Le magnésium et la vitamine K2 optimisent votre supplémentation en vitamine D

Fait vérifié
vitamine d3 k2 et magnésium

En bref -

  • Si vous prenez un complément de vitamine D3, vous devez également veiller à prendre un complément de vitamine K2 et de magnésium
  • Il est important d'augmenter votre apport en vitamine K2 si vous prenez un complément de vitamine D à haute dose afin d'éviter des complications associées à une calcification artérielle excessive
  • Vous avez besoin d'une quantité de 146 % supérieure de vitamine D pour atteindre un taux sanguin de 40 ng/ml (100 nmol/l) si vous ne prenez pas de complément de magnésium, par rapport à votre prise de vitamine D avec une dose d'au moins 400 mg de magnésium par jour
  • La vitamine D améliore l'absorption du magnésium, mais la prise de doses élevées de vitamine D peut épuiser le magnésium, car du magnésium est nécessaire pour la conversion de la vitamine D dans sa forme active
  • La prise combinée de compléments de magnésium et de vitamine K2 a un effet plus bénéfique sur le taux de vitamine D que leur absorption séparée. Si vous ne prenez pas simultanément du magnésium et de la vitamine K2, vous avez besoin d'une quantité de 244 % supérieure de vitamine D par voie orale

Dr. Mercola

L'optimisation de votre taux de vitamine D est idéalement obtenue grâce à une exposition raisonnable au Soleil. Toutefois, nombreux sont ceux qui ne parviennent simplement pas à obtenir un taux suffisant grâce au Soleil seul et doivent donc recourir à un complément de vitamine D. Dans ce cas, les synergies nutritionnelles deviennent un facteur important.

Selon la recherche menée par GrassrootsHealth, « la prise combinée de compléments de magnésium et de vitamine K2 a un effet plus bénéfique sur le taux de vitamine D que leur absorption séparée » et « les personnes qui prennent à la fois un complément de magnésium et de vitamine K2 présente un taux plus élevé de vitamine D quelle que soit la quantité de vitamine D prise par rapport à ceux qui prennent un complément de magnésium ou de vitamine K2 ou aucun des deux. »

Vous avez besoin de 2,5 fois plus de vitamine D si vous ne prenez pas de magnésium et de vitamine K2

GrassrootsHealth est un institut de recherche en santé publique indépendant et sans but lucratif qui mènent des recherches populationnelles en nutriments à grande échelle depuis 2007. Alors qu'un intérêt significatif est consacré à la vitamine D, l'organisation s'intéresse également à d'autres nutriments.

Son projet « D*action » comprend une cohorte mondiale comptant plus de 10 000 individus volontaires qui, de façon anonyme, fournissent des informations sur leur usage de compléments et leur état de santé général.

Les recherches de GrassrootsHealth montrent qu'un taux sanguin compris entre 40 nanogrammes par millilitre à 60 ng/ml (100 nanomoles par litre à 150 nmol/l) ne présente aucun danger, est efficace et réduira le nombre global de cas de maladies et les coûts liés aux soins de santé.

Ceci étant dit, il a été démontré que d'autres nutriments fonctionnent en synergie avec la vitamine D et leur carence peut aussi considérablement influencer votre taux de vitamine D. Il est à noter que les données de près de 3 000 personnes révèlent que l'on a besoin d'une quantité de 244 % supérieure de vitamine D par voie orale si l'on ne prend pas également du magnésium et de la vitamine K2. Comme l'a indiqué GrassrootsHealth :

« ... une quantité de 244 % supérieure de complément de vitamine D a été nécessaire pour que 50 % de la population atteignent un taux de 40 ng/ml (100 nmol/l) pour les personnes ne prenant pas de compléments de magnésium ou de vitamine K2, par rapport aux personnes qui prennent habituellement à la fois un complément de magnésium et un complément de vitamine K2. »

Dans la pratique, cela signifie que, si vous prenez ces trois compléments de façon combinée, votre besoin en vitamine D par voie orale est inférieur pour atteindre un taux de vitamine D approprié.

dose - réponse en vitamine d avec compléments de magnésium et de vitamine k2

Comment le magnésium affecte-t-il la vitamine D ?

