La vitamine D3 permet de rajeunir les yeux

Vitamine D3

En bref -

  • Après avoir reçu un supplément de vitamine D3 pendant seulement 6 semaines, des souris ont montré une amélioration de la vision, une réduction de l’inflammation de la rétine ainsi qu'une baisse de l'accumulation des bêta-amyloïdes, qui est une caractéristique du vieillissement
  • Les résultats suggèrent que la vitamine D3 pourrait contribuer à prévenir la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), qui est la cause la plus fréquente de cécité chez les personnes âgées
  • Sachant que la vitamine D affecte l'accumulation de bêta-amyloïdes dans les yeux, il y a des raisons de penser qu’elle pourrait également l’affecter au niveau du cerveau et dans d'autres parties de l’organisme, ce qui pourrait avoir un impact sur des maladies telles que la maladie d’Alzheimer et des maladies cardiaques
  • L'astaxanthine, la lutéine, la zéaxanthine, les myrtilles, le cassis et les acides gras oméga-3 sont d'autres nutriments importants pour la santé oculaire
Taille du texte:

Dr. Mercola

On sait aujourd'hui que la vitamine D est importante à bien des égards, et pas uniquement pour la santé osseuse.

Au cours de ces dernières années, de nombreuses recherches ont montré qu'un taux élevé de vitamine D est nécessaire pour nous protéger de maladies chroniques graves, telles que le cancer, les maladies cardiaques, les infections, et la sclérose en plaques, et les chercheurs révèlent aujourd'hui son rôle important dans le vieillissement - en particulier le vieillissement des yeux.

La vitamine D est bonne pour les yeux

Lorsqu'on pense aux nutriments importants pour la santé oculaire, c’est le plus souvent « vitamine A » ou « béta carotène » qui viennent à l’esprit.

Toutefois, de nouvelles données suggèrent que la vitamine D pourrait être encore plus importante.

Une nouvelle recherche, menée par l’Institut d’Ophtalmologie de l’University College de Londres, a révélé les bienfaits spectaculaires d’une supplémentation en vitamine D3 pour les yeux de souris âgées.

Plus précisément, après avoir reçu un supplément pendant seulement six semaines. Voici les améliorations qui ont été notées :

  • Une amélioration de la vue
  • Une réduction de l’inflammation de la rétine et de l'accumulation de bêta-amyloïdes, qui est une caractéristique du vieillissement
  • Une diminution significative du nombre de macrophages rétiniens, et des modifications notables dans leur morphologie (les macrophages sont des cellules immunitaires pouvant provoquer des dommages inflammatoires)

Les résultats suggèrent que la vitamine D3 pourrait tout à fait contribuer à prévenir la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), qui est la cause la plus fréquente de cécité chez les personnes âgées.

La DMLA est associée tant à l’accumulation de bêta-amyloïdes qu’à l’inflammation, et une supplémentation en vitamine D semble améliorer ces deux troubles.

Maladie d’Alzheimer, maladies cardiaques et autres affections liées à l’âge

Fait intéressant, l’accumulation de bêta-amyloïde n’est pas seulement associée à la cécité, c’est également la protéine qui tend à s'accumuler dans le cerveau des patients atteints de la maladie d’Alzheimer, provoquant la formation de plaques amyloïdes.

On pense que les bêta-amyloïdes détruisent les cellules nerveuses, contribuant aux problèmes cognitifs et comportementaux typiques de la maladie.

Sachant que la vitamine D affecte l'accumulation de bêta-amyloïdes dans les yeux, il y a des raisons de penser qu’elle pourrait également l’affecter au niveau du cerveau et dans d'autres parties de l’organisme, et les chercheurs ont d'ailleurs noté une diminution des bêta-amyloïdes dans l'aorte des animaux. Voici ce qu’a expliqué le chercheur principal de l’étude, explications rapportées par le site LifeExtension :

« Les gens ont peut-être entendu que les bêta-amyloïdes sont associées à la maladie d’Alzheimer, et de nouvelles données suggèrent que la vitamine D pourrait jouer un rôle dans la réduction de leur accumulation dans le cerveau. Lorsque nous avons constaté cet effet également dans les yeux, nous nous sommes donc immédiatement demandé dans quelles autres parties du corps ces dépôts pourraient également être réduits.

...La découverte du fait que les dépôts d'amyloïdes avaient diminué dans les vaisseaux sanguins de souris qui avaient reçu des suppléments de vitamine D, suggère que la vitamine D pourrait permettre de prévenir de nombreux problèmes de santé liés à l’âge, de la dégradation de la vue, aux maladies cardiaques. »

De plus, une recherche menée en 2009 et publiée dans le Journal of Alzheimer Disease (Magazine de la Maladie d’Alzheimer) a montré que la vitamine D3 renforce l’effet anti bêta-amyloïde de la curcumine dans le cerveau des patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

Sachant que l’optimisation de votre taux de vitamine D est une mesure relativement simple et peu coûteuse - et qu’elle est liée à de nombreux autres bienfaits pour votre santé, notamment la prévention du cancer - il n’y a vraiment aucune raison de se priver de ses importants bienfaits.

