Génération zappée

Génération zappée

En bref -

  • Les dommages systémiques cellulaires et mitochondriaux sont le principal danger du rayonnement des téléphones portables, ce qui menace la santé en général et peut contribuer à un certain nombre de problèmes de santé et de maladies chroniques
  • Trois études renforcent l'affirmation selon laquelle le rayonnement intense et à long terme des téléphones portables peut déclencher le cancer. Les EMF altèrent également la fonction de reproduction chez les hommes et les femmes et ils ont des effets neurologiques
  • En guise d'avertissement illustratif, abordons le cas d'une jeune femme sans facteur de risque de cancer, qui a développé un cancer du sein multifocal directement à proximité de l'endroit où elle avait placé son téléphone portable dans son soutien-gorge
  • Vous pouvez réduire votre exposition en désactivant le Wi-Fi la nuit, en éloignant les téléphones portables de votre espace de sommeil, en utilisant le haut-parleur et en ne portant pas votre téléphone portable sur votre corps
Taille du texte:

Dr. Mercola

L'humanité a évolué sur une planète où le rayonnement micro-ondes de fond était infinitésimal. Aujourd'hui, pour la plupart d'entre nous, nous vivons dans un océan de rayonnements micro-ondes et de radiofréquences (RF) émis par les technologies sans fil (routeurs, smartphones, tablettes, moniteurs pour bébés, téléviseurs intelligents, appareils, compteurs intelligents, etc.).

À l'échelle mondiale, il y a aujourd'hui plus de 6 milliards d'abonnements de téléphonie portable. Ce qui signifie que nous approchons du point où chaque personne sur la planète possède l'un de ces appareils, et la plupart reçoivent désormais leur premier téléphone portable ou tablette très tôt.

Selon le Pew Research Center, 90 % des adultes disent que leur téléphone est souvent avec eux et rarement éteint. Nous sommes tellement attachés à nos smartphones et aux réseaux sociaux que nous consultons Facebook et Twitter en moyenne 17 fois par jour, et de nombreux adolescents passent neuf heures par jour sur les réseaux sociaux.

De nombreux experts avertissent maintenant qu'une exposition chronique et intense à ces champs électromagnétiques (EMF) pourrait avoir de graves répercussions sur notre santé, en particulier celle des enfants, qui sont exposés in utero.

Les fœtus et les jeunes enfants n'ont jamais été exposés à ce niveau de rayonnement pulsé, et il est encore trop tôt pour déterminer l'étendue exacte du préjudice, car il peut s'écouler des décennies avant que les effets se manifestent.

Ces dernières années, il est devenu de plus en plus clair que la dysfonction mitochondriale est à l'origine de la plupart des maladies chroniques. Par conséquent, en termes de santé publique, les effets de l'exposition chronique aux EMF peuvent être beaucoup plus profonds qu'on ne le pense actuellement.

Nous pourrions non seulement avoir à faire face à une avalanche de cas de cancer du cerveau dans les décennies à venir, mais aussi aux maladies cardiaques, aux troubles neurologiques, à l'infertilité et aux nouveaux troubles identifiés tels que l'hypersensibilité électromagnétique (EHS).

Preuve de cancérogénicité

Les propres recherches de l'industrie du mobile dans l'étude Interphone menée dans 13 pays ont montré une augmentation de 40 % du risque de cancer du cerveau à partir de 1 640 heures ou plus d'utilisation du téléphone portable, et une recherche suédoise indépendante publiée en 2007 a montré une augmentation de 540 % du risque de cancer du cerveau à partir de plus de 2 000 heures d'utilisation du téléphone portable.

Une analyse des mécanismes d'action connus, y compris les effets sur l'ADN, a également été publiée en novembre 2010 dans « Effets non thermiques et mécanismes d'interaction entre les champs électromagnétiques et la matière vivante ».

Surtout, il a été démontré que les EMF augmentent le stress oxydatif, qui peut endommager les membranes cellulaires et les protéines, et rompre les liaisons ADN. Les EMF diminuent également l'ATP (la source d'énergie de votre corps, sans laquelle vos cellules ne peuvent pas fonctionner correctement).

Samet est familiarisé avec les preuves contre les radiations des téléphones portables, ayant été président du groupe de travail du Centre international de recherche sur le cancer, qui en 2011 a classé les RF-EMF en classe 2B « cancérogène possible pour l'homme », sur la base des preuves disponibles.

À l'époque, Samet a déclaré : « La conclusion signifie qu'il pourrait y avoir un certain risque, et donc nous devons surveiller de près un lien entre les téléphones portables et le risque de cancer. » Depuis lors, les preuves n'ont fait que se renforcer. Plus récemment, deux études financées par le gouvernement (une sur des souris et une sur des rats) ont mis en évidence des tumeurs cardiaques et des dommages au cerveau et à l'ADN.

Cette recherche de 25 millions de dollars, menée par le National Toxicology Program (NTP), serait la plus étendue à ce jour, et elle confirme que le cœur et le cerveau sont des domaines clés affectés par une exposition élevée et chronique aux EMF.