J'ai précédemment indiqué qu'il est important de prendre de la vitamine K2 si vous prenez un complément de vitamine D à haute dose afin d'éviter des complications associées à une calcification artérielle excessive. En effet, la carence relative en vitamine K2 est généralement à l'origine des symptômes « d'intoxication à la vitamine D ».

Ceci étant dit, le magnésium est également un élément crucial de l'équation, car c'est un composant nécessaire pour l'activation de la vitamine D. Sans une quantité suffisante de magnésium, votre corps ne peut pas utiliser de façon appropriée la vitamine D que vous prenez.

Cela permet de mieux comprendre pourquoi un si grand nombre de personnes ont besoin de doses assez élevées de vitamine D pour optimiser leur taux. Il se pourrait qu'elles aient simplement une quantité insuffisante de magnésium dans leur système pour activer la vitamine D. Comme l'a noté Mohammed Razzaque, professeur de pathologie au Lake Erie College of Osteopathic Medicine de Pennsylvanie :

« Les gens prennent des compléments de vitamine D, mais ne réalisent pas la façon dont elle est métabolisée. Sans le magnésium, la vitamine D n'est pas vraiment utile. En consommant une quantité optimale de magnésium, on peut arriver à réduire le risque de carence en vitamine D tout en diminuant la dépendance vis-à-vis des compléments de vitamine D. »

Selon un article publié en 2018, près de 50 % des Américains prenant des compléments de vitamine D peuvent ne pas en retirer de bénéfices significatifs, car la vitamine D est simplement stockée sous sa forme inactive et cela du fait que leur taux de magnésium est insuffisant.

Une recherche publiée en 2013 a également souligné ce problème, concluant qu'un apport supérieur en magnésium permet de réduire le risque de carence en vitamine D en activant une plus grande quantité de celle-ci. Comme l'ont noté les auteurs :

« Un apport élevé total de magnésium par la voie alimentaire ou le biais d'un complément a été associé de façon indépendante avec un risque significativement réduit de carence et d'insuffisance en vitamine D, respectivement.

L'apport en magnésium a significativement interagi avec l'apport en vitamine D quant au risque de carence et d'insuffisance en vitamine D... Nos conclusions préliminaires indiquent qu'il est possible que l'apport en magnésium seul ou son interaction avec l'apport en vitamine D peut contribuer au statut du taux de vitamine D. »

Dans le même ordre d'idée, GrassrootsHealth a révélé que vous avez besoin d'une quantité de 146 % supérieure de vitamine D pour atteindre un taux sanguin de 40 ng/ml (100 nmol/l) si vous ne prenez pas de complément de magnésium, par rapport à votre prise de vitamine D, avec une dose d'au moins 400 mg de magnésium par jour.

dose-réponse en vitamine D avec complément de magnésium

L'interaction entre le magnésium et la vitamine D n'est toutefois pas une voie à sens unique. Elle fonctionne à double sens. Il est intéressant de noter que, bien que la vitamine D améliore l'absorption du magnésium, la prise de doses élevées de vitamine D peut également épuiser le magnésium. Encore une fois, cela est dû au fait que le magnésium est nécessaire pour la conversion de la vitamine D dans sa forme active.

Les vitamines D, B12 et le magnésium peuvent affecter l'issue en cas d'infection par le COVID-19

Même si la vitamine D et le magnésium sont importants pour l'état de santé général tout au long de l'année, ils peuvent être particulièrement important actuellement, car nous devons toujours faire face à la pandémie de COVID-19 dans de nombreuses régions du monde et qu'une deuxième vague est attendue à l'automne.

