Un signe méconnu d'hypertension artérielle

Un homme qui marche

En bref -

  • La nycturie est un trouble caractérisé par des réveils nocturnes provoqués par l’envie d'uriner ; les chercheurs ont découvert une corrélation entre le fait de se lever une ou plusieurs fois par nuit, et une hypertension incontrôlée
  • Plusieurs facteurs influent sur votre risque d'hypertension artérielle, notamment un déséquilibre du ratio potassium/sodium, le manque d'exercice et de mauvaises habitudes alimentaires
  • Le régime méditerranéen et le régime méditerranéen ‘panasiatique’ sont axés sur les bonnes matières grasses, les fruits frais et les légumes, et minimisent les matières grasses synthétiques, ce qui aide à contrôler la tension artérielle
  • Les exercices de type « Nitric Oxide Dump » (« à décharge d'oxyde nitrique ») peuvent contribuer à détendre votre système artériel et ainsi à contrôler votre tension artérielle ; vous pouvez pratiquer ces exercices chez vous ou au travail, car ils ne prennent que quatre minutes, deux ou trois fois par jour
Taille du texte:

Dr. Mercola

La tension artérielle correspond à la pression qu’exerce votre sang lorsqu’il circule dans vos artères. Elle augmente et diminue naturellement au cours de la journée, mais lorsqu’elle reste élevée en permanence, cela pose un réel problème car cette pression peut endommager votre cœur et provoquer d'autres ennuis de santé.

En 2017, l’American Heart Association (AHA) et l’American College of Cardiology, en concertation avec neuf autres organisations de santé, ont modifié le seuil de référence de l’hypertension artérielle : de 140/90, il est passé à 130/80.

Cette légère modification a augmenté le nombre de personnes qui présentent une hypertension, puisqu’il inclut désormais des personnes dont la tension était auparavant considérée comme saine.

Selon l’AHA, et d'après ce nouveau seuil de référence, 103 millions d'américains présenteraient une hypertension artérielle. Votre tension artérielle peut-être mesurée chez le médecin, ou chez vous au moyen d'un autotensiomètre (appareil automatique de mesure de la tension).

Le chiffre le plus élevé de la mesure de votre tension artérielle correspond à la pression systolique, c’est-à-dire à la pression exercée dans vos artères lorsque votre cœur se contracte. Le chiffre le plus faible, qui correspond à la pression diastolique, indique la pression qui règne dans vos vaisseaux lorsque votre cœur se relâche.

Les deux chiffres sont importants pour déterminer les dommages que pourraient subir vos vaisseaux sanguins et vos autres systèmes organiques avec le temps. L’hypertension artérielle n’est généralement accompagnée d'aucun signe ni symptôme.

La seule façon de savoir si vous présentez une hypertension, c’est de faire contrôler votre tension. Une récente étude publiée dans la revue de l’American Heart Association a démontré que le fait d'uriner au moins deux fois par nuit peut être un symptôme d’hypertension non contrôlée.

La nycturie peut révéler une hypertension artérielle

La nycturie est un trouble qui vous contraint à vous lever la nuit pour uriner. Elle peut être due à une consommation importante de liquide en fin de soirée, à des troubles du sommeil ou à une obstruction de la vessie.

Des chercheurs du centre médical Cedars-Sinai et de l’École de médecine de l’UCLA ont cherché à déterminer si les mictions nocturnes pouvaient être un symptôme éventuellement réversible d'une hypertension artérielle non contrôlée.

Les chercheurs ont réalisé des enquêtes de santé personnalisées et mesuré la tension artérielle d'un échantillon de 1.673 hommes noirs, âgés de 35 à 49 ans, provenant d'une grande ville. Ceux qui présentaient une tension artérielle élevée avaient également un risque accru de 56 % de devoir se lever la nuit pour uriner.

Ils ont constaté que les hommes qui avaient une hypertension non contrôlée présentaient un risque accru de 39 % de souffrir de nycturie, par rapport aux hommes dont la tension était normale, ou à ceux dont l’hypertension était contrôlée. Voici leur conclusion :

« L'hypertension incontrôlée s’est révélée être un déterminant indépendant de nycturie cliniquement importante, au cours d'une étude communautaire croisée portant sur des hommes noirs non-hispaniques âgés de 35 à 49 ans. »

Les résultats d'une autre étude ont été présentés lors de la 83ème réunion scientifique annuelle de la Japanese Circulation Society qui s’est tenue à Yokohama, au Japon. Selon les chercheurs, une précédente recherche japonaise avait démontré qu'une consommation importante de sel était associée à la nycturie, dans un pays où les individus consomment plus de sel que les occidentaux.

