12 aliments qui renforcent notre système immunitaire

femme apportant un sac d'épiceries saines

En bref -

  • Pour rester en forme pendant la saison de la grippe, il est indispensable d’adopter une alimentation équilibrée. Éviter les aliments transformés, les céréales et le sucre contribuera grandement à renforcer votre système immunitaire
  • S'il faut savoir quels aliments éviter, il faut aussi savoir que certains aliments sont extrêmement riches en nutriments qui favorisent le fonctionnement du système immunitaire
  • Adopter une alimentation riche en nutriments est plus utile que prendre des compléments alimentaires ou se laisser duper par les vaccins, qui vous exposent à des risques bien pires que la grippe
  • Voici certains des aliments que vous pouvez intégrer dans votre alimentation : le lait bio de pâturage et la protéine de lactosérum, les aliments fermentés, les œufs bio crus, de poules élevées en plein air, le bœuf et les abats d'animaux nourris à l’herbe, la noix de coco et l’huile de noix de coco, les légumes bio, les myrtilles et les framboises, la chlorelle, la propolis, le thé, les herbes aromatiques et les épices
Taille du texte:

Dr. Mercola

La saison de la grippe approche.

Pour rester en forme pendant que votre entourage renifle et éternue, vous devez tirer autant de nutriments que possible de votre alimentation, et favoriser au maximum les aliments qui vous en apportent le plus.

Éviter les aliments transformés, les céréales et le sucre contribuera grandement à renforcer votre système immunitaire. Vous pouvez toutefois faire encore mieux, en choisissant des aliments particulièrement riches en nutriments qui renforceront spécifiquement le système immunitaire.

Favoriser les aliments suivants dans votre alimentation sera bien plus utile pour votre santé que toute une panoplie de compléments alimentaires, ou pire encore, que vous vous laissez duper par les vaccins qui vous exposent à des risques bien plus graves que la grippe.

J'ai répertorié ci-dessous les aliments que je considère comme les plus efficaces pour vous aider à vous protéger cet hiver, mais cette liste n'est bien entendu pas exhaustive.

1. Le lait cru bio de pâturage — Le lait cru bio de vaches nourries à l'herbe contient des bactéries bénéfiques pour votre système immunitaire, qui peuvent également contribuer à réduire les allergies. C'est une extraordinaire source de vitamines, en particulier de vitamine A, de zinc et d'enzymes.

De plus, il n'est pas associé aux problèmes de santé attribués au lait pasteurisé, tels que la polyarthrite rhumatoïde, les éruptions cutanées, la diarrhée ou les crampes.

Le lait cru contient également de bonnes graisses qui renforceront votre système immunitaire.

Il est parfois difficile de se procurer du lait cru aux États-Unis.

La protéine de lactosérum — Si vous ne pouvez pas vous procurer de lait cru, vous pouvez opter pour une protéine de lactosérum de bonne qualité provenant de vaches nourries à l'herbe, et en tirerez de nombreux bienfaits similaires.

La protéine de lactosérum est la protéine présente dans le lait. Le lactosérum est le liquide qui se sépare de la crème lorsque l'on fabrique du fromage.

Lorsque ce liquide sèche pour se transformer en poudre de protéine, les nutriments s'en trouvent concentrés et la poudre peut alors être utilisée sous cette forme.

La protéine de lactosérum peut vous aider à lutter contre le rhume et la grippe car elle contient des bêta-glucanes et des immunoglobines, qui protègent votre système immunitaire et renforcent les processus de détoxification naturels de votre organisme.

2. Les aliments fermentés — Si vous souhaitez réellement renforcer vos défenses immunitaires, il est essentiel de consommer des aliments fermentés de façon traditionnelle.

Le kéfir est l'un des aliments fermentés les plus sains qui soient. Il s'agit d'un aliment fermenté ancien, riche en enzymes et en microorganismes bénéfiques qui équilibrent votre « écosystème interne » et renforcent les défenses immunitaires.

Il existe d'autres excellents aliments fermentés en dehors du kéfir, notamment le natto, le kimchee, le miso, le tempeh, les pickles, la choucroute, le yaourt (méfiez-vous des yaourts sucrés), et les olives.

Les bonnes bactéries ont un effet bénéfique puissant sur le système immunitaire de vos intestins, qui est votre première ligne de défense contre les agents pathogènes, et contribuent à la fabrication d'anticorps.

