux sont ceux qui vomissent régulièrement.

Je voudrais évoquer certaines des causes courantes du vomissement chez le chat pour vous aider à affiner les causes du problème de votre propre animal, dont vous pourrez ensuite discuter avec votre vétérinaire.

Il faut savoir qu'il existe de nombreuses raisons qui peuvent faire vomir votre animal, il n’existe donc pas de réponse simple et rapide à la question « pourquoi mon petit chat vomit-il si souvent ? »

L'une des causes les plus fréquentes de vomissement chez le chat est son alimentation

Une alimentation de mauvaise qualité, à base de produits valorisés, peut contribuer aux vomissements de votre chat. « Produits valorisés » signifie que les protéines présentes dans la nourriture de votre chat ne sont pas autorisées dans l’alimentation humaine. Ils sont généralement constitués des déchets provenant des abattoirs - plumes et becs de volailles, peau, sabots, yeux et têtes. Ces morceaux sont considérés comme des protéines mais ils peuvent être très difficiles à digérer et à assimiler pour votre animal, ce qui peut provoquer des vomissements.

Certains chatons développent des allergies à leur nourriture et c’est d'ailleurs une cause très fréquente de vomissements épisodiques sur le long cours. Si votre chaton se comporte normalement, qu'il a un poids correct, ne semble pas malade et est plein d’énergie, mais qu’il vomit occasionnellement, il est possible qu’il soit allergique à sa nourriture.

Les allergies à la nourriture apparaissent lorsque l’on donne toujours la même nourriture aux chats. De nombreux propriétaires de chats pensent que ‘leur chat ne veut rien manger d'autre!’ C’est pourquoi les chats ont tendance à être nourris de la même façon tout au long de l'année - non pas parce que leur propriétaire n’y connaît rien, mais parce que les chatons refusent tout autre type de nourriture.

Je reçois de nombreux chats dans ma clinique qui sont drogués au poisson et à la volaille. Ils sont complètement accros à ces deux types de protéines, et si on leur propose une autre source de protéine, ils n’y touchent pas.

Il faut parfois faire preuve d’astuce pour arriver à varier l'alimentation de son chat. Vous trouverez des vidéos sur ce site qui expliquent comment faire accepter un nouvel aliment à votre chaton.

Si votre chat vomit régulièrement, il est important de considérer son alimentation comme principale cause possible. Le nourrir d'un seul type de protéine, même d'une qualité de consommation humaine, peut finir par provoquer une inflammation gastro-intestinale et des allergies alimentaires. Il ne s'agit donc pas uniquement de qualité de protéine, mais il faut également changer fréquemment de source de protéine.

Je vous conseille de faire passer votre chaton à une alimentation pour chat de qualité de consommation humaine, puis si possible à un régime à base d'aliments crus. Puis, tous les trois mois, changez de source de protéine pour éviter les allergies alimentaires.

Les friandises et le lait sont des coupables potentiels

Un autre domaine à étudier est celui des friandises pour chat. Je vois souvent dans ma clinique des maîtres qui nourrissent leur chat avec des aliments de très bonne qualité mais qui leur donnent ensuite des friandises vraiment malsaines.

Lorsque vous lisez l’étiquette du paquet de friandises de votre chat et que vous voyez qu’elles contiennent du propylène glycol, du FD&C Red No.4, de l’éthoxiquine, des colorants ou émulsifiants chimiques, des surfactants et autres ingrédients imprononçables, c’est le signe clair que vous ne devriez pas en donner à votre félin.

Tous ces additifs, conservateurs et autres véritables cochonneries peuvent provoquer une inflammation gastro-intestinale, qui entraine des vomissements.

Dernier coupable, mais pas le moindre, le lait. La plupart des mammifères boivent du lait s'ils en ont l’occasion, mais il est important que ce soit du lait provenant de la même espèce. Les problèmes gastro-intestinaux sont provoqués par la consommation de lait d’une espèce animale différente.

Votre chat ne possède pas les enzymes capables de décomposer le sucre du lait de vache - son pancréas ne secrète pas le lactase nécessaire pour décomposer le lactose présent dans le lait de vache. Résultat ? Des effets secondaires gastro-intestinaux, notamment des vomissements.

Votre chat a-t-il tendance à engloutir ses repas ?

