Abnégation dentaire : améliorez votre santé bucco-dentaire

Personne utilisant du fil dentaire

En bref -

  • Un microbiote buccal bien équilibré est important pour une santé optimale. La maladie parodontale et le diabète de type 2 sont étroitement liés
  • L’utilisation d’un bain de bouche deux fois par jour a également été associée à une augmentation des risques de développer un diabète de type 2 — un effet que l’on pense dû à son activité antimicrobienne
  • Il a été démontré qu’une bonne hygiène bucco-dentaire diminuait les risques de pneumonie d’environ 40 pour cent, et ne pas se brosser les dents augmente vos risques de pneumonie de 65 pour cent, comparé à un brossage trois fois par jour
  • Lorsqu’une bactérie qui provoque des caries dentaires et des maladies des gencives pénètre dans votre système circulatoire, votre foie libère des protéines C-réactive inflammatoires; l’inflammation chronique est par conséquent un signe distinctif de la plupart des maladies chroniques
Taille du texte:

Dr. Mercola

Il est malheureux de constater que bon nombre de gens ne réalisent pas complètement l’importance que la santé bucco-dentaire a sur l’état de santé général. En réalité, l’équilibre délicat entre les bactéries dans votre bouche est aussi important pour votre santé que votre microbiote intestinal.

Lorsque certaines bactéries surabondent, différents problèmes bucco-dentaires commencent à se développer.

La maladie parodontale, par exemple, qui touche les tissus mous et l’os, est déclenchée par une augmentation du Porphyromonas gingivalis, qui altère votre réaction immunitaire, tandis qu’un lien causal a été constaté entre les caries dentaires et le Streptococcus mutans. 

Votre santé bucco-dentaire produit par conséquent des effets sur le reste de votre organisme, et peut avoir des répercussions importantes sur vos risques de maladie.

Diabète de type 2 et maladie parodontale sont étroitement liés, par exemple. 

Une étude montre également que ne pas se brosser les dents deux fois par jour augmente vos risques de démence jusqu’à 65 pour cent, par rapport à un brossage trois fois par jour, et il a été démontré qu’une bonne hygiène bucco-dentaire diminuait vos risques de pneumonie d’environ 40 pour cent.

Lorsqu’une bactérie qui provoque des caries dentaires et des maladies des gencives pénètre dans votre système circulatoire, votre foie libère des protéines C-réactive qui ont des effets inflammatoires.

L’inflammation, à son tour, est réputée être un facteur pathogène aboutissant à la plupart des maladies chroniques. Par exemple, des gencives subissant une inflammation et malades multiplient également par dix votre risque de crise cardiaque mortelle.

Le pire, d’après le Dr. Gerry Curatola, fondateur de Rejuvenation Dentistry, est que les crises cardiaques liées à la maladie des gencives sont mortelles 9 fois sur 10.

Par conséquent, une part importante de la santé bucco-dentaire est de vous occuper de votre microbiote buccal.

Si vous avez été léger sur votre santé bucco-dentaire, faites de cette année celle où vous allez prendre ce fameux taureau par les cornes et vraiment faire un effort pour vous occuper de votre santé bucco-dentaire.

Laissez tomber les bains de bouche et le dentifrice fluoré pour améliorer votre microbiote buccal

Votre microbiote buccal est comme votre microbiote intestinal dans la mesure où il a besoin d’être bien équilibré afin de favoriser une santé optimale. Même les bactéries normalement sans danger peuvent avoir des effets pathogènes si l’équilibre est trop bouleversé.

Toutefois, tandis que l’ingestion de probiotiques améliorera l’équilibre bactériologique dans votre intestin, cette stratégie ne fonctionne pas pour votre cavité buccale.

À la place, la clé pour améliorer votre microbiote buccal est, en premier lieu, d’arrêter de tuer aveuglément les microbes dans votre bouche.

Cela signifie s’abstenir d’utiliser des bains de bouches draconiens à base d’alcool et des dentifrices contenant du fluor et des ingrédients antimicrobiens comme le triclosan. 

