6 Aliments Qui Auront Meilleur Goût en Juin Que le Reste de l’Année

Aliments Frais

En bref -

  • Les produits de saison sont au pic de leur fraîcheur, de leur saveur et de leurs apports nutritionnels
  • Voici six aliments de saison en été: les fraises, les asperges, les pois, les pêches, les betteraves et l’ail vert
Taille du texte:

Dr. Mercola

L’été est à nos portes, apportant avec lui une abondance de produits de saison. Il ne fait aucun doute que les produits de saison ont meilleur goût, mais puisque ceux-ci sont plus frais cela signifie également que ceux-ci sont plus sains.

Lorsque vous achetez des fruits et légumes de saison (et produits localement) leurs nutriments n’ont pas le temps de se détériorer de la même manière que le même type d’aliments laissé reposés au froid pendant des jours ou des semaines.

Auparavant, le principal critère pour mesurer si le régime alimentaire de quelqu’un était sain était lié à la mesure des groupes alimentaires et des apports alimentaires. Mais une étude récente suggère que l’achat d’aliments saisonniers et locaux devrait être ajouté aux algorithmes utilisés pour évaluer dans quelle mesure les habitudes alimentaires d’une personne sont bonnes pour la santé.

Rendez-vous à votre marché fermier local avec un ou deux panier sous les bras… et guettez ces six aliments qui ont meilleur goût en été.

Six Aliments Qui Ont Meilleur Goût en Juin

Les Fraises

Avez-vous remarqué des panneaux «cueillez vos fraises vous-même» là où vous vivez? Cela signifie que les fraises sont mûres et prêtes. Les fraises sont riches en vitamine C, manganèse, potassium, et en folate, ainsi qu’en anthocyanines, en ellagitannines, flavonols, terpénoïdes, et en acides phénoliques et ellagiques, des phytonutriments disposant de bienfaits anti-inflammatoires.

En particulier, la fisétine des flavonoïdes dans les fraises peut tuer les cellules du cancer du sein, tandis que les triterpènes dans les fraises sont réputés pour leur potentiel anti-inflammatoire «considérable». En outre, les femmes qui consomment plus de trois portions par semaine de bleuets et de fraises présentaient un risque 32 pour cent plus faible d’avoir une maladie cardiaque dans une étude.

Ce bienfait était dû aux flavonoïdes dans les fraises appelés anthocyanines, qui sont des antioxydants qui donnent à ces fruits leurs nuances rouges et violettes caractéristiques. Bien que les fraises constituent des sources intéressantes de nourriture, mangez-les avec modération.

Elles comportent environ 7 grammes de fructose par tasse, et je vous recommande de limiter votre consommation de fructose à environ 15 à 25 grammes de fructose par jour provenant de toutes sources (maintenez en vous en bas de cette fourchette si vous êtes en surpoids, diabétique, souffrez d’hypertension ou que vous prenez des médicaments à base de statines.

Les Asperges

En tant que source importante de folate, une vitamine B qui aide votre corps à produire de la dopamine, de la sérotonine et de la norépinéphrine, l’asperge est un légume «bien-être» pouvant favoriser votre humeur.

L'asperge est également riche en glutathion, un anticancer important, et contient de la rutine, qui protège les petits vaisseaux sanguins et prévient leur rupture et peut protéger des rayonnements. L'asperge est également une bonne source de vitamines A, C, K et E, n complexe vitamines B, de potassium, de fibres et de zinc.

Ce légume d’été idéal est également une bonne source d’inuline, un «prébiotique» qui permet de nourrir les bonnes bactéries dans vos intestins. Ces bactéries aident elles-mêmes à la digestion et à l'absorption des aliments, et jouent un rôle significatif dans votre système immunitaire. L’inuline s’est également montrée particulièrement prometteuse pour le diabète de type 2.

Les femmes ayant un diabète de type 2 qui consommaient 10 grammes d’insuline par jour pendant deux moins ont vu leur équilibre glycémique et leurs niveaux d’antioxydant s’améliorer. On estime que l’inuline peut contribuer à améliorer les problèmes de diabète en modifiant de façon positive la microflore intestinale ou en raison d’un effet direct antioxydant.

Durant l’été, essayez de faire cuire légèrement les asperges à la vapeur ou sautées, puis de les refroidir pour les ajouter aux salades. Du moment qu’elles ne sont pas trop cuites, cela devrait vous donner un croquant agréable.

Pois

Si vous n’avez goûté que des petits pois congelés, vous êtes passé à côté d’un vrai plasir. Les petits pois frais sont doux et si délicieux que vous trouverez une infinité de façons de les utiliser. Les pois, une sorte de légume, sont aussi garnies de certaines des substances antipathogènes les plus puissantes de la nature, comme notamment un polyphénol appelé le coumestrol.

