Remèdes maison contre les ongles incarnés


Ongle incarné

En bref -

  • Un ongle incarné peut provoquer une douleur invalidante et survient lorsque le bord pointu de l’ongle du gros orteil commence à pousser vers l’intérieur, pénétrant la peau sur le côté de l’orteil, provoquant infection et douleur.
  • Bien que la chirurgie soit souvent la meilleure solution pour traiter un ongle incarné, il existe plusieurs remèdes maison qui peuvent être utiles aux premiers stades
  • Pour réduire la douleur et accélérer la guérison, trempez votre pied dans du sel d’Epsom, du peroxyde d’hydrogène ou du vinaigre de cidre. Parmi les remèdes topiques, on trouve le Vicks VapoRub, l’huile de fleur blanche, l’huile d'origan, le citron et la pâte de curcuma
Taille du texte:

Dr. Mercola

Huit américains sur dix connaissent des problèmes de pieds. Un sur quatre dit que des douleurs de pieds l’empêchent de faire du sport.

L’ongle incarné est une cause courante de douleur au pied, qui peut s’avérer insupportable - un problème qui survient lorsque le bord pointu de l’ongle du gros orteil commence à pousser vers l’intérieur, pénétrant la peau sur le côté de l’orteil.

Comme la plupart de ceux qui lisent ces lignes, je connais personnellement la douleur d'un ongle incarné. Pendant de nombreuses années, je me suis simplement efforcé d’enlever la partie fautive de l’ongle. Mais ce n’était qu'une solution temporaire, et de plus assez douloureuse.

Bien que je ne sois pas un grand fan des interventions chirurgicales en général, j’ai opté pour la chirurgie orthopédique il y a environ 10 ans et cela a définitivement réglé le problème. Le problème ne s’est plus jamais reproduit et je suis vraiment heureux d'avoir eu cette possibilité.

Un podologue nous explique comment se développe en général un ongle incarné et comment le gérer au mieux. Bien que la chirurgie soit souvent la meilleure solution pour traiter un ongle incarné (comme cela a été le cas pour moi), il existe plusieurs remèdes maison qui peuvent être utiles aux premiers stades.

Inutile de préciser que plus vite vous le traitez, et plus vous avez de chances de guérir la zone atteinte. En règle générale, si vous souffrez d'une maladie comme le diabète, qui gène la circulation du sang dans les pieds, ou si vous avez des lésions nerveuses dans la jambe ou le pied, évitez de vous soignez vous même et consultez un podologue pour éviter les complications.

Qu’est-ce qui provoque un ongle incarné ?

Les ongles incarnés sont fréquents chez les personnes qui portent des chaussures fermées pendant de longues périodes. Une pression exercée sur les orteils et les ongles par des chaussures mal ajustées, associée à l'humidité de la transpiration, est la combinaison parfaite pour provoquer des problèmes d'ongles de pieds.

Toutefois, la première cause d’ongle incarné est sans doute une mauvaise façon de les couper. Lorsque vous vous coupez les ongles, évitez d'en arrondir les bords. Coupez-les plutôt droits. Évitez également de les couper trop courts. Parmi les autres causes d’ongles incarnés, on peut trouver :

  • Une infection fongique ou bactérienne
  • Le diabète
  • Des maladies génétiques
  • Des lits d’ongles mal formés
  • Une blessure (un objet qui tombe sur votre orteil, un choc contre un meuble, ou encore en jouant en football, par exemple)

Au début, vous remarquerez en général une rougeur autour de l’ongle ainsi qu'une douleur lorsque vous portez des chaussures qui appuient sur la partie affectée. Au fur et à mesure, la douleur augmente et l’inflammation progresse. La partie infectée peut finir par saigner et/ou du pus risque de commencer à suinter. Dans les cas graves, vous pouvez avoir de la fièvre.

La plupart des remèdes nécessitent de faire tremper votre pied régulièrement pour ramollir la partie infectée et favoriser la guérison. Plusieurs remèdes topiques peuvent également être appliqués pour traiter l’infection.

