Qu’est-ce que la technique du oil pulling ?

Taille du texte:

Dr. Mercola

L'origine de l’oil pulling remonte à près de 3.000 ans. Avant l'arrivée de la médecine moderne, les anciens avaient développé en Inde l’Ayurveda, un système de soins de santé corps-esprit.

L’Ayurveda repose principalement sur le principe selon lequel votre corps, lorsqu’il est bien équilibré, a d’extraordinaires capacités d'autoguérison.

Les praticiens recommandent de soutenir votre organisme en ayant une alimentation saine, en dormant suffisamment, en limitant le stress, en favorisant votre processus de digestion et en vivant en adéquation avec votre constitution naturelle.

L’oil pulling fait partie des pratiques de l’Ayurveda, et consiste à se rincer la bouche avec de l’huile. L’oil pulling est un remède traditionnel populaire indien utilisé pour prévenir les caries, la mauvaise haleine, les saignements de gencives et pour renforcer les dents et les gencives.

Les bienfaits pour votre santé bucco-dentaire

Certains pensent que la pratique de l’oil pulling pourrait avoir de nombreux bienfaits pour votre santé. Je ne suis pas en mesure de soutenir toutes ces affirmations, mais je connais personnellement les bienfaits de l’oil pulling pour la santé bucco-dentaire puisque je le pratique régulièrement depuis 2011.

L’oil pulling est une méthode mécanique efficace pour nettoyer les dents et les minuscules sillons des molaires, que les poils de la brosse à dent ne peuvent pas atteindre. Votre dentiste vous a peut-être recommandé de sceller vos sillons dentaires pour aider à prévenir la formation de caries.

Autrefois, les huiles les plus utilisées pour l’oil pulling étaient l'huile de sésame et l’huile de tournesol. Toutefois, ces huiles sont riches en acides-gras oméga-6, dont vous consommez sans doute suffisamment chaque jour. Mon huile préférée est l’huile de noix de coco vierge pressée à froid, pour plusieurs raisons.

Les bactéries sont la principale cause de la mauvaise haleine et de la formation des caries. Leurs membranes sont liposolubles et se décomposent sous l'action mécanique des mouvements de l’huile dans la bouche. La recherche démontre que l’oil pulling améliore la saponification, ou décomposition des membranes des bactéries.

Bien que les huiles de sésame et de tournesol soient capables de décomposer les bactéries, l’huile de coco offre un autre avantage. L’huile de coco est un acide aminé à chaine moyenne dont on sait qu’il inhibe le streptocoque mutans, la principale bactérie responsable des caries.

L'huile de coco protège également contre l’infection à levures de la bouche, que l’on appelle communément le muguet. Cette affection apparait plus couramment lorsque le système immunitaire est affaibli, ou peut affecter les bébés et les mères allaitantes.

L’Oil pulling pour les débutants

Prenez environ une cuillère à soupe d'huile de noix de coco. Vous trouverez peut-être que c’est trop, ou trop peu, mais c’est une bonne mesure de départ. L’huile de noix de coco est solide en dessous de 24,4° C (76° Fahrenheit), mais se liquéfie rapidement une fois que vous l'avez en bouche et commencez à la faire circuler.

Faites circuler l’huile dans votre bouche, en vous servant de votre langue et de vos joues pour faire passer l’huile entre les dents. Essayez de détendre vos muscles de la mâchoire pour éviter toute fatigue musculaire. L’action est naturelle et ne provoque généralement aucun inconfort.

Bien qu’on l’utilise à la manière d’un bain de bouche, il ne faut ni se gargariser avec, ni avaler l’huile avec laquelle vous vous rincez la bouche. Si vous ressentez le besoin de l’avaler, il est important de la cracher et de recommencer.

À mesure que vous faites circuler l’huile dans votre bouche, elle décompose les bactéries. L'huile et les bactéries se mélangent à l’huile, et c’est pourquoi il ne faut pas l'avaler. Après environ 20 minutes, l’huile s’épaissit et devient d'un blanc laiteux.

Crachez l’huile dans votre poubelle ou dehors. Je la crache personnellement dans le jardin, en prenant garde d’éviter les plantes. Bien que votre salive soit mélangée à l’huile, le liquide risque d’être encore suffisamment huileux pour boucher vos canalisations ou au moins ralentir l’évacuation de l’eau.

Avec le temps, l’oil pulling peut devenir aussi naturel que de vous brosser les dents. En augmentant le pH dans votre bouche après avoir l'avoir rincée à l’huile, vous pouvez réduire encore davantage le développement des bactéries.

Pour cela, gargarisez-vous avec un mélange d’une cuillère à café de bicarbonate de soude dans environ 17 cl d’eau. Cela alcalinisera le pH de votre bouche, et les bactéries prospérant dans les environnement acides, l’augmentation du pH découragera leur développement.

Pourquoi je déconseille le dentifrice fluoré

Depuis des années, pour lutter contre les caries dentaires, on ajoute du fluordans l’eau potable, dans le dentifrice, et les dentistes le proposent sous forme de traitement. Toutefois, depuis ces quelques dernières années, le fluor fait l’objet d’examens approfondis, et ce n’est pas un hasard.

Une étude sans précédent a démontré que la couche de fluorapatite formée par le dentifrice au fluor sur vos dents, ne fait que 6 nanomètres d’épaisseur.

Pour vous donner un ordre de grandeur, un cheveu est environ 10.000 fois plus épais. Les chercheurs remettent aujourd'hui en question l’efficacité de cette couche ultra-fine pour protéger votre émail, considérant que le simple fait de mâcher élimine rapidement la couche de fluorapatite de vos dents.

