Le guide ultime des antioxydants

légumes frais

En bref -

  • Les antioxydants sont les moyens de défense naturels que nous offre la nature contre les attaques des espèces réactives de l’oxygène (ERO). Grâce à ces importants micronutriments, votre organisme est capable de résister au vieillissement provoqué par votre exposition quotidienne aux polluants
  • Les antioxydants jouent un rôle important pour votre santé, car ils contribuent à contrôler le vieillissement en combattant les radicaux libres
Taille du texte:

Dr. Mercola

Il ne fait aucun doute que les antioxydants sont des éléments essentiels à une bonne santé. Même les médecins conventionnels occidentaux admettent aujourd'hui l'importance qu'il y a à consommer suffisamment d'antioxydants, par le biais de l'alimentation ou de suppléments de bonne qualité.

Mais savez-vous comment les antioxydants agissent dans votre organisme, et de quels types vous avez besoin ?

J'ai rassemblé ici toutes les informations essentielles à propos des antioxydants, pour vous permettre d'approfondir vos connaissances sur ces nutriments, et de mieux comprendre leur rôle dans la préservation de votre jeunesse et de votre santé.

Les antioxydants : qu'est-ce que c'est ?

Les antioxydants sont des molécules capables d'inhiber l'oxydation d'autres molécules. Différents nutriments aux propriétés antioxydantes circulent naturellement dans votre corps.

Votre organisme fabrique également des enzymes antioxydantes afin de contrôler les réactions en chaine des radicaux libres.

Certains antioxydants sont donc fabriqués par votre corps, mais ils ne le sont pas tous. Par ailleurs, la production naturelle d'antioxydants par votre organisme peut diminuer avec l'âge.

Les antioxydants jouent un rôle important pour votre santé, car ils contribuent à contrôler le vieillissement en combattant les radicaux libres.

Les bienfaits des antioxydants pour la santé : comment protègent-ils des dommages provoqués par les radicaux libres ?

Afin de comprendre pourquoi les antioxydants sont bénéfiques à votre bien-être, vous devez d'abord comprendre comment se forment les radicaux libres.

Denham Harman, spécialiste en biogérontologie, a été le premier à découvrir l'existence des radicaux libres en 1954, alors qu'il travaillait sur l'explication du vieillissement.

Les radicaux libres sont des types de métabolites hautement réactifs produits naturellement par votre corps dans le cadre du métabolisme et de la production d'énergie.

Ils sont votre réponse biologique naturelle aux toxines environnementales telles que la fumée de cigarette, la lumière du soleil, les substances chimiques, les radiations cosmiques et celles produites par l'homme, et sont même une réaction caractéristique aux médicaments.

Votre organisme produit également des radicaux libres lorsque vous faites du sport et lorsque vous souffrez d'une inflammation, quelle qu'elle soit.

Il manque un ou plusieurs électrons aux molécules des radicaux libres, et ces électrons manquants sont responsables d'une oxydation biologique. Les molécules incomplètes attaquent violemment les autres molécules afin de remplacer leurs parties manquantes.

On appelle ces réactions des réactions « d'oxydation ». L'oxydation, ou « rouille biologique », est le résultat d'un excès d'oxygène dans les tissus.

Les radicaux libres volent des électrons aux protéines présentes dans votre organisme, ce qui endommage sévèrement votre ADN ainsi que d'autres structures cellulaires.

Ils peuvent provoquer un effet « boule de neige » - à mesure que les molécules se volent les unes les autres, chacune devient à son tour un nouveau radical libre, ce qui entraine une véritable hécatombe biologique.

Les radicaux libres ont tendance à s'accumuler dans les membranes cellulaires (peroxydation lipidique), ce qui rend les lipides cellulaires vulnérables au dommage oxydatif.

Lorsque cela se produit, la membrane cellulaire se fragilise et commence à fuir, et la cellule finit par se décomposer et par mourir.

Les radicaux libres sont associés à plus de 60 maladies différentes, notamment :

Cancer

Maladie de Parkinson

Maladie d'Alzheimer

Cataracte

Athérosclérose

Si votre corps n'est pas correctement protégé, les radicaux libres peuvent s'y propager, et empêcher vos cellules de fonctionner correctement. Cela peut entrainer la dégradation des tissus et augmenter vos risques de développer des maladies.