Solutions pour bains de pieds

Pour faire un bain de pieds, vous avez le choix entre les produits suivants, mélangés à de l’eau. Trempez vos pieds pendant 15 à 20 minutes, entre quatre fois par semaine et deux fois par jour, et séchez bien vos pieds ensuite :

  • Savon doux
  • Sel d’Epsom (comptez environ 1 cuillère à soupe pour une petite bassine d’eau chaude)
  • Peroxyde d’hydrogène (comptez environ une demie tasse de peroxyde d’hydrogène pour une petite bassine d’eau chaude)
  • Vinaigre de cidre (mélange moitié-moitié de vinaigre et d’eau)

Remèdes topiques

En application topique, les produits suivants peuvent aider à traiter l’infection et la douleur :

  • Vicks VapoRub : appliquez directement sur la zone infectée pour soulager la douleur et accélérer la guérison
  • Huile de fleur blanche : Élaborée à partir de plusieurs plantes, cette huile a des propriétés analgésiques et est couramment utilisée en médecine chinoise traditionnelle (MCT). Appliquez quelques gouttes sur la partie touchée
  • Huile essentielle d'origan : son activité antibactérienne et antiseptique en fait un anti-douleur efficace. Toutefois, cette huile est fortement irritante pour la peau, assurez-vous donc de la diluer avec une huile porteuse ou de l’huile d’olive avant de l'appliquer sur la partie affectée
  • Citron : coupez une fine rondelle de citron et maintenez-la sur l'orteil douloureux avec un bandage. Gardez-le toute la nuit pour accélérer la guérison
  • Pâte de curcuma : Pour faire la pâte, mélangez une demie cuillère à café de poudre de curcuma avec quelques gouttes d’huile de moutarde. Appliquez la pâte sur la partie touchée et couvrez avec un bandage. Renouvelez deux ou trois fois par jour pendant plusieurs jours

Un autre soin à effectuer chez soi, douloureux mais efficace, est de séparer et de surélever le coin de l’ongle de son lit. Pour y parvenir, après avoir fait tremper votre pied, soulevez délicatement le coin de l’ongle qui pousse dans la chair avec une pince à épiler à bouts arrondis et placez un minuscule rouleau de gaze entre l’ongle et la peau. Changez cette gaze tous les jours.

Il peut falloir jusqu’à deux semaines pour que l’ongle ait suffisamment poussé et qu'il ne s’enfonce plus dans le lit unguéal.

Comment prévenir les ongles incarnés

Il est possible de prévenir les ongles incarnés en coupant vos ongles correctement. Assurez-vous de les couper droits. Évitez d’en arrondir les angles. Évitez également de les couper trop courts. S’il est coupé correctement, cela évite que l’ongle ne s’incurve et pousse dans la chair de l’orteil, d'un côté ou des deux, provoquant douleur et infection.

Une pression excessive exercée par des chaussures trop petites peut aussi contribuer à provoquer des ongles incarnés, évitez donc les chaussures trop serrées. Choisissez également des chaussettes en coton de bonne qualité lorsque vous portez des chaussures fermées, pour prévenir la formation excessive d’humidité. Si vous avez un ongle incarné, envisagez de porter des sandales jusqu’à ce que le problème soit réglé.

La chirurgie est souvent la meilleure solution

Au premier stade, il est possible que vous parveniez à libérer l’ongle incarné de la peau en faisant tremper votre pied dans l’eau chaude savonneuse. Cela peut même aider à éviter qu’il ne s'incarne. N’essayez pas de couper l’ongle vous-même, cependant, car cela ne fait en général qu’aggraver le problème.

Toutefois, si les remèdes maison ne règlent pas le problème en quelques jours ou une à deux semaines au plus, ou si l'infection se développe sérieusement, la meilleure solution est de consulter un bon podologue qui peut la traiter par la chirurgie. C’est l’un des rares problèmes pour lequel on peut réellement conseiller d'avoir recours à la chirurgie.

