Une cause très courante de fatigue mal diagnostiquée par les médecins

Fatigue

En bref -

  • Les glandes surrénales ne sont chacune pas plus grosses qu’une noix et pèsent moins lourd qu’un grain de raisin, mais elles sont pourtant responsables de l’une des fonctions les plus importantes du corps : la gestion du stress.
  • On estime que jusqu’à 80% des adultes connaissent un épisode de fatigue surrénale au cours leur vie, et cette maladie reste pourtant l’une des plus sous-diagnostiquées.
  • Les glandes surrénales font partie du système endocrinien et sécrètent plus de 50 hormones, dont de nombreuses sont essentielles à la vie et sont évoquées dans cet article.
Taille du texte:

Dr. Mercola

Les glandes surrénales ne sont chacune pas plus grosses qu’une noix et pèsent moins lourd qu’un grain de raisin, mais elles sont pourtant responsables de l’une des fonctions les plus importantes du corps : la gestion du stress.

Dans son livre L'adrénaline : trop c’est trop ! Le syndrome du stress du 21ème siècle, James Wilson écrit : « les glandes surrénales sont surnommées ‘les glandes du stress’.Leur travail est d'aider votre corps à gérer le stress quelle qu’en soit la source, de la blessure à la maladie en passant par les problèmes au travail ou les conflits relationnels. Votre résilience, votre énergie, votre endurance et votre vie toute entière dépendent de leur bon fonctionnement. »

Lorsque vos glandes surrénales sont fatiguées, une maladie que l’on appelle fatigue ou épuisement surrénal, votre corps tout entier le ressent et souffre également d'épuisement extrême.

On estime que jusqu’à 80% des adultes connaissent un épisode de fatigue surrénale au cours leur vie, et cette maladie reste pourtant l’une des plus sous-diagnostiquées.

Le fonctionnement optimal de vos glandes surrénales

Le corps est doté de deux glandes surrénales, situées juste au-dessus des reins. Les glandes surrénales font partie du système endocrinien et sécrètent plus de 50 hormones, dont de nombreuses sont essentielles à la vie, notamment :

  • Les glucocorticoïdes. Ces hormones, parmi lesquelles on trouve le cortisol, permettent au corps de transformer les aliments en énergie, de normaliser la glycémie, de répondre au stress et de préserver la réponse inflammatoire du système immunitaire.
  • Les minéralocorticoïdes. Ces hormones, parmi lesquelles on trouve l’aldostérone, aident à maintenir une pression artérielle et un volume sanguin normaux en conservant dans l’organisme un bon équilibre entre sodium, potassium et eau.
  • L’adrénaline. Cette hormone augmente le rythme cardiaque et contrôle l’afflux sanguin vers les muscles et le cerveau, et elle intervient également dans la conversion du glycogène en glucose dans le foie.

Ces hormones, associées à d'autres, également produites par vos glandes surrénales, contrôlent les fonctions corporelles suivantes :

  • Le maintien de processus métaboliques tels que la régulation de la glycémie sanguine et de l’inflammation
  • La régulation de l’équilibre corporel en sel et en eau
  • Le contrôle de la réponse au stress « combat ou fuite »
  • Le maintien de la gestation
  • Le déclenchement et le contrôle de la maturité sexuelle durant l’enfance et la puberté
  • La production de stéroïdes sexuels tels que l’œstrogène et la testostérone

Ironiquement, bien que l'une des principales fonctions des glandes surrénales soit d'aider à gérer le stress, c’est l’excès de stress qui trouble leur fonctionnement.

En d'autres termes, l’une des tâches principales des glande surrénales est de préparer l’organisme à la réponse au stress « combat ou fuite », en augmentant l'adrénaline et d'autres hormones.

Cette réponse signifie notamment l’augmentation du rythme cardiaque et de la pression artérielle, le ralentissement de la digestion et la préparation du corps à faire face à une menace ou un problème potentiel.

Bien que cette réponse soit parfois nécessaire et bénéfique, de nombreuses personnes sont confrontées à des facteurs de stress de façon permanente (travail, toxines environnementales, manque de sommeil, anxiété, problèmes de couple, etc.) et se trouvent par conséquent en mode « combat ou fuite » pendant une période bien trop longue - bien plus longue que ce qui est prévu d'un point de vue biologique.

