Le bicarbonate de soude - un traitement peut coûteux qui peut aider à combattre les maladies auto-immunes telles que l’arthrite

Main tenant une cuillère

En bref -

  • Le bicarbonate de soude (bicarbonate de sodium, ou NaHCO3) est un produit aux nombreux bienfaits et utilisations thérapeutiques. Il est reconnu pour avoir des propriétés alcalinisantes, antiacides et pour ses effets sur l’équilibre électrolytique
  • Des études ont montré que boire une solution à base de bicarbonate de soude, qui neutralise les acides dans l’utérus, peut aider les femmes enceintes, dont le travail d'accouchement est long ou difficile, à éviter la césarienne dans 20 % des cas
  • Une recherche, financée par le National Institute of Health (NIH - Institut américain de la santé), suggère que le bicarbonate de soude pourrait représenter un traitement efficace et sans danger contre les maladies auto-immunes, qui encouragerait le système immunitaire à lutter contre l’inflammation
  • Les données montrent que boire de l’eau additionnée de bicarbonate de soude active une voie anti-inflammatoire médiée par les cellules mésothéliales qui tapissent les organes internes, fonctionnant comme des neurones
  • Le bicarbonate de soude est également efficace contre d'autres douleurs, notamment les brûlures d’estomac et les douleurs provoquées par les ulcères, et pourrait améliorer les performances sportives (une méthode connue sous le nom de dopage au bicarbonate)
Taille du texte:

Dr. Mercola

Le bicarbonate de soude (bicarbonate de sodium, ou NaHCO3), rendu populaire par la société Arm & Hammer il y a plus de 150 ans, est un incontournable dans de nombreux foyers, où il est utilisé en pâtisserie et comme produit d’entretien, mais ce produit peu coûteux offre également de nombreux bienfaits et de nombreuses possibilités d'utilisations thérapeutiques.

Au même titre que le peroxyde d’hydrogène, c’est l’un des produits aux bienfaits thérapeutiques les plus économiques et les plus surs qui soient, cela vaut donc la peine de découvrir les nombreuses utilisations du bicarbonate de soude.

Il est reconnu pour avoir des propriétés alcalinisantes, antiacides et pour ses effets sur l’équilibre électrolytique. Pris par voie orale, le bicarbonate de soude augmenterait le pH du sang.

Il s'agit du principe de base sur lequel s'appuyait la société Arm & Hammer, qui recommandait de l’utiliser pour lutter contre les symptômes du rhume et de la grippe, dans une brochure publiée en 1924 sur les utilisations thérapeutiques du bicarbonate de soude.

Boire environ une demie à une cuillère à café de bicarbonate de soude diluée dans un verre d’eau est également un moyen peu coûteux de lutter contre les brûlures d’estomac.

Les coureurs de fond pratiquent également depuis longtemps ce que l’on appelle le « dopage au bicarbonate » -- la prise de capsules de bicarbonate de soude -- avant les courses, pour améliorer leurs performances, une méthode qui fonctionne apparemment de façon similaire à la surcharge glucidique.

En augmentant le pH du sang, cette pratique permettrait de neutraliser l’acidité produite par les muscles au cours des efforts intenses. Bien que je ne vous recommande pas d’essayer cette méthode, il a également été démontré que la prise de bicarbonate de soude permet aux nageurs d'améliorer leurs temps.

La recherche a également montré que boire une solution à base de bicarbonate de soude, qui neutralise les acides dans l’utérus, permet à 20 % des femmes enceintes, dont le travail d'accouchement est long ou difficile, d’éviter la césarienne. Cela pourrait faire la différence entre la vie et la mort dans les pays en voie de développement et/ou les cas où la césarienne n’est pas envisageable.

Le bicarbonate de soude pourrait représenter un traitement économique contre les maladies auto-immunes

Très récemment, une recherche financée par le National Institute of Health (institut américain de la santé), a suggéré que le bicarbonate de soude pourrait être un traitement adjuvant efficace contre la polyarthrite rhumatoïde (PR) et d'autres maladies auto-immunes.

D'après cette étude, conduite par Paul O’Connor, physiologiste rénal, et publiée dans le Journal of Immunology, boire une solution à base d’eau et de bicarbonate de soude aiderait le système immunitaire à lutter contre l’inflammation.

Bien que cette étude montre que le bicarbonate de soude apporte certains bénéfices dans la lutte contre la polyarthrite rhumatoïde, il existe des approches bien plus fondamentales qui doivent être considérées avant celle-ci. Par ailleurs, les personnes souffrant de maladies auto-immunes, comme la PR, doivent éviter les lectines.

La théorie a été initialement testée sur les rats, et plus tard sur l’homme. D'après Paul O’Connor, le bicarbonate de soude pourrait réellement représenter « un moyen de traiter les maladies inflammatoires en toute sécurité », y compris l’arthrite. Voici ce qui a été rapporté dans Medical News Today :

« Leurs expériences décrivent une histoire complexe à propos de la façon dont ce sel envoie un signal à un type de cellule spéciale, les ‘cellules mésothéliales’, leur indiquant que le corps va bien et n’est pas victime d'une attaque, et qu’il n’est donc pas nécessaire que le système immunitaire soit agressif.