Une étude a démontré que les personnes qui présentaient les apports les plus importants de coumestrol et d’autres substances chimiques d’origine végétales appelées les polyphénols avaient un risque 50 pour cent moins important de cancer de l’estomac.

Il a également été démontré que d’autres phytonutriments dans les pois, comme les saponines, les acides phéloniques tels que les acides féruliques et caféiques, et les flavanols tels que la catéchine et l’épicatéchine offraient des bienfaits antioxydants et anti-inflammatoires puissants et pouvaient être responsables de l’impact bénéfique des pois sur le diabète.

Les petits pois sont également uniques par leurs proportions relativement élevées en protéines et en fibres, ce qui pourrait favoriser la régulation de la glycémie. De manière intéressante, les pois apportent également un grand nombre de bienfaits au sein de l’environnement où ils sont cultivés. Par exemple:

  • Les pois sont des cultures «fixatrices d’azote», ce qui signifie qu’elles (ainsi que les bactéries dans le sol) prennent l’azote de l’air et le transforment sous des formes plus utilisables, faisant augmenter la quantité d’azote dans le sol sans qu’il soit nécessaire de recourir à d’autres fertilisants.
  • Les pois peuvent permettre de prévenir l’érosion des sols et contribuer à la régénération du sol lorsque les cultures sont abimées après la récolte.
  • Alterner la culture des pois et d’autres cultures peut diminuer le risque de problèmes liés aux parasites.

Les pêches

Les Pêches seront mûres et prêtes en juin, et elles sont garnies d’une multitude de nutriments, comme notamment de vitamines C, A, E et K, de potassium, de niacine, de cuivre, et de fer. Les pêches contiennent également des flavonoïdes tels que du lycopène et de la lutéine, ainsi que de la zéaxanthine et de la cryptoxanthine.

Il a été découvert que les polyphénols dans les pêches inhibaient la prolifération des cellules du cancer du sein, et contiennent même des substances bioactives pouvant lutter contre le diabète lié à l’obésité et les maladies cardiaques. Une pêche de taille moyenne contient environ six grammes de fructose, toutefois, tout comme les fraises, il faut les consommer avec modération.

Les betteraves

Les Betteraves sont fraîches et gouteuse en été et accompagnent parfaitement les salades. De tous les légumes, les Betteraves ont la plus forte teneur en sucre, mais elles sont également une mine de vitamines, de minéraux et d’antioxydants.

Ajouter des betteraves à votre alimentation plusieurs fois par semaine est un bon moyen de profiter de leurs nutriments sans risquer une overdose de leur haute teneur en sucre.

Les betteraves sont une source unique de bétaïne, un nutriment qui aide à protéger les cellules, les protéines et les enzymes du stress environnemental. Elles sont également connues pour aider à combattre l'inflammation, protéger les organes internes, améliorer les facteurs de risques vasculaires, améliorer les performances et aider à prévenir de nombreuses maladies chroniques.

Les puissants phytonutriments qui donnent aux betteraves leur profonde couleur pourpre pourraient également aider à lutter contre le cancer.

Les recherches ont montré que l’extrait de betterave réduit la formation de tumeurs multiorganiques chez différents modèles animaux lorsqu’il est administré dans l’eau de boisson, par exemple, mais il est également étudié pour être utilisé chez l’homme dans le traitement des cancers du pancréas, du sein et de la prostate.

Les betteraves sont également riches en vitamine C, en fibres qui renforcent le système immunitaire et en minéraux essentiels tels que le potassium (essentiel pour la fonction nerveuse et musculaire) et le manganèse (ce qui est bon pour les os, le foie, les reins et le pancréas). Les betteraves contiennent aussi de l'acide folique, qui aide à réduire les risques de malformations congénitales.

Les pigments de betalin dans les betteraves soutiennent le processus de désintoxication de la phase 2 de votre corps, qui consiste à éliminer les toxines liées à d'autres molécules afin qu'elles puissent être excrétées de votre corps. Généralement, les betteraves sont appréciées pour leur contribution à la détoxification et à la purification du sang et du foie.

L’ail

L’ail vert ou ail de printemps est un ail nouveau qui n’a pas encore développé un bulbe mature. Il est d’un goût moins fort que l’ail normal et dispose d’une tête verte, semblable à une échalote, qui est aussi comestible. Si vous avez de la chance, vous pouvez trouver de l’ail vert dans votre marché fermier local. Utilisez-le pour toutes les recettes, comme vous le feriez pour l’ail, l’échalote, ou les poireaux.

