7 aliments qui améliorent la vie sexuelle

Taille du texte:
Aliments qui améliorent la vie sexuelle

Dr. Mercola

Depuis des milliers d'années, l'homme est à la recherche d'aliments qui améliorent le désir et les performances sexuelles.

Le terme « aphrodisiaque » trouve son origine dans la mythologie grecque, et est tiré du nom d'Aphrodite, la déesse grecque de l'amour, qui aurait émergé de l'océan à dos d'huitre.

Compte tenu de cette image spectaculaire, il n'est pas surprenant que le bivalve que chevauchait la déesse de l'amour soit généralement considéré comme le plus ancien aphrodisiaque du monde.

On raconte que Casanova consommait plus d'une douzaine d'huitres par jour pour entretenir son excellente énergie sexuelle.

Les huitres sont riches en zinc. Le zinc est important pour la production de sperme et de testostérones, et joue un rôle dans la libido tant masculine que féminine. Il est donc compréhensible, d'un point de vue scientifique, que les huitres favorisent le désir sexuel.

De nombreux produits comestibles ont été présentés au fil des âges comme étant des « aliments bienfaisants », notamment les carottes, les asperges, l'anis, la noix de muscade et les clous de girofle, la roquette, le basilic, le poivre, la moutarde, les orties, les pois de senteur, le fenouil, les pistaches, et même les escargots, pour n'en citer que quelques-uns.

Mais ces aliments sont-ils VRAIMENT efficaces ?

Les aphrodisiaques de l'Antiquité - certains sont assez amusants

En dépit de milliers d'années d'intérêt littéraire et anecdotique pour les aliments améliorant la libido, les études scientifiques sur le sujet sont assez peu nombreuses, et la plupart des études, à ce jour, se sont intéressées aux médicaments et aux hormones, plutôt qu'aux aliments supposés avoir des propriétés aphrodisiaques.

En dépit de cela, l'histoire de l'humanité regorge de croyances folkloriques à propos d'aliments capables de redonner de l'élan à votre sexualité.

Les aphrodisiaques étaient à l'origine recherchés comme remèdes contre diverses anxiétés sexuelles, ainsi que pour augmenter la fécondité, la procréation ayant toujours eu, historiquement, une importance morale et religieuse. La nourriture était l'un des problèmes majeurs des temps anciens.

Elle n'était pas aussi facile d'accès qu'aujourd'hui, et une mauvaise alimentation entrainait souvent une diminution de la libido et la stérilité.

Certaines théories anciennes sont un peu étranges, mais néanmoins amusantes.

En Europe, le médecin Claude Galien, qui exerçait à Rome (129 à 200 après J.C.), a beaucoup écrit à propos des aliments stimulant la sexualité, les qualifiant de « chauds et humides », ainsi que de « venteux », ou favorisant les flatulences.

Il pensait qu'il fallait du « vent » pour gonfler le pénis et provoquer une érection, et donc que tout ce qui vous donnait des gaz pouvait également favoriser les érections.

Claude Galien n'était pas le seul à se préoccuper de sexe :

  • St Thomas d'Aquin écrivit que les aliments aphrodisiaques devaient être bien nourrissants et apporter un « esprit vital », et il attribuait ces qualités à la viande et au vin.
  • Entre 40 et 90 avant J.C., Dioscorides (considéré comme le fondateur de la pharmacologie) a écrit à propos d'une une sorte d'orchidée sauvage (« satiro »), dont il pensait qu'elle était un puissant aphrodisiaque.
  • D'autres prétendaient qu'une plante sauvage que l'on trouve dans les bois, la « Stafylinos », faisait des merveilles en termes de désir sexuel ; elle était si populaire qu'elle donna naissance à une boisson dénommée « la potion sexuelle ».
  • L'empereur chinois Huang Ti, auteur, au 3ème siècle, du Manuel du sexe, consommait régulièrement un mélange de 22 plantes mélangées à du vin, et avait la réputation d'être l'un des meilleurs amants de tous les temps.

Les supposés aphrodisiaques n'étaient cependant pas tous aussi ésotériques.

Dans l'Egypte ancienne, on utilisait du miel pour fabriquer des potions censées soigner la stérilité et l'impuissance. Les jeunes mariés buvaient de l'hydromel, une boisson fermentée préparée à base de miel, dont ils pensaient qu'elle « adoucirait leur mariage ».

Le miel contient plusieurs vitamines B, nécessaires à la production de testostérone, ainsi que du bore, qui est important pour la production d'œstrogènes et de testostérone.