Les réponses auto-immunes nocives sont donc évitées. Les cellules mésothéliales tapissent les organes internes ainsi que de nombreuses cavités du corps...

En gros, selon les mots du Dr. O’Connor, les cellules mésothéliales apprennent ‘qu’il s'agit probablement d'un hamburger, et non d'une infection bactérienne.’ Elles n’activent donc pas 'l’armée’ de macrophages de la rate, ou globules blancs, chargés d’éliminer les déchets cellulaires potentiellement nocifs. ‘Il est certain que boire du bicarbonate affecte la rate, et nous pensons que cela se produit par l’intermédiaire des cellules mésothéliales’, explique Paul O’Connor. »

Le bicarbonate de soude modifie l’activation des cellules immunitaires, ce qui déclenche une réponse anti-inflammatoire

Les cellules mésothéliales sont présentes dans le sang et les reins, et le bicarbonate de soude est déjà utilisé dans le traitement de la maladie rénale chronique. C’est ce qui a poussé les chercheurs à explorer les mécanismes par lesquels le bicarbonate de soude améliore la fonction rénale, ralentissant la progression des maladies rénales.

C’est au cours de cette recherche qu’ils ont remarqué que le bicarbonate de soude modifiait l’équilibre des cellules immunitaires dans les reins, stimulant les cellules immunitaires anti-inflammatoires tout en réduisant les cellules inflammatoires.

D'autres expériences ont montré que le bicarbonate a également des effets anti-inflammatoires sur le sang et la rate. Comment donc agit-il ? Les cellules mésothéliales, qui tapissent vos organes internes, communiquent avec ces organes via des microvillosités qui émettent un neurotransmetteur, l’acétylcholine, et cela semble être une partie importante de l’équation.

Une précédente hypothèse suggérait que les signaux anti-inflammatoires étaient transmis via le nerf vague, qui relie vos intestins au cerveau et à d'autres organes. Les expériences ont montré que cette théorie n’était pas la bonne. Même lorsque le nerf vague était totalement sectionné, le signal anti-inflammatoire des cellules mésothéliales n’était pas supprimé.

Ils ont finalement réalisé que la réponse inflammatoire était médiée via des signaux produits par l’acétylcholine, par l'intermédiaire des microvillosités qui relient les cellules mésothéliales aux organes qu’elles tapissent.

Il a été démontré que la réponse anti-inflammatoire déclenchée par la consommation d’eau additionnée de bicarbonate de soude se poursuit pendant au moins quatre heures. Voici ce qu’ont expliqué les auteurs :

« Suite à l'administration par voie orale de NaHCO3, la polarisation des macrophages est passée de phénotypes principalement M1 (inflammatoires) à M2 (régulateurs), et les lymphocytes-T FOXP3+CD4 ont augmenté dans la rate, le sang, et les reins des rats. Des modifications anti-inflammatoires similaires de la polarisation des macrophages ont été observées dans le sang de sujets humains...

Nos données indiquent que le NaHCO3 par voie orale active une voie splénique anti-inflammatoire et apportent la preuve que les signaux qui médient cette réponse sont transmis à la rate via une nouvelle fonction des cellules mésothéliales, semblable à celle de neurones. »

Les traitements conventionnels de la polyarthrite rhumatoïde présentent de graves risques pour la santé

Au vu des effets secondaires dévastateurs inhérents aux traitements médicamenteux de la polyarthrite rhumatoïde, l’idée qu’un produit aussi inoffensif et peu couteux que le bicarbonate de soude puisse soulager l’inflammation responsable de cette maladie, et d'autres maladies auto-immunes, est aussi bienvenue que surprenante.

En effet, les médicaments couramment prescrits pour soigner la polyarthrite rhumatoïde sont parmi les plus dangereux du marché.

Il s'agit notamment de la prednisone, des inhibiteurs du TNF-alpha (vendus sous les noms commerciaux de Humira, Enbrel et Remicade. Les effets secondaires de ces médicaments comprennent des infections, mais également l’augmentation du risque de cancer), et des médicaments anti-cancer lourds comme le méthotrexate.

L’utilisation régulière de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens et d'antalgiques comme le Tylénol, peuvent également provoquer des dommages hépatiques et/ou des dommages rénaux potentiellement mortels.

L'acétaminophène est d'ailleurs le premier responsable d’insuffisance hépatique aigue aux États-Unis. Il est dramatique que la médecine conventionnelle n’encourage pas les gens à modifier leur hygiène de vie avant de leur prescrire des médicaments contre l’arthrite car, dans mon propre cabinet, environ 80 % des patients souffrant d'arthrite ont pu être soulagés de façon significative, ou ont bénéficié d'une rémission complète en suivant simplement mes recommandations en matière d'alimentation et d'hygiène de vie.