Le fluor abime non seulement votre microbiote, mais a également un grand nombre de répercussions néfastes pour la santé. En réalité, la surexposition au fluor par le dentifrice, l’eau fluorée et d’autres sources a conduit à une quasi épidémie de dommages par le florure.

Brossez-vous les dents avec de l’huile de noix de coco et du bicarbonate de soude deux fois par jour

Le brossage quotidien des dents constitue l’hygiène bucco-dentaire la plus élémentaire. Une étude suggère que la durée de brossage idéale est de deux minutes, et la pression idéale est 150 grammes, ce qui représente à peu près le poids d’une orange.

Vous brossez les dents trop fort et plus longtemps que nécessaire peut faire plus de mal que de bien, il n’y a donc aucune raison de brosser plus fort ou plus longtemps. Dans l’idéal, brossez-vous les dents deux à trois fois par jour — le matin, le soir et entre 30 et 60 minutes après votre plat principal.

La raison pour laquelle se brosser les dents immédiatement après avoir mangé n’est pas recommandé est que faire ceci peut en réalité fragiliser plutôt que renforcer l’émail de vos dents.

Cette découverte surprenante a été révélée dans une étude de 2004, qui a conclu que se brosser les dents trop rapidement après avoir mangé ou bu, en particulier des aliments et des boissons acides tels que le soda, accélère l’érosion de la dentine.

Essayez de fabriquer votre propre dentifrice

En ce qui concerne le dentifrice, je conseille d’utiliser des versions non-fluorées pour toutes les raisons susmentionnées.

Vérifiez également la liste des ingrédients pour identifier tous les autres ingrédients néfastes comme le triclosan, le laurylsulfate de sodium, le propylène glycol, la diéthanolamine, le parabène et les microbilles.

Votre meilleure option est de fabriquer votre propre dentifrice, ce qui est aussi simple qu’économique.

Par exemple, vous pouvez simplement mélanger de l’huile de noix de coco et du bicarbonate de soude avec une pincée sel de l’Himalaya. De l’huile essentielle de menthe poivrée peut être ajoutée pour donner du goût et la prévention des caries.

Commencez par deux cuillères à soupe d’huile de noix de coco et de bicarbonate de soude, et ajoutez un peu plus de l’un ou l’autre jusqu’à obtenir une consistance agréable (Une consistance légèrement plus ferme a tendance à être plus simple à utiliser).

Voici une autre recette à base d’argile de MindBodyGreen :

Ingrédients

  • 1/2 tasse d’argile de bentonite
  • 1/8 cuillère à café de sel
  • 2 cuillères à café de bicarbonate de soude
  • 2/3 tasse d’eau
  • 1/4 de tasse d'huile de noix de coco
  • 1 cuillère à café de stévia (facultatif)
  • 1 à 4 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée

Préparation

1. Mélangez l’argile et le sel dans un bol. Ajoutez l’eau. Mélangez bien.

2. Ajoutez le reste des ingrédients et mélangez jusqu’à ce qu’une pâte se forme. Conservez-la dans un bocal avec un couvercle. Chaque fois que vous avez besoin de l’utiliser, mettez-en sur votre brosse à dents.

Humidifiez la pâte en passant votre brosse à dent sous de l’eau qui coule doucement et brossez comme d’habitude.

Ajoutez le fil dentaire à votre routine quotidienne

Bien que la plupart des gens se brossent les dents tous les jours, l’utilisation de fil dentaire est plus souvent négligé. Ceci est regrettable car l’utilisation de fil dentaire est peut-être plus importante que le brossage.

Celle-ci élimine les précurseurs bactériens de la plaque, qui se transforment au final en tartre solide ne pouvant être retiré par un brossage classique ou l’utilisation de fil dentaire. Le tartre est ce qui provoque en définitive les dommages conduisant aux caries et à la perte des dents.

