La recherche sur l’astaxanthine révèle d'importants bienfaits pour tout le corps

L’astaxanthine

En bref -

  • L'astaxanthine est un puissant antioxydant à large spectre, qui offre des bienfaits pour tout notre organisme, protégeant des radiations et favorisant la santé de la peau, des yeux, du cerveau et du cœur.
  • Étant également efficace comme anti-inflammatoire, l'astaxanthine est utile contre pratiquement toutes les maladies inflammatoires, des problèmes d'articulations, tels que la polyarthrite rhumatoïde, au cancer
  • Les différences essentielles entre l'astaxanthine et les autres caroténoïdes sont sa capacité à lutter contre de multiples radicaux libres simultanément, à protéger tant les parties hydrosolubles que liposolubles des cellules, et son incapacité à fonctionner comme pro-oxydant
Taille du texte:

Dr. Mercola

L’astaxanthine, qui fait partie de la famille des caroténoïdes, est considérée comme le plus puissant des antioxydants naturels, et des recherches de plus en plus nombreuses suggèrent qu’elle offre un large éventail de bienfaits pour tout l’organisme.

Elle provient de la fragile microalgue Haematococcus pluvialis, qui produit l'astaxanthine pour se protéger des ultraviolets et d'autres stresseurs environnementaux. 

Les bienfaits de l'astaxanthine sont si nombreux que j'ai écrit plusieurs articles pour traiter de ses effets, qui vont de la protection contre les radiations, à la santé des yeux, du cerveau, des poumons et du cœur.

Voici d'autres bienfaits qui ont été soulignés dans une revue scientifique publiée dans Molecular Nutrition and Food Research en 2011 : « cancers... Syndrome métabolique, diabète, néphropathie diabétique … maladies gastrointestinales, maladies hépatiques … stérilité masculine et insuffisance rénale aigüe provoquée par du chlorure de mercure (HgCl2). »

Fait important, l'astaxanthine est un anti-inflammatoire très puissant, ce qui la rend efficace contre presque toutes les maladies inflammatoires, notamment les problèmes d'articulation comme la polyarthrite rhumatoïde, le syndrome du canal carpien et le tennis elbow.

Il a également été démontré qu’elle améliore les performances athlétiques, notamment en atténuant la fatigue induite par la pratique d'une activité physique. Elle est extrêmement polyvalente et présente une innocuité exceptionnelle, même à des doses extrêmement élevées.

Qu’est-ce qui rend l’astaxanthine si unique ?

L'astaxanthine est de la famille du béta-carotène, de la lutéine et de la canthaxanthine. Toutefois, sa structure moléculaire unique la rend plus puissante et plus exceptionnelle que les autres caroténoïdes.

L'astaxanthine possède par exemple un pouvoir antioxydant 550 fois plus puissant que la vitamine E, et est 6.000 fois plus puissant que la vitamine C. Les cinq caractéristiques suivantes sont également des différences essentielles entre l'astaxanthine et les autres caroténoïdes :

Comme les autres antioxydants, l'astaxanthine libère des électrons pour neutraliser les radicaux libres.

Toutefois, alors que ce don d’électrons épuise la plupart des autres antioxydants, l’astaxanthine en possède un énorme surplus qui lui permet de rester active bien plus longtemps - au moins un ordre de grandeur de plus que la plupart des autres antioxydants.

De plus, l’astaxanthine reste intacte, ce qui signifie qu’aucune réaction chimique ne la décompose, ce qui se produit pour la plupart des autres antioxydants.

Le nombre de radicaux libres qu’elle peut traiter est une autre différence majeure. La plupart des antioxydants, comme les vitamines C, E, et plusieurs autres, peuvent généralement traiter un seul radical libre à la fois.

L'astaxanthine peut en gérer plusieurs simultanément, dans certains cas plus de 19 à la fois. Pour y parvenir, elle forme un nuage d’électrons autour de la molécule. On appelle ce phénomène la résonance des électrons.

Lorsque les radicaux libres essayent de voler des électrons d'une molécule d'astaxanthine, ils sont tout simplement brusquement absorbés et neutralisés par ce nuage d’électrons.

L'une des caractéristiques les plus exceptionnelles de l'astaxanthine est sa capacité à protéger aussi bien les parties hydrosolubles que les parties liposolubles de la cellule. Les caroténoïdes sont généralement répartis entre les hydrosolubles et les liposolubles, mais l’astaxanthine appartient à un groupe intermédiaire qui peut faire l’interface entre l’eau et la graisse.

Cela signifie que la molécule d'astaxanthine peut affecter et élargir la membrane bio-lipidique de TOUTES les cellules. Elle ne se contente pas de flotter dans le sang, elle s'intègre véritablement dans la membrane cellulaire.

Cela comprend les membranes mitochondriales de vos cellules cardiaques, et c’est l’une des raisons pour lesquelles elle est si bénéfique pour votre cœur. La santé mitochondriale étant un facteur clé du vieillissement, soutenir la santé mitochondriale est également l'une des principales stratégies pour aider à ralentir le processus global de vieillissement.