Le podologue anesthésie l’orteil puis il enlève le bord de l’ongle pour permettre aux tissus de cicatriser. Il applique ensuite généralement du phénol à la base de l’ongle qui a été extrait.

Bien que le phénol soit clairement toxique, les bienfaits l’emportent sur le risque car il empêche cette partie de l’ongle de repousser. Le traitement complet ne prend souvent pas plus de 15 minutes, et le soulagement et la récupération sont généralement rapides.

Certains problèmes de pieds peuvent être le signe de problèmes de santé plus graves

En dehors des ongles incarnés, il existe une variété de problèmes pouvant affecter vos pieds. Certains problèmes de pieds peuvent d'ailleurs être le signe d’autres ennuis de santé pouvant nécessiter une investigation médicale. Notamment :

  • Crampes musculaires dans les pieds et/ou les jambes : si vous portez des talons hauts, il se peut qu’ils soient la cause de vos crampes. Si c’est le cas, la solution est de choisir des chaussures plus confortables.

    Toutefois, les crampes peuvent aussi être le signe de certaines carences nutritionnelles, en particulier de déshydratation (soit par manque de consommation d’eau, soit par effet secondaire d’un diurétique) et/ou d’un manque de magnésium. Elles peuvent aussi être dues à un déséquilibre du ratio sodium, potassium, calcium et magnésium.
  • La goutte : cette maladie inflammatoire affecte généralement les gros orteils ; l’un des deux, ou les deux enflent, rougissent et deviennent rouges et douloureux. L'inflammation est provoquée par un excès d'acide urique qui s'accumule dans les articulations. Pour réduire l’inflammation, la première chose à faire est d'adapter votre alimentation. Cela se vérifie particulièrement avec la goutte.

    Les viandes et les aliments riches en purine peuvent augmenter votre taux d'acide urique, mais l’un des plus puissants promoteurs d'acide urique est le fructose, car l'acide urique est un produit dérivé du métabolisme du fructose.

    En fait, le fructose fait généralement monter le taux d'acide urique dans les quelques minutes qui suivent son ingestion. Pour normaliser votre taux d'acide urique, vous devez totalement éliminer le fructose de votre alimentation, jusqu’à parvenir à un taux idéal de 3 à 5,5 milligrammes par décilitre (mg/dl).

     Limitez également votre consommation de bière, car elle fait également augmenter votre taux d'acide urique de façon importante.
  • Pieds froids : ils peuvent indiquer des problèmes tels qu'une mauvaise circulation, un diabète, une hypothyroïdie et/ou une anémie.
  • Pieds enflés : ils peuvent être une indication de nombreux problèmes de santé, comme une mauvaise circulation liée à une insuffisance cardiaque, des problèmes rénaux ou hépatiques, des thromboses veineuses profondes (TVP) ou un caillot sanguin, entre autres. Si le gonflement est accompagné de chaleur et de rougeur, vous souffrez peut-être d'une infection.

    Un hématome et un œdème peuvent indiquer une entorse ou une fracture. À moins qu’il ne s'agisse d'un problème plus grave, il est généralement possible de soulager le gonflement en surélevant vos pieds, en pratiquant une activité physique, en équilibrant votre poids, en évitant les vêtements excessivement serrés et en réduisant votre consommation de sel raffiné.
  • Ongles d'orteils décolorés : Bien que le vernis à ongle puisse décolorer vos ongles de pieds, si vous ne portez habituellement pas de vernis, des ongles jaunis peuvent suggérer un problème systémique. Le jaunissement des ongles est lié à des maladies telles que la tuberculose, une jaunisse provoquée par un problème hépatique, une inflammation de la glande thyroïde, une sinusite ou une bronchiectasie (une maladie pulmonaire).

    Un changement de texture des ongles peut aussi être l’indication d’un problème plus profond. En règle générale, à moins que la décoloration ou le changement de texture ne puisse être expliqué par l’utilisation de cosmétiques, il est sage de consulter un professionnel de santé.