Le résultat est que les glandes surrénales, confrontées à un excès de stress et de pression, sont surmenées et se fatiguent. Voici certains facteurs courants qui infligent un stress excessif à vos glandes surrénales :

  • Colère, peur, anxiété, culpabilité, dépression et autres émotions négatives
  • Surmenage, qu'il soit physique ou mental
  • Excès d’exercice physique
  • Manque de sommeil
  • Perturbation du cycle jour-nuit (provoqué par un travail de nuit, par exemple, ou par le fait de se coucher souvent tard)
  • Intervention chirurgicale, traumatisme ou blessure
  • Inflammation chronique, infection, maladie ou douleur
  • Températures extrêmes
  • Exposition toxique
  • Carence nutritionnelles et/ou allergies graves

Signes et symptômes de la fatigue surrénale

Lorsque vos glandes surrénales commencent à s'affaiblir, cela entraîne une diminution du niveau de certaines hormones, en particulier le cortisol. Les carences en hormones surrénales varient de légères à sévères, selon les cas.

Le cas le plus grave est appelé maladie d’Addison, une affection qui provoque faiblesse musculaire, perte de poids, tension artérielle et glycémie basses, et qui peut mettre la vie en péril.

Heureusement, quatre personnes sur 100.000 seulement contractent la maladie d’Addison, qui est provoquée dans la plupart des cas par une maladie auto-immune mais qui peut aussi se développer en réaction à un stress extrême.

Les autres degrés de gravité, jusqu'à la plus faible, sont qualifiés de fatigue surrénale (ou hypoadrénalisme). Bien que les symptômes de la fatigue surrénale soient moins sévères que ceux de la maladie d’Addison, ils peuvent être débilitants. Voici ce qu’en dit James Wilson :

« L’hypoadrénalisme non-Addisonien (fatigue surrénale) n’est généralement pas assez grave pour qu’on en parle à la télévision ou pour être considérée comme une urgence médicale. En fait, la médecine moderne ne le reconnait même pas comme un syndrome distinct. Néanmoins, il peut provoquer des ravages dans votre vie.

Dans les cas les plus graves de fatigue surrénale, l’activité des glandes surrénales est tellement diminuée que la personne peut ne pas parvenir à se lever plus de quelques heures par jour. À mesure que le fonctionnement des glandes surrénales ralentit, les organes et systèmes du corps sont plus profondément affectés. »

Voici les signes et symptômes typiques de la fatigue surrénale :

  • Fatigue et faiblesse, en particulier le matin et l’après-midi
  • Un système immunitaire défaillant
  • Augmentation des allergies
  • Perte musculaire et osseuse et faiblesse musculaire
  • Dépression
  • Envies de nourriture très salée, sucrée ou grasse
  • Déséquilibre hormonal
  • Problèmes de peau
  • Maladies auto-immunes
  • Augmentation du SPM (syndrome prémenstruel) ou des symptômes de la ménopause
  • Baisse de la libido
  • Étourdissements en se relevant de la position assise ou allongée
  • Diminution de la capacité à gérer le stress
  • Difficulté à se lever le matin malgré une nuit de sommeil complète
  • Troubles de la mémoire

De plus, les personnes souffrant de fatigue surrénale ont souvent un regain d’énergie aux alentours de 18h, suivi d'une envie de dormir vers 21h ou 22h, à laquelle ils résistent souvent. Un « second souffle » d’énergie intervient alors souvent vers 23h, qui risque de les empêcher de s’endormir avant 1h du matin.

De plus, les personnes atteintes de fatigue surrénale présentent souvent aussi une glycémie anormale et des troubles mentaux, tels que peurs exacerbées et anxiété, et ont recours au café, aux sodas et autres formes de caféine pour les aider à tenir le coup.

Comme son nom l'indique, le symptôme le plus courant de la fatigue surrénale est une fatigue constante, un sentiment d’être épuisé ou incapable de faire face au quotidien. Et la fatigue étant un symptôme tellement courant, les médecins passent souvent à côté du syndrome et font un mauvais diagnostic.

Le test médical couramment utilisé pour évaluer la fonction surrénale ne peut pas déceler la fatigue surrénale

Aggravant encore le problème de mauvais diagnostic, les médecins utilisent généralement le test ACTH (hormone adrénocorticotrope) pour détecter d’éventuels problèmes de glandes surrénales. Or, le test ne détecte que les sous-productions ou surproductions extrêmes de taux d’hormones, représentées par les 2% supérieurs et inférieurs d'une courbe en cloche.

Les symptômes du mauvais fonctionnement des glandes surrénales, pourtant, apparaissent au-dessus d’une moyenne de 15% de chaque côté de la courbe. Vos glandes surrénales pourraient donc fonctionner à 20% en dessous de la moyenne, et votre organisme pourrait ressentir les symptômes d’une fatigue surrénale, sans que le test standard ne puisse le détecter.