L'astaxanthine a également la faculté de traverser la barrière hémato-encéphalique, ce qui fait partie de son pouvoir neuroprotecteur.

Une autre de ses caractéristiques essentielles est qu’elle ne peut pas fonctionner comme pro-oxydant. De nombreux antioxydants agissent comme pro-oxydants (ce qui signifie qu’ils provoquent plutôt qu’ils ne combattent l’oxydation) lorsqu’ils sont présents en quantités suffisantes.

C’est l’une des raisons pour lesquelles vous ne devez pas tomber dans l’excès et prendre trop de suppléments d’antioxydants. L'astaxanthine, par contre, ne fonctionne pas comme un pro-oxydant, même prise en grandes quantités, ce qui la rend à la fois plus sûre et plus efficace.

L'astaxanthine agit sur au moins cinq voies d'inflammation différentes, ce qui en fait un anti-inflammatoire très puissant, et maintient l’équilibre dans le système.

L'astaxanthine aide à protéger votre peau de l’intérieur

Plus d’une centaine d’études démontrent l’innocuité de l’astaxanthine, même à des méga-doses, de l’ordre de 500 milligrammes (mg) par jour. Le seul effet secondaire jamais rapporté, pour ainsi dire, à des doses élevées, est la possibilité de voir un léger rougissement de la peau, que la plupart des gens trouvent plutôt joli.

L'astaxanthine est également très bénéfique pour la santé de la peau en général, car elle l'aide à se protéger contre les dommages des UV (du soleil), augmente son élasticité, réduit les ridules et améliore son l’hydratation.

S'agissant de la protection contre les UV, l’astaxanthine aide plus particulièrement à lutter contre la mort cellulaire qu’ils provoquent.

Contrairement aux écrans solaires en application topique, l'astaxanthine ne bloque pas véritablement les rayons UV, donc elle n’empêche pas les UVB de se transformer en vitamine D dans votre peau, elle la protège simplement des dommages. Cet effet protecteur est tellement efficace que les études montrent qu'il protège même contre :

  • L’irradiation entière du corps, principalement en piégeant les espèces réactives de l’oxygène (ERO) intracellulaires et en réduisant l'apoptose (mort cellulaire programmée)
  • La progression des brûlures, en réduisant l’inflammation provoquée par le stress oxydatif et l'apoptose liée aux mitochondries

Comment l'astaxanthine profite à votre cœur et à votre système cardiovasculaire

De nombreuses études se sont intéressées à l’impact de l’astaxanthine sur la santé cardiaque et cardiovasculaire, montrant qu’elle peut être extrêmement bénéfique dans ce domaine.

Au cours d'une étude en double-aveugle contrôlée contre placébo, par exemple, les personnes qui ont pris 12 milligrammes (mg) d'astaxanthine par jour pendant huit semaines ont observé une diminution de 20% de leur taux de protéine C-réactive (CRP), qui est un marqueur de maladie cardiaque.

Le CRP est essentiellement un indicateur d'inflammation systémique dans votre corps, et un taux plus faible tend à être associé à une diminution du risque de maladie cardiaque, mais également de nombreux autres problèmes de santé chroniques.

Inutile de dire qu'une diminution de 20% de la CRP en seulement deux mois représente une diminution assez spectaculaire du risque de maladie, que peu, voire aucun médicament ne peut égaler.

D'après Gerald Cysewski, Ph. D., un ancien professeur adjoint au département d'ingénierie chimique à l’université de Californie à Santa Barbara, et fondateur de Cyanotech, la première société à produire de l’astaxanthine naturelle, les études ont également montré que l'astaxanthine protège votre cœur et votre système cardiovasculaire en :

  • Améliorant la circulation sanguine
  • Réduisant la tension artérielle
  • Améliorant la chimie du sang en augmentant les lipoprotéines de haute densité (le cholestérol HDL), et en diminuant les lipoprotéines de basse-densité (LDL) et les triglycérides
  • Diminuant l’oxydation des LDL qui contribuent à la formation de plaque d'athérome

Les effets neuroprotecteurs de l’astaxanthine

Plus d'une douzaine d’études ont également montré que l’astaxanthine protège les neurones et peut ralentir les effets du déclin cognitif et du déclin psychomoteur liés à l’âge.

Au cours d'une étude, on a découvert que les personnes prenant 6 ou 12 mg d'astaxanthine par jour présentent une nette diminution de l'accumulation d’hydropéroxydes de phospholipides (PLOOH), qui est un marqueur de démence. Elle pourrait donc avoir également des effets thérapeutiques contre la maladie d’Alzheimer.