Une autre raison très courante pour laquelle les chats vomissent est qu’ils mangent trop vite. Votre chat est un quadrupède - son œsophages est donc horizontal et non vertical. Il arrive que la nourriture vienne heurter le sphincter œsophagien inférieur, provoquant la régurgitation de la nourriture, non digérée, quelques minutes après qu’elle ait été avalée. Il vaut mieux dans ce cas freiner le glouton.

C’est un problème particulier aux maisons dans lesquelles cohabitent plusieurs chats qui sont nourris en plusieurs fois (ce que je recommande, d'ailleurs), ce qui engendre parfois un peu de compétition.

Il y a de fortes chances pour que vous ayez au moins un glouton qui avale sa portion en un éclair lorsque vous distribuez les gamelles du matin ou du soir, puis qui commence à visiter les autres gamelles pour voir ce qu’il peut grignoter d'autre.

Si c’est le cas chez vous, vous devez nourrir vos chats séparément, dans des pièces différentes, afin qu’ils ne puissent ni voir ni entendre les autres chats se nourrir. L’idéal est de pouvoir enfermer chaque chat parce qu’il ne faudra pas très longtemps à votre glouton pour trouver les autres gamelles s'il y a accès.

Laissez environ 20 minutes de solitude à vos chats pour qu’ils puissent manger tranquillement, sans être interrompus, puis retirez les gamelles. Cette technique devrait ralentir votre glouton (et lui éviter de grossir), et permettre par la même occasion aux chats qui mangent plus lentement d’être détendus pendant leur repas.

Si vous n’avez qu’un seul chat mais que c’est un glouton, il vous faudra peut-être partager ses repas en portions plus petites et le nourrir plus souvent de façon à ce qu’il ne régurgite pas sa nourriture.

L’heure des repas est importante

Les animaux nourris en plusieurs fois, par exemple à 6h00 et 20h00, anticipent leurs repas parfois longtemps à l'avance.

Il peut arriver que votre chat vous réveille à 5h00 parce qu’il sait que l’heure du repas approche.

Pendant l'heure qui suit, l’estomac de votre chat va secréter de l'acide chlorhydrique, des sucs gastriques et de la bile, nécessaires à la digestion de son repas.

Imaginons maintenant que, pour une raison ou une autre, vous ne donniez pas à manger à votre chat avant 7h00. Il y a de grandes chances pour qu’il vomisse un peu de mousse blanche et de bile jaune entre 6h00 et 7h00. Ce vomissement est dû au fait que l'acide chlorhydrique irrite son estomac, et puisque l'acide n’a encore aucun aliment à digérer, son organisme en évacue une partie pour stopper l’irritation.

Si cela se produit, le mieux est de donner quelque chose à grignoter à votre chat avant de le nourrir, une friandise ou une petite partie de son repas par exemple Si votre animal à tendance à vomir avant les repas, essayez de lui donner une friandise suffisamment tôt pour que l'acide chlorhydrique qu’il produit ait de quoi s’occuper. Cela devrait réduire l’irritation gastro-intestinale et résoudre les vomissements avant les repas.

Une carence en enzymes peut provoquer des vomissements

Il arrive que le pancréas du chat ne produise pas assez de lipases, de protéases et d’amylases, ce qui peut donner lieu à une pancréatite chronique ou aigue.

La pancréatite (inflammation du pancréas) est une affection très courante chez le chat. Les vétérinaires se rendent d'ailleurs compte aujourd'hui qu’elle est plus souvent la cause sous-jacente des vomissements épisodiques que ce qu'ils pensaient.

Ajouter une enzyme digestive à l’alimentation de votre chat revient à prendre une assurance. Il se peut que vous n’en ayez jamais besoin, mais il vaut mieux en avoir une. Si le pancréas de votre minou produit suffisamment d’enzymes, en ajouter à sa nourriture ne lui fera pas de mal.

Si par contre le pancréas de votre animal ne secrète pas suffisamment d’enzymes, la supplémentation est un excellent moyen de s'assurer qu’il aura les enzymes nécessaires pour digérer le repas que vous venez de lui donner.

Les boules de poils sont une autre cause fréquente de vomissements épisodiques

Si vous n’êtes pas sûr que votre chat ait des problèmes de boules de poils, et que vous trouvez par terre des bouchons cylindriques entourés de liquide, cela vous le confirme.

Les chats à poils longs, ceux qui font leur toilette et tout autre chat de la maison a besoin de votre aide pour réduire la quantité de poils qu'il avale.