Les pommes de terre, aussi bien les patates douces que les pommes de terre blanches, étaient autrefois considérées comme aphrodisiaques en Europe, probablement parce que, nouvellement arrivées des Amériques, elles étaient une délicatesse rare.

Voici cependant certains des aphrodisiaques traditionnels les plus étranges :

  • D'après le site WebMD, Aphrodite considérait les moineaux comme sacrés et suscitant particulièrement le désir, les européens de l'antiquité consommaient donc des moineaux - en particulier leur cervelle - qu'ils pensaient aphrodisiaques.
  • Un type de lézard, que l'on appelle le scinque, fut considéré pendant des siècles comme améliorant les prouesses sexuelles, une croyance soutenue par trois auteurs reconnus de l'époque.
  • L'ambre gris, qui provient des intestins des baleines, aurait des propriétés aphrodisiaques, ce qui a d'ailleurs été démontré dans certaines études animales. Il a été découvert que l'ambre gris augmente le taux sanguin de testostérone.

Avez-vous déjà remarqué que certains aliments ressemblent aux organes génitaux humains ?

Certains aliments sont considérés comme étant aphrodisiaques simplement en raison de leur ressemblance physique avec les organes génitaux humains.

La racine de mandragore était par exemple consommée pour augmenter le désir et la fertilité, car la racine fourche ressemblerait aux cuisses d'une femme. On considérait aussi que les huitres et les palourdes ressemblaient aux organes génitaux de la femme.

Les similarités entre les formes des aliments et les organes reproducteurs humains ont été abordées dans l'Encyclopedia Britannica, pour tenter de comprendre les croyances anciennes :

« On suggère que l'attribution universelle d'effets aphrodisiaques par l'homme à certains aliments, trouve son origine dans la croyance ancienne en l'efficacité thérapeutique des signatures : le raisonnement étant que si un objet ressemble aux organes génitaux, il possède un pouvoir sexuel. D'où les pouvoirs aphrodisiaques légendaires de la racine de gingembre et de la poudre de corne de rhinocéros. »

Lorsqu'on y pense, de nombreux aliments soi-disant aphrodisiaques ressemblent EFFECTIVEMENT à des organes reproducteurs humains ! Les médecins décrivent souvent, par exemple, les ovaires comme ayant une « forme d'amande ».

Les agrumes pourraient par ailleurs être décrits comme ayant une forme très ronde, « ressemblant à une poitrine ». Les avocats et les figues ressemblent un peu à un utérus.

Coïncidence, saviez-vous par ailleurs qu'il faut environ 9 mois pour qu'une fleur d'avocat se transforme en fruit ?

Si l'on y réfléchit, de nombreux aliments ressemblent en fait aux parties du corps pour lesquelles ils sont bénéfiques.

Que vous croyiez ou non qu'un aliment puisse influer sur votre humeur, il est un fait que la sexualité est liée à la longévité. Une relation sexuelle épanouie est une partie importante de toute relation amoureuse sur le long terme.

Avant toutefois d'envisager de passer un disque de musique romantique et de présenter un bon plat de viande de scinque et de cervelles de moineaux à votre bien aimé(e), prenez le temps de jeter un œil sur la liste des superaliments que David Wolfe, partisan de l'alimentation crue, vante comme étant le « top cinq » des stimulants de la libido - vous y trouverez des alternatives plus appétissantes.

7 aliments qui améliorent la sexualité

Le site Health.com cite certains des aliments qui sont non seulement traditionnellement considérés comme étant aphrodisiaques, mais dont la science moderne soutient également les effets :

  1. Les avocats — Les avocats sont riches en matières grasses, qui sont bonnes pour le cœur, et tout ce qui permet à votre cœur de battre correctement contribue à ce que le sang circule correctement également dans toutes les parties du corps.
  2. Les amandes — Les amandes sont riches en nutriments et en oligo-éléments qui sont importants pour la vie sexuelle et la reproduction, tels que le zinc, le sélénium, et la vitamine E.
  3. Les fraises — Les fraises sont une excellente source d'acide folique, une vitamine B qui contribue à éviter les malformations congénitales et peut également être liée à une numération plus élevée des spermatozoïdes.
  4. Les fruits de mer — Les huitres sont l'une des meilleures sources de zinc qui soit, et les poissons gras tels que le saumon sauvage et le hareng contiennent des acides gras oméga-3, bons pour le cœur.
  5. La roquette — La roquette contient des oligo-éléments et des antioxydants qui bloquent l'absorption des contaminants environnementaux, dont on pense qu'ils ont un impact négatif sur la libido.
  6. Les figues — Les figues contiennent des fibres, qui sont importantes pour la santé cardiaque.
  7. Les agrumes — Les agrumes sont tous riches en antioxydants, en vitamine C et en acide folique, qui sont des éléments essentiels pour la santé reproductive de l'homme.