Le seul test efficace pour détecter une fatigue surrénale, quel qu’en soit le stade, est un test salivaire de mesure du cortisol. C’est un test peu coûteux que l’on peut acheter sur Internet et faire chez soi, sans ordonnance. Toutefois, si vous pensez souffrir de fatigue surrénale, un praticien expérimenté en médecine naturelle pourra vous aider à établir un diagnostic et un traitement.

Mesures simples et naturelles pour se remettre d'une fatigue surrénale

Il faut du temps avant d'en arriver à épuiser des glandes surrénales et, vous vous en doutez, il faut aussi du temps pour se rétablir. Il faut compter généralement :

  • Six à neuf mois pour se rétablir d'une fatigue surrénale mineure
  • 12 à 18 mois pour une fatigue surrénale moyenne
  • Jusqu’à 24 mois pour une fatigue surrénale sévère

La bonne nouvelle est que les traitements naturels sont très efficaces contre ce syndrome et, avec du temps, de la patience et en suivant les conseils qui suivent, il est possible d’en guérir.

  • L’élément probablement le plus important est de disposer de stratégies et d'outils efficaces pour résoudre les traumatismes émotionnels présents et passés de votre vie. La prière, la méditation et les techniques de tapotement des méridiens peuvent être très utiles de ce point de vue. Si vous deviez vous concentrer sur un seul domaine, ce serait celui-ci de préférence car c’est la clé essentielle pour restaurer la santé de vos glandes surrénales.
  • Écoutez votre corps et reposez-vous lorsque vous êtes fatigué (y compris pendant la journée en faisant de courtes siestes ou simplement en vous allongeant)
  • Faites la « grasse matinée » (jusqu’à 9h si vous en ressentez le besoin)
  • Faites régulièrement de l’exercice en suivant un programme complet comprenant des exercices de musculation, d'aérobie, de gainage et un entrainement par intervalles.
  • Adoptez un régime alimentaire sain, riche en nutriments, tel que celui décrit dans mon programme alimentaire, à adapter suivant votre type nutritionnel
  • Évitez les stimulants tels que café et soda, car ils risquent d’épuiser vos glandes surrénales encore davantage.

En outre, pour maintenir un bon fonctionnement des glandes surrénales il est impératif de contrôler votre glycémie. Si vous vous nourrissez correctement, en fonction de votre type nutritionnel, votre glycémie devrait être équilibrée, et voici quelques conseils qui peuvent également être utiles :

  • Faites un repas léger ou prenez une collation toutes les trois à quatre heures
  • Mangez dans l’heure qui suit votre réveil
  • Prenez une petite collation peu de temps avant de vous coucher
  • Mangez avant d'avoir faim Si vous avez faim, cela signifie que vous êtes déjà à court de carburant (glycémie basse), ce qui inflige un stress supplémentaire à vos glandes surrénales

Vous pouvez aussi consulter un médecin maîtrisant le remplacement des hormones bio-identiques qui effectuera un test pour déterminer si l’utilisation de DHEA pourrait vous être bénéfique. La DHEA est un stéroïde naturel et un précurseur d'hormones produit par les glandes surrénales, dont le niveau est souvent bas chez les personnes souffrant de fatigue surrénale. Ayez à l’esprit, bien entendu, que la DHEA ne permet pas une guérison rapide et ne doit pas être utilisée comme traitement unique.

Le traitement de la fatigue surrénale nécessite une approche globale de l’organisme, qui aborde l’excès de stress et les mauvaises habitudes de vie qui ont épuisé les glandes surrénales.

Il est intéressant de noter que la première étape pour équilibrer les hormones sexuelles, masculines ou féminines, est de traiter le système des hormones surrénales. Par exemple, si vous mesurez uniquement les hormones féminines et les remplacez ensuite par des hormones bio-identiques, vous êtes pratiquement certain d'échouer car les glandes surrénales affaiblies ne permettront pas un équilibrage correct des hormones.

La santé de vos glandes surrénales est tellement importante pour votre santé générale et pour votre bien-être que je vous conseille vivement de consulter un praticien qualifié en santé naturelle pour déterminer si vous souffrez de fatigue surrénale, et pour y remédier le cas échéant.
Cependant les conseils ci-dessus sont un excellent point de départ, et peuvent être appliqués par presque tout un chacun pour renforcer ses glandes surrénales.

+ Sources et Références