En d'autres termes, vous devez brosser votre chat et, s’il a été désigné comme coiffeur dans une maison abritant plusieurs chats, vous devez également brosser les autres pour qu’il n'avale pas chaque jour les poils de plusieurs minous. Son tube digestif n’est pas conçu pour gérer les poils de huit chats.

Vous pouvez également aider votre chat à évacuer les poils en ajoutant des fibres à son alimentation ou un remède contre les boules de poils, qui ne contienne pas de pétrole.

Brosser votre chat, voir le raser s'il a les poils très longs, peut largement réduire la quantité de poils qu'il avale, et par la même occasion la quantité de boules de pois qu'il doit gérer.

Autres causes de vomissements chez le chat

Malheureusement l’empoisonnement est une cause très fréquente de vomissement chez les chats. Si votre chat se met soudainement à vomir - en particulier si cela ne lui arrive pas souvent - il y a fort à craindre qu’il ait ingéré quelque chose de toxique.

Les plantes d'intérieur sont souvent toxiques pour les chats. Si votre chat mange vos plantes d’intérieur, c’est sans doute parce qu’il essaye de compenser un manque de certains nutriments qu’il ne peut obtenir que par une alimentation crue.

Les chats n’ont pas un besoin physiologique de plantes vertes. En d'autres termes, ils ne souffrent pas de carences en plantes vertes. Ils ont simplement un besoin d'alimentation vivante.

En donnant à votre chat de l’herbe à chat (herbe de blé), vous lui offrez une alimentation vivante qui peut suffire à le tenir éloigné des plantes vertes potentiellement toxiques.

Les herbicides, pesticides et produits ménagers chimiques sont également des substances toxiques pour les chats, qui provoquent des vomissements en cas d’ingestion.

Si vous pensez que votre chat a ingéré une substance toxique, appelez immédiatement le Centre National d'Informations Toxicologiques Vétérinaires (CNITV) au + 33 (0)4 78 87 10 40 pour la France, ou le ASPCA Poison Control Hotline au 1-888-426-4435 si vous êtes aux États-Unis.

Certaines maladies inflammatoires de l’intestin telles que le syndrome du côlon irritable (SCI), la gastrite, l’entérite, la colite et la pancréatite, sont également responsables de vomissements chez les chats. Une inflammation chronique gastro-intestinale chez votre chat qui provoque souvent des vomissements épisodiques, peut entraîner des lymphomes gastro-intestinaux. Les cancers gastro-intestinaux peuvent également être responsables de vomissements.

Les troubles du métabolisme comme l’hyperthyroïdie augmentent souvent le métabolisme du chat, ce qui provoque des vomissements.

Une maladie organique ou le dysfonctionnement d’un organe de détoxication, tel que le foie ou les reins, sont également responsables de vomissements chez les animaux.

Contrôle du fonctionnement gastro-intestinal de votre chat

Comprenez bien, en dépit de ce qu’ont pu vous dire votre vétérinaire ou d'autres propriétaires de chats, que les vomissements ne sont pas « normaux » pour un chat. Les vomissements sont un signe que quelque chose ne va pas dans le corps de votre animal, que ce soit un problème mineur ou grave.

Les seuls animaux qui vomissent régulièrement par nature sont les vautours. Les chats, ni d'ailleurs aucun autre mammifère, ne devraient pas vomir de façon régulière.

Il est important, si votre chat vomit de façon intermittente, de consulter votre vétérinaire pour en déterminer la cause. Si votre vétérinaire fait partie de ceux qui pensent qu’il est normal qu'un chat vomisse, je vous conseille d’en trouver un autre - de préférence un praticien en médecine holistique ou intégrative.

Votre vétérinaire devra d'abord écarter toutes les causes graves et inquiétantes de vomissements, telles que l’hyperthyroïdie ou une maladie organique.

Il pourrait ensuite envisager de faire un contrôle du fonctionnement gastro-intestinal au moyen d’un échantillon sanguin à envoyer au Texas A&M vet medicine's gastrointestinal lab (laboratoire d’analyse gastro-intestinale de médecine vétérinaire A&M au Texas). Ils pourront aider à déterminer si votre chat souffre de malabsorption et de troubles digestifs, une maladie de l’intestin grêle, ou de tout autre problème qui pourrait être responsable des vomissements.

Le plus important, quoi que vous fassiez, est de ne pas accepter que votre vétérinaire se contente de proposer des médicaments pour supprimer les vomissements, sans en traiter la cause sous-jacente.

+ Sources et Références