3. Les œufs bio crus, de poules élevées en plein air — Si l'idée vous rebute un peu, sachez que les œufs crus sont une extraordinaire source, peu coûteuse, d'excellents nutriments dont manquent de nombreuses personnes, en particulier de très bonnes protéines et matières grasses.

Je suis un fervent adepte des œufs crus, car ils me font personnellement beaucoup de bien.

Si vous pouvez vous procurer des œufs frais bio de bonne qualité, vous n'avez pas à vous préoccuper de la salmonelle. Renseignez-vous auprès de votre magasin de produits diététiques pour trouver une ferme près de chez vous qui élève des poules en plein air.

4. Bœuf et abats d'animaux nourris à l'herbe — Cette recommandation n'est valable que si vous êtes d'un type métabolique protéique ou mixte, car les personnes de type glucidique doivent absolument éviter de consommer du bœuf.

Le bœuf nourri à l'herbe provient de vaches qui mangent ce qu'elles sont censées manger naturellement - de l'herbe, et non du maïs ou des céréales. Cela se traduit par des bienfaits nettement plus importants pour vous-même et pour l'environnement.

Le bœuf nourri à l'herbe est très riche en vitamines A et E, en acides gras oméga-3, en bêta-carotène, en zinc et en ALC.

Le taux d'ALC (acide linoléique conjugué, un acide gras essentiel), qui favorise le fonctionnement du système immunitaire, est trois à cinq fois plus élevé dans la viande d'animaux nourris à l'herbe que dans la viande d'animaux nourris aux céréales.

Ne confondez pas « bio » et « nourri à l'herbe », car de nombreuses vaches élevées de façon biologique sont encore nourries au maïs bio, qu'il faut éviter.

Toutefois, la plupart des vaches nourries à l'herbe sont élevées de façon biologique. Et l'idéal est de trouver de la viande de vaches bio ET nourries à l'herbe.

5. Les noix de coco et l'huile de noix de coco — En plus d'être excellente pour votre thyroïde et votre métabolisme, l'huile de noix de coco est riche en acide laurique, qui se transforme dans votre organisme en monolaurine.

La monolaurine est un composant présent dans le lait maternel, qui renforce les défenses immunitaires des bébés.

De nombreuses recherches ont établi la capacité de l'acide laurique à stimuler le système immunitaire. Cet acide gras à chaine moyenne (AGCM) rompt les membranes lipidiques des organismes nocifs.

Préférez les noix de coco biologiques non génétiquement modifiées et l'huile de coco bio, non raffinée et non blanchie, qui n'a pas subi de traitements thermiques ou chimiques.

6. Les fruits et légumes bio cultivés localement, adaptés à votre type métabolique — Pour lutter contre les agents pathogènes, rien ne vaut les légumes variés frais, bio et de préférence crus, qui vous apportent des vitamines, des minéraux, des antioxydants et des enzymes.

Toutefois, la quantité et le type de légumes que vous devez consommer quotidiennement dépend de votre type métabolique.

Veillez à sélectionner des légumes frais. La valeur nutritionnelle des fruits et légumes en conserve est pratiquement nulle. Jetez par exemple un œil sur l'indice « ORAC » des pêches.

L'indice ORAC — ORAC signifie en anglais Oxygen Radical Absorbance Capacity, c'est-à-dire capacité d'absorption des radicaux libres ; les unités ORAC, ou l'indice ORAC, est une méthode de mesure standardisée qui permet de déterminer le pouvoir antioxydant des aliments et compléments alimentaires.

Plus son indice ORAC est élevé, plus un aliment est efficace pour neutraliser les radicaux libres. Par ailleurs, moins nous produisons de radicaux libres, et mieux nous nous portons.

Revenons-en aux pêches.

Une pêche fraiche crue possède un indice ORAC de 1.814. Les pêches au sirop en boite ont un indice ORAC de 436, ce qui signifie que plus de 75 % de leurs antioxydants sont perdus au cours de la mise en conserve.

Plus l'indice est élevé, mieux c'est. Sachez cependant que la seule capacité antioxydante d'un aliment ne suffit pas à déterminer pas sa valeur, en termes de santé, qui dépend également de la façon dont il est assimilé et utilisé par votre organisme.

L'indice ORAC est une indication utile, mais ce n'est qu'une partie du tableau.

