Dès le premier jour, 5 étapes pour prévenir l'arthrite chez les chiens

chien

En bref -

  • L'arthrite chez les chiens est une affection commune aujourd'hui et qui a différentes causes. La bonne nouvelle, c'est qu'il existe de nombreuses choses que les propriétaires de chiens peuvent faire afin d'aider leur compagnon canin à se prémunir contre cette affection débilitante
  • Avec les chiots, il est important d'éviter les blessures et traumatismes susceptibles d'être à l'origine plus tard de maladies articulaires. Il est également essentiel de contrôler la croissance des chiots qui deviendront des grands et très grands chiens
  • Adopter un régime alimentaire anti-inflammatoire, faire attention à sa ligne et lui faire faire de l'exercice, tout en lui procurant un complément bénéfique pour ses articulations constituent également des étapes cruciales dans la prévention de l'arthrite

Dr. Becker

Malheureusement, l'arthrite est une affection très courante chez les chiens et la génétique peut y jouer un rôle, notamment pour certaines races de chiens. Les autres causes d'arthrite comprennent l'usure anormale des articulations et cartilages, le développement anormal de la hanche ou du coude, l'hyperlaxité des articulations, les traumatismes, une luxation ou une subluxation de la rotule ou de l'épaule, une ostéochondrite disséquante, un traitement prolongé au stéroïdes et certains médicaments.

Bien qu'il existe plusieurs facteurs déclencheurs de l'arthrite canine, certains d'entre eux étant hors de notre contrôle, d'après mon expérience, le mode de vie et une prévention proactive inadéquate constituent des facteurs plus prépondérants que tout autre pour de nombreux chiens.

La bonne nouvelle, c'est qu'il existe de nombreuses choses que vous pouvez faire dès l'arrivée de votre compagnon à quatre pattes dans votre foyer, pour réduire considérablement le risque pour lui de développer de l'arthrite. Les conseils suivants sont efficaces, non seulement pour prévenir l'arthrite de votre chien, mais aussi pour aider à gérer au quotidien cette affection lorsque cette maladie a déjà été diagnostiquée.

Conseil de prévention N°1 : éviter les blessures et les traumatismes

De nombreux cas d'arthrite chez les chiens d'âge moyen ou plus âgés apparaissent suite à une blessure ou un traumatisme antérieur souvent mineur en apparence (survenu parfois des années auparavant). Par exemple, la plupart des chiots sont maladroits, sujets aux chutes dans les escaliers ou à partir de surfaces élevées, ce qui peut préparer le terrain pour une arthrite future.

C'est pourquoi, je vous recommande de faire de votre mieux pour aider votre chiot à passer ses premières années délicates étant donné sa maladresse en limitant les faux pas, les trébuchements et les chutes. Recouvrez les sols glissants de tapis ou autres revêtements. D'après mon expérience, les chiots qui glissent, trébuchent et chutent régulièrement présentent un risque plus élevé de développer des problèmes de croissance osseuse, lesquels peuvent se transformer en problèmes articulaires.

L'autre type de blessure que je constate fréquemment chez les chiens est la lésion cervicale résultant des bonds ou des secousses alors qu'ils sont attachés à une laisse par leur collier. Le propriétaire d'un chien ou son dresseur qui secoue son cou alors qu'il est en laisse peut également provoquer ce type de blessure.

Tirer un chien tenu par une laisse attachée à son collier est absolument la chose à ne pas faire, car cela est très souvent à l'origine de traumatismes cervicaux, qui se transforment en lésions articulaires. Pour cette raison, je recommande l'utilisation d'un harnais plutôt que de colliers pour tenir les chiens en laisse.

Conseil de prévention N°2 : contrôle de la croissance pour les chiots de races de grande taille

Une alimentation inappropriée peut avoir pour effet, chez les chiots de races de grande taille, une croissance plus rapide que leur carrure ne peut le supporter, ce qui se traduit par des maladies orthopédiques, qui sont les facteurs précurseurs de l'arthrite. De nombreux chiens de grande et très grande taille sont génétiquement prédisposés à une croissance trop rapide et, malheureusement, leur propriétaire pourtant bien intentionné contribue à ce processus en donnant à ces chiots une alimentation inappropriée pour une croissance rapide.

Vous devriez nourrir votre chiot de race de grande ou très grande taille avec l'objectif de lui faire conserver sa ligne, pour une croissance contrôlée. Un chiot de race de grande ou très grande taille en bonne santé profitera d'une alimentation spécifique, équilibrée sur le plan nutritionnel donnée sous la forme de portions contrôlées (voir le conseil N°3 ci-dessous). Il est possible de donner à votre chien une alimentation équilibrée faite-maison ou à base d'aliments d'excellente qualité en vente dans le commerce.

L'alimentation traditionnelle pour chiots fournit généralement beaucoup plus de calories que les chiots de race de grande taille n'en ont besoin, ce qui a pour conséquence une prise de poids trop importante et trop rapide. Si vous comptez alimenter un chiot de race de grande taille avec des croquettes, je vous recommande de rechercher les formules spéciales pour chiots de race de grande taille ou une formule « approuvée pour tous les stades de développement ».

Cette mention indique que l'alimentation convient aux chiots en croissance et aux chiens adultes. Je déconseille de donner aux chiots de races de grande taille une alimentation pour chiots traditionnelle (croissance rapide).

