Traitez efficacement et naturellement vos maux de gorge

Fait vérifié
maux de gorge

En bref -

  • L'une des raisons les plus courantes des maux de gorge est l'infection virale. Avant de vous précipiter pour acheter un médicament en vente libre, envisagez ces options efficaces et naturelles
  • Les pastilles de zinc agissent localement au niveau de vos voies respiratoires supérieures pour réduire la durée d'un rhume. Le peroxyde d'hydrogène dans le conduit auditif est ignoré, mais il est efficace
  • Un gargarisme de vinaigre de cidre de pommes aide à créer un environnement inhospitalier pour les germes. L'ail peut réduire la durée et la gravité d'un rhume et le miel brut est aussi efficace que des gouttes ou du sirop contre la toux
  • La vitamine C peut réduire la durée du rhume, tandis que le thé d'échinacée soulage la mal de gorge et limite la récurrence d'une infection. L'extrait de propolis d'abeille peut réduire la durée d'un rhume et le gargarisme avec de l'eau salée soulage la gorge
  • Parmi les mesures préventives figurent une activité physique nourrie et un sommeil de qualité, l'utilisation de bonnes techniques de lavage des mains, la consommation d'aliments fermentés et un apport optimal en vitamine D

Dr. Mercola

La raison la plus fréquente pour laquelle vous pouvez souffrir de maux de gorge, c'est une infection virale, telle qu'un rhume ou une grippe, qui affecte la région pharyngienne ou le fond de la gorge. Selon The Guardian, le rhume banal se caractérise par la « double distinction d'être à la fois la maladie infectieuse la plus répandue au monde et l'une des plus fugace ».

Le rhume et la grippe peuvent tous deux provoquer des maux de gorge. C'est pourquoi il est utile de savoir faire la distinction. Ces deux affections sont des maladies virales, mais sont causées par deux types de virus différents. Un rhume est généralement plus modéré qu'une grippe et ne déclenche pas, dans la plupart des cas, de problèmes de santé graves.

Le rhume se manifeste progressivement, tandis que la grippe apparaît brusquement et commence souvent par de la fièvre. Avec un rhume, vous ne vous sentez généralement pas fatigué ou faible, mais il s'agit d'un symptôme commun avec la grippe. En cas de rhume, vous avez plus de chances d'avoir le nez qui coule ou congestionné, tandis qu'une congestion thoracique et une toux sont plus courantes avec une grippe.

La plupart des personnes se rétablissent d'un rhume banal en 7 à 10 jours et les adultes ont en moyenne 2 à 3 rhumes chaque année. Chez les enfants, ce nombre est plus élevé. Ce virus courant est l'une des principales raisons pour lesquelles les personnes s'absentent de leur travail et les enfants manquent l'école.

Bien que la période la plus courante de l'année à laquelle le rhume s'attrape soit les mois d'hiver ou de printemps, il est possible d'être infecté par le virus à tout moment de l'année. Il n'existe pas de remède pour le rhume banal et, étant donné qu'il s'agit d'un virus, les antibiotiques ne sont pas efficaces pour le combattre.

Quelles sont les autres causes d'un mal de gorge ?

Hormis la grippe ou le banal rhume, un mal de gorge peut être déclenché par d'autres affections virales, telles que la mononucléose, la varicelle et le croup. L'infection bactérienne la plus courante à l'origine d'un mal de gorge est le streptocoque de type Streptococcus pyogenes ou streptocoque du groupe A.

Si vous souffrez d'allergies saisonnières ou d'allergies à d'autres protéines, telles que les poils d'animaux, vous savez que le mal de gorge fait partie de vos symptômes et qu'il peut être exacerbé par un écoulement post-nasal. Pendant les mois d'été, vous pouvez réduire le risque de maux de gorge en maintenant un taux d'humidité entre 30 et 50 %, car l'air ambiant sec peut irriter la gorge.

D'autres irritants intérieurs, tels que la pollution atmosphérique, la fumée de cigarette et les produits chimiques de nettoyage peuvent aussi déclencher des maux de gorge chroniques. Vous est-il déjà arrivé de crier lors d'un match, de parler fort ou de chanter pendant des périodes prolongées sans interruption ? Cela peut entraîner une tension des muscles de votre gorge, suscitant une sensation de mal de gorge.

Une autre raison qui peut être à 'origine d'un mal de gorge est le reflux gastro-œsophagien, également appelé RGO. Il s'agit d'un trouble digestif qui se traduit par une remontée de l'acide présent dans votre estomac dans l'œsophage.

Étant donné que le pH de l'estomac est acide, pour faciliter la décomposition des aliments, et que la muqueuse œsophagienne n'est pas conçue pour résister à ce type d'acidité, vous souffrez de brûlures et d'enrouement issu de cette sensation de brûlure de vos tissus.