Le lien entre le rayonnement des téléphones portables et le cancer est devenu encore plus fort lorsque le respecté Institut Ramazzini en Italie a publié ses résultats d'exposition sur une longue durée, reproduisant efficacement les résultats du NTP.

Selon Fiorella Belpoggi, directrice de la recherche à l'Institut Ramazzini et auteure principale de l'étude, le rayonnement RF émis par les téléphones portables devrait probablement être classé comme cancérogène humain « probable » plutôt que cancérogène « possible ».

Porter votre téléphone portable sur votre corps est une habitude dangereuse

Les réalisateurs du documentaire, « Génération zappée », ont interviewé une femme nommée Donna, qui a développé un cancer du sein multifocal après avoir porté son téléphone portable de façon habituelle dans son soutien-gorge. Elle n'avait aucun antécédent familial ni aucun autre facteur de risque la prédisposant au cancer du sein.

Deux spécialistes du cancer, Robert Nagourney et John West, ont conclu que son téléphone portable était la cause la plus probable, car la distribution des cellules cancéreuses s'alignait parfaitement avec la forme de son téléphone. Donna est loin d'être la seule à avoir cette habitude. De nombreuses jeunes femmes gardent leur téléphone portable dans leur soutien-gorge pour plus de commodité.

En règle générale, vous devriez éviter de transporter votre téléphone n'importe où sur votre corps. Le cancer du sein et les problèmes cardiaques ne sont que deux problèmes possibles lorsque vous portez votre téléphone dans votre poche de poitrine ou votre soutien-gorge. Une recherche publiée en 2009 a révélé que le port d'un téléphone portable sur la hanche peut affaiblir votre bassin.

En utilisant une technique de rayons X employée dans le diagnostic et le suivi des patients atteints d'ostéoporose, les chercheurs ont mesuré la densité osseuse pelvienne chez 150 hommes qui portaient régulièrement leur téléphone portable attaché à leur ceinture. Les hommes portaient leur téléphone pendant 15 heures en moyenne chaque jour et utilisaient un téléphone portable depuis six ans en moyenne.

Les chercheurs ont découvert que la densité minérale osseuse était réduite du côté du bassin où les téléphones portables étaient portés, ce qui augmente la possibilité que la densité osseuse puisse être affectée par le rayonnement des téléphones portables.

Le rayonnement des téléphones portables affecte la fertilité et peut tripler le risque de fausse couche

Des études ont également établi un lien entre l'exposition aux RF-EMF et la fertilité altérée chez les hommes, constatant qu'elle réduit le nombre de spermatozoïdes, ainsi que leur qualité et leur motilité. Une telle étude, publiée dans PLOS One, a révélé que:

« Les RF-EMF dans la densité de puissance et la gamme de fréquences des téléphones portables augmentent la génération de dérivés réactifs oxygénés mitochondriaux par les spermatozoïdes humains, diminuant la motilité et la vitalité de ces cellules tout en stimulant la formation d'adduits de base d'ADN et, finalement, la fragmentation de l'ADN.

Ces résultats ont des implications claires pour la sécurité de l'utilisation intensive du téléphone portable par les hommes en âge de procréer, affectant potentiellement à la fois leur fertilité et la santé et le bien-être de leur progéniture. »

Les ordinateurs portables équipés du Wi-Fi ont été liés à la fragmentation de l'ADN des spermatozoïdes après seulement quatre heures d'utilisation. Blank cite également des recherches suggérant que le rayonnement du téléphone portable crée des mutations d'ADN dans le sperme, et que ces mutations semblent être un autre facteur contribuant à l'autisme.

Les femmes enceintes exposent également leur(s) enfant(s) à naître à des radiations nocives en transportant un téléphone portable sur leur corps ou en l'utilisant près de leur corps, ce qui peut altérer la programmation cellulaire et la viabilité du fœtus. Selon des recherches récentes, l'exposition prénatale aux champs de fréquence électrique peut presque tripler le risque de fausse couche d'une femme enceinte. Plusieurs autres études ont également lié l'exposition prénatale aux EMF à un risque accru de fausse couche.

L'hypersensibilité électromagnétique à la hausse

Une personne moyenne est aujourd'hui bombardée par 1 quintillion de fois plus de EMF qu'il y a dix ans, et avec cette augmentation spectaculaire de l'exposition, de plus en plus de personnes commencent à se plaindre d'effets physiques. L'EHS est reconnue comme une intolérance à l'environnement par l'Organisation mondiale de la santé, mais de nombreux professionnels médicaux sont encore sceptiques quant à sa validité.

Pour ceux qui souffrent d'EHS, cependant, le lien est sans équivoque et clair. Comme indiqué dans le film, les effets de l'EHS sont également reconnaissables biologiquement. Divers tests de laboratoire peuvent être effectués pour montrer qu'une altération biologique se produit pendant l'exposition aux EMF.

Le Dr Dominique Belpomme, un oncologue français, a mené une étude sur 700 personnes atteintes d'EHS, montrant qu'elles ont subi des dommages au niveau de leur système immunitaire et de leur système nerveux. Il a également établi un certain nombre d'autres biomarqueurs pour l'EHS. Cependant, ce type d'informations n'est pas encore répandu dans le domaine médical.