Nutriments supplémentaires importants pour la santé oculaire

Comme pour tous les aspects de la santé, votre hygiène de vie joue un rôle dans la façon dont vos yeux « tiennent le coup » lorsque vous vieillissez.

L’obésité et le diabète, par exemple, qui prennent aujourd'hui des proportions épidémiques, peuvent tout deux avoir un impact sur votre vue. De même, fumer, ou passer beaucoup de temps devant votre ordinateur, peut également nuire à votre vue.

Les principes de base d'une bonne hygiène de vie, comme avoir une alimentation saine, limiter les toxines environnementales, et faire de l’exercice, sont importants pour la santé oculaire. Mais si vous cherchez des méthodes plus spécifiques pour préserver votre vue, certains antixoydants et nutriments se démarquent des autres.

En voici certains, dont il a été démontré qu’ils sont particulièrement bénéfiques pour les yeux :

La lutéine et la zéaxanthine

Parmi tous les caroténoïdes, la lutéine et la zéaxanthine sont les deux seuls présents dans votre rétine, qui présente la concentration en acides gras la plus élevée de tous les tissus de l’organisme. Cela est dû au fait que votre rétine est un environnement très riche en lumière et en oxygène, et qu’elle a besoin de nombreux piégeurs de radicaux libres pour prévenir les dommages oxydatifs.

On pense que c’est à cet effet que l’organisme concentre la zéaxanthine et la lutéine dans la rétine. La concentration de ces deux pigments dans la macula de la rétine lui donne sa couleur jaune caractéristique (la macula est d'ailleurs appelée « macula lutea », ce qui signifie littéralement « tache jaune »).

La zéaxanthine et la lutéine traversent toutes deux la barrière hémato-rétinienne, tout comme l'astaxanthine (voir ci-dessous).

Il est intéressant de souligner que vos yeux concentrent prioritairement de la zéaxanthine, plutôt que de la lutéine, dans la partie centrale de la macula (que l'on nomme la fovéa), sur laquelle se concentre le plus de lumière - et que la zéaxanthine est un capteur d'oxygène singulet plus efficace que la lutéine.

Votre organisme semble le « savoir » naturellement, et l’accumule là où elle est la plus utile ! On trouve de la lutéine et de la zéaxanthine dans les légumes verts feuillus, tels que les épinards et le chou kale, ainsi que dans les jaunes d'œufs.

L’astaxanthine

L'astaxanthine est le caroténoïde ultime pour la santé oculaire et la prévention de la cécité. Elle est même un antioxydant plus puissant que la lutéine et que la zéaxanthine, elle traverse facilement les tissus de l’œil et exerce ses effets de façon sûre et plus efficacement que tout autre caroténoïde.

Plus précisément, l'astaxanthine peut contribuer à améliorer ou à prévenir les dommages provoqués par la lumière, les dommages aux cellules photoréceptrices, les dommages aux cellules ganglionnaires, et les dommages aux neurones des couches internes de la rétine. Il a également été démontré qu’elle a des effets protecteurs contre de nombreux problèmes liés aux yeux, notamment :

La cataracte

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)

L’œdème maculaire cystoïde

La rétinopathie diabétique

Le glaucome

Les maladies oculaires inflammatoires (c’est à dire rétinite, iritis, kératite et sclérite)

L'occlusion artérielle rétinienne

L'occlusion veineuse

L’astaxanthine est produite exclusivement par une micro-algue, l’Haematococcus pluvialis, lorsque sa réserve d’eau est asséchée, ce qui la protège des rayons ultraviolets.

C’est le mécanisme de survie de l’algue - l'astaxanthine agit comme un « champ de force » qui protège l'algue du manque de nourriture et/ou de la lumière intense du soleil. On ne connaît que deux sources d'astaxanthine - la micro-algue qui la produit et les créatures marines qui consomment cette algue (le saumon, les crustacés et le krill par exemple).

Les anthocyanes présentes dans les myrtilles et les cassis

Les plus connus des antioxydants hydrosolubles pour les yeux sont les anthocyanes, que l’on trouve dans les cassis et les myrtilles. Elles sont importantes pour la santé oculaire car elles sont solubles dans l’humeur aqueuse, une substance aqueuse épaisse qui remplit l’espace entre le cristallin et la cornée.