Dans des cas plus rares, une tumeur ou un abcès dans la gorge peut provoquer un mal de gorge et un enrouement. Les autres symptômes associés à une tumeur ou un abcès peuvent inclure une respiration bruyante, une grosseur au niveau du coup ou de la gorge et du sang dans la salive ou les excrétions.

Les remèdes naturels qui réduisent la durée d'un rhume et soulagent les maux de gorge

Même s'il existe plusieurs raisons qui peuvent expliquer l'origine de vos maux de gorge, la cause la plus commune est le rhume. Le Dr William Osler, un médecin canadien et co-fondateur de l'hôpital Johns Hopkins a tenu un jour ces propos célèbres, « le seul moyen pour traiter un banal rhume, c'est le mépris ».

Heureusement, depuis l'ouverture de l'hôpital, en 1889, plusieurs remèdes ont été découvert pour raccourcir la durée d'un rhume et soulager les maux de gorge.

Pastilles de zinc — le zinc est un remède naturel efficace qui a démontré sa capacité à réduire la durée du rhume d'environ 33 %. Les pastilles de zinc sont plus efficaces lorsqu'elles commencent à être prise dans les premières 24 heures d'un rhume. Dans la mesure où plusieurs ingrédients peuvent interagir, il est important de vérifier les étiquettes.

Par exemple, l'acide citrique est l'un des ingrédients qui ne doit pas figurer dans le zinc car il interfère avec la libération du zinc dans le corps. L'intérêt pour les pastilles de zinc est apparu au début des années 80, quand une jeune fille a dissous un comprimé de zinc au lieu de l'avaler et s'est rétablie plus rapidement de son rhume.

Le bénéfice semblait venir des effets locaux observés, lesquels ont poussé le père de la jeune fille à développer un essai randomisé à placebo aléatoire en double aveugle afin d'évaluer si les résultats n'étaient que pure coïncidence ou s'ils pouvaient être attribués à la dissolution du zinc dans la bouche.

Les résultats de cette étude ont montré que les pastilles de zinc raccourcissaient la durée d'un rhume banal. Une recherche plus récente a démontré qu'à la fois l'acétate de zinc et le gluconate de zinc réduisent efficacement la durée d'un rhume. »

Peroxyde d'hydrogène — en 1928, le Dr Richard Simmons émit l'hypothèse que le virus du rhume pénétrait dans le corps via le conduit auditif et non par le nez. Cette hypothèse fût rapidement écartée par la communauté médicale. Cependant dès 1938, des chercheurs allemands réussirent à traiter des cas de rhume et de grippe en utilisant du peroxyde d'hydrogène dans le conduit auditif.

Bien que les données et le traitement aient été ignorés, j'ai traité avec succès de nombreux patients alors que je pratiquais. Comme le zinc, il doit commencer à être pris dans les premières 24 heures suivant l'apparition des symptômes, ce que j'explique dans cette courte vidéo.

Vinaigre de cidre de pommes — étant donné ses propriétés antibactériennes et sa forte acidité, il peut être utilisé afin de créer un environnement inhospitalier pour les virus. Envisagez un gargarisme en mélangeant un tiers de tasse de cidre et de l'eau tiède pour combattre le mal de gorge.

Ail — bien que les éléments probants soient mitigés, l'allicine présente dans l'ail cru a des propriétés antimicrobiennes et peut influencer la durée ou la gravité du rhume. Écrasez la gousse d'ail avant de le consommer pour libérer ses propriétés actives.

Huile d'origan — cette huile essentielle présente de fortes propriétés antibactériennes contre plusieurs types, notamment les bactéries Bacillus subtilis, Staphylococcus aureus, Pseudomonas et E. coli. Il a également démontré une forte activité antivirale contre les adénovirus, un groupe de virus à l'origine des maladies respiratoires.

Miel brut — bien que le miel brut présente des propriétés antibactériennes et antivirales, celles-ci ne sont pas suffisamment puissantes à des quantités raisonnables pour combattre le virus. Toutefois, le miel brut est aussi efficace qu'un sirop ou des gouttes contre la toux pour traiter votre rhume. N'oubliez pas que le miel est un sucre naturel, ce qui signifie que sa consommation en grande quantité peut affecter négativement votre système immunitaire et influencer vos taux d'insuline et de leptine.

Soupe au poulet — la soupe au poulet maison procure un soulagement en cas de maladie et elle contient un acide aminé, la cystéine qui peut réduire le mucus présent dans vos poumons, ce qui facilite son élimination.

