Les boutons de fièvre, est-ce de l'herpès ? Voici la vérité...

Boutons de fièvre

En bref -

  • L’herpès est une infection virale très commune, mais il y a une grande confusion, parce qu’il n’y a pas seulement différents types d’herpès, mais l’herpès oral est aussi fréquemment confondu avec les aphtes (aussi appelés boutons de fièvre), qui sont une pathologie complètement différente
  • L’herpès se décline en deux infections principales : l’herpès simplex (généralement catégorisé soit en herpès oral ou herpès génital) et l’herpès zoster
  • L’herpès zoster, aussi connu sous le nom de zona, est une infection réactivée typique du virus de la varicelle. Quand vous attrapez la varicelle, le virus peut demeurer latent dans vos ganglions autonomes et peut être réactivé plus tard au cours de la vie par un facteur de stress. Le zona est une maladie de la peau extrêmement douloureuse, qu’on retrouve chez des personnes de 60 ans ou plus
  • Cet article énumère une liste de thérapies naturelles pour les infections d’herpès, comme la technique de libération émotionnelle (EFT) ou la vitamine D
Taille du texte:

Dr. Mercola

L’herpès est une infection virale très commune, mais il y a une grande confusion, parce qu’il n’y a pas seulement différents types d’herpès, mais l’herpès oral est aussi fréquemment confondu avec les aphtes (aussi appelés boutons de fièvre), qui sont une pathologie complètement différente. Tout d’abord, l’herpès est catégorisé dans deux infections principales :

  1. L’herpès simplex
  2. L’herpès zoster

L’infection d’herpès affecte une ou deux zones et se catégorise généralement comme suit :

  1. L’herpès oral
  2. L’herpès génital

Mais l’infection d’herpès simplex est aussi associée à un grand nombre d’autres pathologies, comme par exemple :

  • La paralysie de Bell
  • La sclérose en plaques
  • Alzheimer

La pathologie la plus courante, que j’expliquerai ici, est l’herpès oral, qui est souvent confondu avec les aphtes ou les boutons de fièvre. Il est toutefois important de comprendre qu’il y a une vrai différence entre ces deux pathologies, si vous ne la connaissez pas, vous risquez de choisir le mauvais traitement.

Quelle est la différence entre les boutons de fièvre et l’herpès oral ?

Aphtes/boutons de fièvre

Aphtes/boutons de fièvre — Les aphtes, aphthous stomatitis, aussi connus sous le nom de boutons de fièvre, sont des ulcérations douloureuses à l’intérieur de la bouche, la joue et parfois même sur la langue. Ils sont dus à une maladie auto-immune - généralement une réaction au chocolat, aux agrumes ou au blé.

Il est important de réaliser que les aphtes ne répondent à AUCUN type de traitement pour l’herpès, et il ne s’agit pas d’une infection virale, mais d’une maladie auto-immune. Si vous essayez de traiter les aphtes avec des produits pour l’herpès, cela ne pourra pas fonctionner.

Les cloques de l'herpès oral

Les cloques de l’herpès oral — Les lésions de l’herpès sont différents des aphtes, mais elles peuvent être aussi douloureuses. Généralement elles apparaissent sous forme de petites cloques rouges sur vos lèvres.

Qu’est-ce l’herpès zoster ?

L’herpès zoster, le deuxième type d’infection d’herpès est aussi appelé zona. Il s’agit généralement d’une infection réactivée du virus de la varicelle. Quand vous attrapez la varicelle, le virus peut demeurer latent dans vos ganglions autonomes.

Plus tard au cours de la vie il peut être réactivé par un facteur de stress, ce qui provoque le zona, qui est une pathologie douloureuse, pour laquelle la plupart des personnes vont chercher un traitement. Il peut être réactivé à n’importe quel âge, mais généralement ce sont les personnes de 60 ou plus qui attrapent le zona.

l'herpès zoster

Il y a plusieurs approches pour le zona. Normalement on utilise des médicaments antiviraux et souvent ceux-ci fonctionnent bien. Mais moi, je n’ai pas fait de bonnes expériences avec. Et de toute manière je suis opposé à l’utilisation générale de médicaments pour des pathologies, pour lesquelles existent des alternatives sûres et efficaces. Heureusement il existe de nombreuses thérapies naturelles pour l’infection d’herpès.

Thérapies naturelles pour les infections d’herpès

Les remèdes suivants ont prouvé leur efficacité dans le traitement des infections d’herpès :

La lysine (un acide aminé essentiel)

L’aloe vera

La mélisse (Melissa officinalis)

Le resvératrol (un antioxydant puissant à base de graines de raisins)

L’ail

La lactoferrine (une puissante protéine antimicrobienne trouvée dans le colostrum)

En plus de ces remèdes, qui fonctionnent tous très bien, j’ai fait l’expérience, que les deux approches, qui fonctionnent le mieux, sont la formule homéopathique et la technique de libération émotionnelle (EFT). Vous pouvez généralement trouver un traitement homéopathique spécialement élaborée pour l’herpès simplex ou l’herpès zoster. Je les ai trouvés étonnamment efficaces. Ils sont non-toxiques, alors ils sont très sûrs et n’ont pas d’effets secondaires.

La technique de libération émotionnelle est une sorte d’acupuncture psychologique sans aiguilles. En tapotant différents méridiens d’acupuncture, vous pouvez résoudre la cause émotive, qui a affaibli votre système immunitaire de manière énergétique et ainsi stopper l’infection. Une fois que vous avez trouvé la cause émotionnelle, votre système immunitaire se réactive, ainsi que de nombreux gènes, qui vous aident à résoudre et à guérir votre condition physique.

Le tout dernier traitement pour l’herpès

Finalement, il existe une autre nouvelle méthode, que je n’ai pas encore essayé. Mais il existe des preuves, qui suggèrent, que cette méthode fonctionne et qui défendent son usage, il s’agit de la vitamine D à haute dose. Le plus grand succès de ce traitement a été constaté chez des personnes, qui prenaient jusqu’à 50.000 unités une fois par jour pendant trois jours. Cette méthode est particulièrement efficace, si vous ne prenez pas de vitamine D de façon régulière et si vous ne vous exposez pas souvent au soleil.

Si vous avez fait analyser votre taux de vitamine D et s’il s’est avéré normal, vous n’avez probablement pas envie de prendre ce traitement par peur d’un surdosage en vitamine D. Mais d’un autre côté vous n’aurez pas attrapé cette infection, si votre taux de vitamine D était normal. Nous savons que la vitamine D soulage la grippe, la toux et le rhume et qu’il fonctionne aussi très bien pour toutes sortes d’infections virales - même des infections comme l’herpès.