C'est là qu'interviennent les antioxydants.

Les antioxydants sont des donneurs d'électrons. Ils sont capables de stopper la réaction en chaine des radicaux libres en sacrifiant leurs propres électrons pour les nourrir, mais sans se transformer eux-mêmes en radicaux libres.

Les antioxydants sont les moyens de défense naturels que nous offre la nature contre les attaques des espèces réactives de l'oxygène (ERO).

Grâce à ces importants micronutriments, votre organisme est capable de résister au vieillissement provoqué par votre exposition quotidienne aux polluants.

Si vous n'avez pas un apport suffisant en antioxydants pour vous aider à combattre les radicaux libres, vous risquez d'être exposé au stress oxydatif, qui accélère les dommages aux tissus et aux organes.

Voici d'autres bienfaits importants des antioxydants :

Ils réparent les molécules endommagées — certains types d'antioxydants particuliers peuvent réparer les molécules endommagées en leur faisant don d'un atome d'hydrogène.

C'est une caractéristique très importante lorsque la molécule est une molécule essentielle, par exemple une molécule d'ADN.

Ils bloquent la production de radicaux métalliques — certains antioxydants ont un effet chélateur - ils sont capables d'attraper des métaux toxiques tels que le mercure et l'arsenic, qui peuvent provoquer la formation de radicaux libres, et de les « serrer » tellement fort qu'ils empêchent toute réaction chimique.

Certains agents chélateurs hydrosolubles peuvent également éliminer les métaux toxiques de votre organisme par le biais de vos urines.

Ils stimulent l'expression génique et la production d'antioxydants endogènes — certains antioxydants sont capables de stimuler vos gènes et de renforcer vos défenses naturelles.

Ils ont un « effet bouclier » — Certains antioxydants, tels que les flavonoïdes, peuvent agir comme de véritables boucliers en se fixant sur votre ADN pour le protéger des attaques des radicaux libres.

Ils poussent les cellules cancéreuses à se « suicider » — Certains antioxydants renferment des substances chimiques anti-cancer qui stoppent le développement du cancer et obligent certaines cellules cancéreuses à s'auto-détruire (apoptose).

Différents types d'antioxydants

Si on les classe selon leur solubilité, les antioxydants peuvent être catégorisés comme étant solubles dans les lipides/graisses (hydrophobes) ou dans l'eau (hydrophiles).

Les deux sont indispensables à votre organisme pour protéger vos cellules, car l'intérieur de vos cellules et le fluide qui les entoure sont composés d'eau, tandis que les membranes cellulaires elles-mêmes sont principalement composées de graisse.

Il existe des antioxydants enzymatiques et non-enzymatiques.

Les antioxydants enzymatiques vous sont bénéfiques car ils décomposent et éliminent les radicaux libres. Ils sont capables de déloger les dangereux produits oxydants en les transformant en peroxyde d'hydrogène, puis en eau.

Cela se produit par un processus en plusieurs étapes qui nécessite plusieurs cofacteurs sous forme d'oligo-éléments tels que zinc, cuivre, manganèse et fer.

Les antioxydants enzymatiques n'existent pas sous forme de suppléments, mais ils sont produits par votre corps.

Voici les principaux antioxydants enzymatiques présents dans votre organisme :

Le superoxyde dismutase (SOD) est capable de décomposer les superoxydes en peroxyde d'hydrogène et en oxygène, avec l'aide de cuivre, de zinc, de manganèse et de fer.

Il est présent dans presque toutes les cellules aérobiques et dans les fluides extracellulaires.

La catalase (CAT) agit en convertissant le peroxyde d'hydrogène en eau et en oxygène, en utilisant du fer et du manganèse comme cofacteurs. Elle achève le processus de détoxification amorcé par le SOD.

La glutathion peroxidase (GPx) et la glutathion réductase sont des enzymes qui contiennent du sélénium et qui contribuent à transformer le peroxyde d'hydrogène et les peroxydes organiques en alcools.

