Comment fabriquer un désodorisant naturel

Désodorisant naturel

En bref -

  • Si les odeurs fortes des bougies, désodorisants d'intérieur et autres vaporisateurs vous incommodent, c’est certainement parce que la plupart des produits du commerce contiennent plusieurs ingrédients toxiques
  • Il est possible de fabriquer votre propre désodorisant pour les textiles et la maison, entièrement naturel, aussi efficace que tous les produits du commerce, et qui ne nécessite que quatre ingrédients, dont deux sont des huiles essentielles
Taille du texte:

Dr. Mercola

Comme la plupart des gens, vous aimez sans doute sortir de votre sèche-linge les vêtements, draps et torchons de cuisine qui sentent bon ‘le propre’.

Les jours où vous oubliez de sortir la poubelle, et que vous rentrez dans une maison qui sent un mélange de pomme de terre pourrie et de chien mouillé, vous aimeriez que cela n'arrive plus jamais.

Et comme la plupart des gens, il vous arrive peut-être également d'acheter des adoucissants pour le linge, fabriqués à partir de produits chimiques, des parfums d'intérieur et des bougies qui vous promettent d’éliminer ou de masquer les mauvaises odeurs, même si vous ne savez pas vraiment ce qu’ils contiennent.

Que vous soyez ou non incommodé par les fortes odeurs qui émanent du rayon des produits ménagers, au supermarché, ces parfums entêtants sont bourrés de toxines qui sont tout, sauf bonnes pour votre santé.

Plus de 600 composés organiques volatiles (COV, c’est-à-dire des substances cancérigènes) flottent d'ailleurs dans votre maison, provenant des produits d’entretien du linge que vous utilisez, notamment la lessive, les adoucissants liquides et les lingettes pour sèche-linge.

Si vous cherchez un produit qui élimine les odeurs, mais que vous aimeriez trouver un produit entièrement naturel, qui ne contienne ni parfums, ni colorants artificiels, voici une bonne nouvelle : vous pouvez le fabriquer vous-même, et vous n'avez besoin que de quatre ingrédients.

Recette de désodorisant ‘maison’ entièrement naturel

Cette recette de désodorisant pour les textiles et la maison, entièrement naturel, est aussi efficace que tous les produits que vous trouverez dans le commerce, mais ne contient aucun ingrédient toxique.

Les ingrédients de cette recette, hormis l’eau, possèdent d'ailleurs de puissantes propriétés thérapeutiques. Voici tout ce dont vous avez besoin :

  • 1 tasse d’eau (25 cl)
  • 6 compte-gouttes d'argent colloïdal (environ 1/2 cuillère à soupe)
  • 40 gouttes d'huile essentielle de lavande (environ 1/2 cuillère à soupe)
  • 40 gouttes d'huile essentielle d’eucalyptus (environ 1/2 cuillère à soupe)

Mélangez les ingrédients dans un verre doseur, puis versez dans un vaporisateur et agitez doucement avant chaque utilisation. C’est aussi simple que cela (Note : il vaut mieux tester le produit sur une partie cachée des textiles avant de l’appliquer).

Les ingrédients de cette recette sont d'origine végétale et minérale, ce qui est loin d’être le cas des produits chimiques du commerce conçus pour parfumer votre linge, votre cuisine, vos meubles, votre salle de bain et autres pièces de votre maison.

La formule a été élaborée avec soin, car l’huile essentielle de lavande convient pour les vêtements, contrairement à d'autres, comme l’huile de citron, qui pourraient les tâcher.

L’eucalyptus et la lavande contiennent tous deux de nombreux composés purifiants, et l’argent colloïdal possède de puissantes propriétés antibactériennes, antifongiques et antivirales.

Les propriétés de l’huile essentielle de lavande

La lavande (Lavandula angustifolia) était déjà utilisée il y a des milliers d'années, par les Grecs, les Romains et les Perses. Elle était souvent ajoutée à l’eau du bain pour son parfum et son pouvoir purifiant, d'où son nom, « lavande », issu du verbe latin « lavare », qui signifie « laver ».

La lavande est un désinfectant et désodorisant naturel qui a été utilisé dans les milieux les plus primitifs, notamment pour la momification, et les habitants des châteaux en répandaient généreusement sur les sols pour désinfecter et désodoriser.

C’est aujourd'hui un ingrédient couramment utilisé dans les lessives, les gels douches, les bougies et les sachets destinés à parfumer les tiroirs et armoires. L'huile essentielle de lavande est également une bonne huile de massage, apaisante et émolliente.

Ajoutez-en dans un bain de pied au sel d’Epsom pour soulager des pieds douloureux et fatigués, et sachez que l’huile de lavande, vaporisée, est un relaxant musculaire efficace. Son parfum délicat est également connu pour aider à traiter les insomnies.