Selon une recherche préliminaire, qui fait encore l'objet d'un examen par la communauté scientifique, les patients plus âgés atteints par le COVID-19 auxquels une combinaison de vitamine D, magnésium et vitamine B12 a été administrée ont mieux résisté à l'infection que ceux qui n'ont pas bénéficié de ces compléments :

« Entre le 15 janvier et le 15 avril 2020, 43 patients infectés par le COVID-19 âgés de 50 ans ou plus ont été identifiés. 17 patients ont reçu une dose de DMB [vitamine D, magnésium et vitamine B12], contrairement à 26 patients, qui eux, ne l'ont pas reçue. Les caractéristiques démographiques de référence de ces deux groupes étaient similaires.

Le nombre de patients ayant reçu la dose de DMB ont été moins nombreux que ceux du groupe de patients à nécessiter l'initiation d'une oxygénothérapie pendant leur hospitalisation (17,6 % contre 61,5 %). L'exposition à la combinaison DMB a été associée à des rapports de risque de 0,13 ... et 0,15 ... pour un besoin en oxygénothérapie et / ou une prise en charge en unité de soins intensifs d'après des analyses univariées et multivariées, respectivement.

Conclusions : la combinaison DMB chez les patients plus âgés atteints par le COVID-19 a été associée à une réduction significative de la proportion de patients présentant une détérioration de l'état clinique nécessitant une assistance en oxygène et / ou une prise en charge en unité de soins intensifs. Cette étude soutient l'exécution d'autres essais contrôlés randomisés pour vérifier tous les bénéfices de la combinaison DMB dans l'atténuation de la gravité du COVID-19. »

Les signes de la carence en vitamine D

L'idée que la vitamine D puisse jouer un rôle dans la gravité du COVID-19 prend son sens si l'on considère son importance dans les infections en général, y compris les infections virales. La vitamine D facilite la régulation de votre fonction immunitaire et la carence est associée aux infections plus fréquentes et aux maladies de tous types liées à l'inflammation. Les autres signes et symptômes courants de la carence en vitamine D incluent :

  • Fatigue et faiblesse musculaire
  • Douleurs osseuses et musculaires, fractures
  • Dépression
  • Troubles de la cognition et maux de tête
  • Guérison des plaies plus lente

Pour améliorer votre fonction immunitaire et réduire votre risque d'infections virales, vous devez augmenter votre taux de vitamine D à un niveau compris entre 60 et 80 ng/ml d'ici l'automne. En Europe, les objectifs à atteindre sont de 150 nmol/l et 200 nmol/l. L'optimisation du taux de vitamine D est particulièrement importante pour les personnes plus âgées ou celles qui ont la peau plus foncée.

Une carence à long terme peut également contribuer à davantage de problèmes chroniques, y compris le rachitisme, les maladies cardiovasculaires et les maladies auto-immunes. Les facteurs de risque de la carence en vitamine D comprennent :

  • Temps réduit passé dehors et / ou port systématique de lunettes de Soleil
  • Peau foncée
  • Être âgé de plus de 50 ans
  • Obésité
  • Problèmes gastro-intestinaux

Optimisez votre taux de vitamine D avant l'automne

Outre l'âge et les comorbidités, telles que le diabète, l'obésité et les maladies cardiaques, la carence en vitamine D a également été identifiée comme un facteur sous-jacent qui a un impact important sur la gravité et la mortalité associées au COVID-19. J'évoque ce point dans l'article « Le taux de vitamine D est directement corrélé aux résultats du COVID-19 ».

Le graphique suivant est extrait d'un courrier du 18 mai 2020, adressé à la Chancelière Angela Merkel par des biochimistes à la retraite, Bernd Glauner et Lorenz Borsche, dans lequel ils mettent en avant des études démontrant une corrélation claire entre la mortalité liée au COVID-19 et le taux de vitamine D.

corrélation entre taux de mortalité liée au covid-19 / taux de vitamine d

Il est important de noter que les experts avertissent déjà que le SRAS-CoV-2 pourrait réapparaître à l'automne lors de la baisse des températures et de l'humidité, ce qui provoquera l'augmentation de la transmissibilité du virus.

