La spiruline : un aliment diététique de luxe et peut-être la panacée contre la malnutrition


Bienfaits de la spiruline pour la santé

En bref -

  • La spiruline, un type d'algue bleu-vert, est un superaliment incroyable, source concentrée de protéines, de vitamines, d'antioxydants et d'autres nutriments.
  • La spiruline est surtout connue comme supplément alimentaire ; toutefois, dans certaines parties du monde, elle est considérée comme une source alimentaire précieuse pour prévenir la malnutrition.
  • Des enfants ayant reçu un supplément de spiruline quotidien, cinq jours par semaine pendant deux mois, ont montré un meilleur état nutritionnel et ont amélioré leurs capacités intellectuelles, par comparaison au groupe qui n’en avait pas pris.
  • La spiruline est un tel concentré de nutriments que la NASA et l’Agence Spatiale Européenne étudient l’intérêt de l’introduire dans l'alimentation des astronautes sur les navettes spatiales et sur Mars.
  • La spiruline semble prometteuse pour aider à lutter contre de nombreuses maladies, y compris le diabète de type 2, les maladies cardiaques, les maladies neurodégénératives, le VIH, les allergies, etc.
Taille du texte:

Dr. Mercola

La spiruline, un type d'algue bleu-vert, est un superaliment incroyable, source concentrée de protéines, de vitamines, d'antioxydants et d'autres nutriments. L'une des formes de vie les plus anciennes sur Terre, la spiruline est utilisée comme source de nourriture par les tchadiens depuis le 9ème siècle, et on pense que la spiruline était utilisée par les Aztèques du Mexique dès le 16ème siècle.

La spiruline, qui est un organisme unicellulaire, doit son nom au mot latin signifiant « hélice » ou « spirale », en référence à sa forme de ressort. La spiruline est connue surtout comme complément nutritionnel ou comme ingrédient pour enrichir les smoothies et autres boissons vertes en nutriments. Toutefois, dans certaines parties du monde, elle est considérée comme une source alimentaire précieuse pour prévenir la malnutrition.

Qu’est-ce qui fait de la spiruline une superstar de la nutrition ?

Bien que la spiruline soit souvent décrite comme une « algue bleu-vert », elle est techniquement un type de cyanobactérie. Les cyanobactéries sont classées comme bactéries parce que leur patrimoine génétique n’est pas organisé en noyau entouré d’une membrane. Contrairement aux autres bactéries, elles contiennent de la chlorophylle et utilisent le soleil comme source d'énergie, comme le font les plantes et les algues.

L’une des caractéristiques de la spiruline est sa forte teneur en protéines - qui représentent 50 à 70% de son poids (ce qui est encore mieux que la viande rouge, composée d’environ 27% de protéines). Elle contient également tous les acides aminés essentiels, et 10 des 12 acides aminés non-essentiels, de même qu’une large gamme d'autres nutriments bénéfiques, à savoir :

Vitamines B (notamment une proportion exceptionnelle de B-12), Vitamine K, et d'autres vitamines Naturellement riche en iode Minéraux (notamment calcium, fer, magnésium, sélénium, manganèse, potassium, et zinc)
L'une des meilleures sources d'acide gamma-linoléique (GLA, un acide gras important pour le cœur et les articulations) Autres acides gras essentiels, notamment des sulfolipides, potentiellement protecteurs contre l’infection des lymphocytes T auxiliaires par le VIH Phytopigments (phycocyanine, chlorophylle et caroténoïdes)
Composés de métallo-thionine (protéines combinées à des métaux qui fixent les isotopes radioactifs lourds) Faibles en glucides (15 à 20%) 18 acides aminés différents

La spiruline présente également les propriétés particulières suivantes :