Elles sont particulièrement abondantes dans le foie.

Les antioxydants non enzymatiques vous sont bénéfiques car ils interrompent les réactions en chaine des radicaux libres. Les caroténoïdes, la vitamine C, la vitamine E, les polyphénols végétaux et le glutathion (GSH) en sont des exemples.

La plupart des antioxydants présents dans les compléments alimentaires et les aliments sont non enzymatiques, et ils soutiennent les antioxydants enzymatiques en effectuant un « premier ratissage » et en désarmant les radicaux libres. Cela permet d'éviter l'épuisement de vos antioxydants enzymatiques.

Les antioxydants peuvent également être classés en fonction de leur taille moléculaire :

Les antioxydants à petites molécules agissent en ratissant ou en « piégeant » les espèces réactives de l'oxygène, et en les éliminant par le biais d'une neutralisation chimique.

Les principaux acteurs dans cette catégorie sont les vitamines C et E, le glutathion, l'acide lipoïque, les caroténoïdes et le CoQ10.

Les antioxydants à grosses molécules ont généralement l'activité enzymatique décrite plus haut, et sont également des « protéines sacrificielles » qui absorbent les ERO et les empêchent d'attaquer vos protéines essentielles.

L'albumine est un exemple de protéine sacrificielle, qui se sacrifie pour les enzymes essentielles et l'ADN.

N'est-il pas merveilleux de voir comme la nature vous a équipé d'une parfaite combinaison de systèmes de défense contre pratiquement tous les dangers biologiques potentiels ?

Les antioxydants que vous ne devez pas négliger

Comme nous l'avons expliqué, il est essentiel de NE PAS vous contenter d'un ou deux types d'antioxydants. Vous avez besoin d'une large gamme d'antioxydants pour en tirer les meilleurs bienfaits.

Certains d'entre eux sont produits par votre organisme. Voici lesquels :

Le glutathion — Connu pour être l'antioxydant le plus puissant de votre organisme, le glutathion est un tripeptide présent dans chacune des cellules de votre corps.

La principale fonction du glutathion est de protéger vos cellules et vos mitochondries des dommages de l'oxydation et de la peroxydation.

Il est également essentiel à la détoxification, à l'utilisation de l'énergie et à la prévention des maladies associées au vieillissement.

Le glutathion élimine également les toxines de vos cellules et protège des effets nocifs des radiations, des substances chimiques et des polluants environnementaux.

La CoQ10 (Ubiquinone) — Nécessaire à chacune des cellules de votre corps, la CoQ10 est convertie par votre organisme en sa forme réduite, l'ubiquinol, afin d'en maximiser les bienfaits. La CoQ10 a fait l'objet de milliers d'études.

Certains antioxydants ne peuvent pas être fabriqués par votre organisme, et doivent être obtenus par le biais d'aliments riches en antioxydants ou de compléments alimentaires puissants. Voici lesquels :

Le resvératrol — Présent dans certains fruits tels que le raisin, dans les légumes et le cacao, cet antioxydant est capable de traverser la barrière hémato-encéphalique, et de protéger ainsi votre cerveau et votre système nerveux.

Le resvératrol

Les caroténoïdes sont une classe de pigments naturels aux puissantes propriétés antioxydantes. Ce sont les composés qui donnent aux aliments leurs couleurs vives.

Les caroténoïdes

Il existe plus de 700 caroténoïdes naturels, et en ce moment même, sans doute au moins une dizaine de types différents circulent dans votre sang.9Les caroténoïdes peuvent être répartis en deux groupes :

Les carotènes qui ne contiennent aucun atome d'oxygène. Parmi eux, le lycopène (présent dans les tomates rouges) et le bêta-carotène (présent dans les carottes oranges), qui est converti par votre organisme en vitamine A.

Les xanthophylles, qui contiennent des atomes d'oxygène : la lutéine, la canthaxanthine (la couleur dorée des chanterelles), la zéaxanthine et l'astaxanthine, en sont des exemples.

