Réduisez votre exposition aux champs électromagnétiques (EMF)

signaux de téléphones mobiles dans la foule

En bref -

  • L’exposition aux rayonnements hyperfréquences émis par les moniteurs de surveillance pour bébés, les téléphones portables, les téléphones sans fil, les routeurs Wi-Fi, les compteurs 'intelligents’, et autres dispositifs sans fil, entraîne d’importants dysfonctionnements des mitochondries, dûs aux dommages provoqués par les radicaux libres
  • L’excès de radicaux libres engendré par l’exposition aux rayonnements hyperfréquences des technologies sans fil est associé à l'anxiété, à la maladie d'Alzheimer, à l’autisme, à l'arythmie cardiaque, à la dépression et à la stérilité
  • Les EMF sont particulièrement nocifs pour les femmes enceintes et font courir le risque à leurs bébés de développer un TDAH, l’autisme, ainsi que des problèmes comportementaux, émotionnels et sociaux
  • En dehors de l’utilisation de connexions câblées pour votre téléphone et votre ordinateur, certaines méthodes permettent de réduire les effets nocifs des EMF, notamment l’optimisation de votre apport de magnésium
Taille du texte:

Dr. Mercola

Les effets négatifs des champs électromagnétiques (EMF) continuent d’enflammer les conversations et de susciter des controverses dans le monde entier. L’océan invisible d’EMF dans lequel vous baignez quotidiennement est la source de pollution la plus dangereuse pour vous.

Vous êtes exposé aux EMF à longueur de journée, non seulement dans les lieux publics, mais également chez vous. La majeure partie des radiations provient des téléphones portables, des antennes relais, des ordinateurs, des compteurs intelligents et des routeurs Wi-Fi, pour ne nommer que quelques-uns des coupables.

S'il est presque impossible d'éviter totalement les EMF, il existe des méthodes pratiques pour limiter notre exposition. Sachant le nombre d’EMF dont vous êtes bombardé à longueur de journée, il est impératif pour votre bien-être d’en connaitre les effets négatifs.

Si vous souffrez d'une maladie grave, en particulier, cela vaut vraiment la peine de tenter de réduire au maximum votre exposition aux EMF. Si vous avez entendu dire que les EMF ne sont pas dangereuses pour l’homme, lisez attentivement ce qui suit :

  • L'industrie des télécommunications a manipulé les agences de régulation fédérales, et les autorités et professionnels de la santé publique au moyen d’importantes activités de lobbying sophistiquées, laissant les consommateurs confus et ignorants des risques pour la santé, associés aux EMF.
  • Les effets négatifs des EMF, tout comme ceux du tabagisme, ne sont peut-être pas visibles immédiatement, mais se développent progressivement au fil du temps. Après la cigarette, les téléphones portables sont en effet la nouvelle menace du 21ème siècle pour la santé publique.

Les EMF : qu’est-ce que c’est ?

D'après l'Institut National des Sciences de la Santé Environnementale, les EMF sont « des zones invisibles d’énergie, souvent qualifiées de radiations, qui sont associées à l’utilisation de courant électrique. »

Les dangers des radiations ionisantes sont globalement reconnus, et c’est pourquoi le dentiste vous protège avec un tablier de plomb lorsqu'il vous fait passer une radiographie. De la même façon, vous vous attendez à prendre un coup de soleil si vous exposez votre peau nue trop longtemps aux puissants rayons UV du soleil.

On pense que les radiations ionisantes sont suffisamment puissantes pour briser les liens covalents de l’ADN, mais en réalité les dommages causés sont principalement dûs au stress oxydatif qui résulte de l’excès de radicaux libres.

Les EMF émis par votre téléphone portable sont des rayonnements hyperfréquence situés dans la bande de 2 à 5 gigahertz.

En dehors de votre téléphone portable, les appareils électroniques tels que les moniteurs de surveillance pour bébés, les dispositifs Bluetooth, les téléphones sans fil, les thermostats intelligents et les routeurs Wi-Fi émettent en permanence des rayonnements hyperfréquence à des niveaux susceptibles d’endommager vos mitochondries.