  • Les protéines de la spiruline sont hautement digestibles (digestibles de 83 à 90%), du fait qu’elles n’ont pas de parois cellulosiques, contrairement aux levures et à la chlorelle. L'utilisation protéique nette (NPU) est donc élevée (entre 53 et 61%) et il n’est pas nécessaire de cuire la spiruline pour augmenter la biodisponibilité de ses protéines.
  • Les études confirment que le « coefficient d’efficacité protéique » (CEP) de la spiruline est très élevé, ce qui signifie que le corps est capable d'utiliser ces acides aminés de façon efficace.
  • Il est RARE de trouver une telle concentration d'acide gamma-linoléique dans un aliment, et il doit généralement être synthétisé par votre corps à partir d'acide linoléique. Le GLA est un précurseur d'importantes substances chimiques, telles que les prostaglandines, les leucotriènes et les thromboxanes, qui servent de médiateurs chimiques dans les réactions immunitaires et inflammatoires.
  • La spiruline ne possède aucun acide gras à chaine carbonée impaire et très peu d'acides gras à chaîne ramifiée - deux types de lipides que les animaux de rang supérieur, comme vous et moi, ne peuvent pas métaboliser.
  • La spiruline présente approximativement les mêmes proportions de calcium, de phosphore, et de magnésium que le lait, un taux de vitamine E (tocophérol) comparable à celui des germes de blé, et quatre fois plus de vitamine B12 que le foie cru !

Utiliser la spiruline pour aider à lutter contre la malnutrition

La spiruline sauvage pousse naturellement dans les lacs alcalins du Mexique et sur le continent africain, mais elle est cultivée commercialement et récoltée dans le monde entier. On estime que la production commerciale de la spiruline atteindra 220.000 tonnes d'ici 2020. Le Japon est le plus gros producteur mondial de spiruline, ainsi que le plus gros consommateur, mais la consommation progresse également en Inde.

L'organisation Antenna India, par exemple, distribue aux enfants qui courent un risque de malnutrition des « bonbons » à la spiruline, et vend de la spiruline à bas prix à des femmes membres de groupes d’entraide, qui peuvent ensuite revendre le superaliment en en tirant un profit, tout en sensibilisant la population au problème de la malnutrition.

La recherche a montré que des enfants qui prennent un supplément de spiruline quotidiennement, cinq jours par semaine pendant deux mois, montrent un meilleur état nutritionnel et améliorent leurs capacités intellectuelles, par rapport à ceux qui n’en prennent pas.

Cet aliment est d'ailleurs un tel concentré de nutriments que la NASA et l’Agence Spatiale Européenne étudient l’intérêt de l’introduire dans l'alimentation des astronautes sur les navettes spatiales et sur Mars

Au-delà de son intérêt nutritionnel, la spiruline offre de multiples avantages pour l’environnement et ceux qui la cultivent. Sa production nécessite par exemple 10 fois moins d’eau que d'autres légumes, et on la récolte tout au long de l’année.

Renforcez votre système immunitaire, réduisez l’inflammation et luttez contre les maladies chroniques avec la spiruline

Les bienfaits de la spiruline pour la santé sont immenses et concernent pratiquement toutes les parties du corps. Elle présente par exemple un fort potentiel pour les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires, en termes d'amélioration des profils lipidiques, de contrôle de l’hypertension et de l'augmentation de l’élasticité des vaisseaux sanguins.

Les études animales suggèrent que la spiruline protègerait également le foie, probablement grâce à ses fortes propriétés antioxydantes et à sa capacité à synthétiser ou à libérer de l’oxyde nitrique ; Dans une étude ayant porté sur trois alimentations riches en antioxydants (myrtilles, épinards et spiruline), la spiruline s’est révélée avoir l’effet neuroprotecteur le plus fort, potentiellement grâce à sa capacité à anéantir les radicaux libres et à réduire l’inflammation.