Pour améliorer votre fonction immunitaire et réduire votre risque d'infections virales, vous devez augmenter votre taux de vitamine D à un niveau compris entre 60 et 80 ng/ml d'ici l'automne. En Europe, les objectifs à atteindre sont de 150 nmol/l et 200 nmol/l. L'optimisation du taux de vitamine D est particulièrement importante pour les personnes plus âgées ou celles qui ont la peau plus foncée.

Un des moyens les plus faciles et économiques d'évaluer votre taux de vitamine D est de participer au projet de nutrition personnalisée de GrassrootsHealth qui comprend un kit de test du taux de vitamine D, seul ou combiné à un test des oméga-3. Ces tests peuvent être effectués dans le confort de votre foyer.

Pour être sûr que votre taux de vitamine D et que votre fonction immunitaire sont optimisés, procédez comme suit :

1. Commencez par évaluer votre taux de vitamine D — Une fois que vous connaissez votre taux sanguin, vous pouvez évaluer la dose nécessaire pour maintenir ou améliorer votre taux. La façon la plus simple d'augmenter votre taux est de vous exposer régulièrement et en toute sécurité au Soleil. Mais si vous avez la peau très foncée, vous devrez peut-être passer environ 1,5 heure par jour au Soleil pour bénéficier d'un effet notable.

Ceux qui ont la peau très claire peuvent avoir besoin de seulement 15 minutes par jour, ce qui est beaucoup plus facile à réaliser. Pourtant, eux aussi auront généralement du mal à maintenir des taux idéaux pendant l'hiver. Ainsi, selon votre situation, vous devrez peut-être utiliser un complément oral de vitamine D3. La question suivante est alors : de quelle quantité avez-vous besoin ?

2. Évaluez votre dosage individualisé en vitamine D — Pour ce faire, vous pouvez utiliser le tableau ci-dessous ou utiliser le calculateur de vitamine D de GrassrootsHealth. Pour convertir la valeur ng/ml en unité de mesure européenne (nmol/l), il vous suffit de multiplier la mesure en ng/ml par 2,5. Pour calculer la quantité de vitamine D que vous pouvez obtenir d'une exposition régulière au Soleil, en plus de votre apport en complément, vous pouvez envisager d'utiliser l'application DMinder.

vitamine d serum

3. Effectuez un nouveau test dans un délai de 3 à 6 mois — Ensuite, vous devrez mesurer à nouveau votre taux de vitamine D d'ici trois à six mois, pour évaluer comment votre exposition au Soleil et / ou votre dose en complément fonctionne pour vous.

L'optimisation de votre taux de vitamine D est non seulement une stratégie importante pour vous et votre famille, mais il serait aussi utile de commencer à penser à votre communauté.

Si vous en avez la possibilité, parlez-en aux pasteurs dans les églises qui couvrent de grandes congrégations comptant de nombreuses personnes de couleur et aidez-les à initier un programme visant à faire prendre à leur congrégation de la vitamine D. De plus, si un membre de votre famille ou une de vos connaissances se trouve dans un établissement médical, vous pouvez rencontrer le directeur du programme et l'encourager à faire tester tout le monde ou, au moins, les inciter à prendre de la vitamine D.

J'écris en ce moment un ouvrage complet pour vous aider à ce sujet. Nous avons vraiment besoin qu'une armée de personnes se mobilise pour faire une différence et développer la résilience immunitaire de la population avant l'apparition de la prochaine vague en automne. Cela sera BEAUCOUP plus efficace que n'importe quel vaccin potentiellement dangereux et non testé qui, de toutes façons, ne sera probablement pas prêt avant l'automne.