L'étude portait sur l’association entre l’hypertension artérielle et les mictions nocturnes au sein de la population générale, et avait enrôlé 3.749 résidents qui avaient effectué un bilan de santé annuel en 2017. 1.882 d’entre eux avaient répondu aux questionnaires. Les chercheurs ont utilisé le seuil de 140/90 pour définir l’hypertension artérielle, et non le nouveau seuil de 130/80.

La nycturie était définie par une miction ou plus au cours de la nuit, contrairement à l’étude publiée dans la revue de l’American Heart Association, qui l’avait définie par deux mictions nocturnes ou plus. En dépit de cette différence, les chercheurs japonais ont obtenu des résultats similaires, c’est-à-dire que le fait d'uriner la nuit était associé à une probabilité accrue de 40 % de présenter une hypertension artérielle.

Le manque de potassium entraîne une augmentation de la tension artérielle

Le potassium est un minéral naturel que votre organisme utilise comme électrolyte. C’est l’un des cations intracellulaires les plus abondants dans le corps, et il est essentiel au bon fonctionnement des cellules. Potassium et sodium sont étroitement liés, et forment ensemble le principal régulateur du volume des fluides extracellulaires, notamment du plasma (composant liquide du sang).

La diarrhée, les vomissements, une transpiration excessive ou la consommation de certaines drogues, y compris la consommation excessive d’alcool, peuvent entrainer une perte de potassium. Cependant, un taux anormal de potassium est le plus souvent lié à l’alimentation.

Selon le département américain de l'agriculture, l’apport de potassium au sein de la population américaine est de 2.640 milligrammes (mg) par jour en moyenne, chiffre qui n'a pas évolué depuis le milieu des années 1990. L'institut de Médecine recommande cependant un apport journalier de 4.700 mg de potassium.

L'organisme fonctionne mieux lorsque potassium et sodium sont équilibrés. Le potassium contribue à détendre les parois artérielles, et à faire baisser votre tension artérielle. Le potassium contribue également à prévenir les crampes musculaires, et le site Harvard Health indique que les personnes qui présentent une pression systolique élevée peuvent parvenir à faire baisser leur tension en augmentant simplement leurs apports de potassium.

De nombreux aliments riches en potassium, tels que les brocolis, les épinards et d'autres légumes verts feuillus, sont également pauvres en calories et en glucides. Pour les personnes qui souffrent de problèmes rénaux, il est important de demander l’avis de votre médecin avant de prendre un supplément de potassium, qui pourrait provoquer une arythmie cardiaque.

Une consommation excessive de sel peut contribuer à déséquilibrer le ratio potassium/sodium, qui est plus important encore que votre consommation totale de sel. Un déséquilibre de ce ratio peut non seulement provoquer une hypertension artérielle, mais également la formation de calculs rénaux, le développement de l’ostéoporose, de la cataracte, et peut intensifier les douleurs de la polyarthrite rhumatoïde.

L’hypertension artérielle entraine des problèmes de santé

Selon le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies, 13 millions d'américains présentent une hypertension artérielle sans le savoir, et ne suivent donc pas de traitement. Parmi ceux qui présentent une hypertension, près de la moitié ne la contrôlent pas.

L'hypertension non contrôlée est la principale cause de maladies cardiovasculaires et d’AVC, et augmente votre risque d'insuffisance rénale et cardiaque. L'hypertension augmente la charge de travail du muscle cardiaque, ce qui peut entrainer une insuffisance cardiaque et endommager les artères qui alimentent le muscle en oxygène, et potentiellement provoquer une crise cardiaque.

Une hypertension peut également endommager les petites artères, réduisant ainsi la quantité d'oxygène qu’elles fournissent aux organes tels que les reins et les yeux. À terme, cela peut provoquer une insuffisance rénale et une perte de la vision.

Les dommages subis par les petits vaisseaux sanguins portent le nom de maladie microvasculaire, et peuvent aboutir à une angine de poitrine, des douleurs thoraciques qui surviennent lorsque le muscle cardiaque ne reçoit pas suffisamment d'oxygène, ainsi que des dysfonctionnements sexuels.

L'athérosclérose, qui peut aboutir à une maladie vasculaire périphérique, est une autre forme de dommages que peut subir le système artériel du fait d’une hypertension. L'athérosclérose est une maladie caractérisée par le rétrécissement des artères, qui peut toucher celles qui alimentent les jambes, les bras, l’estomac ou la tête, provoquant douleurs et fatigue.

Mesures diététiques importantes pour maintenir une tension artérielle saine

En plus de consommer des aliments riches en potassium, d'autres mesures diététiques peuvent vous aider à maintenir une tension artérielle saine. La région méditerranéenne est connue pour son alimentation à base d’olives et d'huile d'olive, de légumes frais, de fruits, de poisson et comprenant peu de viande rouge.

Les habitants de cette région sont réputés pour leur bonne santé, et pour avoir l’une des plus longues espérances de vie au monde.