Vitamine C — consommer des aliments à forte teneur en vitamine C peut réduire la durée du rhume. Les aliments à forte teneur en vitamine C comprennent les choux de Bruxelles, la papaye, la courge musquée, les poivrons rouges, les tomates, la patate douce, le brocoli, le kiwi et les agrumes.

Thé d'échinacée — l'échinacée est l'une des plantes médicinales indiennes les plus populaires qui peut aider à réduire la durée d'un rhume si vous commencez à boire le thé dès le premier ou le deuxième jour. Les chercheurs ont découvert qu'il permet de limiter la récurrence d'une infection virale. Boire deux ou trois tasses de thé chaud par jour peut également soulager les maux de gorge.

Propolis — cette matière est recueillie des arbres par les abeilles afin d'entretenir la ruche. Cet extrait peut réduire la durée et les symptômes du rhume par rapport à un groupe placebo.

Les remèdes naturels qui soulagent les maux de gorge

Il est possible que ces remèdes naturels ne raccourcissent pas la durée ou la gravité de votre rhume ou vos maux de gorge, mais ils soulageront votre gorge. Ils pourront vous aider à vous sentir mieux, à vous reposer plus tranquillement et à suffisamment réduire la gêne pour vous permettre de manger des aliments nutritifs.

  • Racine de réglisse — une étude a montré qu'un gargarisme à base de racine de réglisse contribuait à soulager les douleurs post-opératoires de la gorge, réduisant potentiellement l'inflammation généralement observée après une extubation. La glycyrrhizine est un ingrédient actif de la racine de réglisse qui a montré une certaine activité contre le virus de la grippe, le H2N2 et le H5N1.
  • Médicaments à base de plantes — les infusions à base d'eucalyptus, de menthe poivrée, de gingembre ou de réglisse peuvent soulager les symptômes du rhume et les maux de gorge.
  • Gargarisme avec de l'eau salée — le gargarisme avec un quart d'une demi-cuillère à café de sel mélangé à 225 ml d'eau tiède peut contribuer à soulager la douleur et la gêne occasionnées par des maux de gorge.
  • Vapeur — l'augmentation de l'humidité dans l'air à l'aide d'un vaporisateur à vapeur froide ou d'un humidificateur peut contribuer à réduire la congestion et l'écoulement rhinopharyngien, qui irritent le tissu pharyngien.

Qu'en est-il de la prévention ?

Si vous parvenez à vous prémunir contre le mal de gorge, vous vous donnez une longueur d'avance. Voici quelques stratégies à adopter toute l'année pour réduire le risque potentiel d'infection et améliorer votre état de santé général.

  • Activité physique — dans une méta-analyse de quatre essais contrôlés aléatoires, des scientifiques ont découvert qu'une activité physique régulière, d'intensité modérée, peut aider à prévenir l'infection provoquée par le virus du rhume banal. Bien que les chercheurs aient trouvé que les chiffres fournis par cette analyse étaient peu importants, une activité physique a un effet positif important sur la réduction du risque de contracter plusieurs maladies chroniques.
  • Sommeil — une diminution de la qualité du sommeil a une grande influence sur votre système immunitaire et, par conséquent, sur le risque de contracter une maladie infectieuse. De plus, il est impliqué dans le développement des maladies cardiovasculaires, de la dépression et du cancer. Si vous présentez des troubles du sommeil, consultez l'article « 33 principaux conseils pour optimiser vos habitudes de sommeil » pour trouver des idées en vue de passer de meilleures nuits de repos.
  • Lavage des mains — le lavage des mains figure en haut de la liste des stratégies permettant de contracter ou de propager des maladies contagieuses. Malheureusement, trop nombreux sont ceux qui ne le font pas correctement. Pour savoir comment vous laver les mains en obtenant les meilleurs résultats, consultez l'article « Le lavage et le séchage corrects des mains sont le principal moyen pour prévenir la propagation des maladies contagieuses ».
  • Aliments fermentés — la résistance de votre système immunitaire se retrouve dans votre flore intestinale. Les aliments fermentés contribuent à fournir à votre corps la variété de bactéries dont il a besoin pour soutenir votre état de santé et votre système immunitaire. Pour approfondir cette discussion, consultez l'article « Les aliments fermentés en haut de la liste des super-aliments ».
  • Vitamine D — cette vitamine liposoluble est essentielle au fonctionnement de votre système immunitaire et peut contribuer à prévenir le rhume ou la grippe. Un taux sous-optimal perturbe votre réponse immunitaire et le seul moyen afin de savoir si vous présentez une carence, c'est d'effectuer un test. Pour en savoir plus sur le taux approprié, les bienfaits pour votre état de santé général et la réalisation d'un test chez soi, consultez l'article « La vitamine D protège des infections ».