Le calcium intracellulaire augmente avec l’exposition aux EMF

Martin Pall, Ph. D., Professeur émérite de biochimie et de sciences médicales fondamentales à l’université d’état de Washington, a identifié les mécanismes moléculaires par lesquels les EMF des téléphones portables et des technologies sans fil provoquent des dommages chez l'homme, les animaux et les plantes, et a publié plusieurs articles les décrivant.

De nombreuses études indiquent que votre taux de calcium intracellulaire augmente avec l’exposition aux EMF.

Le Dr. Pall a également découvert un certain nombre d'études qui montrent que lorsqu'il y a un excès de calcium dans les cellules, les taux d’oxyde nitrique (NO) et de superoxyde augmentent.

Bien que le NO apporte de nombreux effets bénéfiques sur la santé, un excès important de NO provoque une réaction avec le superoxyde, formant du peroxynitrite, qui est un oxydant extrêmement puissant.

Les peroxynitrites, à leur tour, se décomposent pour former des radicaux libres réactifs, à savoir des espèces réactives azotées et des espèces réactives oxygénées, notamment des radicaux hydroxyles, des radicaux carbonates et des radicaux NO2 - les trois provoquant des dommages.

Les peroxynitrites provoquent également des dommages qui leurs sont propres. Tout cela pour vous dire que les effets des EMF ne sont pas thermiques, les rayonnements ne « cuisent » pas vos cellules, comme certains le suggèrent.

Les EMF activent en réalité les CCVD dans la membrane externe de la cellule, déclenchant une réaction en chaine d'évènements dévastateurs qui, à terme :

  • Déciment la fonction mitochondriale, les membranes cellulaires et les protéines cellulaires
  • Provoquent de graves dommages cellulaires
  • Entrainent des cassures de l’ADN
  • Accélèrent considérablement votre processus de vieillissement
  • Augmentent vos risques de développer des maladies chroniques

Les peroxynitrites, les téléphones portables et la flambée de maladies chroniques

Une fois formés, les peroxynitrites réagissent relativement lentement avec les molécules biologiques, ce qui en fait un oxydant sélectif. À l’intérieur de votre organisme, les peroxynitrites modifient les molécules de tyrosine présentes dans les protéines afin de créer une nouvelle substance, la nitrotyrosine, et provoquent la nitration d'une protéine structurelle. 

Ces changements dus à la nitration sont visibles dans les biopsies humaines de personnes atteintes de SLA, d'athérosclérose, de maladies inflammatoires de l’intestin, d'ischémie myocardique et d’embolie pulmonaire septique.

Lorsque l’on comprend que les téléphones portables peuvent contribuer à ces maladies chroniques - et non simplement au développement de tumeurs cérébrales - cela motive à limiter notre exposition.

Bien que les principaux risques pour la santé soient toujours les maladies cardiovasculaires, le cancer et les infections, les augmentations notées pour les maladies et troubles suivants sont stupéfiantes. Certaines d’entre elles étaient même de notoriété publique avant 1980.

Maladie ou trouble Augmentation depuis 1990

TDAH

819 %

Maladie d’Alzheimer

299 %

Autisme

2.094 %

Troubles bipolaires chez les jeunes

10.833 %

Maladie cœliaque

1.111 %

Syndrome de fatigue chronique

11.027 %

Dépression

280 %

Diabète

305 %

Fibromyalgie

7.727 %

Hypothyroïdie

702 %

Lupus

787 %

Ostéoarthrite

449 %

Apnée du sommeil

430 %

Souffrez-vous de l’un de ces problèmes de santé liés aux EMF ?

Les dommages biologiques provoqués par les EMF étant déclenchés par l’activation de vos CCVD, il va de soi que les tissus qui présentent la densité de CCVD la plus élevée, sont les plus exposés aux dommages. Voici les tissus de votre organisme dont la concentration en CCVD est la plus élevée (et qui sont donc plus exposés aux dommages provoqués par les EMF) :

  • Le cerveau
  • Les testicules
  • Le système nerveux
  • Le pacemaker du cœur, ce qui entraine des arythmies
  • La rétine

Lorsque les CCVD sont activés dans le cerveau, ils libèrent des neurotransmetteurs et des hormones neuroendocrines. Il a été démontré qu'une activité élevée des CCVD dans certaines parties du cerveau produit différents effets neuropsychiatriques.