La zéaxanthine est le caroténoïde le plus courant dans la nature, et on en trouve dans les poivrons, les kiwis, le maïs, le raisin, les courges et les oranges.

L'astaxanthine — Bien qu'il s'agisse techniquement d'un caroténoïde, je pense que cet antioxydant mérite une mention particulière pour ses avantages nutritionnels exceptionnels.

L'astaxanthine est un caroténoïde marin produit par une microalgue, l'Haematococcus pluvialis, lorsque sa réserve d'eau est asséchée, et qui la protège des rayons ultraviolets.

•	L'astaxanthine

La vitamine C — surnommée « l'ancêtre » des antioxydants traditionnels, la vitamine C offre une vaste gamme d'incroyables bienfaits pour la santé.

En tant qu'antioxydant, la vitamine C peut :

Combattre l'oxydation en agissant comme important donneur d'électrons

Maintenir un flux d'électrons optimal dans vos cellules

Protéger les protéines, les lipides et d'autres éléments moléculaires vitaux de votre organisme

La vitamine E — La vitamine E naturelle est une famille de huit composés différents : quatre tocophérols et quatre tocotriénols. Tous ces composés de la vitamine E peuvent être obtenus d'une alimentation équilibrée, composée d'aliments entiers.

Par contre, si vous prenez une forme synthétique de vitamine E sous forme de supplément, vous n'obtiendrez qu'un seul de ces huit composés.

Sources alimentaires d'antioxydants

alimentaires d'antioxydants

Je pense que pour obtenir des nutriments, votre alimentation - et non des compléments alimentaires - doit être votre source principale.

Si vous avez une alimentation équilibrée, qui ne comprend pas de produits transformés, riche en aliments crus biologique de bonne qualité, en particulier en fruits et en légumes, votre corps obtiendra les nutriments et antioxydants essentiels dont il a besoin pour être et se maintenir en bonne santé.

Quels sont les meilleurs aliments riches en antioxydants à intégrer dans votre alimentation ? Voici quelques-unes de mes principales recommandations :

Les légumes frais biologiques — La plupart des légumes que vous consommez, en particulier les légumes verts feuillus, sont extrêmement riches en puissantes substances phytochimiques, des composés végétaux qui agissent comme des antioxydants.

Les substances phytochimiques sont capables de réduire l'inflammation et d'éliminer les agents cancérogènes.

Les graines germées sont également de riches sources d'antioxydants, de minéraux, de vitamines et d'enzymes, excellents pour la santé.

Les fruits — Les fruits rouges frais tels que les myrtilles, les mûres, les cranberries et les framboises sont les meilleurs fruits antioxydants qui soient, car ils contiennent de puissantes substances phytochimiques qui inhibent directement la liaison de l'ADN avec certains agents cancérigènes.

Les fruits à coque — Les noix de pécan, les noix et les noisettes sont d'excellents aliments antioxydants capables de booster votre santé cardiaque et votre santé globale. Choisissez des noix crues biologiques, ni irradiées ni pasteurisées.

Je déconseille par contre les cacahuètes, qui sont généralement bourrées de pesticides et sont parfois contaminées par une moisissure cancérigène, l'aflatoxine.

Les herbes et les épices — En plus d'être d'excellentes sources d'antioxydants, elles peuvent offrir de puissants effets anti-cancer.

Les herbes et les épices diffèrent principalement par leur source, car les herbes sont généralement issues des feuilles des plantes, tandis que les épices sont obtenues à partir de leur écorce, de leurs tiges ou de leurs graines.

Les deux sont utilisées depuis des milliers d'années pour parfumer les plats et soigner des maladies.

Le thé vert bio — Cette boisson riche en antioxydants contient de l'épigallocatéchine-3-gallate (EGCG), un polyphénol qui est l'un des plus puissants antioxydants connus à ce jour.

L'EGCG permet de réduire entre autres votre risque de crise cardiaque et d'AVC, de glaucome, et d'hypercholestérolémie.

Des études ont également montré qu'il peut vous permettre d'améliorer vos performances sportives, augmenter l'oxydation des graisses et même contribuer à prévenir l'obésité grâce à son effet régulateur sur le métabolisme des graisses.