En 2015, j'ai interrogé l'une de mes anciennes patientes, Sarah Allen, à propos de sa rémission complète. Vous pouvez visionner cette interview, ainsi qu’un résumé des modifications d'hygiène de vie les plus importantes pour contrôler cette maladie, dans « Récit encourageant sur la façon de mettre en rémission la polyarthrite rhumatoïde », dont le lien hypertexte figure plus haut.

Autres utilisations thérapeutiques du bicarbonate de soude

En plus des exemples cités au début de cet article, le bicarbonate de soude peut être bénéfique pour traiter de nombreux autres troubles et maladies, notamment ceux indiqués ci-dessous.

Souvenez-vous qu’il est inutile de rechercher du bicarbonate de soude sans aluminium, car tous les bicarbonates le sont. Le problème de l’aluminium concerne la levure chimique, dont certaines marques contiennent du sulfate d'aluminium.

Il soulage les brûlures d’estomac et les douleurs de l’ulcère

J’ai personnellement recommandé ce remède à de nombreuses personnes, y compris des membres de ma famille, et ai été surpris de voir à quel point il est efficace. Cela semble logique, cependant, car le bicarbonate de soude fonctionne comme un anti-acide et neutralise immédiatement l’acidité de l’estomac. L'ingrédient actif de nombreux antiacides vendus sans ordonnance n’est d'ailleurs rien d'autre que du bicarbonate de soude.

Le dosage est généralement d'une demie à une cuillère à café dans un verre d’eau. Veillez à dissoudre totalement le bicarbonate de soude dans au moins 12 cl d’eau, et buvez lentement pour éviter la formation de gaz. Gardez également à l’esprit qu’un surdosage peut provoquer un rebond d'acidité, ce qui aggraverait vos symptômes. C’est d'ailleurs le problème que posent les antiacides en vente libre.

Il facilite l’extraction des échardes

Versez une cuillère à soupe de bicarbonate de soude dans un petit verre d’eau, puis faites tremper la partie à soigner deux fois par jour. La plupart des échardes sortiront toutes seules après quelques jours de ce traitement.

Il soulage les coups de soleil

Plonger dans un bain tiède dans lequel vous aurez versé une demie tasse de bicarbonate de soude vous apportera un soulagement naturel. Pour être soulagé encore d'avantage, laissez ensuite votre peau sécher à l'air libre, pour éviter d’éliminer le bicarbonate de soude avec votre serviette. Vous pouvez également imbiber une compresse fraîche d'un mélange de bicarbonate de soude et d’eau et l’appliquer directement sur le coup de soleil.

Déodorant maison

Si vous voulez éviter les parabènes et l'aluminium que l’on trouve dans de nombreux déodorants et anti-perspirants, essayez un mélange d’eau avec une pincée de bicarbonate. Cette pâte simple est un déodorant naturel efficace.

Utilisations pour l’hygiène dentaire

Pour obtenir un dentifrice efficace pour le soin des dents et des gencives, mélangez six mesures de bicarbonate de soude pour une mesure de sel de mer. Mixez ce mélange dans un blender pendant 30 secondes, puis versez-le dans un récipient, prêt à être utilisé.

Mouillez l’extrémité de votre index et déposez une petite quantité de mélange sel/bicarbonate sur vos gencives. Frottez la préparation sur vos dents et vos gencives en commençant par la gencive supérieure externe, puis interne, suivie de la gencive inférieure externe puis inférieure interne.

Recrachez l’excédent. Après 15 minutes, rincez-vous la bouche. Ce mélange est incroyablement efficace pour tuer les bactéries. Pour blanchir vos dents de façon naturelle, écrasez une fraise bien mure et mélangez-là à 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude. Étalez ce mélange sur vos dents et laissez agir pendant 5 minutes. Brossez-vous ensuite les dents normalement et rincez. Cette méthode ne doit pas être utilisée plus d'une fois par semaine, car un usage excessif pourrait endommager l’émail de vos dents.

Il soulage les démangeaisons

Appliquez une pâte faite de bicarbonate de soude et d’eau sur les piqures d'insectes pour apaiser la démangeaison. Vous pouvez également simplement frotter la poudre sèche directement sur la peau. Ce mélange est également efficace pour soulager les démangeaisons de l’eczéma et du sumac vénéneux.

Il soulage les pieds douloureux

Versez trois cuillères à soupe de bicarbonate de soude dans une bassine d’eau chaude pour obtenir un bain de pieds vivifiant.

Exfoliant et gommage naturel pour la peau

Vous pouvez préparer un exfoliant pour le visage et le corps en mélangeant trois mesures de bicarbonate de soude avec une mesure d’eau. C’est un produit naturel, peu coûteux et suffisamment doux pour être utilisé tous les jours.

Bain détox

Un mélange de bicarbonate de soude et de vinaigre de cidre permet d'obtenir un merveilleux bain détente, pour chasser les douleurs et se détoxifier. Cerise sur le gâteau, vous nettoierez en même temps la baignoire et les canalisations.