Les téléphones portables sont-ils la nouvelle cigarette ?

Taille du texte:
un homme au téléphone

Les téléphones existent depuis plus de 20 ans et sont désormais utilisés par plus de 3 milliards de personnes. Cependant des questions subsistent sur le fait de savoir si les téléphones mobiles peuvent contribuer à des problèmes de santé, comme le cancer.

Les téléphones portables ne sont des produits courants que depuis environ 10 ans, et les répercussions négatives pourraient mettre bien plus longtemps à apparaître.

«Ce ne fût seulement que 15, 20 ans après que les gens se mettent à fumer que nous avons découvert les problèmes liés à ceci,» explique Michael Kelsh, responsable scientifique et épidémiologiste chez Exponent, une société de conseil scientifique. «En fin de compte, la même chose pourrait arriver avec les téléphones.»

Le temps de latence pour les tumeurs cérébrales peut être de 10 à 15 ans.

Dr. Mercola

Au cours de la première moitié du 20ème siècle l’industrie du tabac devient le plus grand annonceur du Journal of the American Medical Association (JAMA). Les affirmations «scientifiques» qu’on laissait se propager dans les publicités de ce journal médical comportaient des slogans accrocheurs tels que:

  • «Exactement ce que le docteur recommande» (cigarettes L&M)
  • « Pour une bonne digestion, fumez des Camels » (on disait que les cigarettes Camel « stimulaient la circulation des fluides digestifs »)
  • « Les médecins fument plus de Camels que n’importe quelle autre cigarette »
  • «Pas une seule toux dans un wagon plein» (pour les cigarettes Old Gold)

Il est dur à croire, sachant ce que nous savons sur la cigarette, que des publicités comme celles-ci aient jamais existé. Mais elles ont bien existé, et personne ne réfléchissait à deux fois avant de fumer. Cela était tout simplement considéré comme sans danger et même bon pour la santé.

Cela vous rappelle-t-il quelque chose?

Actuellement vous êtes sans doute l’une de ces 3 milliards de personnes dans le monde qui possède et utilise un téléphone portable.

Jamais dans l’histoire les gens n’ont utilisé cette technologie aussi couramment et de manière continue, ni n’ont-ils été exposés aux rayonnements électromagnétiques provenant de toutes sortes de technologies sans fil comme nous le sommes au quotidien.

Mais la plupart des gens considèrent que les téléphones portables sont sans danger, en grande partie parce qu’ils ont été rassurés par des scientifiques fortement influencés par l'industrie des télécommunications.

Pourquoi ne le devraient-ils, après tout, puisqu’aucune mise en garde majeure présentant les dangers des téléphones portables n’est sortie.

Et ne vous attendez pas à ce qu’ils le fassent. Tout comme les grands fabricants de tabac ont tout fait pour vous convaincre que les cigarettes étaient bonnes pour la santé, l’industrie du portable fera tout ce qu’il faut pour vous faire croire que les téléphones portables sont sans danger

Et pendant ce temps vous êtes en train de bavarder avec un téléphone portable appuyé contre votre oreille, sans avoir conscience des rayonnements électromagnétiques qui jaillissent -- à la vitesse de la lumière -- dans toutes les directions (y compris directement dans votre cerveau).

Ce qui me rend peut être le plus en colère est le mépris total pour les enfants qui utilisent ces téléphones. Une récente étude a démontré que les rayonnements électromagnétiques peuvent pénétrer presque directement à travers le cerveau d’un enfant de 5 ans. 

AVERTISSEMENT : Limitez l'utilisation du portable pour éviter le cancer

Vous vous rappellez peut-être de l’avertissement récent émis par le Dr. Ronald B. Herberman, directeur de l’Institut du Cancer de l’Université de Pittsburgh, fondé sur des données non publiées. 

«Ce qui m’inquiète au plus haut point est que nous ne devrions pas attendre qu’une étude définitive ne sorte mais plutôt privilégier la prudence plutôt que d’avoir des regrets plus tard,» déclare Herberman.

Veuillez-donc vous considérer comme également prévenu. Le seul fait que ces résultats n’aient pas été publiés ne signifie pas que le risque ne soit pas présent.

À ce jour, plusieurs pays dont la France, l’Allemagne et l’Inde ont émis des recommandations visant à limiter l’exposition aux champs électromagnétiques. En outre, le Département de la Santé Publique de Toronto conseille désormais aux adolescents et aux jeunes enfants de limiter leur utilisation des téléphones portables, pour éviter des risques potentiels pour la santé. 

Lentement mais sûrement, l’information et la vérité commencent à déborder. Même si vous parvenez à éviter le cancer du cerveau, des risques allant des maux de tête aux vertiges à la maladie d’Alzheimer et à l’impuissance existent.

J’estime réellement que les preuves en défaveur des téléphones portables sont bien trop convaincantes pour être ignorées. Jetez un œil à une partie des recherches qui ont été effectuées et je parie que vous serez d’accord avec moi... 

“Le lien entre utilisation du téléphone portable et risque de tumeur cérébrale n’est plus un mythe”

En février 2008, le Dr. Gautam Khurana, un neurochirurgien formé à la Mayo Clinic avec une bourse de recherches de neurochirurgie avancée en microchirurgie cérébrale, vasculaire et tumorale, a publié un document intitulé Téléphones Mobiles et Tumeurs Cérébrales -- après 14 mois de recherche indépendante, examinant plus de 100 sources récentes de littérature médicale et scientifique.