Au cours d'une autre étude en double-aveugle contrôlée contre placébo, conduite au Japon, des volontaires âgés souffrant de troubles de mémoire liés à l’âge ont amélioré leurs scores cognitifs et leur coordination et fonction psychomotrice, après avoir pris 12mg d'astaxanthine pendant 12 semaines.

De nombreuses études animales ont même montré que l’astaxanthine peut largement limiter les dommages provoqués par un AVC, lorsqu’elle est consommée AVANT l'AVC - ce qui nous amène à la question de l’absorption. Il faut environ 12 à 19 heures à l’astaxanthine pour atteindre son niveau maximum dans le sang. Elle diminue ensuite pendant les trois à six heures qui suivent.

Cela signifie que vous devez la prendre au moins un jour en avance pour garantir la saturation des tissus. Ceci étant dit, si vous l’utilisez pour vous protéger du soleil ou des radiations par exemple, le mieux et d’en prendre régulièrement pendant les semaines qui précèdent, afin de lui permettre de s'accumuler dans votre organisme.

L'astaxanthine offre un puissant effet protecteur de la vision

De nombreuses études ont également examiné les effets de l’astaxanthine sur la santé oculaire. Certains des premiers travaux ont été réalisés en France, et ont confirmé que l'astaxanthine peut traverser la barrière hémato-rétinienne, offrant une puissante protection anti-inflammatoire pour les yeux et la rétine. Des études suggèrent qu’elle peut aider à protéger contre de nombreux problèmes oculaires, notamment :

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)

La cataracte

Les maladies oculaires inflammatoires (c’est à dire rétinite, iritis, kératite et sclérite)

L’occlusion artérielle et veineuse rétinienne

L’œdème maculaire cystoïde

La rétinopathie diabétique

Le glaucome

Fait important, l'astaxanthine apparaît comme un outil puissant pour prévenir et traiter la DMLA, qui est la cause la plus fréquente de cécité chez les personnes âgées.

Les effets anticancer de l'astaxanthine

Des études plus récentes se sont aussi penchées sur les effets de l'astaxanthine sur le cancer. Des effets antitumoraux ont été mis en évidence sur de nombreux types de cancer au cours d'études précliniques in vivo et in vitro. D'après une étude publiée en 2015, l’astaxanthine :

« … exerce son influence anti-proliférative, anti-apoptose et anti-invasion via différentes voies et molécules, notamment le transducteur de signal et facteur de transcription STAT3, le nuclear factor kappa-light-chain-enhancer of activated B cells NF-κB (protéine agissant comme facteur de transcription) et le récepteur activé par les proliférateurs de peroxisomes PPARγ. L'astaxanthine est donc très prometteuse comme agent chimiothérapeutique de traitement du cancer. »

Au cours d'études animales, il a été démontré que l'astaxanthine :

  • Réduit la croissance de tumeurs mammaires transplantées
  • Supprime la carcinogénèse hépatique
  • Inhibe les polyamines susceptibles de favoriser les tumeurs de la peau suite à une exposition aux UVA et aux UVB (réduisant donc le risque de cancer de la peau)
  • Réduit l’incidence et la prolifération des cancers induits chimiquement, du cancer de la vessie, de la cavité buccale et du côlon

Parmi les mécanismes d'action proposés, on peut citer l'activité antioxydante, le renforcement du système immunitaire et la régulation de l’expression génique. De plus, comme l’explique Cyanotech dans son article « L’astaxanthine et la chimioprévention du cancer » :

« La communication cellule à cellule par le biais de la jonction lacunaire est déficiente dans de nombreuses tumeurs humaines, et sa restauration tend à diminuer la prolifération des cellules tumorales. On sait aujourd'hui que plusieurs rétinoïdes et caroténoïdes améliorent la communication jonctionnelle entre les cellules... Cette stimulation de la communication jonctionnelle est le résultat d'une augmentation dose-dépendante de la protéine connexine-43, via l’augmentation du gène de la connexine-43. »

L'astaxanthine offre une multitude de bienfaits pour la santé

L'astaxanthine est probablement l'un des suppléments les plus utiles qui soit, capable de traiter et de prévenir de nombreux problèmes de santé. J’en prends régulièrement et je ne voudrais pas en être privé.

Si vous décidez d’essayer l'astaxanthine, je vous recommande de commencer par une dose de 4mg par jour, et d'augmenter progressivement jusqu’à 8 mg par jour - ou plus si vous êtes un athlète ou souffrez d’inflammation chronique. En prenant votre supplément d'astaxanthine avec une petite quantité de bonne graisse, comme du beurre, de l’huile de noix de coco, de TCM ou des œufs, vous optimiserez son absorption.

Les suppléments à base d’huile de krill contiennent également des acides gras oméga-3 d'origine animale d’excellente qualité, combinés à de l’astaxanthine naturelle, quoi qu’en quantités plus faibles que ce que vous obtiendrez d'un supplément d'astaxanthine. Les produits à base de krill ne présentent pas tous la même concentration d'astaxanthine, vérifiez donc les étiquettes.