On doit l'efficacité de la lavande et ses nombreuses utilisations, y compris thérapeutiques, notamment à ses composés organiques volatiles, grâce auxquels elle soulage si bien les entorses et les foulures lorsqu’elle est appliquée en compresse chaude.

Avec ses plus de 150 composants, l’huile essentielle de lavande pure a une structure chimique complexe, et possède des propriétés antifongiques, antidépressives, antibactériennes, antimicrobiennes, antiseptiques et de nombreuses autres propriétés « anti » ; elle offre donc bien plus qu’un parfum agréable.

L'huile d'eucalyptus : utilisations et description

Si vous ne connaissez pas le parfum de l’eucalyptus, sachez qu’il est puissant, il en faut donc très peu pour produire une odeur particulière, douce et boisée ; il était utilisé comme antiseptique dans les débuts de la chirurgie - notamment pour nettoyer les cathéters urinaires dans les années 1880.

Il a été démontré au cours d’essais cliniques, que l'huile d’eucalyptus globulus - il en existe environ 500 types différents - est efficace pour soulager la douleur et l’inflammation associées aux bronchites, pour traiter la toux, l’inflammation, les infections des sinus et des muqueuses des voies respiratoires, et l’asthme. Utilisée comme antiseptique, l’huile est efficace sur les plaies, les brûlures et les ulcères.

En plus de stimuler le système immunitaire, l’huile possède le pouvoir de soulager la douleur, de dynamiser et de régénérer, et de lutter contre l’épuisement mental.

Son parfum est proche de celui de la menthe, et l’eucalyptus est souvent utilisé comme ingrédient dans les bains de bouche, les sirops contre la toux, les pommades et les produits de nettoyage, car son odeur de propre semble pénétrer les voies nasales, mais d'une façon bénéfique.

L’eucalyptus contenu dans certains produits cosmétiques leur confère également des vertus hydratantes. La composition chimique de l’eucalyptus comprend du limonène, de la pipéritone, du a-pinène et du b-pinène, du a-phellandrène, du 1-8 cinéole, du terpinène-4-ol, de l’aromadendrène, de l’épiglobulol et du globulol (d’où son nom botanique). Le cinéol en est le principal constituant, puisqu’il représente 60 % de sa composition.

L'argent colloïdal efficace contre les agents pathogènes résistants aux antibiotiques

Etonnement, l'utilisation de l'argent pour lutter contre les agents pathogènes ne date pas d'hier. Hippocrate avait d'ailleurs exposé sa capacité à lutter contre les bactéries pathogènes aux environ de 400 ans avant J.C.

Aujourd'hui, des études cliniques ont démontré que l’argent colloïdal est si puissant qu’il peut éradiquer des super bactéries résistantes aux antibiotiques. Fait intéressant, la recherche montre que l’argent a le pouvoir de multiplier l’efficacité des antibiotiques par 1000.

Medical News Today a rapporté que l’argent, associé à la vancomycine, un antibiotique, lui permet de tuer des bactéries à Gram positif, telles que les staphylocoques et les streptocoques.

Il peut également éliminer certaines bactéries à Gram négatif, responsables de dangereuses infections se développant dans les hôpitaux, notamment le Staphylocoque aureus résistant à la méthycilline (SARM), les bactéries responsables du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), ainsi que des bactéries engendrant des intoxications alimentaires.

Une autre étude a révélé qu'une petite dose d'argent, ajoutée au même antibiotique, permet de guérir une infection urinaire provoquée par la bactérie E. coli résistante à la trétracycline. Il existe également des preuves cliniques démontrant que l'argent accélère la cicatrisation des plaies et est un excellent stimulant du système immunitaire. Cerise sur le gâteau, il se conserve très longtemps.

Depuis quelques dizaines d'années, l’utilisation de l’argent comme agent antibactérien avait été délaissée, et il était considéré comme un remède démodé. Mais c’était avant l’entrée en scène des superbactéries. Aujourd'hui, l'argent a de nouveau fait les preuves de son efficacité et de sa polyvalence, comme minéral extrêmement efficace contre les maladies.

Les ingrédients toxiques présents dans les produits de nettoyage, les lessives, et les désodorisants

Si vous avez l’habitude de lire attentivement les étiquettes des produits que vous achetez, vous serez peut-être consterné d'apprendre que de nombreuses substances chimiques qui entrent dans la composition des désodorisants d'intérieur et autres produits d’entretien de la maison et du linge, n'y sont pas mentionnées. Voici ce qu’a observé le site Toxin Detective :

« Ceci est dû au fait que la plupart des fabricants tiennent les ingrédients de leurs parfums secrets, au prétexte qu’il s'agit « d’informations commerciales confidentielles » et de secrets industriels.