Selon le Dr. Khurana, « Compte tenu du fait que l’usage généralisé du téléphone mobile a débuté au milieu des années 1980 (plus tôt en Europe du Nord), la première décennie d’usage généralisé se termina vers le milieu des années 1990 et les tumeurs solides peuvent prendre plusieurs années à se déclencher et se former.

Donc, il semble vraisemblable de s’attendre à ce que si aucun changement nécessaire n’est effectué tant par l’industrie que par les consommateurs, au cours des 5 - 10 prochaines années, il est probable que les liens inquiétants susmentionnés seront définitivement démontrés au sein des publications médicales. »

Il précise ensuite: “Étant donné le “temps d’incubation” calculé et le début du déploiement massif de la téléphonie mobile en Suède, il n’est pas surprenant que les chercheurs suédois furent parmi les premiers à signaler une corrélation positive entre l’usage du téléphone et le risque de tumeurs cérébrales.”

Il poursuit ensuite, “Prises ensemble les données… suggèrent de manière impérieuse que le lien entre téléphones portables et tumeurs cérébrales ne doit plus être considéré comme un mythe…“

“Il existe également assez de preuves et de technologies disponibles actuellement pour justifier qu’aussi bien l’industrie que les états prennent des mesures immédiates pour réduire l’exposition des consommateurs aux rayonnements électromagnétiques liés aux téléphones portables et pour informer clairement les consommateurs des dangers potentiels.”

Et cette partie était trop saisissante pour ne pas être ajoutée: “On s’attend à ce que ce danger ait des répercussions sur la santé publique bien plus importante que l’amiante et la cigarette, et affecte directement chacun d’entre nous, en particulier les plus jeunes, comme notamment les enfants très jeunes.”

N’attendez donc pas de mises en gardes supplémentaires. Si vous vous interrogiez sur la sécurité des téléphones portables, maintenant vous savez. 

Commencez à vous protégez MAINTENANT

N’attendez pas jusque-là pour commencer à vous protéger. J’ai publié les conseils suivants de protection contre le sans fil afin que vous puissiez être plus en sécurité MAINTENANT, et je vous suggère fortement de les prendre à cœur, et de les partager avec tous vos amis et vos proches. 

Les enfants devraient éviter d’utiliser des téléphones portables — Sauf urgence et danger de mort, les enfants ne devraient pas utiliser de téléphone portable ni d'appareil sans fil de quelque type que ce soit. Les enfants sont bien plus vulnérables aux radiations des téléphones portables que les adultes car les os de leur crâne sont plus fins.

Les femmes enceintes devraient aussi éviter les téléphones portables — Les femmes qui utilisent des téléphones portables lorsqu’elles sont enceintes peuvent être plus susceptibles de donner naissance à des enfants ayant des troubles de comportement. 

Limitez l’utilisation de votre téléphone portable — éteignez votre téléphone portable plus souvent. Réservez son utilisation aux urgences ou questions importantes.

Utilisez un téléphone fixe lorsque vous êtes chez vous ou sur votre lieu de travail — bien que de plus en plus de personnes utilisent aujourd'hui exclusivement leur portable pour tous leurs contacts téléphoniques, c’est une tendance dangereuse et vous pouvez décider de ne pas la suivre.

Réduisez l'utilisation, ou évitez d'utiliser d'autres appareils sans fil — il serait sage de réduire votre utilisation de ces appareils. Tout comme pour les téléphones portables, il est important de vous demander chaque fois si vous avez vraiment besoin de les utiliser.

Si vous avez besoin d’utiliser un téléphone sans fil chez vous, utilisez un modèle ancien, qui fonctionne sur 900 MHz. Ils ne sont pas moins dangereux pendant les appels, mais au moins ils n’émettent pas de transmissions constamment, même lorsque aucun appel n’est effectué.

Utilisez votre téléphone portable uniquement lorsque la réception est bonne — plus la réception est faible, plus votre téléphone utilise de puissance pour le transmettre, et plus il utilise de puissance, plus il émet de radiations, et plus les dangereuses ondes radio pénètrent profondément dans votre corps. Dans l’idéal, vous ne devriez utiliser votre téléphone que s'il affiche des barres pleines et que la réception est bonne.

Éloignez votre téléphone de votre corps lorsqu’il est allumé — la zone la plus dangereuse, en termes d’exposition aux radiations, se trouve dans un rayon de 15 cm autour de l’antenne émettrice. Aucune partie de votre corps ne devrait se trouver dans cette zone.

Utilisez des écouteurs plus sûrs — des écouteurs filaires vous permettront de tenir le téléphone à distance de votre corps. Toutefois, sur des écouteurs mal protégés -- et la plupart le sont -- le fil lui-même agit comme une antenne, attirant et transmettant les radiations ambiantes porteuses d’informations directement vers votre cerveau.

Veillez donc à ce que le fil utilisé pour transmettre le signal vers vos oreilles soit protégé.

Le meilleur type d'écouteur qui soit est une combinaison de fil protégé et de tube à air. Il fonctionne comme un stéthoscope, transmettant le son vers votre crâne sous forme d’onde sonore ; bien qu’il comporte tout de même des fils, qui doivent être protégés, aucun n’est en contact avec la tête.

+ Sources et Références