En ce qui concerne les bienfaits pour la santé, l'ail est riche en manganèse, en calcium, en phosphore, en sélénium et en vitamines B6 et C, il est donc bénéfique pour vos os ainsi que pour votre thyroïde. On pense que la plupart des effets thérapeutiques de l’ail sont dus à ses composés soufrés, tels que l'allicine, qui lui donne aussi son odeur caractéristique.

L'ail contient également d'autres composés sains, tels que des oligosaccharides, des protéines riches en arginine, du sélénium et des flavonoïdes. Des recherches ont démontré les effets bénéfiques de l’ail dans le traitement de plus de 160 maladies différentes. Ses bienfaits se répartissent généralement en 4 catégories principales :

  • La réduction des lnflammations (réduction du risque d'arthrose et d'autres maladies associées à l’inflammation)
  • Le renforcement du système immunitaire (par ses propriétés antibactériennes, antifongiques, antivirales et antiparasitaires)
  • L'amélioration de la santé cardiovasculaire et de la circulation sanguine (prévient la formation de caillots, retarde la formation de plaques d'athérome, améliore la lipidémie et réduit la tension artérielle)
  • Il est toxique pour 14 types de cellules cancéreuses (dont les cancers du cerveau, du poumon, du sein, de l’estomac et du pancréas)

De plus, l’ail peut être efficace contre les bactéries résistantes aux médicaments et la recherche a révélé que lorsque l’allicine est digérée par l’organisme, elle produit de l'acide sulfénique, un composé qui réagit aux dangereux radicaux libres plus rapidement que n’importe quel autre composé connu.

Recherchez les Variétés Biologiques des Produits de Saison

Idéalement, toutevotre alimentation devrait être bio. La plus importante étude du genre a révélé que les personnes qui mangeant « souvent ou toujours » bio présentaient des taux de résidus de pesticides d’environ 65% plus faibles que celles qui consommaient le moins de fruits et légumes bio.

L’étude a également déterminé que les fruits et légumes biologiques présentaient, en moyenne, une teneur en pesticides 180 fois plus faible que les fruits et légumes conventionnels. Ceci étant dit, tout le monde n'a pas accès à une large variété de produits bio, et cela peut parfois revenir plus cher qu’acheter des produits conventionnels.

L’un des moyens de faire des économies tout en diminuant vos risques est d'acheter certains articles bios toute en « vous contentant» pour d'autres cultivés de façon conventionnelle. La charge en pesticide des différents fruits et légumes peut varier énormément.

Consumer Reports a analysé 12 années des données du programme de données sur les pesticides de l’USDA afin de déterminer les catégories de risques (de très faible à très élevé) pour différents types de produits.

Les enfants étant particulièrement vulnérables aux effets des produits chimiques de l’environnement, y compris aux pesticides, ils ont basé l’évaluation des risques sur un enfant de trois ans et demi.

Ils ont recommandé d'acheter bio tout produit se situant dans les catégories de risque moyen ou élevé, et voici donc des exemples de produits que vous devriez toujours essayer d'acheter bio. Vous remarquerez sur la liste la présence de deux aliments du mois de juin mentionnés ci-dessus – les pêches et les fraises:

Les Pêches

Les Carottes

Les Fraises

Les haricots verts

Les poivrons

Les piments

Les tangerines

Les nectarines

Airelles

Les patates douces

Au cas où vous vous le demanderiez, pour être certifié biologique, un aliment doit être cultivé sans utilisation de pesticides synthétiques.

Cependant, certains pesticides naturels, et quelques pesticides naturels sont autorisés, même au sein de l’agriculture biologique. Toutefois, les différences en ce qui concerne leur utilisation et leur sécurité entre l’agriculture biologique et l’agriculture conventionnelle sont importantes.

Avez-vous Planté Votre Potager?

Sans aucun doute, le meilleur moyen d’avoir accès à des produits frais, de saison est de cultiver les vôtres. Un foyer cultive désormais de la nourriture d’après un rapport spécial de la National Gardening Association (NGA).

Cela équivaut à environ 42 millions de foyers disposant d’un potager en 2013, une augmentation de 17 pour cent par rapport à 2008. Maintenir un potager peut améliorer votre santé en vous fournissant des aliments plus frais, non contaminés et réduire votre facture d’épicerie.

La NGA estime que tandis qu’une famille moyenne dépense 70$ par an pour planter un potager, elle cultive une quantité de fruits et légumes correspondant à un montant de 600$ – cela constitue un retour sur votre investissement de 530$.

Les frais, les asperges, les pois, les betteraves et l’ail peuvent tous être cultivés directement dans votre jardin, vous apportant un approvisionnement direct en délicieux fruits et légumes.