D'autres substances sont plus efficaces pour réparer et reminéraliser la dentine (le tissu situé en dessous de votre émail, qui constitue l’essentiel de la dent) que le dentifrice fluoré.

Le dentifrice fluoré est sans doute aussi à l’origine de la majorité des ingestions de fluor par les jeunes enfants, ce qui est un facteur de risque majeur de fluorose dentaire défigurante. La recherche a montré qu’il n’est pas rare que les jeunes enfants avalent plus de fluor, sous forme de dentifrice, que l'apport quotidien recommandé, toutes sources confondues.

La science a clairement démontré qu'avaler du fluor est néfaste pour votre santé et celle de votre enfant. C’est une substance chimique toxique qui s'accumule dans vos tissus avec le temps, modifiant vos enzymes et entrainant de graves troubles neurologiques et endocriniens.

Les enfants sont particulièrement vulnérables aux effets secondaires d’une surexposition au fluor. Si vous avez de jeunes enfants, il est donc recommandé de leur donner un dentifrice sans fluor, ou de leur apprendre à se brosser les dents avec de l’huile de coco.

Le fluor s'accumule dans votre corps comme dans celui de vos enfants, c’est donc une bonne idée d’utiliser également un dentifrice sans fluor pour vous-même.

L’impact de la santé bucco-dentaire sur votre santé physique

Votre santé bucco-dentaire a un effet systémique profond sur votre santé physique. Votre bouche peut être considérée comme une fenêtre sur votre santé, car il est facile d’évaluer la santé de vos gencives et de vos tissus mous. Comme souligné dans la note de synthèse du Ministre de la Santé de 2000:

« Le dernier demi-siècle a vu la santé bucco-dentaire évoluer, de la simple préoccupation des dents et des gencives à la reconnaissance du fait que la bouche est le centre des fonctions et tissus vitaux, essentiels à la santé globale et au bien être tout au long de la vie.

La bouche comme miroir de la santé ou des maladies, comme sentinelle ou système d’alerte précoce, comme modèle accessible pour l’étude d'autres tissus et organes et comme source potentielle de pathologies pouvant affecter d'autres systèmes et organes... »

Votre bouche est une porte d’entrée pour les agents pathogènes et les toxines. Une recherche récente a démontré que les infections orales sont liées au diabète, aux maladies cardiovasculaires et aux résultats défavorables de grossesses.

Une mauvaise santé bucco-dentaire peut aussi augmenter votre risque de démence. Les chercheurs pensent que le déclencheur pourrait être une maladie parodontale, c’est à dire une maladie des gencives.

Les données de plus de 4.000 adultes de plus de 65 ans ont été évaluées, et les personnes qui avaient le plus de prothèses présentaient un risque bien plus élevé de démence que celles qui avaient encore 20 dents, ou plus.

La maladie parodontale est une maladie inflammatoire chronique qui affecte plus que votre bouche. La recherche a montré une relation réciproque entre le besoin de médicaments contre le diabète et les maladies parodontales chez les diabétiques.

Au cours de cette étude, le traitement des maladies parodontales a réduit le besoin d'insuline. Dans une autre étude, les scientifiques ont trouvé un lien entre les maladies parodontales et une augmentation du risque de maladie chronique des reins.

Les individus souffrant de maladies des gencives ont développé des maladies chroniques des reins quatre fois plus rapidement que les autres.

Un programme complet de santé bucco-dentalre

Prendre soin de vos dents et de vos gencives est essentiel pour votre santé globale et votre bien-être. Il est important de vous préoccuper de votre alimentation, de votre hygiène buccale et des produits que vous utilisez.

Voici des recommandations d’ordre général qui peuvent vous aider à améliorer votre santé bucco-dentaire:

Réduisez vos apports de glucides nets pour maintenir un taux d'insuline correct. Si votre taux d'insuline à jeun est de plus de 5, je vous suggère de réduire vos apports totaux de glucides nets - c’est-à-dire la quantité totale de glucides, en grammes, moins la quantité de fibres, en grammes.

Évitez les glucides tels que haricots et légumes, et les céréales telles que riz, quinoa et avoine, ainsi que les produits hautement transformés à base de céréales tels que pain, pâtes, céréales, chips, bagel et frites.

La digestion de ces produits commence dans la bouche et affecte la santé de vos dents. Limitez votre consommation de fructose à 25 grammes par jour maximum. Même le fructose provenant des fruits doit être limité.

Utilisez du dentifrice à base d'ingrédients naturels, tels que de l’huile de coco, du bicarbonate de soude et des huiles essentielles.

Il n’y a aucune raison de vous exposer à de dangereuses substances chimiques, comme le fluor, alors qu'il existe des alternatives naturelles, faciles à trouver, qui sont très efficaces et économiques.

Ayez une alimentation riche en aliments complets et frais, en viandes nourries à l’herbe et en légumes fermentés.  Cela vous garantit de faire le plein de minéraux pour des os et des dents solides.

Brossez-vous les dents et utilisez un fil dentaire quotidiennement. Brossez-vous les dents doucement car un brossage excessif le long des gencives peut provoquer le retrait de la gencive et l'apparition de poches au niveau des dents. Ce sont des zones principales de développement des bactéries.

Rincez-vous la bouche quotidiennement pendant au moins 20 minutes pour réduire le développement des bactéries, renforcer vos dents, réduire la mauvaise haleine et votre risque de maladie parodontale.