Cette confidentialité à propos des ingrédients est invoquée chaque fois qu’il y a présence de parfums de synthèse (c’est-à-dire dans les parfums, les produits de maquillage, les produits de soins corporels et les produits ménagers, pour n’en citer que quelques-uns), et c’est particulièrement scandaleux à propos des désodorisants d'intérieur, car le parfum constitue la grande majorité du produit. »

Parmi ces ingrédients, on trouve des phtalates, dont on sait qu’ils sont des perturbateurs endocriniens, ainsi qu’une substance chimique qui engourdit les nerfs, et permet de ne plus sentir les mauvaises odeurs puisqu’elle bloque littéralement les nerfs olfactifs. C’est de cette façon qu’elle « masque » si efficacement les odeurs.

Par ailleurs, parmi les COV émis par votre sèche-linge et par le système de ventilation de votre maison, on trouve de l’acétaldéhyde, de l’acétone et de l’éthanol.

L’Environmental Protection Agency (EPA - Agence américaine de Protection de l’environnement), pour décrire ces substances chimiques, utilise des termes tels que « neurotoxiques », « dangereuses », « associées au cancer », « toxines nuisant au développement », et provoquant potentiellement des dommages au système nerveux.

De plus, ces substances chimiques sont absorbées presque instantanément par votre système lorsque vous les inhalez, ce qui peut expliquer l’étourdissement que vous ressentez peut-être lorsque vous parcourez les rayons des bougies, des parfums ou des produits d’entretien dont nous parlions plus haut, car elles peuvent affecter vos systèmes respiratoire, neurologique, endocrinien et immunitaire.

Une étude souligne que les produits parfumés peuvent traverser votre barrière hémato-encéphalique, et nombre des milliers d'agents chimiques présents dans les parfums ont des propriétés psychoactives, similaires aux médicaments psychotropes.

Il est incroyable d'imaginer que ces produits sont utilisés par la plupart des américains dans leurs salles de bain, leurs salons, leurs chambres à coucher, leurs voitures, leurs bureaux et, pire que tout, ils sont utilisés dans les crèches d’enfants.

Voici une étude qui donne à réfléchir : les réactions aux parfums d’ambiance sur les lieux de travail sont aujourd'hui si courantes, que leurs effets néfastes sont comparés à ceux de la fumée secondaire.

Le plus triste est que, non seulement les fabricants n'ont pas l’obligation de révéler l’intégralité des ingrédients qu’ils utilisent, mais il n’y a par ailleurs aucun moyen de savoir en quelles proportions ils sont utilisés.

Vous avez peut-être déjà entendu parler d’oiseaux domestiques ayant traversé une brume de désodorisant d'intérieur, et qui en sont morts sur le champ.

Astuces pour éliminer les odeurs persistantes et désagréables

Certaines odeurs sont plus incommodantes que d'autres, et ce sont généralement celles dont il est le plus difficile de se débarrasser. En éliminant la saleté, la crasse et autres salissures et substances désagréables, on élimine souvent l’odeur en même temps.

Pour ce qui est d'éliminer les odeurs domestiques tenaces, voici certaines méthodes à base d'ingrédients naturels, que vous avez peut-être sous la main :

Les odeurs provenant des animaux domestiques - En admettant que vous ayez nettoyé le bac à litière de votre chat, et n’utilisez pas de litière ou de nettoyants à moquette bourrés de substances chimiques pour éliminer les odeurs, certaines surfaces nécessitent des méthodes de nettoyage différentes.

Pour nettoyer les textiles, tapis et moquettes, ainsi que le bois et autres surfaces résistantes, vous pouvez utiliser du peroxyde d'hydrogène, du vinaigre ou du bicarbonate de soude. Résistez à l’envie de frotter ou de récurer ; vous obtiendrez un meilleur résultat en appliquant les produits avec un essuie-tout humide, bien qu’il faille éventuellement renouveler l’opération.

Les odeurs dans les W.C. - Vous pouvez utiliser, pour nettoyer la cuvette des toilettes, un mélange d’une demi-tasse de bicarbonate de soude et d’environ 10 gouttes d'huile essentielle de tea tree, suivi d’un quart de tasse de vinaigre. Frottez avec la brosse des toilettes.

Les odeurs du linge - Dans un bidon de 4 litres, versez deux tasses de bicarbonate de soude et deux tasses de vinaigre blanc. Lorsque le mélange a cessé de mousser, ajoutez quatre tasses d’eau chaude et les huiles essentielles de votre choix, à doser en fonction du parfum que vous souhaitez obtenir. (Vous pouvez essayer par exemple d'ajouter 20 gouttes d'huile essentielle de lavande et 20 gouttes d'huile essentielle de lemongrass.) Agitez avant chaque utilisation et versez environ 1 tasse par lessive au moment du rinçage.

Il se peut que vous ne puissiez pas éviter totalement d’être exposé aux substances nocives créées dans un effort maladroit pour éliminer les odeurs déplaisantes que vous rencontrez de temps à autre. Toutefois, vous pouvez éviter de vous y exposer davantage encore, en fabriquant vos propres produits, qui amélioreront votre santé au lieu de la détériorer.