Voici certaines des conséquences les plus courantes d'une exposition chronique du cerveau aux EMF :

  • Maladie d’Alzheimer
  • Anxiété
  • Autisme: l'un de mes mentors de longue date, le Dr. Dietrich Klinghardt, a associé l’autisme chez les enfants à une exposition excessive aux EMF pendant la grossesse
  • Dépression

Voici les problèmes cardiaques les plus courants qui sont associés à l’exposition aux EMF :

  • Fibrillation auriculaire / flutter auriculaire
  • Bradycardie (rythme cardiaque lent)
  • Arythmie cardiaque (associée à la mort cardiaque subite)
  • Palpitations cardiaques
  • Tachycardie (rythme cardiaque rapide)

Les EMF ont des effets négatifs sur la reproduction

Si vous êtes un homme, l’exposition aux EMF peut augmenter votre risque de stérilité, en particulier si vous avez l'habitude de porter votre téléphone portable dans une poche de pantalon près de l'aine et/ou que vous utilisez votre ordinateur portable en le posant sur vos genoux.

Des études ont associé l’exposition aux radiations de faible intensité des téléphones portables à une réduction de 8 % de la motilité des spermatozoïdes, et à une réduction de 9 % de la viabilité des spermatozoïdes.

Si vous êtes une femme, votre risque de cancer du sein est accru si vous portez régulièrement votre téléphone portable dans votre soutien-gorge. La plupart des cancers du sein se situent dans le quadrant supéro-externe.

Toutefois, lorsque le cancer est situé dans le quadrant supéro-interne, il est plus susceptible d’être lié aux radiations d'un téléphone portable (si vous avez l’habitude de le placer dans votre soutien-gorge).

Des méthodes pour réduire votre exposition aux EMF

Voici des conseils pour réduire votre exposition aux EMF :

Utilisez un câble pour connecter votre ordinateur à internet, et veillez à placer votre ordinateur portable en mode avion. Évitez également les claviers, boules de commande, souris, systèmes de jeux, imprimantes et téléphones fixes sans fils. Optez pour les versions filaires.

Si vous devez utiliser la Wi-Fi, éteignez-là lorsque vous ne l’utilisez pas, en particulier la nuit. L’idéal est de câbler votre maison de façon à pouvoir éteindre définitivement la Wi-Fi. Si votre ordinateur portable n’est pas équipé d'un port Ethernet, vous trouverez facilement un adaptateur Ethernet USB qui vous permettra de vous connecter à internet sans avoir besoin de la connexion sans fil.

Coupez l'arrivée d’électricité dans votre chambre la nuit. Cela permet généralement de réduire les champs électriques provenant des câbles qui passent dans les murs de votre chambre, à moins qu’elle ne soit placée à côté d'une autre chambre. Si c’est le cas, vous devrez utiliser un appareil de mesure pour déterminer si vous devez également couper l’arrivée d’électricité dans la chambre voisine.

Utilisez un réveil à pile, idéalement non lumineux. J’utilise personnellement un réveil parlant qui me permet de connaitre l’heure en appuyant simplement sur un bouton, et qui n’émet aucune lumière la nuit.

Si vous utilisez encore d'un four à micro-ondes, je vous recommande de le remplacer par un four à convection vapeur, qui réchauffera vos plats tout aussi rapidement, mais de façon bien plus sûre. Avec les tables de cuisson à induction, les fours à micro-ondes sont probablement les plus importantes sources d’EMF de votre habitation.

Évitez d'utiliser des dispositifs « intelligents » et des thermostats qui fonctionnent avec une signalisation sans fil. Cela comprend toutes les nouvelles télévisions « intelligentes » (ou « smart TV »). Elles sont qualifiées d'intelligentes car elles émettent un signal Wi-Fi, et contrairement à ce que vous pouvez faire avec votre ordinateur, vous ne pouvez pas éteindre ce signal. Envisagez d'utiliser un grand écran d'ordinateur comme télévision, car ils n’émettent pas de signal Wi-Fi.