La plupart des gens savent que l’utilisation de fil dentaire est une pratique recommandée pour une bonne santé bucco-dentaire, néanmoins les statistiques suggèrent que :

  • 32 pour cent des adultes de plus de 30 ans n’utilisent jamais de fil dentaire
  • 37 pour cent utilisent du fil dentaire mais pas tous les jours
  • 30 pour cent utilisent du fil dentaire au quotidien
  • Les femmes utilisent plus le fil dentaire que les hommes

Si vous faites partie de ceux qui utilisent rarement ou jamais le fil dentaire, pensez à rajouter cette pratique à votre routine quotidienne.

Instructions élémentaires d’utilisation du fil dentaire

Pour garantir une bonne utilisation du fil dentaire,

Utilisez une section de fil dentaire d’environ 15 à 18 pouces de long et enroulez chaque extrémité autour de vos index. Si vous avez des espaces plus larges entre vos dents, utilisez le super floss, qui est plus épais

Glissez doucement le fil dentaire entre vos dents. Évitez d’enfoncer le fil dentaire dans vos gencives

À la limite gingivale, enroulez le fil dentaire autour du côté de la dent en forme de « C », puis glissez doucement mais fermement le fil dentaire de haut en bas, et d’un côté à l’autre, en vous assurant que vous descendez également jusqu’à la limite gingivale.

Assurez-vous de récurer les deux côtés des dents adjacentes avant de passer à la série suivante.

Recommencez sur vos dents restantes, y compris le côté arrière de votre dernière dent.

Si vous saignez lorsque vous utilisez du fil dentaire, vous devez utiliser le fil dentaire doucement et vous brosser plus souvent les dents, jusqu’à ce que vos gencives ne saignent plus après un brossage ou l’utilisation de fil dentaire.

Si les saignements persistent plus d’une semaine, consultez un dentiste.

Remplacez vos bains de bouche par les bains à l’huile

Ensuite, si vous n’avez jamais essayé les bains à l’huile avec de l’huile de noix de coco, réfléchissez désormais à essayer.

Une étude récente suggère qu’utiliser un bain de bouche deux fois par jour peut augmenter vos risques de développer un diabète de type 2 vont jusqu’à 55 pour cent sur trois ans.

Il a été scientifiquement vérifié que le bain à l’huile permettait d’éliminer la biocouche nuisible, les résidus et les bactéries néfastes de vos dents, de manière similaire aux bains de bouche. Celui-ci agit essentiellement en tant que détergent sans danger et naturel, sans les effets négatifs.

Instructions élémentaires relatives au bain à l’huile

Voici les instructions élémentaires sur la manière de l’effectuer:

Dosez environ 1 cuillère à soupe d'huile de noix de coco. Vous trouverez peut-être que c’est trop, ou trop peu, mais c’est une bonne mesure de départ.

Faites circuler l’huile dans votre bouche, en vous servant de votre langue et de vos joues pour faire passer l’huile entre les dents. L’huile de noix de coco est solide en dessous de 76 degrés F (24,4 degrés C) mais se liquéfiera rapidement une fois que vous commencez à la remuer autour de votre bouche.

Essayez de détendre vos muscles de la mâchoire pour éviter toute fatigue musculaire

Bien que vous l’utilisiez comme vous utiliseriez un bain de bouche, évitez de gargariser et faites attention à ne pas avaler l’huile. Si vous ressentez le besoin de l’avaler, crachez-la et recommencez.

Après plusieurs minutes, l’huile commence à s’épaissir et devient d’un blanc laiteux. Après cinq à 10 minutes de bain de bouche, crachez l’huile dans votre poubelle ou dehors. La cracher dans le lavabo peut boucher votre siphon.

Augmenter le pH dans votre bouche après avoir l'avoir rincée à l’huile, peut réduire encore davantage le développement des bactéries. Pour cela, gargarisez-vous avec un mélange d’une cuillère à café de bicarbonate de soude dans environ 17 cl d’eau.

