Vous êtes-vous déjà demandé comment fonctionne l’homéopathie?

Qu’est-ce que l’homéopathie ?

En bref -

  • L'homéopathie agit notamment en aidant à rééquilibrer l’énergie de votre organisme, que la médecine traditionnelle chinoise appelle le chi
  • Les solutions homéopathiques contiennent de minuscules doses de plantes, de minéraux, de produits d'origine animale, ou d'autres composés qui provoquent des symptômes similaires à ceux que vous présentez
  • Une étude a montré que des personnes souffrant d'allergies, qui recevaient un traitement homéopathique, voyaient leur flux d'air nasal amélioré de 28 %, tandis que les personnes du groupe placébo montraient une amélioration de seulement 3 %
  • Il faut être un médecin très expérimenté pour développer des remèdes homéopathiques efficaces. Si vous envisagez d’essayer l’homéopathie, veillez à trouver un médecin extrêmement compétent
Taille du texte:

Le Dr. LaValley est un médecin qui a pratiqué la médecine intégrative et complémentaire à Austin, au Texas, et qui est établi à Nova Scotia, au Canada, depuis 1988.

Il est membre de l’Association médicale américaine (AMA), de l’Association médicale du Texas (TMA), de la Travis County Medical Society (TCMS) à Austin, de l’Association médicale canadienne (CMA) et de l’Association des médecins de Nova Scotia.

Il est également président du département de médecine complémentaire de la division Nova Scotia de la CMA depuis 1994, et a été membre du Comité consultatif d’experts en médecine complémentaire pour la Direction des produits de santé naturelle de Santé Canada de 1997 à 2004.

Le Dr. LaValley a adapté et intégré les théories de la médecine traditionnelle chinoise avec succès, parvenant à restaurer la santé de ses patients en équilibrant leur chi grâce à des remèdes homéopathiques et au dépistage électrodermique.

Dr. Mercola

L'homéopathie agit notamment en aidant à rééquilibrer l’énergie de votre organisme, que la médecine traditionnelle chinoise appelle le chi. Cette énergie circule dans votre corps en suivant des méridiens spécifiques, et lorsque cette circulation est perturbée - ce qu’il est possible de vérifier grâce au dépistage électrodermique, il peut en résulter le développement de maladies.

Les solutions homéopathiques contiennent de minuscules doses de plantes, de minéraux, de produits d'origine animale, ou d'autres composés qui provoquent des symptômes similaires à ceux que vous présentez. Les remèdes sont très dilués, et l’idée est que la substance va stimuler les pouvoirs d’auto-guérison de votre organisme.

Ce faisant, cependant, le traitement peut provoquer des symptômes.

Il est possible de vous sentir plus mal lorsque vous commencez un traitement homéopathique

Les patients se demandent donc souvent si le traitement fonctionne réellement. D'après le Dr. LaValley, qui maitrise l’art de soigner par l’homéopathie, se sentir plus mal est en réalité le signe que la solution fait son travail. C’est ce que l’on appelle la « réaction de guérison ».

La réaction de guérison est due au fait que, l’énergie de votre corps se stabilisant, ce l’on appelle les produits de dépôt qui se sont accumulés - ce qui est la façon dont votre corps essaye « d’isoler » une maladie active de façon à la neutraliser - commencent à circuler. En circulant à travers votre organisme, ils provoquent une réponse inflammatoire qui peut vous faire sentir mal, ou provoquer des douleurs.

Comment savoir s'il s'agit d'une réaction de guérison ?

C’est la question que se posent la plupart des gens lorsqu’ils apprennent ce qu’est une réaction de guérison. Comment savoir si vous êtes en train de guérir, ou si votre maladie s'aggrave au contraire ?

Il suffit d'arrêter le traitement.

S'il s’agissait d'une réaction de guérison, vous vous sentirez mieux. Si c’est une évolution de votre problème de santé, vous continuerez à vous sentir plus mal.

« S’il s'agissait d'une réaction de guérison », explique le Dr. LaValley, « on pourrait s'attendre à ce que l’aggravation, l’exacerbation de l’inflammation cesse [avec l'arrêt du traitement].

S’il ne s’agit pas d'une réaction de guérison, et qu’ils passent juste une mauvaise journée … et qu’ils continuent de sentir plus mal, cela signifie que c’était probablement leur maladie qui provoquait les symptômes, et non la réaction de guérison. »

Le Dr. LaValley conseille, lorsque vous essayez un traitement homéopathique, de commencer doucement et d'augmenter progressivement les doses jusqu'à ce que vos symptômes commencent à empirer.

Lorsque cela se produit, arrêtez le traitement, laissez votre corps se restaurer, puis recommencez à un dosage d'un degré inférieur à celui qui a provoqué l'aggravation des symptômes.

Votre système immunitaire va finir par déclencher ce que l’on appelle la réponse « anti-inflammatoire », ce qui vous aidera à maintenir l’homéostasie.

Que dit la science à propos de l’homéopathie ?

De nombreuses études ont montré que l’homéopathie peut effectivement être bénéfique. Une étude publiée dans le British Medical Journal, par exemple, a montré que les personnes souffrant d'allergies, qui recevaient un traitement homéopathique, voyaient leur flux d'air nasal amélioré de 28 %, tandis que les personnes du groupe placébo montraient une amélioration de seulement 3 %.

Le livre Impossible Cure: The Promise of Homeopathy, du Dr. Amy Lansky (« Le remède impossible : la promesse de l’homéopathie »), est une excellente source d'informations pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur l’homéopathie.

Le Dr. Lansky aborde en détail l'histoire, la philosophie et la pratique de l’homéopathie, et rapporte des douzaines de témoignages sur le pouvoir de l’homéopathie pour soigner de nombreux problèmes de santé, notamment l’autisme de son propre fils.

Gardez cependant à l’esprit qu’il faut être un médecin très expérimenté pour développer des remèdes homéopathiques efficaces. Il a fallu au Dr. LaValley, qui fait partie de ces médecins, des dizaines d'années pour en arriver là où il en est aujourd'hui. Si vous envisagez d’essayer l’homéopathie, veillez donc à trouver un médecin extrêmement compétent.

Je suis un fervent partisan des médecines énergétiques, et je les privilégie personnellement toujours par rapport aux méthodes conventionnelles, cependant comprenez bien qu’elles doivent être utilisées en soutien d'une hygiène de vie saine, mais qu’elles ne peuvent pas s'y substituer.