7. Les myrtilles et les framboises — Les myrtilles et les framboises ont un pouvoir antioxydant très puissant par rapport aux autres fruits et légumes (avec un indice ORAC de 6.520). Les myrtilles sauvages, en particulier, sont de puissants stimulants du système immunitaire.

Elles contiennent des substances phytochimiques très actives, telles que les anthocyanines, les pigments qui donnent leur couleur aux myrtilles. Elles contiennent par ailleurs moins de sucre que de nombreux autres fruits.

8. Les champignons — Les champignons renforcent votre système immunitaire grâce à leur teneur élevée en protéines, en fibres, en vitamine C, en vitamines B, en calcium et autres minéraux.

Les champignons constituent une part importante du tissu vivant de la terre. D'après Paul Stamets, l'un des plus grands spécialistes mondiaux des bienfaits thérapeutiques des champignons, 16 cm3 (1 pouce cube) de terre peuvent contenir jusqu'à 12 km (8 miles) de mycélium.

Les champignons contiennent également de puissants composés, les bêta-glucanes, dont on sait depuis longtemps qu'ils renforcent le système immunitaire. Les bêta-glucanes présents dans les champignons médicinaux (en particulier les Reishi, Shiitake et Maitake) sont remarquables pour leur capacité à activer et moduler le système immunitaire.

Les bêta-glucanes renforcent les défenses immunitaires par différents mécanismes, dont bon nombre sont similaires à ceux de l'échinacée ou de la racine d'astragale.

Ils se fixent par exemple sur les macrophages et autres globules blancs, activant leur action anti-infectieuse. De nombreuses études le confirment.

9. La chlorelle — On pourrait presque qualifier la chlorelle d'aliment parfait.La chlorelle est une algue d'eau douce unicellulaire, qui agit comme un puissant agent de détoxification en se fixant aux toxines, telles que le mercure, et en les éliminant de votre organisme.

C'est la chlorophylle présente dans la chlorelle qui la rend si efficace. La chlorophylle vous aide à traiter plus d'oxygène, purifie votre sang et favorise le développement et la réparation des tissus.

10. La propolis — La propolis est un produit fabriqué par les abeilles à partir de résines, et l'un des composés, voire le composé au plus large spectre antimicrobien qui soit, d'après Donnie Yance, herboriste.

La propolis est également la plus riche source d'acide caféique et d'apigénine au monde, deux composés phénoliques très importants qui participent à la réponse immunitaire.

11. Le thé — Les trois meilleurs types de thé pour repousser les micro-organismes envahisseurs sont le thé vert matcha, le thé de tulsi et le thé au chaga.

Le thé vert et le thé matcha — Le thé matcha est le thé vert le plus riche en nutriments et se présente sous forme de poudre non fermentée, meulée à la pierre.

Le meilleur thé matcha provient du Japon et possède jusqu'à 17 fois plus d'antioxydants que les myrtilles sauvages, et sept fois plus que le chocolat noir.

Le thé vert en général est riche en polyphénols, présents sous forme de catéchines, des substances chimiques naturelles.

La catéchine la plus puissante présente dans le thé est l'épigallocatéchine (EGCG), dont une étude a démontré qu'elle est 25 à 100 fois plus puissante que les vitamines C et E antioxydantes, et le thé matcha est plus de 100 fois plus riche en EGCG que le thé vert classique.

Le tulsi — Le thé de tulsi, préparé avec du basilic sacré, est utilisé depuis des milliers d'années en médecine ayurvédique indienne.

Ce thé est non seulement très riche en antioxydants, mais il présente également de nombreux bienfaits pour la santé, il renforce notamment le système immunitaire, la mémoire, la santé cardiaque et la vue.

Le thé au chaga — Le thé au chaga, préparé à partir du champignon du même nom, est très apprécié en Russie, en Pologne et dans d'autres pays, principalement pour sa capacité à soulager de nombreux maux.

Le thé au chaga est riche en nombreux antioxydants et en bêta-glucanes, qui influent directement sur la réponse immunitaire de l'organisme et contribuent à lutter contre les agents nocifs et pathogènes.

12. Les herbes et épices — Les herbes et les épices sont en tête de liste de tous les aliments à fort indice ORAC. Elles sont tout simplement trop nombreuses pour être toutes citées ici ! Je vais simplement en citer quelques-unes qui méritent une mention spéciale.