Les choix d'hygiène de vie qui peuvent influer, en bien ou en mal, sur votre vie sexuelle

Si vous vous êtes penché sur la question, vous savez qu'il est de plus en plus évident que les dysfonctionnements érectiles sont purement l'un des symptômes d'un style de vie malsain, un trouble qu'aucun médicament ne peut soigner.

Si vous souffrez de problèmes érectiles, il est très probable que vos symptômes peuvent s'atténuer, voire disparaître, en prenant simplement les mesures suivantes :

Adoptez une alimentation saine et limitez sérieusement votre consommation de sucre, ce qui normalisera votre taux d'insuline

Optimisez votre taux de vitamine D

Pratiquez régulièrement une activité physique appropriée

Dormez suffisamment, d'un sommeil réparateur

Évitez les médicaments, dont de nombreux peuvent provoquer ou exacerber l'impuissance

Évitez de fumer et limitez votre consommation d'alcool

Gérez votre stress ; mon outil favori, pour y parvenir, est la Technique de Libération Émotionnelle (EFT)

Si vous suivez déjà les recommandations indiquées ci-dessus, mais continuez de rencontrer des problèmes érectiles ou de libido, voici des méthodes complémentaires qui pourraient vous aider.

Méthodes supplémentaires pour améliorer la fonction sexuelle

Nous savons tous que des médicaments, tels que le viagra, sont utilisés pour traiter les dysfonctionnements érectiles. Ils agissent en augmentant votre production d'oxyde nitrique, qui détend vos vaisseaux sanguins, ce qui augmente le flux sanguin vers le pénis.

Toutefois, le prix à payer lorsque vous prenez ces médicaments, est une pléiade d'effets secondaires potentiellement dangereux - notamment des maladies cardiaques, des AVC et la stérilité - des troubles qui ne vous permettront certainement pas de vivre une longue vie de romance, en bonne santé.

Voici par contre des agents naturels dont il a été scientifiquement prouvé qu'ils sont efficaces contre le dysfonctionnement érectile, pris seuls ou en combinaisons diverses, et qui sont BIEN PLUS SÛRS que les médicaments.

En voici plusieurs qui valent la peine d'être mentionnés :

  • Le ginseng
  • La racine de maca (Lepidium meyenii), une plante médicinale originaire du Pérou
  • La L-arginine
  • La yohimbine, un alcaloïde de l'arbre de Yohimbe
  • La choline et la vitamine B5

La recherche montre que les maladies coronariennes sont à l'origine de certaines formes de dysfonctionnements érectiles. 75 % des hommes souffrant d'ailleurs de maladies cardiaques ont des problèmes érectiles.

La L-arginine accroît l'action de l'oxyde nitrique - de la même façon que des médicaments tels que le viagra, mais SANS en entrainer les effets secondaires potentiellement dangereux.

Des études scientifiques ont montré que la L-arginine peut être particulièrement efficace lorsqu'elle est prise en combinaison avec deux autres agents naturels :

  1. La L-arginine et la yohimbine augmentent le désir sexuel. Cela a été démontré au cours d'une étude de 2002, ayant porté sur des femmes présentant des troubles de l'excitation sexuelle.
  2. La L-arginine et le pycnogénol ont apporté une amélioration significative de la fonction sexuelle chez des hommes souffrant de dysfonctionnement érectile, au cours d'une étude menée en 2003.

En termes de dosage, une étude pilote publiée dans le magazine European Urology a montré qu'une combinaison de 6 grammes de L-arginine et de 6 mg de yohimbine, constituait un traitement efficace pour des hommes souffrant de dysfonctionnement érectile.

Le ginseng et la racine de maca sont utilisés depuis des siècles comme boosteurs de libido. L'acide aminé L-arginine peut être efficace, en particulier si votre dysfonctionnement érectile est lié à une maladie cardiovasculaire.

Enfin, la combinaison de choline (1.000 à 3.000 mg) et de vitamine B5 (500 à 1.500 mg) contribue à la formation d'acétylcholine (ACh), l'un des neurotransmetteurs du cerveau responsable de la transmission des messages sexuels.

Si vous décidez de prendre de la choline, je vous recommande d'opter pour une source telle que la lécithine de tournesol, plutôt que la lécithine de soja. Comprenez bien qu'il n'existe pas de « potion magique » pour améliorer la fonction sexuelle.

Mais j'espère que cet article vous aura donné un bon aperçu des aliments qui peuvent améliorer la sexualité.

+ Sources et Références