Refusez l'installation de compteurs intelligents dans la mesure du possible, ou placez une protection sur les compteurs intelligents déjà en place : il a été démontré que certaines protections réduisent les rayonnements de 98 à 99 %.

Envisagez de placer le lit de votre bébé dans votre chambre au lieu d'utiliser un moniteur de surveillance, ou utilisez un moniteur câblé. Dans tous les cas, évitez les moniteurs sans fils. Il existe des appareils câblés.

Remplacez les ampoules LFC par des ampoules à incandescence. L’idéal est d’éliminer toutes les lampes fluorescentes de votre maison. Elles émettent non seulement une lumière malsaine, mais surtout elles vous transmettent du courant électrique lorsque vous vous en approchez.

Évitez de porter votre téléphone portable sur vous à moins qu’il ne soit en mode avion, et ne le laissez pas dans votre chambre lorsque vous dormez, sauf également s'il est en mode avion (et ne le placez surtout pas sous votre oreiller). Les téléphones portables peuvent émettre des signaux même lorsqu’ils sont en mode avion, et c’est pourquoi je place le mien dans un sac Faraday.

Lorsque vous utilisez votre téléphone portable, servez-vous de la fonction haut-parleur et tenez-le au moins à 90 cm de vous. Essayez de réduire au maximum le temps que vous passez au téléphone. Je passe probablement moins de 30 minutes par mois au téléphone avec mon portable, principalement lorsque je suis en voyage. Utilisez plutôt des logiciels de VoIP qui permettent de téléphoner en vous connectant à internet via un câble.

Certains nutriments peuvent contribuer à protéger votre organisme des dommages provoqués par les EMF

Voici certaines de mes recommandations :

Le magnésium — le magnésium, qui est un bloqueur naturel des canaux calciques, peut aider à réduire les effets des EMF sur vos CCVD. De nombreuses personnes étant carencées en magnésium, je pense qu’un à deux grammes de magnésium par jour peuvent vous être bénéfiques.

L’hydrogène moléculaire — des études ont montré que l'hydrogène moléculaire peut réduire d’environ 80 % les dommages provoqués par les EMF, car il cible les radicaux libres produits en réaction aux rayonnements, tels que les peroxynitrites. Vous pouvez prendre de l’hydrogène moléculaire sous forme de cachets lorsque vous prenez l'avion, pour vous protéger des rayons gamma. C’est l'une des astuces que je propose dans mon article sur la façon de minimiser les effets du décalage horaire.

Nrf2 — augmenter le Nrf2, un hormétique biologique qui régule la superoxide dismutase, la catalase et tous les autres antioxydants intracellulaires bénéfiques, est également utile en particulier parce qu’il diminue l’inflammation, améliore la fonction mitochondriale et stimule la biogénèse mitochondriale, entre autres bienfaits.

Les épices — certaines épices peuvent contribuer à prévenir ou à réparer les dommages provoqués par les peroxynitrites. Il a été démontré que les épices riches en phénols, en particulier la cannelle, les clous de girofle, le gingembre, le romarin et le curcuma, ont des effets protecteurs contre les dommages provoqués par les peroxynitrites.

Les enfants sont plus exposés que les adultes aux dangers des EMF

Malheureusement, la plupart de nos jeunes ont largement adopté la technologie révolutionnaire du sans fil, et il est de votre responsabilité d’en apprendre les dangers à vos enfants. De nombreux enfants possèdent des téléphones portables et des tablettes avant l’âge de 5 ans, et nombre d’entre eux dorment avec leur téléphone sur, ou sous leur oreiller.

Cela les expose à un danger bien plus grave pour leur santé que celui qui menaçait leurs grands-parents lorsqu'ils fumaient à l'adolescence.

Le risque, pour les enfants, d’être victimes de dommages mitochondriaux importants, sur le long terme, est exponentiellement plus élevé que pour les adultes. De nombreux enfants grandissent aujourd'hui totalement entourés de technologie.

Ils possèdent des téléphones portables de plus en plus tôt, utilisent des ordinateurs et tablettes dès les premières années d’école et jouent à des jeux vidéo sur internet, et ce ne sont là que quelques-unes de leurs activités qui les exposent à des EMF.