Votre cœur et votre cerveau sont les plus sensibles aux dommages causés par les EMF

Le cœur et le cerveau sont deux des organes les plus vulnérables aux interférences RF extérieures. Ces deux organes possèdent également la plus forte densité de canaux calciques dépendants à la tension (VGCC).

Les recherches de Martin Pall, Ph.D., professeur émérite de biochimie et des sciences médicales fondamentales à l'Université de l'État de Washington, suggèrent que les VGCC sont activés par des EMF de faible intensité, tels que ceux émis par les téléphones portables, déclenchant un afflux excessif de calcium dans les cellules.

L'excès de calcium intracellulaire et l'augmentation de la signalisation calcique semblent être responsables de la plupart des effets biologiques, sinon de tous, associés à l'exposition aux EMF, qui incluent une augmentation de(s) :

Troubles et maladies neuropsychiatriques, tels que l'anxiété, la dépression, le TDAH, l'autisme et la maladie d'Alzheimer

Effets hormonaux

Effets cardiaques

Ruptures chromosomiques

Fécondité altérée, surtout chez les hommes

Stress oxydatif

Modifications dans la signalisation du calcium

Dommages à l'ADN cellulaire

Rupture de la barrière hémato-encéphalique

Cancer

Appauvrissement en mélatonine

Perturbation du sommeil

Comment réduire votre exposition aux EMF?

Bien que les risques puissent être importants, ces technologies sont devenues trop ancrées dans notre vie quotidienne pour s'en débarrasser. Elles peuvent cependant être rendues plus sûres, et nous, en tant que consommateurs, nous pouvons les utiliser de manière plus sécurisée. Voici plusieurs suggestions qui vous aideront à réduire votre exposition aux EMF :

Connectez votre ordinateur de bureau à Internet via une connexion Ethernet filaire et assurez-vous de mettre votre ordinateur de bureau en mode Avion. Évitez également les claviers sans fil, les boules de commande, les souris, les consoles de jeu, les imprimantes et les téléphones portables et optez pour des versions filaires.

Si vous devez utiliser le Wi-Fi, éteignez-le lorsqu'il n'est pas utilisé, en particulier la nuit lorsque vous dormez. Idéalement, choisissez de câbler votre maison afin de pouvoir éliminer complètement le Wi-Fi. Si vous avez un ordinateur portable sans ports Ethernet, un adaptateur Ethernet USB vous permettra de vous connecter à Internet via une connexion filaire.

Coupez l'électricité dans votre chambre la nuit. Cela fonctionne généralement afin de réduire les champs électriques dus aux fils dans vos murs, sauf s'il y a une pièce adjacente à côté de votre chambre. Si tel est le cas, utilisez un détecteur de EMF pour déterminer si vous devez également éteindre la pièce adjacente.

Utilisez un réveil alimenté par pile, idéalement sans aucune lumière. J'utilise un réveil parlant pour malvoyants.

Si vous utilisez toujours un four à micro-ondes, envisagez de le remplacer par un four à convection et vapeur, qui chauffera vos aliments aussi rapidement et de manière beaucoup plus sûre.

Évitez d'utiliser des appareils et des thermostats « intelligents » qui dépendent de la transmission sans fil. Cela inclut tous les nouveaux téléviseurs « intelligents ». Ils sont appelés intelligents car ils émettent un signal Wi-Fi et, contrairement à votre ordinateur, vous ne pouvez pas désactiver ce signal Wi-Fi. Envisagez plutôt d'utiliser un grand écran d'ordinateur comme téléviseur, car il n'émet pas de Wi-Fi.

Refusez les compteurs intelligents aussi longtemps que vous le pouvez, ou ajoutez un bouclier à un compteur intelligent existant, dont certains ont montré qu'ils réduisaient le rayonnement de 98 à 99 %.

Pensez à déplacer le lit de votre bébé dans votre chambre au lieu d'utiliser un moniteur pour bébé sans fil. Vous pouvez également utiliser un moniteur filaire.

Remplacez les ampoules fluo-compactes par des ampoules à incandescence. Idéalement, supprimez toutes les lampes fluorescentes de votre maison. Non seulement elles émettent une lumière malsaine, mais plus important encore, elles transfèrent en fait du courant vers votre corps juste à proximité des ampoules.

Évitez de porter votre téléphone portable sur votre corps sauf en mode Avion et ne dormez jamais avec lui dans votre chambre, à moins qu'il ne soit en mode Avion. Même en mode Avion, il peut émettre des signaux, c'est pourquoi j'ai mis mon téléphone dans un sac de Faraday.

Lorsque vous vous servez de votre téléphone portable, utilisez le haut-parleur et tenez le téléphone à au moins 1 mètre de vous. Cherchez à réduire radicalement le temps que vous passez avec votre téléphone portable. J'utilise généralement mon téléphone portable moins de 30 minutes par mois, et principalement lorsque je voyage. Préférez plutôt des logiciels de téléphonie VoIP que vous pouvez utiliser lorsque vous êtes connecté à Internet via une connexion filaire.

+ Sources et Références