Elle s’est également montrée efficace pour soigner des affections aussi variées qu'un empoisonnement à l'arsenic ou des allergies. D'après une étude, des patients traités avec de la spiruline ont indiqué être soulagés de symptômes couramment associés à la rhinite allergique, tels qu’écoulement nasal, congestion nasale, éternuements et démangeaisons. Il existe de fait des études scientifiques soutenant l’efficacité potentielle de la spiruline pour prévenir et/ou traiter les problèmes de santé suivants :

DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) Le diabète de type 2
Les maladies cardiovasculaire, notamment l’hypertension La stéatose hépatique d'origine non alcoolique (SHNA)
La santé hépatique et une réduction des dommages liés à l’exposition aux métaux lourds Les maladies cérébro-vasculaires (notamment l’AVC)
Les maladies nutritionnelles, telles que l’anémie ferriprive, l'anémie pernicieuse (carence en B12), la carence en vitamine A et le kwashiorkor Les maladies neurodégénératives, telles que la maladie de Parkinson et la maladie d’Alzheimer
Protection contre le VIH et autres virus Réduction des symptômes allergiques
Protection contre le cancer Radiation protection
Protection de la moelle osseuse et du sang (en particulier au cours de traitements contre le cancer) Renforcement des défenses immunitaires et modulation de la réponse inflammatoire
Réduction de la sensibilité à la douleur par l’inhibition des prostaglandines, qui contribuent à la douleur et à l'inflammation Réduction des symptômes de l'arthrite
Protection contre les dommages des radiations ionisantes  

Innocuité de la spiruline : attention à la contamination

L’innocuité de la spiruline a été parfaitement établie, même à hautes doses, et peu d’effets secondaires ont été rapportés. Toutefois, si elle est récoltée dans des eaux polluées, ou que les méthodes de production sont inappropriées, elle peut accumuler des toxines de l’environnement. Idéalement, consommez uniquement de la spiruline bio de source fiable, cultivée dans des eaux non polluées.

Si vous souhaitez prendre une supplémentation de spiruline en traitement préventif, les doses recommandées sont de 3.000 mg par jour pour un adulte, et de 500 à 1.500 mg pour les enfants. Pour une action thérapeutique, 10.000 à 20.000 mg par jour sont nécessaires pour un adulte.

Souvenez-vous toutefois que, en plus d’être une mine de vitamines et de minéraux essentiels, la spiruline est un puissant détoxifiant. Il est donc préférable de commencer par une faible dose et de progresser lentement. En fonction des réactions de votre corps, vous augmenterez vos apports petit à petit.

À nouveau, bien que les effets secondaires soient minimes, voici les réactions les plus importantes que vous pourriez ressentir :

  • Légère fièvre -- la forte concentration en protéines de la spiruline augmente le métabolisme, ce qui peut élever la température corporelle.
  • Déchets vert foncé -- La spiruline peut éliminer des déchets accumulés dans votre côlon, ce qui peut provoquer une coloration des selles plus foncée.
  • Excès de gaz intestinaux -- Cela pourrait indiquer que votre système digestif ne fonctionne pas correctement ou que vous présentez une accumulation excessive de gaz.
  • Sentiments d’excitation ou de somnolence -- Votre corps convertit les protéines en énergie calorifique, ce qui peut provoquer un sentiment d’agitation. D'un autre côté, le processus de détoxification peut aussi provoquer une somnolence, ce qui peut indiquer que votre corps est épuisé et à besoin de repos.
  • Éruptions cutanées et démangeaisons -- Ces symptômes sont provoqués par le nettoyage du côlon et sont temporaires.

Il est très probable que votre organisme ait besoin d'un temps d'adaptation à la spiruline, et la meilleure façon de limiter les réactions éventuelles est de commencer par de petites doses et d'augmenter progressivement en observant les réactions de votre corps. Toutefois, il semble que certaines personnes soient sensibles à la spiruline et ne la supportent pas. Si vous en faites partie, il vaut mieux l’éviter. Vous pouvez toutefois essayer la chlorelle, qui présente des bienfaits similaires.