L’humeur aqueuse maintient la pression intra-oculaire, contribue à la nutrition d'autres tissus oculaires et sert à transporter les antioxydants.

Les anthocyanes peuvent également diminuer la pression intra-oculaire et aider à préserver le collagène, qui est le composant principal du cristallin, et du tissu conjonctif qui soutient vos yeux.

Les oméga-3 d'origine animale

Les acides gras oméga-3, comme ceux que l’on trouve dans l’huile de krill, peuvent contribuer à protéger et à favoriser une bonne fonction rétinienne. Un type particulier d'oméga-3, l’acide docosahexaénoïque (DHA), est particulièrement concentré dans la rétine, et il a été démontré qu'il est extrêmement utile pour prévenir la DMLA.

Par ailleurs, l’inflammation est très probablement impliquée dans la progression de la DMLA, or les acides gras oméga-3 ont des effets anti-inflammatoires.

La recherche a montré que les personnes ayant les apports en oméga-3 d'origine animale les plus élevés, présentent un risque de dégénérescence maculaire avancée moindre de 60%, par rapport aux autres.

Une étude de 2009 a également établi que les personnes consommant le plus d'acides gras oméga-3 présentent 30% de risque en moins de voir leur maladie évoluer vers une forme avancée, sur une période de 12 ans.

Soutenant encore davantage l'intérêt des acides gras oméga-3, une autre étude publiée en 2009 a découvert que les personnes ayant une alimentation riche en acides-gras oméga-3, en vitamine C, en vitamine E, en Zinc, en lutéine, et en zéaxanthine, avaient également un risque plus faible de DMLA.

Un programme complet pour optimiser votre santé oculaire

Conserver des yeux en parfait état lorsqu’on vieillit nécessite une stratégie complète, qui va au-delà du choix d’un nutriment ou d'un autre. À terme, c’est une approche sur plusieurs fronts qui protègera vos yeux à tous les niveaux. Voici les différents points de cette approche :

Optimisez votre taux de vitamine D. La vitamine D obtenue par l’exposition au soleil est la MEILLEURE façon d'optimiser votre taux de vitamine D ; exposer une bonne partie de votre peau jusqu'à ce qu’elle rosisse très légèrement, à un moment de la journée aussi proche que possible du midi solaire, suffit généralement à produire suffisamment de vitamine D.

Si vous n’avez pas la possibilité de vous exposer au soleil, vous pouvez utiliser une cabine de bronzage sûre (équipée de ballasts électroniques et non magnétiques, afin d’éviter une exposition inutile aux champs EMF), ou, en dernier ressort, un supplément de vitamine D3 par voie orale.

Prenez soin de votre système cardiovasculaire. Une tension artérielle élevée peut provoquer des dommages au niveau des minuscules vaisseaux sanguins de votre rétine, gênant la circulation du sang.

L'une des meilleures façons de maintenir une tension artérielle optimale est d'éviter le fructose. Une recherche menée par le Dr. Richard Johnson, chef du service des maladies rénales et de l’hypertension à l’université du Colorado, montre que la consommation de 74 grammes de fructose par jour, ou plus, (l’équivalent de 2,5 boissons sucrées) augmente de 77% votre risque d'avoir une tension artérielle de 160/100 mmHg !

Normalisez votre glycémie. Un excès de sucre dans le sang peut assécher votre cristallin, affectant votre capacité à faire la mise au point. Un tel excès peut aussi endommager les vaisseaux sanguins de votre rétine, gênant également la circulation sanguine.

Mangez des légumes verts feuillus frais en quantité, en particulier du chou kale. Des études ont montré qu’une alimentation riche en légumes verts feuillus contribue à préserver la santé oculaire, et les personnes qui consomment le plus de légumes riches en caroténoïdes, en particulier en lutéines et en zéaxanthine, ont une meilleure santé visuelle.

Faites le plein d’acides gras omega-3 d'origine animale. Comme nous l'avons souligné plus haut, les acides gras oméga-3 tels que ceux présents dans l’huile de krill, protègent votre vue.

Évitez les gras trans. Une alimentation riche en gras trans semble contribuer à la dégénérescence maculaire en interférant avec les acides gras oméga-3 dans votre organisme. On trouve des gras trans dans de nombreux aliments transformés et dans les produits de boulangerie, notamment dans la margarine, le ‘shortening’ (matière grasse), les aliments frits comme les frites, le poulet pané et les doughnuts, les cookies, les pâtisseries et les crackers.

Évitez l'aspartame. Les problèmes de vue font partie des nombreux symptômes aigus de l’empoisonnement par l'aspartame.

Arrêtez de fumer. Fumer augmente la production de radicaux libres dans le corps, et vous fait courir le risque d’être en moins bonne santé à divers points de vue, et notamment de voir votre vue baisser.