La plupart des bienfaits de leur alimentation sont probablement dus à sa faible teneur en sucres, à sa proportion modérée de protéines, et à sa richesse en fruits et légumes, ainsi qu’en bonnes graisses. Le régime PAAM (pour ‘Pan-Asian Modified Mediterranean’, régime méditerranéen ‘panasiatique’) du Dr. Stephen Sinatra, est une version modifiée du régime méditerranéen.

Le régime PAAM met en avant l’importance cruciale qu’il y a à adopter une « alimentation de type méditerranéenne, bonne pour le cœur, riche en fibres et en bonnes matières grasses » et met l’accent sur les bonnes matières grasses et les légumes, tout en minimisant les matières grasses synthétiques.

Le régime ‘DASH’ (pour ‘Dietary Approaches to Stop Hypertension’, approches diététiques pour stopper l’hypertension) se révèle également efficace pour faire baisser la tension artérielle ; il est principalement composé de légumes frais, de fruits, de protéines maigres, de céréales complètes et de produits laitiers écrémés.

Si l’on a tendance à croire que les résultats sont dus aux faibles apports de sodium de ces régimes alimentaires, ils sont plus probablement dus à leur faible teneur en sucre et en fructose.

Il est extrêmement important de manger équilibré pour optimiser votre tension artérielle, et réduire ainsi vos risques de maladies rénales, de maladies cardiaques, d’AVC et de démence. Il est important de préciser par ailleurs qu'il est aussi essentiel d'éviter certains aliments, que d’en favoriser d'autres, et voici ceux, connus pour augmenter la pression artérielle, que je vous recommande d’éviter :

  • Le sucre, le fructose et les aliments transformés, les céréales
  • Les huiles partiellement hydrogénées (gras trans synthétiques), que l’on trouve dans de nombreux aliments transformés, y compris dans les cookies, crackers, chips et autres en-cas industriels
  • Les huiles transformées riches en oméga-6, en particulier les huiles végétales telles qu’huiles de maïs, de canola, de soja et de carthame

Des exercices pour contrôler votre tension artérielle

Sédentarité et tension artérielle sont également étroitement liées, à tel point que l’exercice est considéré comme un traitement de première ligne par plusieurs organisations de santé, notamment l’Organisation Mondiale de la Santé, la Société Internationale de l’Hypertension et le Comité mixte américain de la détection, de l’évaluation et du traitement de l’hypertension artérielle.

La recherche montre que les individus sédentaires ont un risque d’hypertension accru de 30 à 50 % par rapport aux personnes actives. Ainsi qu’il est souligné dans une revue de la littérature sur l’exercice et l’hypertension artérielle, publiée dans la revue Australian Family Physician :

« Selon le degré de normalisation de la tension artérielle du patient, obtenue par une thérapie médicamenteuse, la pratique régulière d’exercice d'aérobie réduit la tension artérielle de façon significative, dans une proportion équivalente aux médicaments antihypertenseurs de classe 1 (effet chronique) ...

Globalement, la musculation a un effet chronique favorable sur la tension artérielle au repos, mais l'amplitude de réduction de la tension artérielle est moindre que celle rapportée pour un programme d’exercices d’aérobie...

Pour la plupart des patients hypertendus, l’exercice physique ne présente pas de risque. Les patients âgés de plus de 50 ans et ceux qui souffrent d'une maladie cardiovasculaire avérée (ou qui présentent un risque accru de maladie cardiovasculaire) doivent cependant être prudents et il leur est recommandé de prendre conseil auprès d'un physiologiste de l’exercice clinique. »

L’essentiel est de pratiquer des activités qui accélèrent votre rythme cardiaque et votre flux sanguin. De nombreuses activités peuvent convenir à cette fin, notamment le jardinage, la marche rapide, la nage, le vélo et des sports tels que le tennis, le ski, l’aviron et le football. Stimuler vos décharges d'oxyde nitrique contribue également à normaliser la pression artérielle en détendant les artères.

Les exercices de type ‘Nitric Oxide Dump’ font partie des exercices de haute intensité que je recommande, et ils peuvent facilement être intégrés dans une routine quotidienne, chez vous comme au travail. Vous en saurez plus en consultant mon article « Adopter l’entraînement de type nitric oxide dump. »

Autres méthodes naturelles pour contrôler votre tension artérielle

Les facteurs qui peuvent influer sur votre tension artérielle sont nombreux. Bien que l’alimentation et l’exercice soient des éléments importants pour le contrôle de la tension artérielle, vous pouvez également prendre d'autres mesures pour améliorer votre tension artérielle et votre santé globale.

Il s'agit de mesures liées à l'hygiène de vie, telles que l’arrêt du tabac, et la bonne gestion de votre ratio potassium/sodium. Marcher pieds nus pour vous connecter à la terre, pratiquer le jeûne par intermittence et réduire votre stress, peut également influer sur votre tension artérielle.