Cela alcalinisera le pH de votre bouche, et les bactéries prospérant dans les environnements acides, l’augmentation du pH découragera leur développement.

J’utilise personnellement 1 cuillère à café de bicarbonate de potassium pour normaliser le pH buccal puis l’avale pour permettre de normaliser le pH systémique. Je préfère le bicarbonate de potassium au bicarbonate de sodium (bicarbonate de soude) puisque la plupart d’entre nous sommes déficients en potassium, pas en sodium.

Compléments alimentaires favorisant la santé bucco-dentaire

Enfin et surtout, vous pouvez également réfléchir à prendre des compléments alimentaires favorisant la santé bucco-dentaire, tels que:

La vitamine C, qui permet d’améliorer et de préserver la santé parodontale en renforçant les mécanismes de défense de votre organisme.

La coenzyme Q10 (CoQ10). Des gencives qui saignent sont souvent le signe d’une carence en CoQ10. Si vous êtes adulte, la version condensée de la CoQ10, l’ubiquinol, a tendance à être absorbée plus rapidement.

La vitamine K2 : La deuxième concentration la plus élevée de vitamine K2 dans votre organisme est dans vos glandes salivaires, et la vitamine K est secrétée dans la salive.

Une étude révèle que lorsque la vitamine K2 est administrée, ceci réduit le nombre de bactéries dans votre salive. En particulier, la vitamine K2 réduisait la concentration d’une bactérie impliquée dans les caries dentaires, Lactobacillus acidophilus, d’un nombre de 323,000 à 15,000.

Ceci est curieux, puisque les légumes fermentés, qui sont remplis de bonnes bactéries améliorant la digestion, modifient également votre flore buccale.

Et lorsque cultivés en utilisant une culture spécifique, les légumes fermentés constituent une excellente source de vitamine K2. Depuis l’ajout de légumes fermentés riches en vitamine K2 à mon régime alimentaire, ma plaque a diminué de moitié et est bien plus molle.

Les sels homéopathiques des tissus comme la silice, le calcarea fluorica (fluorure de calcium), le phosphate de calcium et le carbonate de calcium.

(Le fluorure de calcium ne doit pas être confondu avec la formule chimique de fluorure de sodium que l’on retrouve dans le dentifrice, qui est toxique et auquel on prête un risque d’empoisonnement).

Établissez un programme complet de santé bucco-dentaire

Prendre soin de vos dents et de vos gencives est essentiel pour votre santé globale et votre bien-être. Il est important de vous préoccuper de votre alimentation, de votre hygiène buccale et des produits que vous utilisez.

Pour récapituler, voici un plan en cinq étapes pouvant vous aider à améliorer votre santé bucco-dentaire cette année :

1. Réduisez vos apports de glucides nets afin de maintenir un taux d'insuline correct. Si votre taux d'insuline à jeun est de plus de 5, je vous suggère de réduire vos apports totaux de glucides nets (la quantité totale de glucides, en grammes, moins la quantité de fibres, en grammes). En dehors du sucre, évitez les glucides tels que haricots et légumes, et les céréales telles que riz, quinoa et avoine, ainsi que les produits hautement transformés à base de céréales tels que pain, pâtes, céréales, chips, bagels et frites.

2. Brossez-vous les dents deux à trois fois par jour, entre 30 et 60 minutes après avoir bu et/ou mangé.

3. Utilisez du dentifrice non fluoré, ou faites le vôtre en utilisant des ingrédients naturels comme l’huile de noix de coco, le bicarbonate de soude et les huiles essentielles. Il n’y a aucune raison sérieuse de vous exposer à de dangereuses substances chimiques, alors qu'il existe des alternatives naturelles, faciles à trouver, qui sont très efficaces et économiques.

4. Utilisez du fil dentaire tous les jours.

5. Rincez-vous la bouche avec de l’huile de noix de coco une fois par jour, au lever pendant 5 à 10 minutes pour réduire le développement des bactéries, renforcer vos dents, réduire la mauvaise haleine et votre risque de maladie parodontale.