L'ail — L'ail, bien qu'il ne figure pas en tête du tableau ORAC (5.346), est incroyablement bénéfique pour votre système immunitaire, car il fait d'une pierre trois coups : il est antibactérien, antiviral et antifongique.

L'idéal serait de manger de l'ail tous les jours. L'un des gros avantages de l'ail est que les bactéries, les virus et les levures n'y ont développé aucune résistance, ce qui n'est pas le cas des antibiotiques synthétiques.

Pour en tirer les meilleurs bienfaits, l'ail doit être frais car son ingrédient actif est détruit dans l'heure qui suit lorsqu'on écrase une gousse d'ail. En d'autres termes, l'ail en gélules n'a pratiquement aucun effet.

L'ail contient de l'allicine, une substance chimique anticarcinogène.

Il a également été démontré qu'il fait baisser le cholestérol LDL, le cholestérol total, la tension artérielle, qu'il réduit votre risque de formation de caillots sanguins et d'AVC.

Il réduit aussi le taux d'homocystéine, et protège même des piqures d'insectes - y compris des moustiques et des tiques.

Des herbes et les épices, et tout va pour le mieux — Pour être immunisé contre les infections courantes, il faut non seulement empêcher les agents pathogènes de s'installer, mais il faut aussi modérer votre réponse immunitaire contre les envahisseurs pathogènes.

Les choses se compliquent lorsque vous faites une sur-réaction à l'infection, ce qui explique que le H1N1 fasse des dégâts parmi les jeunes adultes en bonne santé.

Leurs organismes réagissent de façon excessive - ce que l'on appelle une « tempête cytokinique ». Il s'agit en bref d'une réponse inflammatoire aigue.

Ce qui merveilleux avec les plantes (et particulièrement avec les plantes aromatiques), c'est qu'elles ne stimulent pas toutes votre système immunitaire - certaines le modulent, ou agissent comme des modérateurs.

Voici certaines des meilleures plantes, herbes aromatiques et épices qui soient pour favoriser le bon fonctionnement du système immunitaire :

Les fleurs de chèvrefeuille et le chrysanthème — de bons antiviraux

L'artemisia — efficace contre la malaria

L'andrographis, très amère — elle est antivirale et contribue à moduler la réponse inflammatoire

Le réglisse — il atténue la réponse inflammatoire en augmentant la sécrétion de stéroïdes par les glandes surrénales ; c'est un bon modulateur si votre système immunitaire réagit de façon excessive à la grippe.

Le curcuma indice ORAC de 159.277 ; stimule le système immunitaire global grâce à sa puissante action antioxydante, c'est également un anticancer ; le curcuma est cinq à huit fois plus puissant que les vitamines C et E, et même assez puissant pour éliminer le radical hydroxyle, que certains considèrent comme le plus réactif de tous les oxydants

Le poivre noir — il augmente la biodisponibilité de presque tous les autres aliments - herbes et autres

L'origan indice ORAC de 13.970, son agent actif est l'acide rosmarinique, un puissant antioxydant ; une cuillère à soupe d'origan possède le pouvoir antioxydant d'une pomme moyenne

La cannelle — indice ORAC de 267.536 ; puissant agent antimicrobien - capable de tuer l'E. Coli et de nombreuses autres bactéries ; renferme également des composants anti-inflammatoires

Les clous de girofle — LES CHAMPIONS TOUTES CATÉGORIES DE L'INDICE ORAC, À 314.446, le plus élevé de tous les aliments testés ! Ils renferment de l'eugénol ; leur action légèrement anesthésiante est efficace en cas de maux de dents ou de maux de gorge ; bons anti-inflammatoires

Pour terminer, j'ai récemment eu un entretien fascinant avec l'herboriste Donnie Yance, qui m'a révélé son remède de base contre la grippe, au cas où vous seriez touché.

Préparez ce thé à partir d'un mélange d'herbes qui agissent en synergie et font transpirer - ce qui est très efficace pour éliminer un virus de votre organisme. Puis buvez-le très chaud, et régulièrement :

Fleurs de sureau (elles sont utilisées depuis des centaines d'années pour soigner la grippe)

Eupatoire perfoliée (eupatorium)

Achillée

Tilleul

Menthe poivrée

Gingembre

En adoptant certains de ces fantastiques aliments, vous échapperez non seulement aux virus qui circulent, mais vous améliorerez en plus votre santé globale et prolongerez votre espérance de vie.