Conseil de prévention N°3 : une alimentation anti-inflammatoire

Les articulations du corps de votre chien sont composées de tissu conjonctif mou et de cartilage. Leur rôle est d'assurer l'amortissement entre les os afin de permettre des mouvements normaux. L'arthrite est une affection inflammatoire qui provoque des lésions au niveau des articulations. C'est pourquoi une alimentation anti-inflammatoire constitue une étape de prévention si importante.

Une alimentation spécifique, optimale sur le plan nutritionnel, bien hydratée à base de véritables aliments entiers, de préférence crus, bio et non-OGM, est de par sa nature anti-inflammatoire. Elle doit comprendre :

Protéines maigres, de haute qualité, y compris de la chair de muscle, des organes et des os (les protéines d'origine animale doivent représenter plus de 80 % de l'alimentation d'un chat)

Taux faible à modéré de graisse animale (en fonction du niveau d'activité de votre animal)

Taux élevé d'EPA et de DHA (acides gras oméga-3 essentiels)

Quelques légumes fibreux fraîchement coupés, servis en purée

Pas de céréales ni de féculents

Complément alimentaire complet en vitamines / minéraux qui compense les carences en vitamine E, zinc, fer, cuivre, manganèse, iode et vitamine D souvent présentes dans les régimes faits-maison OU suffisamment de ces aliments difficiles à trouver dans les formes alimentaires complètes quotidiennes

Compléments bénéfiques, tels que des probiotiques, des enzymes digestives et des superaliments verts et une bonne source de vitamine C

Conseil de prévention N°4 : gestion du poids et exercice quotidien

Maintenir le poids sain du membre à quatre pattes de votre famille est absolument crucial pour prévenir l'arthrite. Il est très important d'exercer un contrôle de la portion à chaque repas. Pour la plupart des chiens, cela signifie une mesure précise du repas du matin et du soir. N'oubliez pas d'inclure les calories des friandises.

Vous devez également connaître le nombre exact de calories que votre chien doit consommer chaque jour. Utilisez ce calculateur de calories pour déterminer le nombre de calories qu'il doit consommer quotidiennement pour garder un poids idéal.

Si votre chien ne fait pas suffisamment d'exercice, même si son poids est correct, cela peut être un facteur de développement d'arthrite en vieillissant. Les animaux sont naturellement conçus pour le mouvement. Si votre chien n'a pas suffisamment d'opportunités de faire des promenades avec vous, de courir et de pratiquer de l'exercice aérobie, cela peut l'exposer à de nombreuses affections débilitantes au niveau de ses os, articulations, muscles et organes internes.

Et, en vieillissant, les chiens doivent encore plus faire bouger leur corps, certainement pas moins. Même si l'intensité, la durée et le type d'exercice changent, l'activité quotidienne reste cruciale pour prévenir la faiblesse musculosquelettique. Les muscles maintiennent la carrure de votre chien. C'est pourquoi préserver le tonus musculaire ralentira également l'hyperlaxité articulaire (qui provoque l'arthrite). Une des meilleures défenses de votre chien contre la dégénérescence est une excellente masse musculaire.

L'exercice aérobie quotidien, cohérent tout au long de la vie de votre animal est une stratégie cruciale à long terme pour prévenir ou retarder l'apparition des symptômes de l'arthrite. Sans lui, de nombreux chiens présenteront des symptômes plus profonds et plus précoces.

Conseil de prévention N°5 : compléments bénéfiques pour assurer une bonne santé articulaire

Les agents chondroprotecteurs (par exemple, le sulfate de glucosamine, le collagène, l'acide hyaluronique, le MSM, la membrane de coquille d'œuf, la moule Perna ou moule à lèvres vertes et le myristoléate de cétyle) protègent les articulations et ralentissent la dégénérescences des cartilages, ce qui peut être très bénéfique à la fois pour la prévention et la gestion de l'arthrite. La forme, la dose et le type des agents chondroprotecteurs prescrits par votre vétérinaire doivent être basés sur une évaluation précise des besoins spécifiques de votre chien.

Je recommande aussi la supplémentation de l'alimentation de votre chien avec des oméga-3 de haute qualité (huile de krill), du curcuma et des superaliments verts (spiruline, astaxanthine).

Recommandations supplémentaires

  • Les soins chiropratiques constituent une solution parfaite et abordable pour réaligner la colonne vertébrale de votre chien après une blessure ou à titre d'entretien régulier si votre chien de grande ou très grande taille présente une prédisposition à l'arthrite, comme c'est le cas du Terre-Neuve. Un alignement approprié empêche le corps de votre chien d'adopter de mauvaises positions afin de compenser des zones blessées ou douloureuses, ce qui peut provoquer, au fil du temps, des problèmes.
  • Les massages sont un autre bon moyen pour traiter une inflammation des tissus et prévenir une compensation secondaire du corps de votre chien.
  • Les étirements sont bénéfiques et permettent de limiter la dégénérescence et les lésions des tissus mous. Ils peuvent s'avérer particulièrement utiles pour les chiens plus âgés et les chiens de compétition et de travail.

Je recommande également la recherche d'un vétérinaire spécialisé en médecine fonctionnelle, proactive ou intégrative avec lequel travailler pour élaborer un protocole complet sur mesure de prévention de l'arthrite pour votre chien.